NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de J.R. M

TÉMOIGNAGE :

Je faisais partie d’un dessein plus vaste et je ressentais les trois âmes dans l’ambulance avec moi – non seulement leur présence, mais aussi leur amour, leurs cœurs, leurs émotions, leurs sentiments, des impressions physiques et mentales. Je ne suis pas un chat, mais les gens qui prennent connaissance de mon vécu ont l’air de penser que j’ai neuf vies. J’ai été atteint d’une balle, un camion m’est passé dessus, je me suis fracturé le crâne, j’ai été opéré plusieurs fois, mais je marche et je parle encore. Toutes ces choses me sont arrivées et ont été officiellement enregistrées.

L’une de mes expériences d’EMI s’est manifestée dans l’ambulance en route vers Lexington, KY. J’étais tombé d’un édifice de trois étages. J’avais la nuque et la tête tuméfiées. Je ressentais énormément de douleur et j’avais l’impression de m’être simplement réveillé dans un endroit inconnu… jusqu’à ce que je découvre où j’étais. Ma découverte incluait une perception soudaine de chaque âme vivante autour de moi – une perception externe/interne émergeant de mon propre centre. Je faisais partie d’un dessein plus grand et je ressentais les trois âmes dans l’ambulance avec moi – non seulement leur présence, mais aussi leur amour, leurs cœurs, leurs émotions, leurs sentiments, des impressions physiques et mentales. Je les entendais penser, je ressentais les soins prodigués par leurs mains; je les ai regardé dans les yeux une à une et j’ai vu non seulement leur futur physique immédiat, mais aussi leur passé.

J’ai également noté la présence d’animaux et d’autres âmes autour de moi, comme ce chauffeur d’autobus en colère à Seattle, cette femme qui tuait une araignée agaçante à Ripley, WV, cet insecte qui percutait un train à Oklahoma. Toutes ces impressions étaient ressenties en une fraction de seconde mais semblaient durer une éternité. Je ressentais l’amour, la haine, la faim, la terreur, la destruction, la révolution, le souci des autres, l’espoir et un déluge d’autres sentiments. Le plus drôle, c’était que je percevais le but de tout ça. Je comprenais la raison de la famine, le but du confinement, la gloire des possibilités offertes.

Pourquoi Dieu ne met-il pas fin à la violence? D’abord, parce que ce n’est pas Dieu qui l’a initié. Vous voyez, lorsque Dieu nous a créé à sa propre image, il nous a littéralement donné le pouvoir de choisir notre propre destinée, mais pas celle des autres. Je pense que lorsque Dieu a créé l’humain, il l’a fait parce qu’il avait envie de partager son œuvre sur la terre, c’est-à-dire, la création divine d’une fleur, d’une forêt de séquoias ou d’un colibri, de petits miracles qui deviennent des œuvres de maître et qui se perpétuent en éternels cycles de reproduction autogène.

Je pense que le monde dans lequel nous vivons maintenant a été créé uniquement par nous. Oui, nous avons choisi tout le mal, toute la violence, toute la douleur et la souffrance. Nous avons aussi choisi les récompenses de nos sacrifices, l’amour et le souci des autres, le sourire des êtres aimés, le parfum des roses, les caresses, la liberté d’être libre, la sagesse de regarder en avant, et le système de sûreté intégrée pour éviter la confusion. Je crois que Dieu est notre mentor, notre instructeur, notre guide. Il nous aime et veut nous regarder grandir.

Il sait que nous ne pouvons pas marcher sans nous écorcher les genoux, il sait que nous ne pouvons pas aimer sans avoir connu la haine. Il voit le futur quand il n’y a pas de futur à l’horizon. En définitive, il est comme une âme sœur avec qui on partagerait ce qu’il a créé. Comme ce sera merveilleux de créer un papillon! De superviser un coucher de soleil!! De ressentir sur notre épaule l’amour et la chaleur de sa main en guise de félicitation pour travail bien fait!! La plupart des religions sont tellement naïves. Je crois aussi que l’âme ne pourra jamais accumuler en dix vies la connaissance suffisante pour juste dire ga-ga ou gou-gou à l’être suprême. Regardez les étoiles, les univers infinis, nous voyons en trois dimensions; imaginez le nombre de dimensions qu’il peut y avoir en réalité, simplement dans le monde physique.

Tandis que nous apprenons, que nous grandissons, nous sommes récompensés cent mille fois pour chaque pas en avant, et nous sommes punis dix fois pour chaque pas en arrière. Je parie que bien des gens se disent : « Alors, si c’est le cas, comment atteindrons-nous notre destination finale? » Avec Dieu, il n’y a ni temps ni espace, seulement l’amour. Sa patience englobe les confins les plus lointains des supra-univers. Bien sûr, il pourrait dire « Presto! Maintenant tu sais ce que je sais. » Ceci marquerait-il le but ultime de notre compagnonnage? Non!! Observez notre existence, que de changements s’agitent devant nous! Est-ce dû au hasard? Je ne le pense pas!!!!

