NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de John M

NOUVEAU QUESTIONNAIRE
ANCIEN QUESTIONNAIRE

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Le matin du vendredi 13 novembre 1994, j’étais à bord d’un grand catamaran dans le port de Key West et je regardais une course de motonautisme. La météo était venteuse. Je me tenais à la poupe du navire, regardant vers l’arrière, la voile principale a basculé tout à coup, c’est à dire qu’un soudain changement de direction du vent l’a poussée de l’autre côté du bateau avec une vitesse et une force incroyables, l’extrémité m’a heurté le côté du crâne, me faisant tomber tête la première dans une trappe. Heureusement, une personne à bord possédait un portable et du fait de la course, les garde-côtes se trouvaient à proximité, ils sont donc venus et m’ont emmené à terre, puis à l’hôpital. Je m’en souviens partiellement.

A l’hôpital on m’a examiné, on m’a fait passer un scanner CAT qui a montré une fracture du crâne multiple, les sinus emplis de sang etc.. On m’a ensuite raccordé à un électrocardiogramme dans une pièce contiguë. Dehors, il y a soudain eu un bruit d’hélicoptère et tout un pandémonium dans les Urgences. Juste après mon accident, un bateau à moteur de la course a fait un tonneau par l’avant, le pilote et le mécanicien ont été piégés sous l’eau pendant quinze minutes (l’un d’eux est mort). On m’a laissé seul dans la pièce.

Je me souviens d’avoir ensuite pu quitter mon corps et voler dans la pièce. J’étais ravi de pouvoir me propulser alentour. Je suis monté au plafond, j’ai vu de près les fixations de la lampe, j’en ai remarqué les détails, la constitution. J’ai ensuite regardé en bas et j’ai vu mon corps qui gisait toujours là, mais un homme ayant l’apparence d’un médecin était penché sur lui. Je suis descendu en « volant » pour voir de plus près.

Il était vêtu de ce qui m’a d’abord paru être un genre de blouse d’hôpital, elle était toutefois jaune, presque comme s’il y avait eu de l’or dedans. L’homme portait une coiffe sans rebord qui ressemblait un peu au genre de couvre-chef que portent les chirurgiens, mais celui-ci ressemblait davantage à un chapeau, il y avait des inscriptions dessus dans un alphabet que je n’ai pas reconnu, mais cela aurait pu être de l’Hébreu ou une langue apparentée. Il tenait des objets qui ressemblaient à des aiguilles de crochet, elles étaient de couleur or ou bronze, il les utilisait pour faire quelque chose sur le côté de ma tête à l’endroit où j’avais été heurté. Ensuite il m’a dit (quelque chose du genre) : « Bon ! Tu n’auras pas beaucoup de chances de guérir d’une telle blessure une seconde fois, tu dois être bien plus prudent à l’avenir, sinon tu ne seras pas en mesure d’accomplir ce que tu as à faire et ce ne sera pas bon. ». C’était comme s’il ne l’avait pas dit avec autant de mots, mais je l’ai compris en tant que phrases complètes.

Il a ensuite  dit: « Maintenant cesse de perdre ton temps à voleter partout ainsi, retourne dans ton corps, demande de l’eau et une couverture à quelqu’un. ». J’ai fait ce qu’il m’a dit, en un instant il a disparu et j’ai senti que je me glissais dans mon corps. Bientôt, une infirmière est passée près de moi, je lui ai demandé de l’eau et une couverture. Elle m’a amené la couverture (qui m’a vraiment fait du bien) et m’a laissé m’humecter la bouche avec un peu d’eau. Ensuite je me suis endormi. Plus tard on m’a emmené à l’étage. A cause de mon état de confusion, j’ai passé neuf heures aux Urgences. 

NOUVEAU QUESTIONNAIRE 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire avec des mots ? Non

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. Fracture du crâne.

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ? Quand je regardais le « messager » et qu’il me parlait.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours ? Conscience et lucidité normale.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours (pour tous les aspects tels que clarté, champ de vision, couleurs, luminosité, degré profond de perception de la massivité/transparence des objets, etc.) ? Indécis. Je voyais nettement, même si j’avais un œil tellement enflé qu’il était fermé et l’autre l’était aussi partiellement.

