Page d’Accueil – NDERF

EMI de Laura M

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Le 18 mai 1970, jour de la naissance de mon premier fils, j’ai subi de sérieuses complications médicales qui ont provoqué une grave hémorragie post-partum. On m’a fait plusieurs transfusions de sang. J’ai vécu une sortie du corps au cours de laquelle j’ai été témoin de la naissance de mon fils. Ensuite j’ai entendu le médecin dire à mon mari qu’on avait réussi à sauver le bébé mais que j’allais mourir. Depuis mon point de vue, près du plafond, je me suis mise à leur hurler que je n’étais PAS morte !! Mais ils ne m’entendaient pas. J’étais terrorisée. Puis j’ai vu mes propres funérailles et mon inhumation… C’était terrifiant parce que je n’étais pas morte. Ensuite tout est devenu noir. Il m’a fallu trois jours avant de pouvoir effectivement communiquer et répondre consciemment à mon entourage. J’avais donc très peur de mourir. J’ai décidé que cette affreuse expérience était due aux médications. Il m’a fallu des années pour m’en remettre. Avance rapide jusqu’en juillet 1979. Dix jours après avoir accouché de mon quatrième fils, j’ai à nouveau fait une hémorragie. Mon mari m’a emmenée d’urgence à l’hôpital où on a effectué plusieurs transfusions et opérations (dilatation et curetage) afin d’arrêter les saignements. J’ai repris connaissance en salle de réveil, je me sentais bien. On a encouragé mon mari à retourner travailler, avec la promesse qu’il allait revenir quelques heures plus tard pour me ramener à la maison. Je me suis endormie, ne me réveillant que lorsque mon père est entré dans la chambre. Il habitait à 150 Km et sa visite constituait une bonne surprise. Il s’est penché pour m’embrasser et j’ai senti un frisson me parcourir le corps. C’est seulement nerveux, ai-je pensé. Mais ensuite je me suis mise à claque des dents et j’ai commencé à subir des spasmes incontrôlés. J’étais en feu ! Mon père est sorti de la chambre en courant pour aller chercher de l’aide. Du personnel médical est arrivé précipitamment. On m’a jeté un drap en plastique sur le corps, puis quelqu’un s’est mis à vider des seaux de glace sur moi. Je sentais chaque morceau de glace comme s’il s’agissait d’un couteau transperçant ma chair brûlante. Je souffrais énormément. Puis mon médecin est arrivé. J’ai entendu l’infirmière dire que je n’avais pas de pouls, que ma température dépassait 41°, que mes organes se bloquaient. Soudain j’ai senti l’hémorragie à nouveau. J’ai levé les yeux vers mon médecin en disant que l’hémorragie recommençait. Il a répondu : « Non, vous faites une réaction allergique à la transfusions de sang que vous avez reçue. ». Non, ai-je pensé, il ne sait pas, je fais une hémorragie de moi-même ! Je suis en train de mourir, mon esprit est en train de s’écouler à l’extérieur. J’ai tout à coup été submergée par un sentiment de tristesse, j’étais triste de mourir sans pouvoir dire « Adieu, je vous aime. » à mon mari, mes enfants ainsi qu’à mon père qui était juste derrière la porte. Puis je suis morte ! La première impression a consisté en l’absence de douleur… quel soulagement ! Ensuite j’ai pris conscience de l’obscurité. C’était comme si je m’étais trouvée dans un endroit d’IMMENSE ENERGIE, un vaste vide obscur, mais je n’avais pas peur. Le vide me maintenait calme et sereine. Je savais que j’étais morte pour le monde, mais je n’avais pas perdu conscience ne serait-ce qu’une seconde. J’étais toujours moi-même et en vie.

