NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de John C

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

En 1994, j’ai subi un effondrement de poumon et j’ai été hospitalisé, il n’y avait aucune autre raison qu’un coup de froid et un passé d’asthmatique, j’avais 18 ans quand c’est arrivé. Pendant mon sommeil, alors que j’étais revenu chez moi depuis environ un mois, j’ai rêvé que je me trouvais en haut d’une falaise, je suis tombé. Au moment où j’ai percuté la terre, j’ai senti que j’avais cessé de respirer. Immédiatement je me suis dit : « J’ai atterri dans mon rêve, je dois être mort. ». Tout est devenu noir à la seconde où j’ai subi l’impact dans le rêve. A cet instant j’ai su qu’il ne s’agissait pas d’un rêve. J’ai commencé à flotter dans un espace noir. Je ne voyais rien autour de moi, pendant cette période j’ai eu peur. A ce moment là, peut-être une seconde ou deux après que je me sois mis à flotter, j’ai entendu une voix assourdissante qui disait : «  JE SUIS L’ALPHA ET L’OMEGA, LE DEBUT ET LA FIN. ». J’ai alors vu une lumière arriver par la droite, elle était très éloignée, elle s’est approchée de plus en plus jusqu’à ce que je sois immergée en elle, je ne voyais que cette lumière et je ressentais sa chaleur. J’ai alors entendu une voix s’adresser à moi en m’appelant Jim, ce qui n’est pas mon nom.

A cet instant la lumière à pris la forme de ce qui m’a paru être les contours de Jésus, c’était similaire à l’apparence du suaire de Turin. J’ai alors pris la parole, verbalement ou par des moyens non verbaux, il est difficile de le dire pour cette fois, mais je le perçois comme verbal. J’ai demandé : « Suis-je mort ? ». Je n’ai même pas douté qu’il s’agissait de Jésus car je savais tout simplement que c’était lui. Je sentais la paix et l’amour en la présence de sa lumière/forme. Je lui ai alors dit que je ne m’appelle pas Jim lui demandant pourquoi il me donnait ce nom. Jésus a répondu qu’une erreur avait été commise et que mon temps était nécessaire. A cette seconde et durant celle-ci, j’ai supposé qu’on avait appelé la mauvaise personne. Mais ensuite, quelque chose m’a poussé à demander si la réincarnation existait, si c’était le cas, étais-je réincarné et qui étais-je ? Jésus m’a répondu qu’elle existe et que j’étais réincarné mais que ce n’était pas ce qui importait. Pour une raison que j’ignore, je lui ai demandé si j’étais Jim Morrison, le chanteur des Doors. Maintenant je considère cela comme bizarre, avant l’EMI je n’avais en effet que très peu de connaissances à son sujet. En y réfléchissant, c’est comme si des pensées avaient été implantées dans ma conscience, afin que je pose la question à Jésus et pour qu’il puisse y répondre. Il a répondu oui, mais que ce n’était pas important parce que la réincarnation n’est pas telle que nous la percevons.

A ce moment là, j’ai eu la sensation que la communication était davantage non verbale, je recevais en effet des connaissances à un rythme rapide. Il m’a été dit que bien que nous puissions nous réincarner, nous sommes toujours la même âme, simplement dans une enveloppe différente. Toutefois, il n’était pas important de me focaliser sur qui j’avais été car j’étais toujours la même âme. J’ai alors demandé si je pouvais rester, il m’a été répondu que je devais repartir, que ce n’était pas mon heure. Jésus avait un effet très tranquillisant, très apaisant et quand j’ai entendu cela, j’ai changé d’opinion au sujet de mon départ. J’ai alors demandé quand j’allais revenir s’il fallait que je parte, Jésus a répondu qu’il y avait deux âges auxquels j’allais pouvoir revenir, soit à 37 ans, soit à 73 ans ; j’allais avoir une crise cardiaque à 37 ans, toutefois il n’était pas encore certain si j’allais être rappelé chez moi, mais si je le voulais ce serait parce qu’on me donnait dix années de plus que ma dernière vie. On pourrait penser que cela allait m’inquiéter, mais ce n’était pas le cas, ce n’était en effet pas effrayant. J’ai ensuite demandé quand le monde allait finir, Jésus m’a répondu que Dieu seul sait l’époque et l’heure exactes. Je ne me rappelle pas grand chose d’autre de cette période, je me souviens seulement de l’amour de Jésus et qu’on m’a dit que j’allais repartir. Puis j’ai senti que mon esprit redescendait dans mon corps allongé sur le lit, j’ai alors eu la sensation de m’enfoncer dans la vase ou dans des sables mouvants. J’ai dormi le reste de la nuit, j’ai probablement eu le sommeil le plus paisible de ma vie. Bien, maintenant que je vous ai raconté cette histoire, je voudrais évoquer celui dont on m’a dit qu’il a été moi. Car je sais, sans l’ombre d’un doute, que c’est la vérité. Les choses que j’ai faites pendant ma vie se cumulent maintenant, au cours des 9 dernières années, je me suis confronté au fait de savoir qui j’ai été. Lorsque j’avais trois ou quatre ans, j’avais coutume de tournoyer dans le salon, quasiment jusqu’à perdre connaissance, je pratiquais aussi des danses des Indiens d’Amérique. Je ne suis pas Indien et je n’avais aucun moyen de connaître ces gestes. Au cours des 8 dernières années, j’ai beaucoup appris au sujet de Jim Morrison, je sais qu’il croyait lui-même être un chamane, sur scène il pratiquait des danses et des mouvements circulaires. Une médium m’a dit qu’elle me voyait comme un Indien ou avec un sorcier Indien près de moi.

