NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Judy P

Description de l'expérience:

J'ai eu mon EMI après avoir donné naissance à mon fils. J'ai eu des problèmes tout au long de la grossesse. On m'a dit au début que j'avais eu une fausse couche. Puis six semaines plus tard, grâce à une échographie, j'ai découvert que j'étais encore enceinte. Le technicien de l'échographie a dit avoir détecté un battement de cœur. Ce fut un miracle en soi! L'échographie a montré que j'avais placenta prævia et que j'avais peut-être expulsé un jumeau durant ma fausse couche. Avec placenta prævia, si vous commencez à saigner, vous avez une heure ou moins pour vous rendre à l'hôpital avant de saigner à mort. On m'a mis au repos complet au lit pendant toute la grossesse. Pendant ma grossesse, j'ai eu ce sentiment profond que j'allais mourir. Je le savais tout simplement. J'en ai parlé à mon mari et ami. C'était un sentiment qui m'a submergé à deux occasions différentes. Je n'avais pas peur. Je le savais tout simplement.

Je suis parvenue à la 32ème semaine de ma grossesse. Une nuit, je me suis levée pour aller à la salle de bain, et j’ai remarqué le sang. J’ai réveillé mon mari et il a appelé le 911 (NDT: Le numéro des urgences).  Je suis partie à l’hôpital. Je suis arrivée à l’hôpital et on m’a évaluée. Le saignement à ce moment-là était faible, donc ils ont décidé d’attendre que mon docteur vienne le lendemain. Le docteur a décidé de repousser l’accouchement aussi longtemps que possible parce qu’il était encore un peu tôt pour accoucher. Je suis entrée à l’hôpital le 22 juin. Le 1er juillet, la Journée du Canada, mon médecin est entré dans la chambre et a dit  qu’on allait me faire accoucher ce jour-là. Il partait en vacances et il était le seul obstétricien/gynécologue dans la région. Il ne voulait pas risquer de m’envoyer dans un autre hôpital.

On m'a préparée pour une césarienne, puis emmenée à la salle d'opération. Ils ont commencé la péridurale. C'est alors que les choses ont mal tourné. Ils m'ont administré trop de la péridurale et ma tension artérielle a chuté. J'ai commencé a avoir le sentiment que j'allais m'évanouir et tomber malade. Tout au long, je me sentais très calme et paisible. C'était comme s'il y avait des présences avec moi pour m'aider dans cette épreuve. Mon fils est né. Je l'ai vu pendant un bref instant avant qu'il ne soit emmené. Ses poumons n'étaient pas développés et il ne pouvait pas respirer par lui-même. Il avait perdu beaucoup de sang aussi. Les médecins ont travaillé sur moi et ils pensaient avoir jugulé le saignement. On m'a emmenée dans la salle de convalescence.

Mon mari est entré pour me voir. Je l’ai regardé et j’ai dit qu’il y avait quelque chose qui allait vraiment mal. Je savais qu’il y avait un problème. L’infirmière l’a regardé et a dit: “Elle va bien”. Mon mari est parti pour monter voir notre fils. L’infirmière est venue vérifier mon état. Elle a découvert que je gisais dans une mare de sang. Je l’ai vue courir jusqu’au téléphone et je l’ai entendue faire chercher le médecin pour qu’il revienne au poste de la salle de convalescence. J’ai regardé les médecins entrer par les portes. C’était comme si tout se passait au ralenti.

Ensuite, c’était comme si je tombais à la renverse hors de mon corps. Cela s’est passé très rapidement. Je me suis retrouvée dans le noir complet, mais je pouvais voir. Je me sentais en paix, comme jamais auparavant. Les mots ne sauraient le décrire. Je me souviens m’être dit, je suis vraiment ici, allez. C’était encore moi, exactement qui j’étais dans la dimension physique. Puis, du coin de l’œil, j’ai remarqué la lumière. Oh, il y a vraiment une lumière, j’étais tellement contente de le découvrir. Je savais que je devais aller vers la lumière. Dès que je l’ai pensé, j’ai commencé à me diriger vers la lumière.  Au fur et à mesure que je me rapprochais, je pouvais voir un tunnel. Je savais qu’il fallait entrer dans le tunnel. La lumière est devenue de plus en plus brillante, mais ne faisait pas mal à regarder. Elle m’a enveloppée et réconfortée. Je n’avais absolument aucunes inquiétudes ni craintes. Juste une paix absolue. J’ai regardé fixement pour bouger à travers le tunnel. Je regardais le tunnel, remarquant sa couleur, sa forme et sa texture. J’étais aussi consciente de présences au bout du tunnel. Avant que je puisse les atteindre, j’ai pensé: “Il faut que je me ressaisisse”. A ce moment-là, j’ai réintégré mon corps. J’étais entourée de médecins et infirmières qui me soignaient. J’ai commencé à repartir, mais je suis revenue; une fois qu’ils m’aient stabilisée, l’une des infirmières m’a demandé si j’avais eu une EMI. J’étais bouche bée. Ouais, j’ai dit, sans réaliser ce qui venait de m’arriver. Ils m’ont déménagée dans l’unité de sons intensifs. A un moment donné, on m’a fait des transfusions – trois sacs de sang. Un dans chaque bras et un au cou. Je perdais le sang aussi vite qu’on me l’administrait. J’ai fini par recevoir 14 unités de sang et deux de plasma. En même temps que l’hémorragie, je vomissais. J’avais une réaction allergique à l’un des médicaments qu’on m’administrait. J’en suis arrivé au point où je voulais mourir. Je suppliais Dieu de me prendre. Je n’avais plus la force de lutter. J’ai commencé à sentir que je m’éloignais, je partais. A ce moment, mon voisin est entré et a dit: “Judy, ne pars pas, pense à tes enfants. Ne les abandonne pas”. C’est un miracle que les infirmières l’aient laissé entrer dans l’unité de soins intensifs, car d’habitude, c’est réservé exclusivement aux membres immédiats de la famille. Il a sauvé ma vie!

