NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI Lindsey S


 

Description de l'expérience:

Article publié par le magazine “Woman's World” le 16 mai 2006 

«Maman, regarde!» ... «Maman, laisse-moi te raconter ce qui s'est passé à l'école aujourd'hui!» Je déposais mon sac et je souriais. Jon-Paul, âgé de douze ans, voulait parler de l'école, et Orion, trois ans, avait un dessin à me montrer. Mais la vérité était que je n'écoutais qu'à moitié. Je venais juste de rentrer du travail, le téléphone sonnait, je devais preparer le dîner, et la lessive s'accumulait.

Et peu importait combien j'aimais mes enfants - et combien je les aime toujours - très souvent, j'étais trop fatiguée et débordée pour leur accorder l'attention dont je savais qu'ils avaient besoin. J'aurais voulu que ce soit autrement. Et mon cœur se serrait parfois. Le temps passé avec vos enfants est précieux, je le savais. En fait, j'aurais dû le savoir mieux que quiconque. Vous voyez, je n'avais que sept ans quand mon père est mort. Un jour, il était là. La lendemain, ma mère a dit qu'il serait dans mon coeur pour toujours. Plus de câlins. Plus personne pour se tenir debout à côté de moi lorsque j'étais perchée sur le plongeoir, me disant: "Bon, Lindsey, tend tes orteils. Tu peux le faire."

Enfant, je voulais désespérément faire revivre Papa. Durant l'adolescence, je lui parlais dans l'obscurité de ma chambre, je pleurais en songeant à lui quand j'avais peur. Je voulais croire qu'il était mon ange personnel, qui me surveillait. Mais au fur et à mesure que les années passaient et que ma vie devenait de plus en plus agitée, je me demandais s'il était vraiment là - je m'interrogeais. Ensuite, un jour, quelque chose s'est produit qui me ferait comprendre que l'amour de mon père m'avait toujours accompagnée.

Le temps s'était enfin réchauffé et cela faisait des semaines que les enfants avaient hâte de pique-niquer près du lac proche de notre maison à West Milford, dans le New Jersey. Moi, bien sûr, j'étais préoccupée par les achats que je n'avais pas faits, et par les nuages sombres s'accumulant au sommet des montagnes au loin. Nicole, ma nièce de 16 ans, a été la première à sortir de notre voiture familiale. Jon-Paul et Orion ont commencé à courir vers la pelouse. Mon mari, Paul, et moi nous étions derrière, lui avec la glacière, moi avec une chaise pliante.

Soudain, des grêlons de la taille d'une balle de golf se sont abattus à côté de nous. "Tout le monde dans la voiture!", ai-je crié. La foudre déchirait le ciel qui s'assombrissait, et le tonnerre grondait au-dessus de nous. J'ai pris Orion dans mes bras et je l'ai glissé dans le siège arrière tandis que Paul courrait chercher les autres enfants.

Un moment plus tard, alors que j'étais par-dessus la grille surplombant le réseau d'égouts, appuyée contre la voiture avec la chaise sur l'épaule, j'ai brusquement eu un présentiment. Non, c'était presque comme une voix dans ma tête. On semblait commander: "Éloignez-vous de la voiture". "Quoi?", je me demandais. Et pourtant, j'ai fait un pas en arrière vers la pelouse.

Ensuite, je l'ai vue. Une boule de foudre a déchiqueté un arbre à environ neuf mètres de distance. J'ai entendu la foudre, le grésillement. Tout à coup, le monde semblait exploser dans un rugissement formidable et un éclat de lumière brillant, brillant comme le soleil. Et puis, plus rien. Le monde autour de moi était silencieux, immobile - et sombre. Je me sentais légère, comme si je flottais. Le poids du monde semblait loin, très loin. Au-dessous ... J'ai regardé vers le bas et j'ai vu mon corps, gisant tordu sur le sol. Curieusement, je n'ai pas eu peur. Mais mon cœur s'est serré à cause de ma famille. Ensuite, dans l'obscurité, j'ai entendu quelqu'un dire mon nom. «Lindsey», une voix douce et profonde parlait. Cela faisait des années, mais c'était familier comme si je l'avais entendu la veille. «Papa?», j'ai dit. Un visage est apparu devant moi. Le sourire de mon père, ses yeux brillants d'amour.

Et à ce moment-là, j'ai ressenti plus d'amour que je n'en avais jamais connu. Je pouvais le sentir dans mes orteils, au bout de chaque brin de cheveux. Je n'avais jamais connu une telle joie, un tel amour et une telle paix auparavant.