     Puis je me suis retrouvée avec LUI… enveloppée dans un amour, une lumière tellement intenses que cela défie toute description. Je me suis reposée dans la Joie, la Béatitude et la Grâce. Il m’a parlé, me disant que ce n’était pas mon heure, que je devais retourner à mon corps afin d’accomplir ma mission de vie. J’ai laissé Sa remarque sans réponse, je lui ai  par contre demandé qui avait créé cela. Il m’a parlé sans parole, sans voix, j’ai pourtant nettement entendu et compris chaque mot non-dit. Il m’a ainsi communiqué : «  Nous sommes dans un « endroit » différent, ici la conversation s’échange purement au travers du langage de l’amour. Ici chacun parle de cœur à cœur, d’âme à âme afin qu’il n’y ait jamais aucun malentendu. Quand j’étais sur terre, j’utilisais la communication orale et cela a fréquemment occasionné de grandes confusions, ce que mes auditeurs entendaient était souvent différent de la pensée que j’exprimais. ».

Il m’a ensuite redit que ce n’était pas mon heure, que je devais retourner à mon corps, reprendre ma vie terrestre.  Je lui ai alors rappelé qu’Il m’avait promis le libre arbitre et j’avais choisi de l’exercer en restant avec Lui. Il a ri de bon cœur de mon entêtement en s’exclamant : « Oui Laura, je m’attendais bien à ce que tu plaides ta propre cause. La décision t’appartiens, bien-sûr ! Mais laisse-moi d’abord te montrer certaines choses. ». J’ai été pétrifiée d’émerveillement et de vénération. IL ME CONNAISSAIT. TOUT A MON SUJET LUI ETAIT DEJA FAMILIER ! JE FAISAIS PARTIE DE SA CREATION, EN MOI SE TROUVAIT L’ETINCELLE DIVINE. IL NE POUVAIT EN ETRE AUTREMENT. IL ETAIT OMNISCIENT. IL ETAIT TOUT AMOUR ET JE FAISAIS PARTIE DE TOUT CELA !  

   Devant moi est soudain apparue une plage d’un blanc brillant, immaculée et magnifique. J’ai vu mes trois fils aînés assis ensemble sur cette plage. J’ai individuellement vu de nombreux éléments de leur vie à venir. J’ai assisté à leurs luttes, leurs difficultés. J’ai constaté comment ma mort allait s’ajouter à leurs épreuves, la tristesse, la solitude et la colère semblant les environner fréquemment. Puis j’ai vu le contraste avec ce que je pourrais apporter en tant que mère dans leur vie, leur chemin serait illuminé par mon amour pour eux.

  Pourtant, je ne pouvais toujours pas imaginer Le quitter. Je voulais faire partie de Son Amour. Je lui ai donc indiqué la plage, chaque grain de sable, combien de millions il y en avait. Aucun doute, un unique grain de sable n’allait pas manquer tant que cela dans la création. Par ailleurs, ils avaient un père merveilleux, aimant qui allait prendre soin d’eux, leur enseigner, LES AIMER ! Je m’étais alors également rendu compte que le temps était différent, il ne comptait pas vraiment. Après tout, en tant que mortel, que comprend-on à la perpétuité, l’éternité, l’infini ? La vie peut paraître longue, difficile et triste, mais il s’agit  en réalité d’un éclair, encore une fois ne représentant pas plus qu’un grain de sable sur cette immense plage. Il a ramené mon attention sur la plage en m’expliquant : « Regarde la plage à nouveau, chaque grain de sable. Regarde comment chacun d’eux touche tous les autres. Si tous les grains de sable choisissaient  de partir, il n’y aurait plus de plage. ». J’ai instantanément compris à tous les niveaux ! Personne ne pouvait me remplacer. En fait personne n’est remplaçable !!! Jamais !! Chacun doit contribuer par son rôle unique sur la plage. 

   Tout à coup je me suis aperçue que j’avais vu la vie de trois de mes fils seulement. « Où est mon bébé ? » ai-je demandé, « Pourquoi est-il séparé de ses frères ? ». La réponse fut : « Il est plus jeune, il sera élevé différemment. ». J’ai rétorqué : « Il ne peut en être ainsi. Son père ne laissera pas cela arriver. ». On m’a fait comprendre que son père n’allait pas rester longtemps auprès de lui, qu’il n’allait pas avoir la même influence que sur mes autres fils. 

