NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Linda G

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je m’étais endormie dans mon lit après avoir absorbé les 8 comprimés prescrits par le médecin, je ne m’étais pas rendu compte qu’il s’agissait de 8 par jour, pas 8 en une seule prise. Je suis entrée dans une sorte de sommeil léger aboutissant à la sensation de me briser en un million de particules.

J’ai décelé que mon corps était toujours dans le lit, que j’étais en quelque sorte au dessus de lui, il s’agissait seulement d’une sensation de séparation d’avec le corps physique, mais j’étais toujours consciente de ma propre essence. Au cours de cette étape mon aura, ainsi que je l’appelle, s’entremêlait avec celle de mon compagnon endormi dans le lit près de moi.

Je communiquais avec l’aura de mon ami. C’était comme si nos auras avaient été le point culminant de l’ensemble de nos nombreuses vies et expériences depuis que nous étions sur terre, du début de l’âge des cavernes jusqu’à aujourd’hui. J’aurais pu dire de quelle population génétique il était issu et aussi la mienne. Comme mon ami n’était qu’endormi, j’ai considéré cette aura comme un genre de champ de force que nous possédons tous, quelque chose qui nous permet de nous relier tous les uns aux autres, même si nous ne nous en rendons pas compte.

J’ai ensuite été emportée à grande vitesse, m’envolant rapidement autour du monde, j’étais tractée au niveau du plexus solaire. A ce stade, je n’avais pas de corps, mais j’étais toujours une âme et j’en étais consciente. Lorsque dans mon voyage autour du monde j’ai atteint la verticale de l’Indonésie (je survolais en effet l’équateur, c’était un peu comme regarder Google Earth), j’ai été aspirée dans une sorte de tunnel même si, pour m’exprimer ainsi, il ne comportait pas de parois, j’avais juste le sentiment d’être attirée vers le haut en direction du niveau suivant. J’ai été Accueillie par un être de lumière, même si je ne me souviens pas d’avoir volé dans une lumière en tant que telle.

Je connaissais cette âme, j’ai été guidée dans cet endroit, on m’a montré des pièces et des entrées dont la plupart contenait d’autres âmes qui apprenaient des choses, se préparant afin de retourner sur terre ou vers une autre destination.

J’ai également vu des âmes que j’appellerais des anges ou des êtres supérieurs, ils aidaient les terriens pour de nombreux problèmes, même pour des découvertes médicales.

Cet ami m’a emmenée sur de nombreux niveaux différents, j’ai appris que tout est possible à cet endroit. Je ne parviens pas à me souvenir de la plupart de ces niveaux, chacun d’eux semblait en effet plus complexe que le précédent, je me rappelle toutefois bien des niveaux que je pourrais qualifier d’inférieurs. Je suis certaine d’avoir été emmenée dans des endroits plus élevés, mais je ne suis pas censée m’en souvenir car ma vie ici en serait influencée. Je pense qu’il y en avait environ 7, peut-être davantage, mais je me souviens principalement de 3 ou 4.

J’ai été amenée devant Dieu qui était exactement tel que je l’avais imaginé : un être de lumière éclatant, plus brillant que tout ce que j’avais vu dans ma vie. Pourtant, nous nous étions rencontrés auparavant, il avait forme humaine, mais pour ainsi dire pas de corps, environ 2 m 50 de haut, fait de lumière et d’amour purs. Nous avons communiqué par télépathie, chaque question que je posais a reçu réponse, mais je ne me souviens pas avec exactitude de ce que j’ai demandé. On m’a montré le film de ma vie, depuis le début jusqu’à cette époque là, c’était très rapide et pourtant tellement précis. Il m’a demandé si je voulais changer quelque chose, j’ai répondu : « Oui, bien sûr. ». Il m’a également posé des questions du genre : « Est-ce que je suis satisfaite de ma vie ? », ce à quoi j’ai répondu oui.

J’ai ressenti intérieurement à quel point j’avais donné du positif et combien j’avais transmis du négatif. On m’a dit que c’était le sentiment que j’allais éprouver tant que j’allais rester là-bas. Ce sentiment n’était pas désagréable. Il n’était pas non plus extrêmement agréable. C’était un sentiment de légère tension, mais dont je pouvais me satisfaire.

