NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

DBV de Kathleen B

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Mon grand-père est tombé malade assez longtemps avant cet évènement. Depuis environ trois semaines, il allait à l’hôpital tous les weekends car ses poumons se remplissaient de fluide et il faisait un arrêt respiratoire. Nous avions discuté pour savoir s’il souhaitait ou non qu’on lui draine les poumons encore et encore, il m’avait répondu qu’il était fatigué et qu’il voulait partir. Ma mère m’a appelée le jour où c’est arrivé, elle a dit que ma grand-mère lui avait téléphoné, lui annonçant que mon grand-père avait de nouveau perdu connaissance à cause du fluide, ma grand-mère était hystérique. Je suis allée chez mes grands-parents en réalisant que c’était encore la même chose, je me suis rappelé ce qu’avait dit mon grand-père. L’ambulance était arrivée, j’ai dit à l’équipe qu’il ne fallait rien faire pour mon grand-père. Je voulais simplement qu’on l’emmène à l’hôpital afin qu’il ne meure pas dans la maison, ma grand-mère n’aurait en effet pas pu le supporter.

J’ai accompagné mon grand-père dans l’ambulance jusqu’à l’hôpital, puis aux Urgences. On nous a installés dans une chambre avec plusieurs lits et on a tiré le rideau. Tandis que je le regardais lutter pour respirer, j’ai réalisé qu’en tant que catholique il ne pouvait avoir le dernier mot avec Dieu, je me suis mise à prier en demandant à Dieu d’être le porte-parole de mon grand-père afin qu’il puisse Lui exprimer tout ce qu’il avait besoin de dire. Je n’étais pas vraiment sûre que cela fonctionne, ni de ce qui allait se passer, mais cela m’a simplement paru être ce qu’il fallait faire. En commençant à prier, j’ai demandé à Dieu de permettre à mon grand-père d’utiliser ma voix pour Lui confesser ses péchés et Lui demander Sa bénédiction. J’ai commencé à dire à mon grand-père qu’il pouvait lâcher prise, que Dieu allait prendre soin de lui, qu’il pouvait aller vers Dieu. J’ai alors eu la sensation d’être entraînée vers une grande lumière brillante, pas dure mais pleine de chaleur et de paix.

Je me rappelle avoir senti et vu la main de mon grand-père dans la mienne, il me disait qu’il avait peur et qu’il avait besoin que je l’accompagne. C’était bizarre parce que je n’étais ni morte, ni mourante, j’avais pourtant la sensation que mon esprit/corps était entraîné vers la lumière en même temps que mon grand-père. La lumière a grossi puis nous a enveloppés. Nous nous trouvions dans un endroit illuminé, mais pas avec une lumière normale comme une lampe ou une bougie. Il y avait d’autres personnes, mais je n’ai pas pu distinguer qui elles étaient. Je n’étais pas non plus effrayée ou surprise de les voir. Mon grand-père était à ma gauche et nous nous tenions toujours la main. J’ai senti la présence de quelque chose/quelqu’un d’autre s’approchant de nous avec une lumière plus intense que celle ou nous nous trouvions. On n’entendait aucun pas, mais j’ai vu et senti cette personne/entité s’approcher.

Quand elle est arrivée près de nous, j’ai réalisé qu’il s’agissait de Jésus, il s’adressait à mon grand-père et je répondais à sa place. J’ai senti la peur quitter mon grand-père et Jésus a tendu la main pour prendre la sienne. A l’instant même où Dieu/Jésus à pris la main de mon grand-père, j’ai senti Dieu toucher la mienne, j’ai soudain ressenti/connu un immense sentiment de paix, de pardon et d’universalité. J’ai senti comment tout est lié. Le temps tel que nous le connaissons n’avait pas cours. C’était comme si j’avais compris que tous les atomes sont reliés les uns aux autres, que les arbres, le ciel, les gens et les animaux sont tous liés, que le temps n’est pas linéaire comme nous le considérons, mais qu’il s’agit de quelque chose de continu, cette description n’est pas vraiment bonne. C’est comme s’il n’y avait ni hier, ni aujourd’hui, ni demain. Tout est entrelacé et s’écoule en avant et en arrière sans bouger. J’avais une sensation d’omniscience, un tel sentiment de paix, d’amour, d’acceptation, c’est indescriptible. Tout cela s’est produit dans ce qui m’a paru être à la fois l’éternité et une nanoseconde. Je me souviens que mon grand-père et Dieu m’ont remerciée, j’ai réalisé que je ne pouvais pas rester mais je ne voulais pas quitter cet endroit et ce n’était pas un problème. Puis j’ai été propulsée en arrière, loin de la lumière, je me suis retrouvée dans la chambre avec le corps de mon grand-père, je savais qu’il était mort et au paradis. Lorsque tout cela s’était produit, je n’avais pas eu la sensation d’être à l’hôpital, je n’en avais pas entendu les bruits, ni décelé les odeurs ou les personnes. Je me rappelle être restée sans voix. Quelques instants plus tard, ma mère et ma grand-mère sont entrées dans la chambre. Je leur ai dit que mon grand-père était parti et que je voulais rester seule. J’étais tellement bouleversée (le terme est insuffisant) que je suis tout simplement sortie. 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire avec des mots ? Oui. C’était tellement incroyable que les mots peuvent à peine le décrire. Je n’en ai parlé à personne pendant très longtemps car je pensais que les gens allaient croire que j’étais folle.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. Mon grand-père était mourant mais moi j’étais tout à fait vivante, en pleine forme.