Ensuite, j'ai commencé à le remarquer - un tunnel de lumière tourbillonnant derrière lui. Je savais que je me trouvais à quelques pas du Ciel, d'une joie infinie et d'une paix sans fin. «Oh, papa», j'ai crié, voulant rester enveloppée dans cette incroyable étreinte de l'amour. La voix de mon père a retenti à nouveau. «Je t'aime beaucoup», a-t-il souri. «Mais, Lindsey, tu ne peux pas rester». Ses yeux ont brillé dans les miens. «Ton heure n'est pas venue. Tes enfants ont besoin de toi».

Soudainement, j'ai regardé vers le bas à nouveau - et je pouvais entendre Orion pleurer, je pouvais voir le visage de Jon-Paul, celui de mon mari. Ils avaient peur - et ils avaient besoin de moi, ai-je réalisé! J'ai regardé en arrière vers mon père, entouré maintenant par d'autres formes chatoyantes. «Rentre chez toi maintenant», a déclaré mon père. J'ai fait «Oui» de la tête. Chez moi dans ma famille ...

Et puis, tandis que le rugissement d'un train s'amplifiait, comme s'il se rapprochait, j'ai senti que le monde autour de moi réapparaissait. «Lindsey! Lindsey! Ouvre les yeux!» J'ai entendu des voix frénétiques au-dessus de moi alors que j'étais alongée par terre. J'ai ouvert les yeux et il a pleuré de soulagement. «Je suis là,» murmurais-je à Jon-Paul.

Entre-temps, les gens s'étaient rassemblés en expliquant que le courant avait bondi de l'arbre jusqu'à la clôture en fil de fer - puis jusqu'au tuyau de vidange enterré en dessous... en dessous de la grille sur laquelle je me tenais debout! "Avec cette chaise en métal sur votre épaule", m'a dit un urgentiste, "si vous étiez encore debout sur le grillage, vous n'auriez absolument pas pu survivre". Mon cœur a bondi. Éloignez-vous de la voiture, la voix avait commandé. Oh, papa, j'ai fermé les yeux pour contenir mes larmes. Vous m’avez sauvé ma vie!

Dans les semaines qui ont suivi, mon corps a guéri. Et mon coeur aussi. Quelque chose m'est arrivé ce jour-là. Je sais maintenant que la vie ne cesse pas, elle change. Et l'amour ne meurt jamais. Je ressens une telle sérénité, sachant que nous sommes tous surveillés. Cela me remplit d'une telle paix que je suis différente avec les gens qui m'aiment. Mon père m'a dit que je devais retourner chez moi. Je devais finir d'élever mes enfants - quelque chose qu'il n'avait pas eu la chance de faire. Et maintenant je fais exactement cela - avec un cœur plus ouvert et aimant que jamais.

"Maman, regarde ça!" "Maman, laisse-moi te raconter ce qui s'est passé aujourd'hui". "Chérie, laisse-moi te parler de ma journée". Je m'arrête. Je souris. Je m'assieds et j'écoute. Nous parlons et nous rions. Et nous nous étreignons. Oh, mon Dieu, comme nous nous faisons des câlins! Je ne suis jamais trop occupée pour les choses simples, merveilleuses et petites qui importent vraiment. Nous parlons souvent de l'accident - et Orion est toujours avide d'écouter ce récit. «Parle-moi encore de grand-père et des anges», dit-il quand je le borde la nuit. Et je souris et dis: "D'accord, une fois de plus. Ensuite, ce sera l'heure de dormir".

Raconté à Paul Abercrombie avec Carla Merolla.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mon propre récit: Mon histoire sur la foudre.

En 1997, le 17 juillet a 17h:20, j'ai été frappée par la foudre avec mon mari, Paul et ma nièce Nicole. Etre frappée par le pouvoir de la lumière de la Mère Nature, une tempête d'une force si incroyable qu'elle était à la fois extrêmement humiliante et horrible pour nous qui en ont été témoins, dont mes deux fils, JP et Orion.

Comme pour le 11 septembre, juste lorsque la vie semblait si dénuée de risque et sûre, une force inconnue est intervenue si rapidement, avec tant de sévérité et en affectant tant de gens, la foudre qui a changé nos vies pour toujours.

J'adorais auparavant le frisson et la sensation offerts par un bon orage puissant. Je n'ai jamais dans mes rêves les plus fous pensé que je serais frappée par la foudre. Maintenant, quand un orage gronde, je respecte grandement la Mère Nature et je me dirige immédiatement vers un abri. Si perturbée que je sois, je me souviens de respirer et de me dire que tout va bien, sinon, je peux éprouver de la panique, ce qui n'aide personne, surtout pas mes enfants.

Cependant, de nombreuses questions difficiles et délicates offrent toujours un grand cadeau. La sagesse et la force sont le fruit de nombreuses expériences qui nous présentent des défis physiques, mentaux et émotionnels. L'une des grandes bénédictions que j'ai reçue du fait d'avoir été frappée par la foudre était que j'ai eu l'opportunité de mourir et de revenir. Cet événement m'a offert l'occasion de faire l'expérience du monde spirituel. Vous vous demandez peut-être ce que cela a à voir avec la découverte de ce que votre âme a l'intention de faire. Je me suis posé de nombreuses questions quant à la raison pour laquelle j'ai été visée, à l'instar du 11 septembre, lorsque nous nous sommes tous posés de nombreuses questions pendant que cela se passait et pendant des mois qui ont suivi. Des questions comme "Qu'est-ce que cela signifie?" "Pourquoi cela arrive-t-il?" "Qui a fait cela et comment cela affectera ma vie, la vie de mes enfants et des enfants de mes enfants". "Que puis-je faire pour changer?" "Pourquoi suis-je ici?" "Qu'est-ce que tout cela signifie?"

Ainsi commence mon histoire: je marchais avec Paul, Nicole et mon fils de trois ans, Orion, en montant la colline vers notre voiture pour échapper à l'orage qui s'approchait de Greenwood Lake, dans le New Jersey. Mon fils de douze ans, JP devait participer à une course de natation, mais cela avait été remis en raison de la tempête. Il est resté dans le pavillon avec le reste de l'équipe de natation pour attendre que l’orage cesse. Nous nous sentions plus en sécurité en nous dirigeant vers la voiture parce qu'Orion pleurait et craignait le tonnerre. Après que Paul ait placé Orion dans la voiture, je me suis éloignée de lui en m'interrogeant sur la raison pour laquelle je quittais mon fils qui pleurait: «Je devrais rester debout près de la voiture pour aider Paul et Nicole à mettre les chaises et la glacière dans le coffre", ai-je pensé en moi-même. Quelque chose me poussait loin de la voiture vers la pelouse. Puis, tout à coup, il y a eu un énorme bruit comme si une bombe avait percuté le sol. Tout est devenu noir, je me suis retrouvée dans un vide de néant total et avant que je puisse réagir, j'ai ressenti une telle paix et un sentiment de flottement. Il y avait des milliers d'âmes qui flottaient. J'ai ressenti leur vacuité et leur sentiment de solitude et d'isolement, comme si elles étaient bloquées,  en suspens.

Puis mon père était là pour me saluer, il souriait et me guidait à travers toutes les âmes perdues. Tout s'est passé si vite, comme si un million d'épisodes se déroulaient dans un délai d'une minute. Il n'y avait pas de temps dans ce monde et je ne me trouvais que dans l'espace. Un sentiment de grande paix provenait d'une lumière au-dessus des âmes perdues et m'englobait. Je voulais seulement rester dans cette lumière d'où provenait un sentiment incroyable et profond de paix, tel était mon seul but. Il était facile de parcourir les couches de l'évolution dans le monde spirituel. J'ai fait l'expérience de nombreuses couches en ignorant ce qu'elles voulaient dire, sans me rendre compte que j'étais morte et que j'avais une famille que j'avais laissée derrière moi. La paix était tout ce qui m'attirait.

Puis mon père était là pour me saluer, il souriait et me guidait à travers toutes les âmes perdues. Tout s'est passé si vite, comme si un million d'épisodes se déroulaient dans un délai d'une minute. Il n'y avait pas de temps dans ce monde et je ne me trouvais que dans l'espace. Un sentiment de grande paix provenait d'une lumière au-dessus des âmes perdues et m'englobait. Je voulais seulement rester dans cette lumière d'où provenait un sentiment incroyable et profond de paix, tel était mon seul but. Il était facile de parcourir les couches de l'évolution dans le monde spirituel. J'ai fait l'expérience de nombreuses couches en ignorant ce qu'elles voulaient dire, sans me rendre compte que j'étais morte et que j'avais une famille que j'avais laissée derrière moi. La paix était tout ce qui m'attirait.

