NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Leeta

 

Description de l'expérience:

Ma mère était à l'époque dans un camp avec sa classe d'éducation spéciale. Je n'avais jamais cessé de saigner après un cycle menstruel. Le médecin que j'avais (celui de ma mère) évidemment ne savait jamais ce qui pouvait causer cette condition parce qu'il m'a demandé si j'avais des relations sexuelles. J'ai été élevée dans la foi catholique et cela aurait été un péché et j'ai dit non, je n'avais pas eu de rapports à cet âge. J'ai entendu quelque chose au sujet de ce qui a été attribué comme des polypes tenant l'utérus ouvert. Je ne sais pas où je l'ai entendu - tout sauf la mort semble comme un flou. À ce jour, je crois que j'aurais dû mourir (rester morte) car j'avais le sentiment que le moment était venu pour moi. Je suis perplexe à certains moments à cause de mes lectures sur d'autres expériences de mort imminente. Parce qu'il semble que je ne suis pas allée aussi loin que tout le monde semble être allé.

Je m'affaiblissais régulièrement jusqu'à ne plus faire un mètre avant de m'évanouir en direction de la salle de bains et de retourner au lit. Mes amis ont eu peur et ont contacté ma mère et l'ont amenée à la maison. C'était le quatrième jour. J'étais suffisamment cohérente cette nuit-là pour lui répondre que je ne voulais pas aller à l'hôpital parce que j'étais sûre que j'irais bien. Et bien, le corps sait vraiment quand il va mourir. Quelle alarme il sonne! A un moment de la nuit, après avoir été incapable de m'asseoir, je me suis assise tout droit dans mon lit et cette alarme a retenti: "Oh mon Dieu! Je vais mourir".

Je me sentais presque paisible et je ne voulais pas sortir du lit, mais le catholicisme a pris le dessus et j'ai pensé et réfléchi rapidement que «si je sais que je vais mourir et me laisse mourir, alors c'est un suicide». J'ai appelé ma mère et lui ai fait savoir que je ferais mieux d'aller à l'hôpital. Son amie et elle m'ont soulevée sous les aisselles et j'ai fait de mon mieux pour monter dans le siège arrière de la voiture de ma mère. Je ne me souviens pas comment ils m'ont mis sur une civière à l'hôpital, mais je me souviens que c'était la dernière chose que j'ai vu à travers mes yeux humains. Pendant que je m'allongeais sur cette civière, j'ai vu le visage d'une infirmière qui me regardait le mien de si près, un air d'horreur sur son visage comme si elle savait, et tout ce que j'ai pu faire, c'était sourire. Je sentais que j'avais le plus grand sourire sur mon visage que j'aie jamais eu. Il n'y avait rien que la paix et un sentiment total de bien-être. La mort et une sensation totale de bien-être? Un état très naturel, croyez-le ou non.

J'ai commencé à voir et à sentir dans un état très différent. Ma perspective était très proche de ma tête alors que j'étais allongée sur le lit, mais à l'extérieur, au niveau de ma tête. J'ai vu les médecins me piquer avec des aiguilles et j'ai pensé: "Quelle merveille de ne pas ressentir de douleur. Comme c'est étonnant d'être consciente et heureuse et de ne pas ressentir de douleur". C'était super. La prochaine chose dont je me souviens, c'est d'avoir été en haut vers le plafond et en regardant vers le bas, j'ai vu mon corps et les médecins et les assistants s'afférer autour de moi. Ils regardaient mon corps, très inquiets et immobiles, presque comme s'ils attendaient à ce que quelque chose se produise. J'étais très consciente, très heureuse et extrêmement paisible. J'ai regardé mon corps dans cet état et tout d'un coup, j'ai essayé de me faire parler: «Dites-leur qu'il est trop tard". Pendant que j'essayais, ce que nous, les humains qualifient de désespérément, mais sans pouvoir ressentir de désespoir. Comme si vous ne pouviez ressentir rien de négatif. C'est ce qui est si difficile à expliquer. «Dites-leur», ai-je repris encore, essayant presque de forcer mes lèvres à s'ouvrir sur commande. Puis est venue la réalisation: "Ah oui", pensais-je, "les morts ne peuvent pas parler".

J'ai alors regardé les médecins en essayant d'attirer leur attention: "Laissez-la partir, c'est trop tard, laissez-la partir". Quand j'y pense, je me rends compte que c'était une séparation complète du corps. C'était merveilleux. Je n'ai attiré l'attention de personne et à partir de ce moment-là, je ne me souviens de rien. Je n'ai pas traversé de tunnel sombre; je n'ai pas ressenti de lumière vive, pas vu de parents, pas fait l'expérience d'une régression de la vie, et je n'ai pas plongé de retour dans mon corps, pas de cordon argenté ni personne pour me dire que le moment n'était pas venu pour moi. Je ne peux pas comprendre pourquoi et c'est pourquoi je voudrais obtenir les dossiers médicaux. Serait-ce qu'ils m'ont sauvé si vite?