   (A ce moment-là, j’ai vu un évènement de la vie à venir de mon mari. Un accident dans lequel il allait perdre la vie. Mais je n’ai pas ramené ce souvenir avec moi. Il est toutefois resté dans un recoin de mon esprit. J’allais me le rappeler nettement quatre ans plus tard en voyant mon mari agoniser).

 Il me restait cependant autre chose à comprendre. Mon attention s’est à nouveau focalisée sur mon fils en bas-âge et sur des centaines, voire des milliers de mes ancêtres. J’avais conscience que de la lumière environnait nombre d’entre eux, ils se détachaient. Je ressentais un amour immense de leur part. « Vois ! » m’a-t-il dit «Tes ancêtres, tous ces êtres sont venus ensemble en ton nom, pour te constituer toi de manière unique. ». J’ai réalisé qu’en termes terrestres, Il faisait référence à mon ADN. « Tu voulais aller sur terre pour apprendre, progresser, contribuer à la Création. Tous ces esprits sont venus ensemble afin de t’aider à le faire ! ». Puis notre attention s’est reportée sur mon bébé. « Parmi toute la Création, » a-t-Il déclaré, « ton jeune fils t’a choisie afin que tu deviennes sa mère ! Toi et personne d’autre ! Ensemble vous avez fait un pacte pour tenir mutuellement ce rôle dans votre vie terrestre. Ce pacte était, il est très sacré, à ne pas prendre à la LEGERE ! ». D’un coup, j’étais impatiente de retourner sur terre, vers mes fils, tous les 4. Vers ma famille également, vers la vie sur terre. Mais avant cela, on m’a amenée à un autre niveau de conscience.

   Lorsque je me focalisais sur Lui, c’était comme s’il constituait ma conscience unique et complète. Mais lorsque mon attention se reportait ailleurs, comme sur la plage par exemple, je voyais autre chose. Ma vie défilait devant moi en un éclair, elle était passée en revue. Quand ce fut terminé, j’étais couverte de honte car Lui aussi l’avait vue. Je n’étais pas satisfaite d’un très, très grand nombre de mes actions ! Pourtant je me suis ensuite retournée vers Lui avec révérence en Lui demandant : « Comment peux-tu m’aimer encore aussi totalement après avoir vu mes nombreux péchés. ».

« Tu es un enfant de Dieu » a-t-il dit, « et Dieu est Amour, je te vois purement Amour. ». Aucun jugement n’émanait de Lui, seulement de l’Amour. Toutefois, afin que je le comprenne, il me fallait me pardonner à moi-même, réaliser que je faisais partie de l’Amour Divin. Cela a été rendu possible par le biais du Pardon (très difficile à expliquer). Je sais seulement que je ne me souviens d’aucun élément du passage en revue de ma vie, ne me restent que le souvenir d’en avoir eu un, ainsi que celui de l’Amour !

Lorsque je me suis rendu compte de la présence d’une fleur magnifique, j’ai reporté mon attention sur l’environnement. Cette fleur ressemblait à un gerbera parfait, resplendissant de teintes oranges brillantes. Elle était vivante et elle m’aimait ! Stupéfaite, je me suis retournée vers Lui. Emerveillée et emplie de révérence, je me suis exclamée : « Cette fleur m’aime, je le ressens. ».

Il a répondu « Tout a été créé avec l’Amour de toi ! »

     Ensuite j’ai vu et ressenti Tout. C’était moi et j’étais cela. Le firmament avec des couleurs, des couleurs lumineuses stupéfiantes, aimantes, vivantes. De l’eau, chaque goutte étant vivante, aimante. Il n’existe pas de mot !!! Pas de mot !!!

   Le temps était vraiment venu de repartir, mais il me restait encore une question à poser : « Pourquoi moi ? En quoi suis-je tellement particulière pour être autorisée à vivre cela ? »

Il a répliqué : « En rien, l’Amour tombe sur chacun de la même manière. Tout le monde est particulier ! Simplement tu en avais besoin afin d’accomplir la mission de vie que tu as choisie. ».