A quel moment de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ? Lorsque j’ai senti la main de Dieu toucher la mienne en même temps que celle de mon grand-père.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours ? Davantage consciente et lucide que d’habitude.

Si votre niveau d’état de conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience était différent de votre état de conscience et de lucidité de tous les jours, veuillez préciser : Lorsque j’ai senti la main de Dieu toucher la mienne en même temps que celle de mon grand-père.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours (pour tous les aspects tels que clarté, champ de vision, couleurs, luminosité, degré profond de perception de la massivité/transparence des objets, etc.) ? Oui. Lorsque mon grand-père et moi-même avons été entraînés vers la lumière, ce fut comme si le reste du monde avait disparu, la seule chose présente, c’était la lumière qui devenait de plus en plus intense et englobante. Quand nous sommes arrivés ?! Tout était doux et presque brumeux, mais cela n’avait pas d’importance.

Votre ouïe différait-elle de manière quelconque de votre audition normale (pour tous les aspects tels que clarté, capacité à identifier la source sonore, hauteur, force, etc.) ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Indécise

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ? Paix, contentement, amour, joie, révérence, émerveillement.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Oui. Voir la question N° 3.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Voir la question N° 3.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. Ils étaient tout autour de la pièce/zone. Je les entendais appeler/Accueillir et réconforter mon grand-père, puis Dieu est arrivé.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Après être revenue depuis ce que je crois être le paradis vers la salle des Urgences, une voix m’a dit que j’avais fait une magnifique prière, il n’y avait pourtant personne dans la pièce. Environ 8 mois plus tard j’ai parlé de mon expérience à ma mère, elle m’a dit que la nuit où mon grand-père est mort, elle a été réveillée par l’odeur de son parfum. Il se trouvait au pied de son lit, il lui a dit que tout allait bien se passer. Environ un an plus tard, ma grand-mère m’a dit que plusieurs jours après la mort de mon grand-père, elle l’a vu dans sa chambre, il lui a dit qu’il l’aimait et qu’il serait toujours là pour elle. Ma grand-mère n’est pas portée sur la religion. Rarement elle allait à la messe, priait, ou même parlait de sa foi en voyant des personnes décédées, pourtant elle a décrit cela comme quelque chose qui l’avait tout à fait convaincue que mon grand-père allait bien.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou remarquables ? Oui. Je suis allée au paradis. Je sais qu’il s’agissait du paradis, même si je ne puis le décrire avec des mots ordinaires. Je le sais, c’est tout.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Le temps ne comportait pas de limites telles que nous les percevons ici. Tout était lié, il n’y avait ni hier, ni aujourd’hui, ni demain. C’est comme si « était, est, sera » n’étaient qu’une perspective humaine. Hier, aujourd’hui et demain, tous sont interchangeables.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Voir la question N°3. Je sais que tout est lié. Les arbres, les animaux, les gens, les étoiles et l’espace, chacun dépend de l’autre. Cela se passe au niveau subatomique. Par ailleurs, le sentiment continu de calme, de paix et de joie ne m’a jamais quitté.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous eu connaissance d’évènements à venir ? Non. Je dis non parce que l’avenir c’est maintenant et avant, tout est lié.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. J’en ai parlé à ma mère environ 8 mois plus tard. Elle avait vécu l’expérience avec mon grand-père, elle a dit qu’elle avait éprouvé le même sentiment de lien, de paix et de joie. Nous avons eu toutes les deux des difficultés à décrire notre expérience. C’est comme si les mots ordinaires ne constituaient même pas une approximation de ce que nous avons vu, senti et vécu.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Oui. J’en avais entendu parler mais je n’étais pas vraiment sûre de croire à de telles choses.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu (quelques jours ou semaines) : L’expérience était tout à fait réelle. Elle m’a submergée durant des mois. Je la revivais sans cesse en rêve et à l’état de veille, tentant de trouver les mots adéquats. J’ai toujours des difficultés à trouver les mots qui conviennent, il semble qu’ils soient trop inadaptés pour décrire l’expérience de façon adéquate. Lorsque je parle à une personne ayant vécu la même expérience ou que je lis son récit, c’est le seul cas où je sais qu’elle comprend.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ? Le moment où Dieu m’a touchée. C’est alors que j’ai su ce que sont toutes les choses. J’ai eu cette grande compréhension de toute chose. J’ai su que tout fut/est/sera comme il se doit. Je le ressens toujours.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience : L’expérience était tout à fait réelle. Voir question N° 40.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui. J’éprouve davantage de compassion à l’égard d’autrui. J’ai moins tendance à porter des jugements sur la conduite des autres, je finis par penser le meilleur à leur sujet.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui. Je suis certaine que Dieu m’aime, qu’il s’occupe de moi et qu’il est toujours près de moi.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances en ont-ils reproduit une partie ? Non

Souhaiteriez-vous ajouter autre chose au sujet de l’expérience ? Je sais qu’il peut être difficile de croire que j’aie pu vivre cela sans mourir ou être proche de la mort, pourtant je l’ai effectivement vécu. C’était et c’est aussi réel aujourd’hui que lorsque c’est arrivé. J’ai simplement été surprise que cela m’arrive, j’avais en effet toujours cru que cela ne se produit que lorsqu’on est mourant, pas quand on est seulement en train de prier pour quelqu’un d’autre.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ? La seule chose à laquelle je pense, c’est que les mots sont très difficiles à trouver lorsqu’on essaie de décrire cette expérience. Ils paraissent inadéquats et faibles par rapport à l’évènement.