J’imagine que si on est mauvais et abominable toute sa vie, alors on en éprouve le sentiment lorsqu’on fait la transition vers l’autre monde.

Même si cet endroit est tellement merveilleux et donne en quelque sorte l’impression d’être chez soi, que la plupart des personnes n’envisageraient pas ou ne voudraient pas le quitter, j’ai demandé si je pouvais retourner sur terre.

Dieu m’a demandé pourquoi, je lui ai répondu que mes enfants étaient endormis dans la chambre voisine, jamais je ne pourrais me pardonner s’ils se réveillaient au matin et découvraient leur maman décédée.  Leur père s’était suicidé l’année précédente, s’ils devaient grandir avec le décès par surdose de leur maman et le suicide de leur père, ils allaient croire que personne ne les aimait suffisamment pour rester auprès d’eux, ce qui était très éloigné de la vérité. Chacune de mes particules souffrait à cette pensée. On m’a permis de revenir, il n’y a pas eu de supplique ni de plaidoyer, c’était comme si je le voulais tant et de manière désintéressée que cela m’a été accordé. Je suis tellement reconnaissante pour cela.

On m’a dit que si je devais revenir, il allait me falloir oublier ce que j’avais appris dans l’au-delà, cela aurait en effet interféré avec ma vie. J’ai été renvoyée très rapidement, traversant mes plantes de pied, je me suis réveillée quelques heures plus tard. 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire avec des mots ? Oui. Certaines choses étaient tellement magnifiques qu’un vocabulaire suffisant pour les décrire n’existe pas.

Certains éléments n’étaient que des sentiments qui n’ont pas de nom. J’étais comme chez moi, ma vie terrestre ne représentait qu’une journée dans un parc.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. Surdose médicamenteuse accidentelle.

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ? Je pense que j’ai été lucide tout le temps, sauf lorsqu’il a été décidé que je repartais. On m’a alors dit en substance que je ne devais pas me souvenir de ce qui s’était passé avec la netteté dont je venais de faire l’expérience. Je me rappelle clairement de nombreuses choses, mais je sais que je ne me souviens que de bribes. On m’a dit que je ne pouvais pas être autorisée à me rappeler, car si je savais ce qui allait se passer, cela aurait retiré la joie du but de ma vie ici. Je ne me souviens ni du retour sur terre, ni du processus, comme si j’avais simplement été renvoyée. Je sais par contre que j’ai réintégré mon corps par la plante des pieds.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours ? Je pense que j’ai été lucide tout le temps, sauf lorsqu’il a été décidé que je repartais. On m’a alors dit en substance que je ne devais pas me souvenir de ce qui s’était passé avec la netteté dont je venais de faire l’expérience. Je me rappelle clairement de nombreuses choses, mais je sais que je ne me souviens que de bribes. On m’a dit que je ne pouvais pas être autorisée à me rappeler, car si je savais ce qui allait se passer, cela aurait retiré la joie du but de ma vie ici. Je ne me souviens ni du retour sur terre, ni du processus, comme si j’avais simplement été renvoyée. Je sais par contre que j’ai réintégré mon corps par la plante des pieds.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours (pour tous les aspects tels que clarté, champ de vision, couleurs, luminosité, degré profond de perception de la massivité/transparence des objets, etc.) ? Oui. Lorsque j’ai commencé à perdre connaissance, j’étais étendue près de mon compagnon. Alors que je commençais à dériver au dessus de mon corps, cela s’est passé de manière étrange, c’était comme si mon corps s’était converti en milliers de petite particules. Mon ami près de moi était également constitué de ces particules. Bien qu’il ait été endormi et pas en EMI, nos particules ont commencé à s’entremêler. Je ne peux le décrire que comme la fusion de nos auras, j’ai tant appris de cette union. J’ai appris tout sur lui et lui sur moi, je pense. Il me faudrait du temps pour l’expliquer, mais le sentiment général que j’ai éprouvé c’est : « Ce que l’on fait à autrui, on se le fait à soi-même. », nous sommes en effet tous reliés par un cordon magique, lui-même connecté à la source de toute chose (que j’appelle Dieu).