  J’étais alors presque prête à repartir, mais il me fallait encore m’assurer de la promesse que j’allais revenir rapidement vers Lui! A nouveau j’ai ressenti sa grande joie, son immense Amour pour moi... sa connaissance totale de moi-même, car voyez-vous, il n’existe vraiment aucune autre possibilité ! Nous revenons tous ! Il m’a par contre rappelé ensuite que la seule chose qu’il me fallait ramener avec moi, c’est l’Amour, cet Amour que j’ai donné !

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?   Oui 

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ? Oui     Il n’existe aucun mot, dans aucune langue terrestre pour décrire cela. La communication se faisait par le cœur, le mental, l’esprit, l’Amour. En fait, j’ai demandé pourquoi la communication ne passait pas par l’oral, Il m’a répondu que les mots étaient source d’incompréhension. Dans le monde où je me trouvais, toute communication passait d’esprit à esprit, de cœur à cœur, au travers du langage pur de l’Amour et de Dieu. Il n’y avait ainsi aucune place pour l’incompréhension.

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?

Lorsque j’ai quitté mon corps, qu’Il m’a dit que ce n’était pas mon heure, que je devais revenir, au moment où j’ai accepté de « revenir ». L’intégralité de l’expérience s’est déroulée à un niveau de conscience différent.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours ?      Davantage consciente et lucide que d’habitude. J’avais conscience d’une immense énergie ! D’une vie. Que tout est lié, vivant, réuni par l’Amour. Qu’il n’y avait même pas l’ombre d’une possibilité que je n’existe pas !

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez immédiatement avant l’expérience.   Il n’y avait pas de vue en soi, seulement une conscience totale de tout. Cela ne veut pas dire que je ne voyais pas, au contraire, cela passait par l’ensemble des sens amplifiés. Difficile à expliquer. C’était comme dans un rêve très net, on a les yeux fermés mais on voit !

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez immédiatement avant l’expérience.   A nouveau, l’audition passait par la conscience. Aucune parole n’était prononcée mais j’entendais ! J’ai entendu et senti l’harmonie de l’univers, c’était semblable à de la musique mais au niveau de l’âme. Encore une fois l’AMOUR.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?   Indécise. Il est difficile de répondre parce qu’une fois partie, j’ai choisi de me détacher de mon corps, de l’environnement, mais j’aurais pu le percevoir à tout instant si j’en avais décidé ainsi. Je n’en ai perdu conscience à aucun moment, simplement je n’étais pas focalisée sur ce point.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?   AMOUR- JOIE- CONSCIENCE-PLENITUDE-ENERGIE-LIEN AVEC TOUT-PERFECTION DE L’AMOUR 

Avez-vous traversé un tunnel ?   Non  

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?   Indécise, j’avais conscience de la lumière totale

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?   J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle
Je me suis fondue là-bas dans une étreinte de tant d’amour pur, de joie Accueillante, de paix, il n’y a pas de mot. On n’utilisait d’ailleurs pas les mots mais j’entendais parfaitement !


Avez-vous rencontré ou décelé des êtres ayant vécu précédemment sur terre et dont le nom est mentionné par les religions (par exemple : Jésus, Mahomet, Bouddha, etc.) ?   Oui   Je SAVAIS être en compagnie de JESUS… bien que je ne puisse dire à quoi il ressemble car il semblait n’y avoir que de la lumière. J’étais tout à fait consciente d’être dans Son étreinte de pur amour et lumière.

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?   Oui   A un moment donné j’ai décelé mes ancêtres, je savais qu’ils étaient présents par centaines. Il m’a expliqué, que c’était dû au fait que j’ai choisi de venir sur terre pour accomplir une certaine mission. Celle-ci m’est propre, mais elle exerce également une influence sur l’univers. Pour l’exprimer ainsi, j’avais besoin d’un ADN bien précis, mes ancêtres s’étaient donc réunis dans l’amour pour me le fournir ! Il n’y a eu aucune erreur concernant ma conception. Perfection de l’univers !

