NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Karen B

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J’ai eu la gorge totalement bloquée à cause d’une infection bactérienne du larynx. J’aurais aimé pouvoir dire que j’ai vu des anges et de la lumière autour de moi, mais cela ne m’est pas arrivé. Je ne pouvais ni parler, ni respirer et j’ai pensé : « Mon Dieu, je suis prête si c’est mon heure. ». Mais je n’ai pas pu dire adieu à qui que ce soit, ni exprimer à mon mari ou à mes garçons à quel point je les aime. J’étais dans l’obscurité totale, mais ce n’étaient pas des ténèbres effrayantes. C’était réconfortant, comme si on me tenait dans un doux gant. Une voix jamais entendue auparavant m’a parlé. Elle m’a rassurée, elle avait un timbre velouté, pas du tout râpeuse, c’était un homme. Il m’a dit doucement « Ils le savent déjà. ». Je me suis alors sentie tout à fait sereine et en paix. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Au moment de l’expérience une situation mettait-elle votre vie en danger ? Oui

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’étais lucide.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non. Elle paraissait très réelle.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Non

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Seulement la voix.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Indécise. J’ai senti que quelque chose de doux et confortable me soutenait, comme une mousse épaisse et très moulante, mais en fait j’étais sur une table d’acier au bloc opératoire.

Avez-vous vu une lumière ? Non. L’obscurité, mais pas le noir. Je n’avais pas peur, c’était plutôt comme un brouillard épais, pas comme celui de Londres, davantage celui de l’océan.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non. J’ai TOUJOURS été du genre anxieuse, paniquant face à la douleur ou au risque. Toute cette nuit là, je n’ai ni paniqué, ni craint quoi que ce soit.

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Oui. J’ai dit à mon médecin que j’avais entendu ses tentatives pour me faire respirer à nouveau. Il m’a dit de penser à cette nuit comme à un cauchemar, mais je lui ai répondu que j’avais appris beaucoup de choses sur moi-même et sur ma vie cette nuit là. De façon répétée, il m’a affirmé, ainsi qu’à d’autres, que j’étais très chanceuse et que j’avais failli ne jamais revenir.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Non. J’ignorais qu’il était très tard / tôt le matin. Je me souviens également que mon fils devait se lever pour aller à l’école, je voulais que mon mari soit avec lui et non pas avec moi. Je savais que je n’étais pas seule.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Ce ne sera pas un problème de mourir. Je n’ai pas pu aller au-delà du brouillard… mais je sais que c’est paisible, une voix était présente, elle savait exactement ce que je pensais.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. Je savais que j’allais revenir. J’ignore comment je le savais, mais j’en étais certaine.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. J’étais consciente de revenir, effectivement.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Je pense que le fait de savoir ce qu’est mourir est utile pour autrui. Je suis allée là où vont les mourants, ce n’est ni effrayant, ni terrible.

Je crois que Dieu m’a parlé. Je n’en sais pas plus… Un jour j’ai vu un éclair traverser une pièce dans laquelle je me trouvais… c’est la couleur bleu/vert fluo la plus belle que j’aie jamais vue. C’est comme la voix que j’ai entendue cette nuit là, je n’avais jamais rien entendu d’aussi beau avant…

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. TOUT LE MONDE, sauf moi, dit que j’ai changé… mais personne n’a pu me dire ce qui avait changé en moi.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. La seule chose que je puisse déterminer comme changement spécifique, c’est que je n’ai plus peur… de quoi que ce soit. J’étais intimidée par la foule… ce n’est plus le cas. Je détestais aussi les araignées et les chenilles, mais elles ne m’inquiètent plus du tout. Auparavant, je ne m’exprimais pas non plus, maintenant je dis ce que j’ai à dire.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Une de mes amies a perdu son mari. Je lui ai raconté mon histoire, elle m’a remerciée de l’avoir fait.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Je suis toujours en vénération devant ce qui s’est produit… peut-être le resterai-je toujours.

Souhaiteriez-vous ajouter autre chose au sujet de l’expérience ? J’ai une grande cicatrice à la gorge… elle attire beaucoup de regards. Ce n’est pas quelque chose que je voudrais revivre avant qu’il ne soit VRAIMENT temps pour moi de partir… cela m’a enlevé beaucoup de force.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui