NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Karol S

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je me souviens nettement d’avoir quitté mon corps la première fois, j’ai vu que je partais et cela m’était égal. Il y a eu un peu de vide, puis j’ai vu que j’allais vers le paradis. Cela m’a surprise que je puisse aller là-bas. C’était comme si je marchais mais je ne remuais pas les jambes, je flottais. Je portais une robe blanche, mais quand je suis arrivée à destination, j’ai rencontré au moins 8 personnes assises sur des chaises positionnées en demi-cercle. La personne du milieu avait une chaise plus grande que les autres. Elles m’ont dit que ce n’était pas mon heure et que je devais repartir. Je ne le voulais pas.

Ma mère a affirmé qu’on m’avait renvoyée pour aider ceux qui n’étaient pas sûrs de vouloir devenir chrétien. J’étais une enfant miraculée. Je ne me souviens pas du voyage de retour, mais d’avoir plané au dessus du lit, j’ai vu ma mère pleurer, je me suis approchée et je me suis allongée sur mon corps. Ceux qui étaient là ont crié : « Elle est vivante. ». Tout à semblé se passer en quelques minutes. J’ai dit à ma mère : « Tu me dois 5 Cents, j’ai fermé la porte. ». Avant de retourner dans mon corps, j’ai essayé de leur parler : « Pourquoi pleurez-vous ? Vous ne m’entendez pas ? Je ne suis pas partie. ».

La deuxième fois, c’est quand ma famille a été appelée, on leur a dit que j’étais morte. Lorsqu’on m’a emmenée à la morgue et qu’on a mis un drap sur moi, j’ai vu l’infirmière d’un côté et mon père de l’autre. Quand j’ai tendu le bras en l’air, papa a dit : « Elle est encore vivante. », l’infirmière, Mme Brooms, est allée chercher de l’aide. On avait déjà averti ma famille que j’étais morte, on les a alors rappelés pour leur dire que j’étais vivante. Des prières ont été dites dans toutes les églises fréquentées par la famille. On m’a dit que je suis morte 3 fois, toutefois je n’ai le souvenir net d’être allée au paradis qu’une seule fois. Je souhaiterais en dire davantage, mais pour le moment j’ai le cerveau fatigué. Si quelqu’un a le sentiment de savoir ce que j’ai vécu, merci de me le dire. Je ressens le besoin de partager avec ceux qui sont aussi allés là-bas. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non. Pas au moment de l’expérience, mais maintenant oui.

Au moment de l’expérience une situation mettait-elle votre vie en danger ? Oui. Tétanos traité comme une méningite cérébro-spinale.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Très lucide

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. J’ai pu me voir, une petite fille blonde, je flottais plutôt que je ne marchais, j’avais mon apparence habituelle mais avec une robe de soie d’un blanc pur. Je ne portais pas la chemise de l’hôpital. J’ai vu cette chemise-là sur moi quand je suis revenue en flottant. Ma mère regardait par la fenêtre, les rideaux avaient de grands cercles bleus et verts. Une bourse claire avec des anses rouges qui pendait à mon lit, tous ceux qui me rendaient visite y mettaient de l’argent.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? J’ai entendu des voix, mais j’ai de la difficulté à m’en souvenir. On m’a dit que ce n’était pas encore mon heure et que je devais repartir. J’ignorais pourquoi on me renvoyait. Je me sentais bien là où j’étais.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non. Rien ne m’enfermait, tout était dégagé autour de moi. Un espace ouvert, plein d’une lumière intense.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Aussi brillante qu’un énorme projecteur, mais cela n’a pas duré longtemps, il n’y en avait pas quand je suis revenue, elle avait disparu.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. J’étais petite, j’ai pensé que Jésus était au milieu. C’étaient des ombres, elles étaient sombres, des silhouettes noires, j’ai vu de longs cheveux, la forme de leurs chaises, 3 de chaque côté de Jésus. Ils parlaient, ils ont dit que je devais repartir,  que ce n’était pas mon heure.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Non. Je ne me préoccupais pas de ceux que j’avais laissés derrière moi.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui. J’étais près d’un groupe de personnes avec de vagues mouvements d’autres gens en arrière-plan. Pas de fin, pas de commencement.