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?   Oui   J’ai revu ma vie, ce qui m’a poussée à me couvrir la tête (quelle tête) de honte parce que « Lui » l’avait vue également. Je me suis ensuite retournée vers Lui avec stupéfaction en Lui demandant : « Comment est-ce possible ? Tu as vu ma vie et pourtant Ton Amour pour moi n’a pas fléchi ni changé. ». Il a répondu (en essence) : « Tu es un enfant de Dieu et Dieu est Amour ! Tu fais partie de Dieu et Dieu est Amour. Dieu ne connaît que l’Amour ! Mais afin que tu le comprennes, tu dois te pardonner tes faiblesses humaines à toi-même, te considérer telle que Dieu te voit, c'est-à-dire uniquement en tant qu’Amour ! ». Je n’ai aucun souvenir du passage en revue de ma vie, si ce n’est que j’en ai eu un et que l’Amour est « Tout ».

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?   Un monde nettement ésotérique ou surnaturel
J’avais conscience de me trouver dans un autre monde, pas nécessairement dans un endroit.


Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?   Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps
Le temps n’existait pas. Comment décrire la perpétuité ? L’éternité ? L’infini ? L’intemporel ?


Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?   Tout au sujet de l’univers
TOUT ETAIT LOGIQUE… J’AI COMPRIS !!


Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?   Non

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?   Non

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?  Des scènes de mon avenir personnel 
Je ne voulais pas revenir. J’ai rappelé à Jésus qu’il m’avait promis le libre arbitre (Ha, ha, ha… Même Lui a ri de bon cœur à ce rappel), je choisissais de m’en tenir à cette promesse, je restais avec Lui. Il a répondu que j’avais mon libre arbitre, mais qu’Il allait peut-être pouvoir m’aider à prendre une décision plus éclairée en me montrant des évènements à venir dans la vie de mes enfants, comment ma mort allait les influencer pour toujours. Je lui ai communiqué que mes fils avaient un père merveilleux qui pouvait me remplacer correctement. A un moment donné, il m’a montré la mort de mon mari, mes enfants allaient devenir orphelins à un jeune âge. C’est alors qu’avec beaucoup de compassion, d’attention et d’amour pour mes fils, j’ai choisi de revenir. Une fois revenue, je ne me suis plus souvenu d’avoir vu la mort de mon mari, je savais toutefois que quelque chose de très important m’avait été montré afin de m’encourager à retourner à mon corps. 4 ans plus tard, mon mari est mort des suites d’un accident. Au cours des quatre jours de son agonie, la partie de mon EMI que j’avais oubliée m’a été montrée à nouveau.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir s spécifiques suggérant que l’existence persiste (ou non) après la vie terrestre (vie après la mort) ?   Oui   Jamais je n’ai perdu la conscience de la permanence de mon existence. Je percevais la présence de mes ancêtres.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant que Dieu ou être suprême existe (ou non) ?   Oui   Je savais être en présence de Dieu ! J’ai été très surprise par le mode de communication car « j’entendais des paroles » mais aucune n’était en fait prononcée. J’en ai demandé la raison, en quoi consistait la forme d’expression que nous utilisions.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant que vous existiez (ou non) avant votre vie actuelle ?   Indécise   Avant mon EMI je n’avais jamais vraiment envisagé la réincarnation. Mais en revenant, j’ai « senti » qu’il y avait un fond de vérité, j’ignorais ce dont il s’agissait. Conscience universelle, mémoire cellulaire de mes ancêtres, vies antérieures, vies parallèles étant donné que le temps n’existe pas ? Cela ne me paraît plus « improbable », pour l’exprimer ainsi … ???????

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant qu’il existe (ou non) un lien ou une unité/unicité ésotérique dans l’univers ?   Oui   J’ai pris conscience d’une fleur magnifique, elle penchait vers moi et je percevais son amour… elle était vivante avec énergie et amour. Elle ressemblait à un grand gerbera, ou presque. Brillante, resplendissante, orange. J’ai senti qu’elle possédait une intelligence. Je me suis exclamée avec révérence que cette fleur était vivante, qu’elle m’aimait. Il m’a répondu affirmativement, tout ayant été créé avec l’amour de moi !! J’ai ensuite pris conscience du lien universel, de l’amour et de l’unicité de toute la création.

