NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de John B

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

C’est simple.

J’ai 14 ans…C’est dimanche et je traverse la ville sur mon vélo pour rentrer chez moi. Je roulais assez vite dans une descente en direction d’un stop et de la route 31 où il y avait beaucoup de circulation. Des buissons et des arbres me masquaient la vue sur la route vers la gauche et la droite, j’allais trop vite pour m’arrêter. J’ai décidé de tenter ma chance et de traverser cette grande route à toute vitesse. A la seconde même où j’ai pris cette décision, j’ai éprouvé un sentiment funeste… quelques secondes plus tard… BOUM ! J’ai été percuté en plein travers par une voiture qui roulait à plus de 60 Km/h.

Je me souviens de l’impact initial… j’ai eu la jambe gauche instantanément fracassée… tout se passait au ralenti… je n’avais pas mal…mais je me suis rendu compte que je venais juste de commencer à être percuté par une voiture, ce n’était pas encore fini. Je me souviens ensuite d’avoir heurté le pare-brise… à ce moment là tout est devenu noir pendant un instant…puis… j’ai regardé les lieux de l’accident en dessous de moi. J’avais été projeté à environ 15 mètres. Le pare-brise était cassé mais tenait encore. Mon corps avait laissé un creux profond dans le verre à moitié enfoncé. Je me suis vu en position fœtale sur le côté droit. Quelqu’un est arrivé par derrière puis s’est agenouillé, se penchant en avant, il m’a touché l’épaule. C’était le conducteur d’un autre véhicule qui venait de s’arrêter. A cet instant, j’ai réalisé que c’était bien moi, là en bas, avec ma chemise bleue et mon jean, allongé au milieu de la route 31. Mon beau Schwinn bleu métallisé à 5 vitesses était détruit. :-( Quelques secondes plus tard (en me basant sur l’activité que j’ai observée) je me suis demandé comment je pouvais être simultanément en haut et en bas. Encore quelques secondes… j’ai été « aspiré » (une meilleure expression me fait défaut) de nouveau dans mon corps. La vision suivante fut un gros plan du goudron de la route 31.

J’ai mentionné cela aux Urgences, mais l’équipe se concentrait sur mes blessures. Au cours des années j’en ai parlé à des gens, mais il faut le vivre pour y croire, cela change vraiment la façon dont on envisage la mort. Je crains seulement la mort de mes proches… ils vont me manquer. Mais je sais qu’il EXISTE quelque chose dans l’au-delà… j’y suis allé. :-)

C’est tout.

-JB 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Très lucide, j’avais une belle vue.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Je n’ai rien vu qui pourrait être considéré par quiconque comme sortant de l’ordinaire.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. Je n’ai rien vu de moi à part le corps sur le sol. J’éprouvais un sentiment de paix, un grand émerveillement.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non. C’était silencieux.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Indécis

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Ralenti extrême au début … Ensuite ce fut comme si j’avais été « en dehors » du temps. La seule chose qui me permettait de l’évaluer c’était de regarder en dessous de moi, l’homme qui est arrivé par derrière se déplaçait à vitesse « normale ».

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non. Le seul don pour moi a été de rester à la maison durant les 7 premiers mois de collège, d’avoir un précepteur et de ne pas avoir à tondre la pelouse ou à pelleter la neige.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Je n’ai pas peur de la mort, par contre je crains la séparation d’avec mes proches à leur mort, ou bien quand je les laisserai derrière moi si je meurs. Mais je pense que je les reverrai.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Il est parfois plus facile de vivre, quand on sait que la mort n’est PAS la fin.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Indécis. Suis-je une personne meilleure à cause de cela… qui sait.

J’essaie de vivre come si j’allais revoir mon oncle Henry et que j’allais lui devoir quelques explications ! :o)

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Certaines ont ri… D’autres étaient très intéressées.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Rien d’extraordinaire pour un jeune de 14 ans.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure a été de me rendre compte qu’il existe un autre plan d’existence… La pire : ne pas comprendre comment cela fonctionne.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent… mais c’est arrivé exactement comme je l’ai dit. Y a-t-il un endroit au-delà de l’existence physique ? Cela paraît vraiment être le cas. L’esprit semble être une fonction de l’univers, pas du corps.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui