NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Jim F

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Cet été-là, entre les années 8 et 9 de l'école, a été la période la plus longue et la plus difficile de ma vie. En fait, cela a failli être le DERNIER été de ma vie. Je venais d'achever une très bonne année scolaire, à la fin de laquelle j'ai reçu la distinction d'être déclaré, par la voix commune des profs et des élèves, «celui qui est le plus sûrement voué au succès». On m'a affecté le «prix de mérite» pour être le meilleur étudiant/athlète de mon année, et il me tardait de commencer mon expérience à l'école secondaire.

Peu de temps après le début des vacances d'été, j'ai commencé a subir de graves crises d'asthme (chose inouïe chez moi jusqu'alors), à de nombreuses reprises. Ces crises étaient sévères, de sorte que j'ai été hospitalisé 3 fois en une période de 4 semaines, en fin juin/début juillet. Avec la quatrième crise, une quinzaine de jours plus tard, on m'a transféré d'urgence à l'hôpital (University of Michigan Children's Hospital ) à Ann Arbor, Michigan. A la suite de 3 jours de traitements, le docteur a informé mes parents qu'ils voudraient me garder à l'hôpital pendant une période qui pourrait s'élever à 3 mois, afin de pratiquer des tests plus complets. A défaut de fonds, vu les limites de l'assurance médicale de mes parents, j'ai été renvoyé de l'hôpital, à condition d'y retourner immédiatement au premier signe de respiration perturbée.

Moins de deux semaines plus tard, j'ai attrapé un rhume sévère qui m'a touché les poumons. Couché dans ma chambre au premier étage, chez mes parents, j'ai subi des difficultés progressives de respiration. Je sentais un resserrement de poitrine, et chaque souffle se faisait plus difficile à prendre. A l'insu de moi et de mes parents, mon rhume était en fait une pneumonie, ce qui m'a provoqué, par la suite, une crise d'asthme pleinement déclarée. La crise de respiration m'est survenu si soudainement que je n'ai pas pu seulement crier au secours, et sous, peu je luttais pour reprendre le souffle, à peine si je respirais du tout. J'ai vécu une panique complète, une impuissance, en essayant désespérément d'aspirer de l'oxygène... Je priais qu'on me vienne en aide, que quelqu'un se soucie de moi... je me savais mourant... mais incapable d'attirer l'attention, trop faible pour faire aucun mouvement.

Tout à coup, je flottais près du plafond de ma chambre, et je regardais mon corps en dessous, sans vie et sans mouvement. Pour moi, ce n'était ni étrange ni effrayant, tout au contraire... jamais avant ce moment-là, ni après, ai-je eu une telle sensation indescriptible de paix, de calme, de chaleur réconfortante, et surtout... j'étais enveloppé totalement d'un amour inconditionnel. La parole humaine est loin d'être capable d'exprimer les accablantes émotions que je vivais (Même aujourd'hui, j'ai des larmes de joie au seul souvenir de cette expérience). Il me semblait tout à fait normal de regarder autour de moi de mon point de vue près du plafond. Je voyais clairement mon corps allongé sur le lit, sans mouvement aucun, d'un aspect très... mort. Je voyais ma sœur Mary qui se maquillait dans la salle de bains, et je voyais ma mère dans la cuisine, qui préparait le souper et qui chantait quelque chanson de «My Fair Lady». Je voyais quelques-uns de mes frères et sœurs, qui regardaient la télé dans la pièce du devant de la maison, ainsi que le jardin à côté de la maison, le soleil qui brillait, et la circulation de véhicules dans la rue. Les murs de la maison semblaient translucides... ils étaient visibles, bien que faiblement, mais j'étais capable d'y passer à travers. Chose étonnante, tout cela ne me paraissait pas étrange du tout... c'était apparemment tout à fait normal. Surtout, je ressentais un amour tel que je n'aurais jamais cru possible. Je me sentais comme enveloppé de cet amour, comme si une main qui guérit m'avait enlevé toute ma souffrance, tout mon inconfort. Je ne voulais pas quitter ce lieu... cette sensation... je voulais continuer en avant...