Brusquement, deux ombres très grandes sont apparues devant moi. C'était comme si j'étais plus petite qu'un grain de sable dans l'ensemble du cosmos par rapport à ces ombres mobiles anonymes. Elles m'ont empêchée d'entrer dans la lumière et j'ai clairement entendu: "Ton heure n'est pas venue". L'une de ces ombres sombres m'a enveloppée dans son énergie. Le sentiment provenant de cette énergie était un amour inconditionnel pur. C'était au-delà de l'amour humain, un amour tellement formidable que la langue anglaise ne saurait expliquer ce que j'ai ressenti.

La grande ombre m'a montré ce qui m'était arrivé et a attiré mon attention sur ma famille et mon corps. J'ai vu mon corps complètement tordu par l'éclair et j'ai refusé de repartir en arrière. Ces deux ombres, mon père et moi-même avons apparemment tenu un conciliabule. Un sentiment d'orientation supérieur provenait d'une sagesse plus élevée; on a attiré mon attention sur la confusion et la panique des personnes affectées par la foudre. J'ai éprouvé la douleur et la souffrance ressenties par Paul du fait du courant qui traversait son corps. Cependant, je n'éprouvais absolument aucune crainte. Je suis devenue un témoin objectif détaché de toute souffrance - comme cela était fascinant.

Grâce à mon conciliabule avec les grands esprits, j'ai appris combien cela serait difficile pour Paul si je ne revenais pas. On m'a rappelé que mon fils Orion était tout seul dans la voiture, et que JP avait peur et pleurait. 

J'ai immédiatement décidé de repartir, j'ai senti qu'on tirait sur mon plexus solaire à travers un cordon spirituel relié à mon abdomen et à mes deux fils. Ce cordon m'a amenée dans une spirale en forme de cône. C'était comme si je voyageais à la vitesse de la lumière. On pouvait gagner New York en provenance de Californie en un clin d'œil, le temps n'étant pas mesuré dans ce monde.

Avant de m'en rendre compte, je me suis retrouvée dans mon corps avec un mur blanc de brume autour de moi. J'ai d'abord vu Orion dans la voiture, les yeux écarquillés et en larmes. Ensuite, j'ai vu Paul. Il criait de douleur. Je pensais qu'il mourait et Nicole ne bougeait pas du tout. Je pensais qu'elle était morte.

Je ne pouvais pas voir JP; la panique a commencé à me gagner. Puis, tout à coup, j'ai entendu une voix dans ma tête «JP va bien et je vais bien». La douleur provoquée par la foudre s'est glissée dans ma poitrine comme si j'éprouvais une crise cardiaque. Je ne pouvais ni respirer ni bouger. Un homme gentil est venu vers moi et m'a dit que j'avais été frappée par une foudre et j'ai commencé à crier: «Aidez-moi». Il a commencé à me soulever, la douleur de son contact était atroce. La seule chose qui comptait pour moi était de sauver ma famille, le haut de mon corps était partiellement paralysé et mon bras droit était totalement engourdi. J'ai dit à Paul d'appeler son Maître spirituel Meishu-sama et j'ai crié pour que les anges nous aident. Je me suis assise dans la voiture avec Orion qui était accompagné d'une belle femme et je me suis tourné vers elle en disant: "Les anges sont avec nous". Puis je me suis retrouvée sous la pluie et la grêle, touchant le front de Nicole en lui disant: «Appelle les anges». Ses yeux ont commencé à s'ouvrir. Enfin, les gens sont accourus, il y avait tant de bonnes personnes désireuses de nous aider.

La convalescence a été longue et lente, mais beaucoup de personnes sont venues nous aider et nous soigner. On a beaucoup appris cet été. J'étais très déprimée et en colère après être revenue du monde spirituel. Il y avait un sentiment d'égalité où tout le monde était aimé inconditionnellement, quel que soit sa race, sa culture, son âge ou son niveau de réussite. Je n'étais là que pour un temps humain très court, mais je sais que nous sommes tous surveillés et que nous ne partons pas jusqu'à ce que ce soit notre heure.

