NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de John B 2285

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Je subissais la première angioplastie d'une série de telles interventions, afin d'ouvrir une artère obstruée. Les médecins avaient des difficultés à cause de l'étroitesse de mes artères, le fil de fer qu'ils utilisaient étant trop grand. Juste au moment où ils ont réussi à percer l'obstruction, le fil a lui-même empêché la circulation du sang par l'artère, ce qui m'a provoqué une crise cardiaque. Je me suis tout de suite sentie rougissante, je suais partout et j'avais mal au coeur. J'ai signalé ma détresse et j'ai entendu l'infirmière qui disait quelque chose au sujet de la pression artérielle. Le docteur a ordonné une dilatation liquide et on me l'a versée dans la bouche. Ma détresse continuait et je perdais connaissance. J'ai entendu l'infirmière qui disait "Il s'en va" ou quelque chose de la sorte. Soudain, les douleurs ont cessé et je me suis senti confortable comme jamais avant. Encore en pleine connaissance, j'étais conscient d'une sensation de douce chaleur autour de mon corps, et de la salle baignée d'une lueur chaude, légèrement orange. Je me suis senti lever de la table étroite, d'où je regardais le chirurgiens assis près de mon corps là-dessous. Ils étaient à côté de mes hanches, les bras croisés, en train de fixer d'une façon concentrée les écrans sur lesquels étaient signalés mes signes vitaux. Les infirmières, elles aussi, se tenaient immobilisées devant les moniteurs. Je me suis senti lever vers le coin de la salle et puis je me suis arrêté pour contempler la scène d'en haut. La sensation d'être aimé était indescriptible, ainsi que le sentiment incroyable de bien-être, de paix et de chaleur. Je me rappelle vivement ce moment où en faisant l'examen de mes sentiments j'ai eu conscience d'une sensation merveilleuse, enveloppé que j'étais de cette couche d'amour. La salle est restée baignée d'une lueur orange, chaude, et au bout d'un bref moment ou deux, et malgré moi, je me suis dit, "Bon, vaut mieux que je redescende en bas". De suite, je me suis retrouvé sur la table, parti le sentiment d'être aimé, je ne sentais plus que la table dure sous mon corps.

La salle était de nouveau dans l'obscurité. sauf la lueur verdâtre des moniteurs. Mon cardiologue, le docteur Paul W. Sawry, m'a dit: "Bien, John, nous avons sorti le fil et c'est fini". Plus tard, dans la salle de réveil, je lui ai raconté mon expérience, et tout ce qu'il m'a dit c'est "Oui, on vous a donné une drogue assez forte, là". Mais quand je lui ai raconté ce que j'avais vu pendant que j'étais près du plafond dans le coin de la salle, il en a été stupéfait. Car j'avais fait un compte rendu de choses impossibles à voir sous la perspective de la table où j'étais allongé. Toutefois, il ne voulait pas accepter que c'était autre chose qu'une réaction provoquée par les drogues qu'il m'avait données. Tout en ne pas prenant pour religieux cet évènement qui ne m'a pas renforcé mes croyances religieuses, j'en suis devenu quelqu'un qui n'a aucune peur de mourir, et si ce que j'ai ressenti est comparable à la mort, ceci est donc une expérience merveilleuse. Je suis journaliste et je souhaiterais tout de même avoir les moyens d'exprimer le sentiment d'amour que j'ai éprouvé lors de cette expérience. Et à quel point je me suis senti confortable, au chaud, sauf et sans soucis. Surtout, pourtant, c'était le sentiment d'être aimé - non pas de quelqu'un, mais de tout, de l'univers entier. Totalement aimé. ce qui m'a donné soulagement et paix. La chaude lueur orange, elle aussi, semblait me donner soulagement, chaleur et paix.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots? Non

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui.

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum? A tout moment. Ma conscience était totale. Je voyais les choses clairement et je me rappelle les détails avec clarté.

Comparez votre niveau d’état maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Plus de conscience et lucidité que d'habitude. Difficile à expliquer. C'est que j'avais connaissance de tout ce qui avait lieu autour de moi, et les détails vus d'en haut restent très clairs dans mes souvenirs encore aujourd'hui, bien que l'événement date d'il y a 20 ans.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours? Oui. Je porte des lunettes, étant myope, et je les avais pour l'intervention, mais je ne crois pas les avoir sur moi quand j'étais en haut, du moins je n'en étais pas conscient.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale? Indécis. Il y avait très peu de bruit dans la salle, rien que le bourdonnement des machines en marche. Personne ne parlait, il regardaient les moniteurs, c'est tout. Je ne me rappelle pas avoir remarqué que mon audition s'était améliorée. Je devrais mentionner que j'ai les nerfs sévèrement endommagés dans les oreilles en conséquence d'avoir utilisé des armes à feu quand j'étais soldat.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? Comme je l'ai déjà écrit, je ressentais de l'amour, non pas de moi envers un autre, plutôt provenant d'une force, ou un être, qui m'enveloppait totalement d'amour.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Non

Avez-vous vu une lumière? Oui, rien de brillant comme j'en ai lu des comptes rendus, seulement une lueur chaude, douce, orange.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?
Non

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Indécis. Je ne me préoccupais pas du temps, sauf que je sentais un besoin de retourner "là-bas", alors que je voulais sans aucun doute rester "là-haut".

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Je crois que oui. Je suis monté en flottant de la table pour me trouver près du plafond, mais je ne me rappelle pas avoir touché au plafond, il n'y a pas eu de contact physique.

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Presque immédiatement. Je l'ai raconté à mon cardiologue dans les heures suivant l'expérience, de même qu'à ma femme.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Oui, j'avais beaucoup lu au sujet. J'avais lu des témoignages de ceux qui revendiquaient de telles expériences.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle a eu lieu?  L'expérience était réelle sans lieu de doute, et je suis complètement convaincu que ce que j'ai ressenti et vu était réel.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ? Je sais que je réitère la même chose, mais je souhaite que tout un chacun puisse ressentir ce sentiment de bien-être, ce sentiment d'être aimé, d'être totalement à l'aise, sans soucis ni anxiétés, et d'avoir été déjà un type plutôt desinvolte, je suis devenu encore plus tolérant et détendu maintenant. Je voudrais vivre avec les mêmes sentiments que j'ai vécu quand j'étais "là-haut".

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience? L'expérience était certainement réelle.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie,  des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Non, mais je prendrais beaucoup de plaisir à parler avec qui que ce soit qui aurait vécu une expérience semblable à la mienne. Je ne sais pas si je peux accepter encore qu'il y a des personne qui voient une lumière et qui passent à un autre monde où elles sont Accueillies par d'autres personnes, car moi je n'ai pas eu une telle expérience. Il se peut que ce que j'ai vécu ne soit qu'une bande-annonce de choses à venir, puisque mon état n'était pas assez grave pour mériter un voyage à d'autres lieux, je n'en sais rien. Ce qui me fascine, c'est que tous ceux qui ont eu une telle expérience disent de même que moi au sujet d'être aimés.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui, assez parlé.