Il nous aide en nous instruisant, en nous comprenant et en intervenant sur demande. Lorsque finalement nous réalisons que quelque chose vient de tomber sur notre chemin sans notre intervention, nous sommes sur la voie de l’illumination et de la découverte. Ouvrons-nous les yeux et pensons, par exemple, aux nombres. Voyez comment les nombres influencent notre vie quotidienne. Nous ne pourrions pas exister sans eux. Qu’en est-il de la musique? Voyez tous les messages que véhicule une seule chanson. Les sentiments, où serions-nous sans les sentiments? La réalité physique, comment serait la vie si nous ne pouvions rien toucher? La perception, voilà un grand mot en soi. Si nous apprenons à utiliser ces facteurs communs de la vie quotidienne, nous accélérerons notre évolution et nous accumulerons plus de connaissances. Bref, notre connaissance grandira par le pouvoir de la sagesse.

La perception. Lorsque vous sortirez du lit demain matin, avant de poser vos pieds sur le plancher, imaginez comment ce serait s’il n’y avait pas de plancher. Imaginez une personne sur un radeau au beau milieu de l’océan, sans nourriture. Et, l’odeur du café? Toutes ces choses simples du quotidien que nous prenons tous pour acquises pourraient signifier la misère pour une autre âme.

Regardons l’envers de la médaille. Pensons à cette douleur que nous ressentons à chaque matin au lever (une douleur aux pieds due à une fracture et à de l’arthrite) et projetons notre pensée vers quelqu’un qui pourrait être pire. Les motifs de gratitude sont très nombreux et notre vie se bâtit avec le même matériau que les miracles!! Si vous croyez du plus profond de votre cœur que Dieu peut guérir votre mal de dos au matin, il le peut et il le fera!!! Tout ce que ça demande, c’est la foi. Si nous croyons que la douleur est là pour rester, il en sera ainsi.

L’attitude, un simple mot, sans plus. La foi, un mode de vie. Si, à chaque matin votre chien vous apporte votre journal, croyez-vous qu’il le fera demain? Si nous ne regardons jamais de lever de soleil, est-ce à dire qu’il ne se lèvera pas demain? Lorsque nous sommes auprès de lui, armé d’une connaissance sans âge et de perceptions, nous pouvons vraiment apprécier la valeur d’un arbre.

J’espère que ceci pourra aider. L.A.L. J.R.   

Des médicaments ou des substances ont-ils pu affecter l’expérience? Non.

Ce type d’expérience était-il difficile à décrire avec des mots?
Oui.

Au moment de l’expérience, y avait-il un événement menaçant votre vie? Oui.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience? Vivide.

D’une manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve? Quand on essaie de l’intégrer en société, peut-être. 

Avez-vous vécu une séparation entre votre conscience éveillée et votre corps physique? Oui.

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l’expérience? Plusieurs, même certaines qu’on n’éprouve pas au plan humain.

Êtes-vous passé dans ou à travers un tunnel ou une enceinte? Pas de réponse.

Avez-vous vu une lumière? Oui.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui.

Avez-vous passé en revue les événements de votre vie? Oui.

Avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des gens ou des événements, qui ait pu être vérifié par la suite? Oui.

Avez-vous vu ou visité des dimensions, endroits ou plans de grande beauté ou particuliers? Oui.

Avez-vous vécu une altération du temps et de l’espace? Oui.

Avez-vous l’impression d’avoir eu accès à une connaissance particulière, reliée à un ordre ou à un but universel? Oui.

Avez-vous atteint une sorte de frontière ou de limite matérielle? Indécis.

Avez-vous été conscient d’événements futurs? Oui.

Étiez-vous impliqué ou conscient d’une décision concernant votre retour à votre corps? Oui.

Avez-vous reçu des dons psychiques, paranormaux ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience? Oui.

À la suite de l’expérience, votre attitude et vos croyances ont-elles changé? Oui.

Comment cette expérience a-t-elle affecté vos relations? Votre vie quotidienne? Votre pratique religieuse? Votre choix de carrière? Je pense personnellement que ces incidents sont en quelque sorte des projections dans la réalité future. Avec le recul, j’ai décidé que « cette fois » j’allais :

1. M’occuper de ma famille et de mes amis intimes (que je considère comme ma famille de toute façon).

2. M’éduquer pour entraîner les autres, même lorsqu’ils sont plus vieux, en âge mortel s’entend.

3. Prouver que TOUTES les confessions religieuses peuvent s’harmoniser dans le respect des croyances des uns et des autres.

4. Expliquer ce que « Dieu séparé/unifié » signifie pour chacun de nous.

Aviez-vous partagé cette expérience avec d’autres personnes? Oui.

Quelles émotions avez-vous ressenties à la suite de cette expérience? Plusieurs.

Votre vie a-t-elle changé conséquemment à cette expérience? Oui.

Après cette expérience, y a-t-il eu d’autres événements, une médication ou des substances qui ont reproduit une partie de l’expérience? Non.

Les questions demandées et vos réponses permettent-elles de rendre compte de votre expérience avec exactitude, clarté et précision? Oui.