Etant petit, j’étais également fasciné par les lézards. Ce n’est pas extraordinaire, mais étant enfant, j’allais en Floride chaque été, en effet mon père en était originaire, dehors, j’essayais d’attraper les petits lézards. Au cours de mes années de lycée avant l’EMI, j’ai gagné un concours de poèmes, mais je n’ai jamais persisté, j’étais aussi intéressé par la réalisation de film, j’ai choisi Communication à l’université, avant mon effondrement de poumon j’espérais devenir réalisateur. J’ai aussi chanté dans un groupe, avant même que j’aie entendu parler des Doors, un des membres du groupe m’a dit que je chantais comme eux. Jim Morrison était doué pour toutes ces choses et il les a pratiquées. J’ai également appris que Jim est mort d’une défaillance cardiaque le 3 juillet 1971.

Même avant mon EMI (je sais donc que je ne l’ai pas créé moi-même), tous les ans je suis malade vers le 3 ou le 4 juillet. Comme mentionné j’ai également des problèmes pulmonaires et cardiaques. Après avoir étudié les EMI et les situations de vies antérieures, étant donné que je suis ainsi depuis l’enfance, je suis arrivé à la conclusion que cela provient de ma vie antérieure. Je n’ai jamais pris de drogue d’alcool ou de cigarette. Pourtant j’ai des problèmes cardio-pulmonaires, ce qui est dû, je crois, à un genre d’équilibre karmique dû aux abus de ces substances pour mon corps antérieurement. J’ai aussi un exemple alors que j’étais jeune enfant en Floride, ma famille est allée dans un restaurant qui s’appelait Chez Morrison, Je me trouvais sur la banquette arrière de la voiture et j’ai dit que c’était mon nom. Mes parents ont rectifié car ce n’est évidemment pas le cas dans cette vie-ci. Je n’avais pas plus de 4 ans à l’époque.

Je peux également vous raconter quelque chose au sujet des âmes sœurs.

Après avoir étudié ce sujet, ainsi que la vie de Jim Morrison, j’ai appris que son âme sœur est morte trois ans après lui. Curieusement, pendant mes 7 premières années j’ai été élevé avec une petite copine qui habitait de l’autre côté de la rue, elle avait trois ans de moins que moi, elle était rousse. Après mes 7 ans nous avons été séparés par un déménagement, par la suite, à 17 ans, nous avons été brièvement réunis puis nous nous sommes séparés. Après avoir vu des images de Jim et de Pam Courson, son âme sœur, je n’ai aucun doute que mon amie d’enfance était mon âme sœur temporaire. Simplement en raison des faits et de la ressemblance. Je n’ai plus entendu parler d’elle immédiatement avant mon EMI, il y 8-9 ans. Croyez-moi, c’est bien dans l’intérêt de chacun de nous d’être séparés, ainsi nous pourrons grandir spirituellement cette fois-ci.

En conclusion, j’ai beaucoup à raconter sur ce que j’ai appris, la manière dont je me bats avec ce savoir, pourquoi cette fois-ci j’ai une vie tranquille afin de réfléchir malgré la maladie. Je m’y confronte comme à une leçon, je crois vraiment que si je le décidais, je pourrais la vaincre, mais je pense qu’une partie de moi ressent que j’ai quelque chose à apprendre en étant dans cet état. Si je devais recouvrer la santé, vivre dans un corps en meilleur état, je répéterais ma vie passée et je n’apprendrais rien à cause de mon désir actuel de faire du spectacle et de partager mes idées.