Tout aussi rapidement que j'avais quitté mon corps, je me suis retrouvé dans mon lit, totalement délivré de la crise d'asthme. J'avais encore besoin de traitements pour la pneumonie, mais en tant qu'asthme, c’était la DERNIERE crise grave de ma vie. Je remercie Dieu de sa grâce incroyable qu'il m'a accordé ce jour-là, et j'attends avec joie mon retour à Lui lorsque ma mission sur la terre sera accomplie. La mort ne me fait plus peur du tout! (Toutefois, je redoute le processus de mort...).

Avec le passage du temps, j'ai rencontré au total 4 exemples d'intervention divine, ce qui me rend vraiment humble et reconnaissant de cette grâce. Ces interventions me sont venus en aide vis-à-vis de mes enfants, ma famille, mes amis et d'autres personnes que j'ai croisées au cours de mon voyage ici-bas. Vis-à-vis de moi-même, aussi. 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?

Oui, la parole n'est pas en mesure d'exprimer l'incroyable amour, paix, réconciliation, interdépendance, calme et joie que je ressentais.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?
Oui

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ? Pendant toute l'expérience, j'ai été hyper-lucide.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Plus de conscience et de lucidité que d'habitude.

If your highest level of consciousness and alertness during the experience was different from your normal every day consciousness and alertness, please explain:

C'est très difficile à décrire, mais au moment de l'expérience tout était clarté... c'était comme le don de la compréhension... la peur était complètement absente, j'étais tout enveloppé d'amour et de protection.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?

Oui, voir ci-dessus... toutes les bornes semblaient effacées. C'est-à-dire, elles étaient visibles, mais translucides/transparentes. Chose étrange, j'avais la sensation de voir autrement que par les yeux...

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? C'est la chose la plus difficile à expliquer... la parole est loin d'exprimer les émotions, mais je l'essaie quand même: un amour total, inconditionnel et compréhensif, compassion, paix, chaleur, sécurité, intégralité, compréhension, bref, une accablante sensation d'être chez soi, joyeux.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Non

Avez-vous vu une lumière? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Oui, voir mon récit

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?

Oui, cela aussi, c'est difficile à expliquer... Suite à cette expérience, j'étais sûr d'avoir une raison d'être sur la terre. Il y a un but dans mon existence que j'atteindrai, en temps utile, malgré le manque de clarté quotidienne. J'en suis venu à comprendre que nous avons tous un tel but, dont une partie primordiale est le besoin de s'aimer, de s'entraider vers l'expérience de la splendeur de la création.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Non

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui, je semble pouvoir prévoir des choses plus souvent que la norme statistique permettrait... Je n'ai fait aucun effort pour développer davantage cette capacité.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?

Oui, pendant plus de 30 ans je suis resté coi. Depuis, je l'ai confié à une poignée d'amis intimes, et des membres de ma famille. C'est étrange, mais je commence seulement maintenant à avoir une forte envie d’en discuter plus ouvertement. De ceux avec qui j'ai partagé l'expérience, certains en étaient visiblement émus, d'autres étaient plus sceptiques.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Non

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle a eu lieu?

L'expérience était certainement réelle. La guérison instantanée de ma crise d'asthme m'a sauvé la vie. Sans cette expérience, je serais sûrement mort.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?

L'expérience entière a une signification spéciale pour moi. Elevé dans un ménage strictement Catholique, je craignais mortellement ne jamais pouvoir accéder aux Cieux. L'expérience m'a totalement soulagé à cet égard. Je sais ce qui m'attend, et j'attend avec joie le jour où je serai appelé chez moi définitivement.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience? L'expérience était certainement réelle, elle a le même éclat, la même réalité pour mon esprit d'aujourd'hui, que lors de l' événement, il y a 35 ans. Mes sentiments s'en sont accentués avec l'âge, en fait, avec un niveau de compréhension plus élevé. Et parce que j'ai eu le bonheur de constater 3 autres exemples de «preuve» de la réalité divine, il va sans dire que j'en aie une compréhension plus approfondie et plus intense, n'est-ce pas?

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Incertain, je n'avais que 14 ans...

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?

Oui, je ne crains plus un Dieu qui juge... qui cherche des prétextes pour m'exclure des Cieux. Je vois maintenant la beauté de ses créations, et je sais qu'il nous veut joyeux et aimants, pendant notre expérience de ses créations ici-bas.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

 Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ? non