NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Khadija H

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J'habitais en Egypte à cette époque, je faisais partie d'une équipe qui tournait un film. Souvent nous faisions des excursions à cheval, dans le désert. Ce jour-là, on m'a donné une jument sur laquelle je n'étais pas montée précédamment. (J'avais un mauvais pressentiment concernant ce cheval, mais je n'y ai pas fait attention). Nous étions dans un territoire inconnu dans le désert, quand la jument a bronché et puis elle s'est emballée, moi dessus. Je ne pouvais l'arrêter, et elle a continué de courrir à toutes jambes par ce pays désert. La dernière chose dont je me souviens, c'est d'avoir vu devant moi un ravin que je la savais incapable de sauter.

 

La prochaine chose dont je me souviens, c'est que je disais «Je ne peux pas respirer...» Puis, obscurité. Quand j'ai repris connaissance, j'étais au-dessus de mon corps, et je regardais en bas. Il y avait du monde autour de moi. Je n'avais pas envie de retourner là-bas, et j'ai regardé derrière moi. Je me sentais alors si légère et heureuse, et je pouvais même regarder le Sphinx en bas! Puis j'ai vu s'ouvrir un autre niveau d'existence, semblable à la scène du film «Ghost» («Fantôme»). Nombreux êtres étaient venus à ma rencontre. (J'ai étais étonnée quand j'ai vu «Ghost» à mon retour aux Etats Unis.. c'était vraiment comme ça!) On m'a dit que je pouvais choisir, soit de rester, soit de retourner, mais si je retournais je souffrirais beaucoup. J'ai choisi, je me rappelle, car je croyais qu'il me restait quelquechose à accomplir dans cette vie.

 

J'ai eu conscience d'être allongée dans un fourgon, où des membres de l'équipe m'appelaient en criant mon nom. Le producteur me giflait doucement sur les joues pour tenter de me faire entendre. J'essayais d'ouvrir les yeux, puis de faire un mouvement de la main, mais en l'occurrence je ne pouvais faire ni l'un ni l'autre, mais je les entendais crier. (J'ai le sens de l'humour, et je me rappelle que je me suis dit: «le cerveau, c'est tout comme un ordinateur qui est en panne...»). Puis je me suis retirée dans une zone de confort, de douce noirceur, et j'y suis restée. Je me demandais si c'était cela, l'état de mort, c'était si paisible, comme l'intérieur du ventre maternel. Alors j'ai entendu le docteur qui disait: «Elle a subi une grave commotion cérébrale. Nous ne savons si elle survivra jusqu'à demain matin.» Encore des larmes se faisaient entendre. Je voulais rire, leur dire que je m'étais déjà décidée à ne pas mourir, j'avais envie de les taquiner, mais mon corps ne répondait pas à mes efforts.

 

Je suis revenue à moi de bonne heure le lendemain matin, avec un mal de tête, le pire que je n'avais jamais eu. On ne voulait rien me donner pour soulager la douleur, craignant me plonger de nouveau dans le coma. J'avais une lucidité extrêmement intense, j'avais l'impression de voir un être supérieur dans chaque personne qui entrait dans la salle. Un peu comme si je voyais un ange dans chacun, ou leur ego ennobli. C'était beau. J'étais comblée de tant d'amour envers l'humanité. Je n'ai plus aucune peur de la mort.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots? Non

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?

Tout de suite après ma séparation du corps, lorsque j'ai eu conscience de voler dans l'air, à très haute altitude au-dessus du Sphinx.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Plus de conscience et de lucidité que d'habitude.

J'ai vu des couleurs, une beauté difficile à exprimer en paroles. Je semblais «voir» d'une autre partie de mon être. Je me sentais comme une sorte d'énergie.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours? Oui, les couleurs étaient très intenses.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? D'abord, confusion, en suite un peu de crainte face à la nouvelle expérience... enfin joie.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Non

Avez-vous vu une lumière? Oui, il me semblait que le lieu que j'aurais pu gagner était comme un «Pays de Lumière» de grande beauté. J'ai vu d'autres êtres, mais éloignés et très hauts.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui, ils semblaient éloignés, alors. On m'a dit que je pouvais venir, ou retourner, à moi le choix.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?
Oui, j'ai dit au producteur que je l'avais entendu pleurer quand il me giflait dans le fourgon. Je lui ai raconté l'assertion du docteur que je ne devais pas survivre. Il en a été étonné.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui, j'ai vu l'autre dimension, qui semblait être une vibration de plus haute fréquence, ou bien un autre lieu. En quelque sorte comme des nuages qui s'ouvraient sur un Pays de Lumière.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Oui, j'étais consciente d'une autre dimension. D'une part, la dimension terrestre, d'autre part la dimension qui semblait une planète de rêve, où il faisait noir, un lieu semblable à l'intérieur du ventre maternel. Puis encore une dimension comme un pays de lumière, beau et aux couleurs vives, peuplé d'êtres...

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Oui, il me semblait que j'étais bénie, d'être témoin de «l'au-delà», et de savoir que la mort, dans le sens que nous la craignons tous, n'y est pas.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Oui, une fois faite ma décision de retourner, j'ai été retirée du «Pays de Lumière», et puis je me rappelle avoir eu un horrible mal de tête à mesure que je reprenais connaissance dans mon corps.

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui, pendant un intervalle, je semblais voir «l'ego supérieur» chez les autres, sans tenir compte de ce qu'ils disaient ni de ce qu'ils faisaient. Puis au bout d'un certain temps ce don s'est retiré.


Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Non

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Non

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu

L'expérience était certainement réelle, je veux qu'on me permette de raconter l'événement. En trouvant ce site, j'ai été très contente de le partager. Peut-être que quelqu'un d'autre le lira et en trouvera la paix. Je n'ai jamais eu de souvenir de l'accident même, mais le producteur m'a dit que j'ai été lancé 15m en l'air pour retomber sur la tête. Comme Chris Reeves, en quelque sorte. Personne ne voulait croire que j'avais pu le survivre.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?

J'en suis venue à croire que nous ne sommes PAS le corps physique. Surtout pas le cerveau. Je conçois celui-ci comme un récepteur radio qui peut tomber en panne, incapable de répondre. C'est clair que je voulais parler à mes amis afin de leur dire que j'allais bien, quand eux ils s'étaient mis dans tous leurs états, en larmes, mais le système cérébral ne fonctionnait pas. Je me souviens que je me fâchais avec lui, je savais que c'était comme une sorte de machine qui ne marchait pas bien. Je me sentais séparée  du corps, totalement! Je ne pouvais pas le mettre en marche, ne serait-ce que pour remuer le doigt, pour leur dire que je n'étais pas morte.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience: L'expérience était certainement réelle. Encore que les années passent, l'expérience reste aussi claire dans mon souvenir que comme si c'était hier. Je suis très certaine de sa réalité! «Réalité» est un mot que je trouve étrange. J'ai appris que chacun en possède la sienne!

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? 
Je voudrais communiquer avec d'autres qui ont eu une EMI

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ? Merci, un site merveilleux!