Votre ouïe différait-elle de manière quelconque de votre audition normale (pour tous les aspects tels que clarté, capacité à identifier la source sonore, hauteur, force, etc.) ? Indécis. J’entendais ce qu’on me disait par perception extrasensorielle, pas avec l’ouïe normale.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ? Stupéfaction, ravissement, émerveillement.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. Un homme vêtu d’une robe et d’un chapeau m’opérait avec des instruments couleur bronze, il m’a mis en garde de ne pas prendre de risques physiques inutiles à l’avenir.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui. Je me souviens des détails du plafond de la pièce de l’hôpital parce que j’ai « volé » à proximité. Lorsque j’y suis retourné par la suite, j’ai vu que c’était identique à mon souvenir.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou remarquables ? Non

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Je n’ai aucune idée de la durée effective du processus.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Indécis. Il est certain que ce qui s’est passé n’est pas conforme à ce que j’aurais imaginé, si c’est réel, l’univers est bien plus étrange (et plus complexe) que la plupart des gens ne l’imaginent.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous eu connaissance d’évènements à venir ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Longtemps par la suite j’ai vu « l’aura » des personnes, je semblais en mesure de prédire de petits évènements avec exactitude.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Après environ une semaine, j’ai raconté ce qui c’était passé. Ceux à qui je l’ai dit ont semblé l’accepter. Dans quelques cas les personnes ont souhaité ne plus en parler.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Indécis. Je suis certain d’en avoir été informé par des livres et des articles. Mon expérience était différente de celles que j’avais lues, au début je n’ai donc pas fait la relation entre ce que j’avais lu et ce qui s’est passé.

Par la suite j’ai lu quelques livres sur le sujet.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ? Ainsi qu’on me l’avait conseillé, j’ai sans aucun doute fait bien plus attention à ne plus me blesser.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu (quelques jours ou semaines) : L’expérience était tout à fait réelle. Elle était nette dans mon esprit. A mesure que je me rétablissais de mes blessures, mes certitudes vis-à-vis de ce qui s’était passé se sont accrues.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience : L’expérience était tout à fait réelle. Par la suite les radios n’ont montré aucun déplacement des os, même si j’avais subi un grave choc à la tête. Une grande quantité de liquide céphalorachidien s’était écoulée dans les sinus et la gorge. Je pense que le « messager » a en fait remis les os en place, tandis que je l’observais dans les airs, en dehors de mon corps.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui. J’ai essayé d’être plus agréable et tolérant. Je suis aussi devenu plus serein et plus courageux.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Indécis. Elles ont changé un peu, mais c’est venu plus tard, pas en conséquence directe de mon expérience.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Je ne vois pas pour l’instant.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Merci de proposer toute suggestion permettant d’améliorer ce questionnaire : J’ai entendu dire que certaines personnes décrivent une sorte de « charge électrique » dans leur corps par la suite. Il existe des preuves factuelles qu’elles ne peuvent plus porter de montres sans que celles-ci se détériorent. Je me demande ce que recouvrent ces rapports et ce que pourraient être les causes scientifiques, si elles existent.

Pendant quelque temps par la suite, j’ai pensé que je possédais aussi un genre de « charge », même si cela a disparu après environ six mois. 