Ensuite j’ai progressé vers le niveau suivant. Ce niveau m’a fait faire 3 tours du monde à une vitesse tellement grande que j’ai accompli ces 3 tours en approximativement 20 secondes (même si le temps n’existe pas). J’ai vu la terre dans toute sa gloire, une planète vraiment magnifique à voir depuis l’espace. Puis, quelque part au dessus de l’Indonésie, j’ai été aspirée dans un tunnel, extraite du royaume terrestre et envoyée au « paradis » si je peux le nommer ainsi.

Votre ouïe différait-elle de manière quelconque de votre audition normale (pour tous les aspects tels que clarté, capacité à identifier la source sonore, hauteur, force, etc.) ? Oui. J’entendais normalement, bien que lorsque nous communiquions, cela se faisait par télépathie mais avec des sons et des mots !

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ? L’amour, au sens le plus extrême, jusqu’à ce que je revoie ma vie, je me suis alors sentie un peu tendue.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Oui. Après avoir flotté ou volé trois fois autour du monde à grande vitesse, j’ai été aspirée dans un tunnel. Celui-ci est apparu au dessus de l’Indonésie.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. La lumière la plus brillante qu’on puisse imaginer. Il s’agissait de Dieu. Mais ce n’était pas au bout du tunnel.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. J’avais un guide (pas un membre de ma famille décédé), j’ai également rencontré Dieu. J’ai aussi rencontré et vu beaucoup d’autres êtres spirituels qui vaquaient à leurs occupations, comme étudier, regarder une fenêtre ressemblant un peu à un téléviseur et dans laquelle apparaissaient leurs proches, ou même un jeu de baseball.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Oui. J’ai tout vu en accéléré depuis ma naissance jusqu’à l’époque, de plus, tandis que cela se déroulait, j’éprouvais les sentiments liés à ces évènements. J’ai également ressenti la douleur que j’ai infligée à autrui, de même que la bonté que j’avais accordée aux autres. Dieu m’a demandé si j’étais satisfaite de la façon dont les choses s’étaient passées, j’ai répondu oui. Il m’a demandé comment je me sentais, j’ai dit que j’étais un peu tendue. Il m’a expliqué que c’était parce que je m’étais sentie ainsi toute ma vie, en quelque sorte c’était ce que je n’avais pas traité correctement. On m’a également dit que si le mal qu’on a fait l’emporte sur le bien, on éprouve alors un sentiment négatif, donc si on a été une personne vraiment abominable, on ressent une émotion affreuse le temps qu’on reste là-bas. A l’inverse, si on a donné de l’amour et de la bonté, qu’on a été agréable et attentionné, on ressent une pure béatitude et un sentiment positif envers soi-même. Je n’éprouvais pas de sensation négative extrême, je ne trouve pas d’autre vocabulaire. Je me sentais heureuse, légère, insouciante mais un peu nerveuse intérieurement, comme lorsqu’on passe une côte trop vite ou quand on fait des montagnes russes, mais dans l’ensemble, par rapport à ce qu’on venait de me montrer, le bilan paraissait honnête, juste suffisant. Globalement les bonnes choses l’avaient emporté sur les mauvaises.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou remarquables ? Oui. Je me souviens d’au moins 4 dimensions que je pouvais traverser à volonté. Toutefois, je pense qu’il y en avait au moins 7, peut-être davantage. On m’a dit qu’on ne pouvait pas me permettre de me souvenir de tout, une fois de retour sur terre cela aurait en effet influencé ma vie. Avant que je ne sois renvoyée dans mon corps, on a en quelque sorte effacé mon esprit, mais j’ai quand même un vague souvenir de la plupart de ces endroits, j’ai le sentiment d’avoir appris incroyablement plus, mais je ne peux me rappeler de nombreux détails spécifiques.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Il n’y avait ni espace ni temps en tant que tels. J‘ai eu l’impression que j’aurais pu rester une année entière à des niveaux particuliers dans les différentes dimensions, mais il est clair qu’en temps terrestre, je n’ai cessé de respirer que durant quelques minutes. Ainsi l’intégralité de mon séjour là-bas, que j’évaluerais en jours, n’a en fait duré que quelques minutes.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. J’ai réalisé que nous choisissons tous de venir sur terre pour suivre un plan, quel qu’il soit, ou même pour apprendre sur un sujet particulier. Nous choisissons nos corps, nos parents et notre plan de vie. Puis-je également ajouter que certaines personnes viennent ici pour des raisons très simples, pour apprendre à jouer au tennis par exemple, ou tout simplement pour les pâtisseries et la nourriture. Aussi stupide que cela puisse paraître, nos plans de vie ne sont pas aussi élevés et nobles qu’on pourrait le penser. JE N’AI RENCONTRE AUCUN SAUVEUR DU MONDE, NI QUI QUE CE SOIT SOUHAITANT DEVENIR PRESIDENT. LA PLUPART AVAIENT DES SOUHAITS SIMPLES. On m’a également dit que nous pouvions exister sur différents plans pour d’autres vies, mais notre vie ici sur terre est purement destinée à faire l’expérience du plaisir ou de la douleur physiques, afin d’avoir une expérience physique, sur tous les autres plans en effet, nous n’avons pas besoin d’un corps comme enveloppe. J’ai également appris que cette vie-ci n’est qu’une goutte d’eau dans le seau des vies dont nous faisons tous l’expérience, un grand nombre de vies ici sur terre et beaucoup d’autres dans des royaumes d’existence différents. Toutes dans le but de progresser et de grandir d’une manière ou d’une autre. L’objectif principal ici, c’est d’AIMER. On m’a également dit que cela allait être ma dernière vie ici sur terre, car il ne me restait plus rien à apprendre en revenant ici. J’ai toutefois éprouvé le sentiment que j’allais partir vers un autre endroit magique !