Mon fils Dillon a dû être ranimé à deux reprises. Ils ne pensaient pas qu’il passerait la nuit. Il a été évacué par hélicoptère vers un autre hôpital, vers une nursery pouvant offrir des soins spéciaux. Les médecins et infirmières n’ont jamais laissé entendre à quel point son état était critique. Il a été branché à un ventilateur et il avait des attaques. Il a lui aussi dû recevoir des transfusions.

Entre-temps mon père a été hospitalisé sur le continent. Nous vivons sur l’ile de Vancouver. Mon père est décédé le 14 juillet, 13 jours après la naissance de Dillon. Ce qui est étonnant, c’est que même si Dillon était très malade, on a pu l’enlever du ventilateur après seulement cinq jours et il n’avait plus besoin des médicaments pour les attaques. Il a été renvoyé le 13 juillet, le jour où mon père est mort. Dieu Merci, il était avec moi. J’étais très proche de mon père. Ma mère est décédée quand j’avais seulement 7 ans et il m’avait élevée tout seul. Je pense vraiment qu’une partie de cette expérience était pour voir où mon père allait. Même si j’étais très triste, car il était parti, je savais où il était et j’étais heureuse pour lui qu’il connaissait la paix.

Dillon m’a donné de la force durant cette expérience. Je me sens bénie de l’avoir traversée. Merci de me permettre de la partager avec vous.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l'EMI est survenue:     1er juillet 1994

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui   Accouchement        J'ai eu une hémorragie massive.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Merveilleuse.

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui  

J'ai clairement quitté mon corps et j'existais en dehors

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude.   Après que je sois passée de l'autre côté.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Après que je sois passée de l'autre côté.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Plus vite que d'habitude

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification. Je n’avais aucun sens du temps.     

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui   Dans ma vie reelle, ma vue est mauvaise, mais là-bas, ma vue etait parfaite. C’est difficile à expliquer.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Oui  

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes vous passé à travers un tunnel?   Oui 

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui  

L'expérience incluait:  de l’obscurité

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui 

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Paix complète

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience incluait:    de la connaissance ou un but particuliers

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'oeil,  hors de mon contrôle.   

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?      Des scènes de l’avenir du monde.

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Indécis(e)     Je suis arrivée à un point dans le tunnel et je pensais que je devais me ressaisir.

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyée contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)   

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Oui  Je crois en Dieu et en Jésus-Christ, davantage maintenant.  

Quelle est votre religion maintenant?   Modérée

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Je crois en Dieu et en Jésus-Christ, davantage maintenant.  

L'expérience incluait:   la présence d’êtres surnaturels

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    Un savoir, un savoir absolu à un niveau spirituel, mais je ne saurais l’expliquer. C’est juste un savoir profond dans mon âme.  

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Oui     Plus de patience avec les gens, davantage de compréhension et d’empathie.

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui     La paix profonde que j’ai ressenti. Impossible de trouver les mots pour la décrire.  

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Nous avons été sauvés d'un accident de voiture; nous allions à la maison au terme d'un rendez-vous. J'avais le sentiment qu'il ne fallait pas encore rentrer à la maison. Je l'ai dit à mon mari. Nous sommes allés nous promener en voiture et nous nous sommes arrêtés au bord de l'eau. J'ai levé les yeux vers le ciel et il y avait des nuages en forme de tunnel, comme celui que j'ai vu quand j'ai perdu conscience. Il y avait également une lumière brillante qui l'illuminait. Je savais que nous ne pouvions pas partir avant qu'il ne se soit refermé. Nous sommes finalement partis. Il y avait un grave accident de voiture sur la route que nous aurions pris si nous étions rentrés à la maison. La route était complètement bouclée.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      La paix profonde que je ressentais et que là-bas, nous sommes les mêmes que nous sommes ici-bas. 

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Cela a pris un moment; il m’a fallu du temps pour absorber. C’était comme si chaque jour, je me souvenais un peu plus de l’expérience. Lorsque je l’ai partagée, c’était en général avec des patients qui avaient perdu leur conjoint. Ils étaient très touchés; il semble que cela leur donnait l’espoir que leurs proches avaient survécu.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Indécis(e)  J’en avais entendu parler, mais je ne savais pas grand chose là-dessus. 

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Je pense que ces expériences sont destinées à être partagées. Cela donne aux gens l'espoir que la vie continue après la mort.