NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Lisa S

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Dans l'ambulance, je me suis évanouie, mais arrivée à l'hôpital je me rappelle seulement qu'en me réveillant je voyais un tas de docteurs et  infirmières autour de moi dans  la salle des urgences, tous en train de paniquer. Frénétiques, ils essayaient de me faire répondre concernant ce qui n'allait pas bien.   Je n'en avais aucune idée, sauf que je respirais à peine et je savais qu'il fallait rester calme autant que je pouvais. Sur le moment, à les voir autour de moi en train de paniquer, j'étais frappée par le calme que j'avais pu garder alors que visiblement eux ils ne pouvaient pas éviter la panique, et j'aurais voulu qu'ils se calment. Aussi ai-je accédé à leurs exigences et sitôt énoncé le premier mot j'ai senti mon haleine qui sortait et qui m'est passé à travers d'un coup  soudain, et tout de suite il n'y avait plus de douleurs, ni pression, ni panique. Instantanément voilà devant moi nombreux membres de ma famille, déjà décédés, dont seulement deux que je reconnaissais de notre vie ensemble sur terre. J'en suis restée interdite, cela m'a coupé la parole! Nous étions tous calmes, je me sentais en PAIX, je ressentais simplement leur amour comprehensif et inconditionnel envers moi.

Puis, mon père, décédé 26 ans antérieurement, était devant moi, rayonnant un amour inconditionnel qui passait de ses yeux jusqu'au fond des miens. Sans mot dire, nous avons seulement partagé cet amour inconditionnel, et je continuais dans un état émerveillé. Puis mon frère jumeau, suicidé 6 mois auparavant, a apparu soudainement sur ma droite, en même temps que moi je recevais de l'amour inconditionnel du côté de mon père. Il semblait être d'une substance brumeuse/nuageuse qui coulait vers moi, s'approchant de plus haut. J'attends, toute captivée d'amour et de vénération, que sa forme change et révèle sa forme terrestre, quand tout d'un coup je sens le poids corporel de mon fiancé qui me pèse dessus, possédé de sanglots et de larmes (plus tard, il me raconte comme j'avais cessé de respirer, et comme il a commencé à hurler pour que je ne "partes" pas). Toutes les douleurs atroces de mon corps sont revenues, tout aussi subitement qu'elles étaient parties. Je me rappelle que je ressentais tant d'amour en attendant que mon frère change de forme, puis soudainement j'étais sujette à ces douleurs inouïes, et mon fiancé pleurait au-dessus de moi. Tout de suite j'ai ressenti une  très forte colère à son égard, car je voyais en lui, à tort, la cause, et des douleurs que j'éprouvais tout à coup dans mon corps, et de la peine que j'avais à ne pas pouvoir voir mon frère.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?      Oui. Je n'ai jamais pu trouver les MOTS pour dépeindre l'amour compréhensif et inconditionnel, la vénération et la paix que j'ai éprouvés pendant l'experience.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?  Oui

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  Tout le temps.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours?          Plus de conscience et de lucidité que d'habitude.

If your highest level of consciousness and alertness during the experience was different from your normal every day consciousness and alertness, please explain:            

Acceptation totale, sans résistance. Ebahie, ouverte, sans obstacles.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?   Oui. Très claire, brillante, vive.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?        Oui. Je n'ai entendu que le bruit de mon souffle qui sortait de mon corps, mais l'audition en était intérieure.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?         Indécise

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?             Amour, ébahissement, paix, curiosité.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?  Non      

Avez-vous vu une lumière?         Non      

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?  

Oui, voir ci-dessus. Seul l'Amour Inconditionnel se communiquait.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?      Non     

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?       Non    

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?       Non      

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?            

Oui. Le temps n'existait pas, mais il y avait tout de même une chronologie... c'est difficile à expliquer... c'est-à-dire j'étais complètement préoccupée des occurrences de chaque moment... Acceptation.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?          

Oui. Suite à l'expérience, je suis venue à comprendre beaucoup de choses au sujet du temps, de l'amour, de l'ego, des relations, etc.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?          

Indécise. Je me sentais attirée vers mon père, et bien qu'éprouvant un amour total et inconditionnel de sa part, je sentais en plus que sa présence m'empêchait d'avancer vers lui... comme si sa seule présence constituait une limite... comme si aller plus loin m'était interdit. Son visage était droit devant moi. La limite était ferme et sans compromis possible, ce que j'acceptais sans conditions.

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?  Non   

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    

Indécise. J'avais toujours eu quelque conscience/prescience quand il s'agissit de la mort imminente de mes proches. Maintenant, par contre, j'ai des aperçus et des idées (ou je suis guidée vers une connaissance)  qui m'aident personellement et qui me permettent d'aider les autres.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?       

Oui. Je l'ai raconté à mon généraliste deux jours après, et quand je lui ai jeté un coup d'oeuil, sa figure était grisâtre et décelait son choc. Il a changé la conversation hâtivement en éloignant sa chaise.  Nous n'en avons plus jamais parlé. Je l'ai raconté à mon fiancé mais j'étais tellement fâchée encore parce qu'il m'avait fait revenir que sur le moment ses sentiments à lui m'étaient indifférents. Maintenant il est influencé par mon expérience car j'en ai reçu tant d'aperçus et de révélations qui m'ont changé la vie au mieux, qu'il s'est mis à apprendre ce que j'ai pu lui apprendre, et par conséquent il a effectué des changements importants à sa vie, lui aussi. J'en ai parlé aussi une proche amie, qui elle aussi se sent pourvue d'un opportunité imprévue pour améliorer sa vie. Elle aussi a effectué des changement importants dans la vie. J'en ai parlé à une de mes tantes dont j'avais vu le mari décédé au cours de mon EMI. Il me sembele qu'elle en a été contente, et je vois qu'elle veut améliorer sa vie, elle aussi. J'en fais confiance seulement à ceux qui à mon avis bénéficieraient de l'expérience. Il y a d'autres à qui je l'ai raconté qui apparemment en sont reconnaissants et curieux d'apprendre ce que moi j'ai appris depuis alors.…

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?         

Indécise. En racontant à mon généraliste comme quoi j'avais vu des membres de ma famille déjà décédés pendant mon séjour à l'hôpital, j'ai réalisé que j'avais un vague souvenir d'avoir entendu parler (probablement à la télé) de personnes qui au moment de la mort voient leurs parents décédés, mais je n'avais jamais su ni imaginé comment cela se produirait. En même temps j'a réalisé que si cela c'est la mort, ce n'est pas la catastrophe qu'on s'imagine en général.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle a eu lieu?            

L'expérience était réelle sans aucun doute. Je le savais à cause des personnes que j'ai vues plus les sentiments que j'ai éprouvés au cours de l'expérience. Je n'avais jamais connu l'amour inconditionnel dans ma ma vie. Du reste, j'ai pu savoir qu'il n'y a rien à craindre.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?       

Par la suite, je me suis demandé pourquoi je n'avais pas vu ma mère. J'étais très heureuse de voir mon père, surtout parce que je l'avais tant aimé et parce qu'il était mort quand j'avais 10 ans. Pourtant je m'étais parfois demandé s'il m'aimait en fait, car il se tenait très distant, mais j'avais toujours pensé que ma vie aurait été mieux sans son décès parce qu'il m'aurait protégé de certaines expériences traumatisantes qui m'ont touchée. Je voulais tant voir mon frère jumeau en sa forme terrestre, et j'étais fâchée parce que je ne pouvais pas. Ayant perdu toute ma famille sauf un seul individu qui reste caché, et ayant eu beaucoup de traumatismes, je me suis sentie seule et délaissée, mais je sais maintenant que je suis aimée inconditionellement, et par conséquent c'est à moi de continuer de m'aimer moi-même inconditionellement, et aussi de transmetre ce amour à mon prochain.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience?           L'expérience était réelle sans aucun doute. Maintenant je me rends compte que c'est cette vie terrestre qui est illusoire. Seul l'amour est réel.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?           

Oui. Moins de six mois après, j'ai rompu avec mon fiancé . Séparés depuis bientôt un an, nous nous sommes rapprochés plus que jamais, en apprenant une façon de communiquer toute changée.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?          

Non. Je n'ai jamais eu de religion. Je suis plutôt spirituelle que religieuse. La foi, par contre, que j'avais en Dieu, a cédé place à une Connaissance.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ?

Non. Ce que je ressens en lisant d'autres témoignages d'EMI est le plus semblable aux sentiments que j'ai éprouvés pendant mon EMI. J'en verse des larmes de joie.  

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? 

C'est la meilleure chose qu'il me soit jamais arrivé. C'est ma bonne chance de ne plus avoir besoin de doute. C'était un mal qui s'avère un bien par la suite. La mort est tout autre de ce que nous supposons.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?  

Indécise. Je suis si fatiguée à présent que je ne trouve rien qui puisse servir d'amélioration.

Merci de proposer toute suggestion permettant d’améliorer ce questionnaire. Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ?      

 Je serais mois fatiguée, je réfléchiraisà meilleur effet, sans doute. Toute fois, j'apprécie ce que vous avez accompli. J'aurais voulu écrire davantage sur les leçons que j'ai appris depuis l'occurrence, mais je suis trop fatiguée.