ANCIEN QUESTIONNAIRE : 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. J’avais une fracture du crâne après avoir été heurté par la baume d’un grand voilier, alors qu’elle basculait lors d’un violent changement de direction du vent.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’ai été étourdi par le choc à la tête, je me rends maintenant compte que lorsque j’étais aux Urgences, je perdais et reprenais conscience, je me souviens cependant que ma lucidité était élevée au cours de l’expérience, contrastant avec le souvenir de mon état avant et après celle-ci.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? J’ai fait des rêves au cours desquels je volais, mais cette expérience était bien plus nette et réaliste.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. J’ai senti que j’étais conscient, séparé de ce corps endormi et sans connaissance qui se trouvait sur le brancard au dessous de moi. Je pouvais me déplacer alentour à volonté, comme si je volais. Cela m’a vraiment plu de pouvoir le faire, comme un petit enfant passionné par un nouveau jouet. Je ne me souviens pas d’avoir examiné mon apparence, ni même d’y avoir pensé. Je me rappelle par contre d’avoir réintégré mon corps, je me souviens d’avoir positionné mon « corps spirituel » afin de l’allonger dans le corps physique, les deux se réunissant.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Aucun dont je me souvienne.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. L’unique autre être que j’aie rencontré, c’est l’homme qui s’occupait de mon corps, exécutant une sorte de protocole médical, il m’a vertement mis en garde afin que je fasse davantage attention à l’avenir. Il se tenait près de moi sur le brancard, il paraissait faire quelque chose avec des instruments qui semblaient être faits de bronze ou d’un métal jaunâtre similaire, ils avaient la forme d’aiguilles de crochet. Il a paru « agacé » que je volète partout de manière puérile, il m’a averti de faire davantage attention, il m’a dit de retourner dans mon corps et de demander une couverture et de l’eau.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non. Concernant les risques physiques, je suis bien plus prudent que je ne l’étais auparavant.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui. J’ai eu l’occasion de retourner dans cette pièce par la suite, les fixations de la lampe étaient identiques à mon souvenir. Bien sûr, j’aurais pu les voir depuis le brancard, mais j’avais un œil complètement refermé par l’enflure et à ce moment là je ne voyais pas très bien de l’autre. Quelques mois plus tard, mon dentiste m’a demandé : « Qui vous a reculé la pommette ? C’est du beau travail. » Je lui ai répondu que les radios ultérieures avaient montré « une fracture mais aucun déplacement », qu’il n’y avait eu aucune chirurgie orthopédique. Il m’a simplement regardé d’un air troublé et n’en a plus parlé par la suite.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Je n’ai aucune idée de la durée effective de l’expérience. J’estime que j’ai été laissé dans cette pièce contigüe pendant au moins six heures.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Indécis. Uniquement dans les circonstances très inhabituelles que j’ai décrites.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. On m’a dit de manière très autoritaire de réintégrer mon corps, je me suis aligné sur la position du corps, presque immédiatement je l’ai réintégré, j’ai vu les choses avec mes yeux (plutôt avec l’un d’eux parce l’autre était temporairement « hors service »).

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non. Pendant une certaine période j’ai senti que je voyais ou décelais « l’aura » des gens, c’est quelque chose dont je n’avais même pas idée avant. Je pouvais pratiquement lire dans les pensées des personnes et prédire de petits évènements. Un autre phénomène étrange s’en est suivi, c’était le sentiment que mon corps possédait une sorte de charge électrique, presque comme lorsqu’on touche des objets au cours d’une période sèche dans une maison du nord. Après quelques mois cette sensation s’est amenuisée.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Je crois maintenant encore davantage en l’au-delà, mais je suis perplexe quant à sa nature même. Je suis convaincu que c’est bien plus compliqué que nous ne l’imaginons. Cela a mis hors sujet les différences entre les religions institutionnelles.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Oui. J’ai essayé d’étendre mes relations, d’être plus agréable avec autrui. Cela m’a permis de ne plus craindre la mort en ce qui concerne son caractère définitif, mais cela a entraîné davantage d’interrogations que de réponses sur notre existence et sur la bonne façon de vivre. Je n’ai changé de carrière que récemment et j’ai rejoint une Eglise, mais ces choses ne sont pas directement liées à « l’expérience ».

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. De manière générale, je suis bien plus détendu et fondamentalement sans crainte.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Non. Certaines comprennent de quoi je parle, j’ai rencontré des personnes qui ont vécu le même genre d’expérience. Certaines personnes me croient, alors que d’autres pensent que je suis fou. Beaucoup de gens l’expliquent en disant qu’il faut s’attendre à des hallucinations après une blessure à la tête, etc.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Bonheur d’avoir été aidé, crainte en étant réprimandé.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? En tout premier lieu, être blessé était la pire. La meilleure partie a été de sentir qu’il existe des mystères qu’aucune personne en vie ne peut expliquer.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Je sais que cette expérience ne présente pas certains des éléments habituels rencontrés dans d’autres EMI, j’ai cependant le sentiment de devoir la raconter, dans l’espoir que quelqu’un d’autre pourrait avoir vécu une expérience similaire et identifier certaines ressemblances.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Indécis. C’est arrivé il y a presque dix ans, pourtant je me souviens nettement des détails importants, presque comme si un film défilait dans ma tête.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire de www.nderf.org : Bonne chance pour cette étude.