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous eu connaissance d’évènements à venir ? Oui. Exacts.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Généralement, je peux déceler lorsqu’une personne est malade ou mourante. J’ai vécu des expériences où la force semble augmenter quand je suis présente. Je peux me guérir avec des pensées positives. J’ai eu des visions et des flashs de l’avenir, ainsi que des rêves prémonitoires. Je sais aussi quand une personne ment. J’ai souvent la sensation d’aider autrui quand je dors. Je crois aussi à la force de la prière.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Certaines personnes pleurent, d’autres pensent que je suis folle. Mais toutes sauront un jour.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Oui. J’en avais entendu parler, toutefois, même si j’étais au courant pour la lumière, le tunnel, ce genre de choses, ce fut complètement différent de ce que j’avais imaginé.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu (quelques jours ou semaines) : L’expérience était tout à fait réelle. Comme une EMI authentique. Je me sentais tellement comblée que je voulais en parler à tout le monde, mais je ne voulais pas qu’on pense que j’avais « perdu les pédales ».

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ? J’ai été particulièrement impressionnée de revoir ma vie, depuis je ne peux plus mentir et j’aiderai toujours quelqu’un dans la souffrance. J’ai toujours été une personne agréable et attentionnée mais c’est encore davantage le cas maintenant.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience : L’expérience était tout à fait réelle. Je n’ai jamais fait de rêve qui soit aussi net, je ne crois donc pas qu’il s’agissait d’un rêve, c’était comme un rêve mais 1000 fois plus réel que la vie elle-même.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui. Je tente de ne pas créer de sentiments négatifs ou de mauvais karma, je suis plus compréhensive vis à vis des autres et de leur progression dans la vie, si je peux m’exprimer ainsi.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui. Non seulement je crois en Dieu, mais je crois vraiment aussi au karma. Je pense également que l’amour peut quasiment tout guérir.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Les gens veulent souvent savoir pourquoi, après avoir été dans un endroit tellement merveilleux, on voudrait revenir ici. J’ai dû revenir, il a été décidé entre Dieu et moi que c’était dans l’intérêt supérieur de mes deux enfants endormis, ils auraient trouvé mon cadavre en se réveillant, comme leur père venait de décéder un an avant, ils auraient été orphelins. Je n’avais personne dans ma vie qui se serait occupé d’eux, ils n’auraient pas survécu. Je suis donc en fait ici pour m’occuper de mes enfants. On m’a dit que lorsqu’ils n’allaient plus avoir besoin de moi, quand ils allaient être mariés, « on » allait revenir me chercher, quand je dis « on », je suppose qu’il s’agit des anges, mais je n’en suis pas sûre.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ? Pourriez-vous demander comment les témoins réintègrent leur corps. J’ai réintégré le mien par la plante des pieds.