NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Kathryn G

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J’ai fait un arrêt cardiaque. Mon premier souvenir est d’observer mon corps gisant sur un brancard, j’ai regardé à l’intérieur de l’ambulance et j’ai vu un petit écriteau indiquant la charge utile. Etant plutôt dodue et dotée du sens de l’humour à ce sujet, je me suis regardée allongée là et j’ai pensé : « C’est bon on loge toute les deux. ». Ensuite je suis entrée dans l’ambulance et mon père qui venait de décéder en mai m’a dit : « Que fais-tu là ? » (bien qu’il n’aie pas réellement parlé, j’ai tout simplement compris). Il souriait goguenard, j’ai répondu : « Je ne sais pas. ». Ensuite, il m’a communiqué : « Tu dois repartir, tu as des petits-enfants. ». Ma mère se trouvait près de mon père, elle a communiqué qu’elle était d’accord avec lui.

Je me rappelle avoir ensuite flotté au dessus de mon corps, avoir vu les médecins et infirmières s’en occuper et avoir pensé : « Pourquoi sont ils si perturbés. ». J’étais bien là où je me trouvais, mais je ne pouvais pas le leur communiquer, pourtant cela ne me troublait pas. Je ne possède tout simplement pas le vocabulaire pour décrire la lumière qui émanait de mes parents, ni comment je me sentais. Je ne peux toujours pas l’exprimer.

Dans mon souvenir suivant, ma fille m’a annoncé que j’étais à l’hôpital, qu’on venait de m’opérer du cœur et que je devais me battre parce que je me trouvais aux Soins Intensifs. Elle, mes deux fils, ma belle-fille et ma sœur étaient tellement bouleversés, j’étais incapable de leur dire que j’allais m’en sortir parce que j’étais sous assistance respiratoire, cela m’a rendue furieuse. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. Je sais que ce qui m’est arrivé est aussi vrai que le soleil se couche à l’ouest. Je ne comprends pas que certains doutent de la véracité de ce que je sais. Ce fut la confirmation de la réalité de ce que j’ai toujours su :nous ne sommes pas seuls quand nous quittons la terre, d’une manière ou d’une autre la vie continue, nous pouvons communiquer avec ceux qui ont quitté la terre avant nous, il existe des êtres (certains les nomment anges) qui sont partout et qui nous aident lorsque nous en avons besoin. J’imagine que ma frustration vient de ce que je ne trouve pas les mots pour décrire ce que j’ai senti ou ce que je sais être vrai.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. J’ai fait un arrêt cardiaque soudain, je n’ai pas ressenti de douleur. Je suis juste tombée raide morte sur la pelouse devant chez moi.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Clair comme de l’eau de roche. Je savais tout ce que je faisais, mais mon corps n’était pas avec moi.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non. Elle était tout simplement aussi réelle que possible.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Indécise

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Blanche, mais je ne peux décrire son intensité, ni comment elle émanait de l’intérieur de mes parents.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Indécise. Je sais que je suis censée être ici pour finir d’exister en tant que gentille grand-mère. Je sais que l’amour que nous ressentons vient avec nous, je sais que nous pouvons communiquer avec ceux qui sont partis avant nous, si nous écoutons et croyons ce que notre cœur nous dit.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui. Ma sœur m’a dit que je devais me trouver hors de mon corps, en effet le sens dans lequel les infirmiers m’ont chargée dans l’ambulance ne m’aurait pas permis de lire l’écriteau de charge utile. Elle a dit que j’étais allongée totalement nue sur le lit des Urgences et c’est ainsi que je me suis vue. J’ai été emmenée avec tous mes vêtements.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Indécise. La beauté provenait du fait de savoir où je me trouvais. C’est l’endroit le plus merveilleux où je sois allée. Les mots ne peuvent le décrire.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Non

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. Je sais où je vais aller lorsque je quitterai ce monde.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. Mon père m’a dit que je devais repartir et ma mère était d’accord.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Je comprends mes rêves maintenant.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Je sais que la vie est un don, nous sommes ici pour apprendre, nous choisissons la situation de cet apprentissage. Puisque j’ai choisi d’être malade une grande partie de ma vie, je ne peux accuser personne, je ne suis plus en colère ni déprimée vis à vis de ma souffrance chronique.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Mes petits-enfants s’amusent avec bonheur en aimant leur nouvelle grand-mère.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Mon fils cadet me croit totalement, ma fille croit la part qui est en accord avec son éducation chrétienne. Mon aîné me croit, mais il n’en parle jamais sans plaisanter, il a peur de ce que les gens pourraient dire.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Au début j’étais seulement furieuse, en effet la douleur est revenue lorsque j’ai réintégré mon corps. Depuis, je suis heureuse et en paix.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? C’était vraiment facile de mourir ainsi, j’espère qu’il en sera de même lorsque je mourrai pour de bon.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui