NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Kandy V

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

J’ai eu une très forte fièvre pendant plusieurs jours. La doctoresse ignorait ce qui n’allait pas car elle n’était pas au courant des problèmes liés au stérilet Dalkon, en effet, nous étions au milieu du Pacifique. La plupart du temps je délirais. Elle ne m’a pas donné d’antibiotiques parce que j’étais enceinte, mais quand j’ai commencé à faire une fausse couche, elle m’a opérée directement (dilatation et curetage).

Tandis que j’étais sous anesthésie générale, je me suis tout simplement assise et je suis sortie de mon corps malade. Je me rappelle avoir vu, en vision périphérique, la table d’opération et le personnel médical autour de mon corps physique. Juste en face de moi il y avait un être avec un corps matériel, différent cependant du corps physique. Ses bras (j’utilise le mot au sens large) étaient ouverts dans ma direction et il m’a prise sur ses genoux. Je riais et pleurais en même temps. Je lui ai dit (nous communiquions par la pensée, ce qui paraissait tout à fait normal à ce moment là) : « J’avais presque cessé de croire en toi. », l’être a en quelque sorte étouffé un rire en disant : « Eh bien je suis là. ».

Je ne peux pas vous dire à quel point cet être était capable de donner de l’amour. La meilleure description que je puisse en faire, c’était comme si l’amour imprégnait chaque fibre du corps dans lequel je me trouvais, quel qu’il ait été. Je n’ai vécu aucune expérience terrestre qui s’en approcherait, ne serait-ce que de loin, être aimée si complètement et puissamment. Je crois qu’à ce moment il y a eu un court blanc durant lequel quelque chose a pu se produire ou être transmis, mais je n’en suis pas sûre.

Vers la fin de cette rencontre, j’ai demandé : « Est-ce maintenant le moment pour moi de rester avec toi ? » ou bien « Puis-je rester avec toi maintenant ? ». Mais l’être a dit « Non, pas cette fois-ci. ». Ensuite, il m’a montré que j’étais reliée à mes deux enfants par des fils d’amour, ces fils étaient comme un reflet de l’amour que cet être était capable donner. J’ai alors compris que je devais repartir pour être avec eux. Retourner au corps a été une tâche difficile. C’était comme être comprimée dans une boîte de thon. Je suis revenue en me connectant, en quelque sorte, à la respiration et en me concentrant sur le point d’intersection de deux lignes, un peu comme lorsqu’on vise une cible. Je me souviens avoir eu conscience d’être de retour dans mon corps. La convalescence a été longue. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Oui

Précisez : anesthésie générale

L’expérience était-elle difficile à exprimer avec des mots ? Incertaine

Qu’est-ce qui dans l’expérience la rend difficile à transmettre ? Je peux l’expliquer avec des mots, mais ils ne pourront jamais approcher la réalité de l’expérience.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Je ne suis pas sûre de comprendre ce que vous voulez dire.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Ce n’était pas comme un rêve, croyez moi.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ?

Décrivez votre apparence ou forme hors de votre corps : j’ai fait l’expérience de la conscience dans une autre sorte de corps.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? J’ai ressenti des émotions mélangées et intenses, soulagement, amour, joie, chagrin de devoir quitter l’être.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Je ne m’en souviens pas.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Incertaine

Précisez : L’être émettait une sorte de lumière

Avez-vous rencontrés ou vus d’autres êtres ? Oui

Précisez : voir plus haut. Il semble que je connaissais l’être.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui

Précisez : voir plus haut N° 4

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ?

Précisez : voir N° 4

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui

Précisez : on m’a montré que je devais retourner au corps.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Incertaine

Précisez : j’ai une vie onirique active et quelquefois utile. Je suis plus sensible et consciente des liens profonds avec autrui.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui

Précisez : je suis certaine que la vie est éternelle.

L’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je suis plus consciente que chaque chose compte et que les relations perdurent.

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui

Précisez : je ne raconte pas très souvent cette expérience. Je la propose lorsque je pense que quelqu’un pourrait trouver un intérêt à l’entendre ou lorsque d’autres racontent des histoires similaires. Je ne ressens pas vraiment le besoin d’avoir une validation extérieure de cette expérience.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Juste après avoir vécu l’expérience, j’étais trop malade pour avoir une quelconque réaction émotionnelle. Je ne me suis rappelée totalement de l’expérience qu’au moins un an plus tard, après avoir récupéré à peu près totalement.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure partie a été de me retrouver avec l’être, la pire partie a été d’être re-comprimée à l’intérieur d’un corps physique.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Précisez : je suis certaine que la vie persiste après la mort et savoir cela donne encore plus de sens à la vie.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui

Précisez : j’ai parfois senti que j’avais quitté mon corps durant mon sommeil.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Incertaine

Précisez : rien ne pourrait décrire « complètement » cette expérience.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire de www.nderf.org : pour vous dire la vérité, je pense que la meilleure manière dont cette expérience puisse être communiquée, c’est d’un être humain à un autre, lorsqu’on est ensemble dans le même espace physique. Vous savez, l’ancienne tradition orale, d’une génération à l’autre.