À partir d'une telle expérience merveilleuse, je me suis réveillée face à un gros visage gras contre le mien, criant: "Avez-vous eu des relations sexuelles avec un garçon? Vous étiez en état de choc, vous auriez pu être morte!" Si vous avez eu une EMI, vous pouvez vous imaginer l'anéantissement. C'était comme se réveiller en enfer, mais je sais qu’un tel endroit n’existe pas. Et ce que nous considérons comme l'antithèse de toute cette expérience est absolument ironique.

Mais j'avais mon ange, car je me sentais si seule face à cet Accueil dans le monde que j'ai crié: «Non,» au plus fort de ma voix que j'avais retrouvée. Après son départ, j'étais trop effrondrée pour verser des larmes, car j'étais encore en état de choc. J'ai entendu le rideau balancer doucement et la plus belle personne, une femme dans le lit voisin, m'a parlé. Elle a dit si doucement: "J'ai toujours eu peur, quand j'étais sous anesthésie, que je le traiterais une grosse grenouille". C'est exactement ce dont j'avais besoin et je n'ai pas cessé de rire encore. Je ne l'ai plus jamais revue.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l'EMI est survenue:     NOVEMBRE 1972

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui      MON CYCLE MENSTRUEL N'E S'EST JAMAIS ARRÊTÉ. J'ai saigné pendant quatre jours, ai passé un cycle complet, UN CAILLOT SANGUIN DE LA TAILLE D'UNE PAMPLEMOUSSE EST PASSÉ JUSQU'À CE QUE J'AI CRU ETRE DE EAU. MA SANTE A TOUJOURS ÉTÉ EXCELLENTE. Hémorragie.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Positive 

Y at-il des médicaments ou des médicaments qui auraient pu influer sur l'expérience?   Non  

L'expérience a été onirique de quelque manière?   Non.

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   Voir le récit principal.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Tout à fait conscience, mais morte.

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification. J’ai découvert quand je me suis réveillée que j’avais perdu trois jours.      

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Non  

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?   Je saurai quand j'aurai les dossiers médicaux. J'ai entendu parler de polypes ou d'une théorie des polypes.

Êtes-vous passée à travers un tunnel?   Non 

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Non  

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Non 

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Une paix totale, une conscience totale, et aucune négativité que ce soit.

L'expérience incluait:    de la connaissance ou un but particuliers

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers. Mais seulement par les sens. Je sentais que c'était l'état naturel de l'être et j'étais très excitée de continuer car toute la vraie connaissance semblait couler à travers vous après la réalisation de la mort. Je suis devenue ce que je peux dire était mon «moi supérieur» qui comprend tout.

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?      Non  

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   Non  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)   

Quelle est votre religion maintenant?   Libérale

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Non    Pas vraiment, il semblait que j’avais toujours eu un lien avec mon «moi supérieur».

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Les changements dans votre vie depuis votre EMI sont:     Augmentation

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience?   Elargis.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?   J'ai grandi dans l'appréciation de la religion de chacun. Mais plus vers la croyance que vous ne pouvez pas passer toute votre vie à faire du mal et vous attendre à vous pardonner à vous même à la fin; vous devez faire le bien tous les jours car vous serez récompensé d'une intelligence supérieure, d'une vie supérieure, d'un but supérieur.

Après l'EMI: 

Avez-vous changé d'emploi à cause de cette expérience?     Emploi ou études.

Avez-vous vécu des expériences médiumniques attribuables à cette expérience?     Sensibilité élargie, capacités psychiques et de guérison accrues.

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui     J'ai évoqué cette expérience peut-être trois fois en trente ans.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Si j'avais tendance à être psychique avant, je vois des choses, mais au hasard. Par exemple: Je travaille pour un complexe d'appartements avec six tours historiques. Un jour que je conduisais au travail, alors que je me faisais toujours un jeu d'une route sinueuse étroite où je regardais vers le haut et voyais une des tours au-dessus de la grande ligne d'arbre, et bien j'ai vu le haut de la tour s'effriter. Nous avons un problème très grave en ce moment avec ce bâtiment - la brique s'effrite, cinq ans après cette vision. Beaucoup d'autres choses, mais au hasard.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Le mieux était la paix totale. Le pire était de se réveiller

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Pas beaucoup. J’ai essayé. 

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non   Aucun médicament naurait pu provoquer ce type d’expérience.