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant le sens ou le but de la vie terrestre ?   Oui  Comme dans la description de la plage plus haut. Je me suis rendu compte que chacun d’entre nous est en mission individuelle de croissance, d’apprentissage, de compréhension, d’expérience et de plaisir. Mais tout comme c’est individuel, c’est AUSSI universel car seuls et collectivement nous contribuons à la création, à l’expansion  du monde, chacun touche tout le monde, tout le monde contribue, nous sommes tous liés !!!

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant les difficultés, défis, épreuves de la vie terrestre ?   Oui  Comme dans la description de la plage plus haut. Je me suis rendu compte que chacun d’entre nous est en mission individuelle de croissance, d’apprentissage, de compréhension, d’expérience et de plaisir. Mais tout comme c’est individuel, c’est AUSSI universel car seuls et collectivement nous contribuons à la création, à l’expansion  du monde, chacun touche tout le monde, tout le monde contribue, nous sommes tous liés !!!

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant l’amour ?   Oui   Alors que j’étais sur le point de repartir, Il m’a dit : « Rappelle-toi Laura, la SEULE CHOSE QUE TU RAMENERAS AVEC TOI QUAND TU « MOURRAS » C’EST L’AMOUR. L’AMOUR EST LA SEULE REALITE !! ».

Pendant votre expérience, avez-vous découvert d’autres information / un autre savoir spécifiques que vous n’avez pas mentionné pour d’autres questions et qui serait pertinent pour vivre nos vies terrestres ?   Non  

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?   Oui   La mort n’existe pas. J’ai fait, je ferai toujours et je fais partie de Dieu, en tant que telle je suis Amour.

Ce qui s’est produit pendant votre expérience comportait :   Un contenu en partie conforme et en partie non-conforme aux croyances que vous aviez au moment de votre expérience   J’espérais que la vie après la mort existe car on me l’avait enseigné étant enfant. Maintenant, je sais que la mort n’existe pas, pas une seconde je n’ai cessé d’exister en tant que Laura. Par ailleurs, je me suis vraiment intéressée à la spiritualité (pas à la religion). Il y avait tellement plus de choses que je n’aurais pu l’imaginer ! J’ai également eu un aperçu de la perfection, du lien, de l’amour de toute chose et pour un instant j’ai COMPRIS.

Comparez le degré de précision de votre souvenir de l’expérience avec le souvenir d’autres évènements qui se sont produits à l’époque ?    Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque   Mes souvenirs se sont élargis au fur et à mesure de la survenue d’évènements dans ma vie. Pratiquement comme des flashbacks, comme par exemple l’agonie de mon marie. Je me suis endormie à son chevet et un souvenir m’a envahie avec une telle clarté, un tel réalisme qu’il ne pouvait être récusé. Je savais que lors de mon EMI, j’avais vu les évènements entourant sa mort.

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   Je considère la vie très différemment, avec ouverture d’esprit en ce qui concerne les religions institutionnelles, je ne peux adhérer à aucune. Je me sens profondément reliée à toute l’humanité. Dieu est AMOUR, il n’existe aucun jugement de Sa part. Son amour est inconditionnel. Nous faisons tous, les uns et les autres, partie de Dieu. Aucun n’est plus ou moins élevé qu’un autre, nous ne faisons qu’un. En tant qu’être humain vivant sur le plan terrestre, certaines choses sont très difficiles à comprendre ou à expliquer, mais au bout du compte nous comprendrons. L’amour est la seule chose qui existe ! Dieu est en moi. Depuis mon retour j’en ressens l’étincelle à chaque fois que je fais une pause dans ce but. C’est universel.

Mon expérience a directement entraîné : De grands changements dans ma vie

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?   Oui   Elle m’a largement ouvert l’esprit. Dieu ne juge pas (voir mes observations plus haut).

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?   Toutes !