Nous possédons le libre arbitre pour choisir nos chemins et l'intention de notre âme. En ce qui concerne toutes les âmes perdues, ma perception est que ces âmes étaient bloquées. Elles peuvent être mortes sans foi dans la lumière ou dans la bonté de l'univers, ne sachant donc pas où aller, ou elles sont peut-être restées attachées à ceux qu'elles aiment, des possessions ou des habitudes dans le monde physique. L'âme perdue me donnait l'impression de faire partie de la famille, même si je ne les connaissais pas. Je voudrais croire qu'elles ont trouvé leur chemin dans la lumière.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l’EMI est survenue:     21/07/98

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui   Accident. J'ai été frappée directement par la foudre et j'ai fait un bond d'1,2 mètres l'air, avant d'atterrir sur ma hanche. Je me suis effondrée lorsque la foudre est entrée dans mon bras droit, la chaise de plage a agi comme conducteur pour la foudre qui a traversé ma poitrine, a arrêté mon cœur, je crois, et a rejoint ma montre sur mon poignet gauche.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Merveilleuse

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   J'ai clairement quitté mon corps et j'existais en dehors

Quel était votre degré de conscience et de vivacité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude. Voir ci-dessus.   

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   J'étais à mon plus haut niveau de conscience lorsque je me suis connecté à l'énergie aimante bienveillante des êtres qui m'ont empêché d'entrer dans la lumière.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Incroyablement vite

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification. Le temps s'est déplacé très rapidement ou je pouvais passer très vite dans le temps.    

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui   Pendant que je n'étais qu'une âme, je pouvais voir le monde intérieur du cosmos, le mystère de la conscience m’a été révélé. J'ai ressenti, vu, que la lumière était douce, enveloppante et aimante sans contraintes de temps. Après mon retour sur terre, les couleurs étaient plus intenses, l'herbe était si verte que je pouvais ressentir l'énergie de vibration qui en émanait, c'était tellement plus curatif.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Oui   Les pensées étaient entendues sans paroles.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes-vous passée à travers un tunnel?   Oui  Je suis revenue dans mon corps à travers un tunnel comme un vortex. Je me déplaçais si rapidement qu’il aurait été impossible de revenir, parcequ’une corde argentée reliait mon corps spirituel à mon corps physique.

L'expérience incluait:   la présence de personnes décédées

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui   Mon père, ma grand-mère. Mon père a dit que je reviendrais bientôt au monde de l'Esprit.

L'expérience incluait:    un vide

L'expérience incluait:  de l’obscurité

L'expérience incluait:   une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  Déjà décrite ci-dessus. Elle n'était pas claire et aveuglante, c'était doux et paisible.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Paix, beauté, solitude des esprits perdus autour de moi, et quand je me suis rapprochée de la lumière, seulement un amour inconditionnel et UNE GRANDE PAIX.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Du bonheur

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience incluait:    de la connaissance ou un but particuliers

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

L'expérience incluait:   la conscience d’évènements passés de votre vie

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'oeil, hors de mon contrôle. Je me suis sentie complètement aimée pour tout ce qui s'était passé dans mon amour.

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Des scènes de l’avenir du monde  

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Oui     Deux grandes ombres m’ont empêchée d’entrer dans la lumière.  

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyée contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)    AUCUNE

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Non 

Quelle est votre religion maintenant?   AUCUNE

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Non   

L'expérience incluait:   la présence d’êtres surnaturels

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    Le fait de comprendre qu'il existe un plan ou un ordre supérieur de vie.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Oui Mes amis les plus chers sont encore proches de moi aujourd'hui et ils m'appellent pour demander des conseils psychiques. Les nouveaux amis qui ne sont pas spirituels me trouvent étrange, donc je ne partage pas mon expérience aussi librement.

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui     Un sentiment d'amour profond, d'égalité de tous, la paix.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Tellement que je savais ce que les gens pensaient, je peux sentir quand quelqu'un pense à moi. Je peux sentir dans mon corps quand il y aura un tremblement de terre. Je suis devenue clairvoyante et je suis medium maintenant, ce dont j'étais incapable auparavant.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Difficile de dire juste un sentiment global d'unicité et de sécurité.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui. J'ai été présentée dans le magazine Women's World. J'offre des conférences à propos des groupes métaphysiques. J'en ai parlé deux ans plus tard parce que c'était si personnel et émouvant que je fondais en larmes lorsque j’en parlais.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Non 

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Juste par écrit, j'apprécie le temps que vous prenez avec le site Web sur les EMIs car cela m'a aidé à revivre et à absorber à nouveau le miracle incroyable de vivre à la fois dans le physique et le spiritual, comme je le fais tous les jours.