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?   Indécise   Il me semble que j’ai des moments de connaissance. Je sais parfois certaines choses. Certains rêves se sont réalisés. Je ne crains pas l’anéantissement. J’ai vécu des expériences hors du commun.

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui  Il m’a fallu de très, très nombreuses années. Je l’ai vaguement mentionnée en passant quelquefois. Je visite les hospices depuis sept ans, j’y fais souvent allusion. Depuis 2001 elle oriente ma vie presque exclusivement !

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?   Non  

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité :   l’expérience était tout à fait réelle   J’étais sous le choc ! J’ai tenté d’en parler à mon médecin, mais il ne voulait rien entendre. J’ignorais à quoi la relier pour l’expliquer. Lorsque j’ai lu le livre du Dr Raymond Moody, j’ai été très soulagée !!! Je m’étais sentie seule, je ne savais qu’en penser, ni comment l’expliquer. Je ne pensais pas que quiconque voudrait en entendre parler ou me croire réellement. Mais je n’aurais jamais pu en réfuter la réalité. Je savais que c’était réel. Trop de choses inconnues m’avaient été expliquées.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience :   l’expérience était tout à fait réelle   C’est arrivé ! C’était réel. Je sais que dans la tâche qui m’a été assignée, j’étais censée le raconter!

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?   Oui   Je les considère différemment, avec une grande ouverture d’esprit. J’attends une orientation. Je sais que ne suis jamais, jamais seule ! Je suis davantage tolérante envers les personnes et la vie. Je ressens la sacralité de toute la création.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?   Oui   Je n’adhère à aucune religion institutionnelle. Je suis moi-même (quoi que cela signifie) versée dans la spiritualité. Je me sens profondément reliée !

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?   Oui   Comme mentionné plus haut, lors de l’agonie de mon mari provoquée par un accident. Cela peut paraître étrange, ce fut également le cas quand j’ai vu le film « Contact » avec Jodie Foster. J’ai été parcourue de frissons quand elle dérivait dans l’espace, les couleurs du ciel, la vastitude de l’univers, je ne pouvais pas arrêter de pleurer. Ce n’était pas comparable à ce que j’ai vu mais c’en était un aperçu.

Souhaitez-vous ajouter autre chose concernant l’expérience ?   A l’époque de mon EMI, il était difficile de l’intégrer. Par la suite j’ai lu le livre du Dr. Moody. Je me suis promis de le rencontrer un jour, je lui étais en effet tellement reconnaissante et je voulais le remercier. Par ailleurs nous portons le même patronyme. Je me suis dit que c’était frappant. Avance rapide vers 2001. Par le biais d’une étrange série d’évènements, j’ai découvert qu’il enseignait dans une université de Las Vegas. J’y habitais à l’époque. Je l’ai appelé et il m’a invitée à venir témoigner à quelques cours. Mais avant que je ne le fasse, une série d’évènements encore plus bizarres m’a menée à l’histoire d’un de mes ancêtres. Celui-ci a également vécu une EMI et il a écrit sur le sujet en 1900. Tout cela m’a conduit à vendre la société de recyclage lancée avec mes plus jeunes fils après la mort de leur père, j’ai ensuite entamé une carrière de Conseillère en deuil pour les maisons de retraite et. Maintenant je raconte mon histoire chaque fois que cela semble nécessaire pour mes patients ou leur famille.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?   Oui. Je n’ai pas rédigé la totalité du récit, mais j’en ai décrit une grande partie. Ce format est fantastique !
 

Selon vous, quelles actions intéressantes un organisme national consacré aux expériences de mort imminente (EMI) pourrait-il mener ?        La mort est partout. Les guerres passent constamment aux informations. Les gens sont dans un chagrin profond. J’aimerais qu’il existe des centres où l’on pourrait aller parler ouvertement de ses deuils. Des sanctuaires de guérison où les gens pourraient entendre et ressentir le message de ceux qui ont vécu une EMI.

Merci de proposer toute suggestion permettant d’améliorer ce questionnaire.  Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ?                    Je n’en vois aucune. J’enverrai le résumé de mon EMI plus tard.