NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Jim B

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J'allais faire la sieste. Ma femme était tenue de me réveiller si elle ne m'entendait pas déjà levé à 15 heures. Je me suis couché en remarquant qu'il était 13h50 d'après l'horloge. Mon prochain souvenir c'est de m'être trouvé dans un coin de la chambre, en train de regarder des gens qui allaient et venaient. Le silence était invraisemblable. En un clin d'œil, j'étais près du plafond, à côté de l'entrée. Je regardais, et j'écoutais, un monsieur qui se tenait debout et qui dirigeait d'autres personnes en leur disant où aller : la femme était dans la cuisine et on l'interrogeait; la victime était dans la chambre. Encore un clin d'œil et j'étais allongé par terre dans la chambre, un auxiliaire médical assis littéralement sur ma poitrine. Je ne pouvais même pas respirer pour lui dire de se dégager. Je croyais mourir de l'impossibilité de respirer. Je me rappelle que j'ai rassemblé toutes mes forces pour me débarrasser de lui, et j'ai réussi à le faire. J'ai pu me remettre debout, et tout de suite j'étais restreint par trois auxiliaires. Par la suite on m'a sanglé sur un chariot, pour m'emmener à l'hôpital. Apparemment, je m'étais levé de mon lit, et en sortant de la chambre j'avais trébuché et je m'étais cogné la tête sur le dallage du hall. En conséquence de ma chute, je m'étais cassé un de mes doigts de pied, et j'avais subi des hématomes entre le crâne et le cerveau. Au moment où je me trouvais au coin de la chambre et puis près du plafond à côté de la porte, je ne voyais pas qu'on soignait mon corps. Les auxiliaires médicaux ont rapporté à ma femme que j'étais «combatif», que j'essayais de ramper vers la chambre. A part le fait que j'ai rejeté l'auxiliaire parce que je n'arrivais pas à respirer, je ne me souviens absolument pas d'avoir été «combatif».

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots? Non

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum?

Je n'ai aucun souvenir d'avoir compris ce qui se passait. Par contre je me rappelle ma situation au coin de la chambre, en train de regarder le va-et-vient; par la suite je me souviens d'être dans l'entrée, où je regardais, et j'écoutais, un monsieur qui dirigeait la «circulation». Je n'ai pas vu mon corps. Flottant au-dessus de l'entrée, je n'avais pas le choix, soit d'y rester, soit de retourner à mon corps. D'un moment à l'autre, j'observais, puis tout de suite j'étais allongé par terre dans la chambre, avec un auxiliaire médical assis sur ma poitrine. Ce n'est qu'après coup que j'ai pu réfléchir sur ce qui s'était produit. C'est à dire, presque tout de suite après l'événement. J'ai fait part de l'expérience immédiatement, et souvent par la suite, à ma famille.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours: Conscience et lucidité normales

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?

Oui, c'était comme la télévision à haute définition par rapport à la télé normale. Les personnes et les choses étaient toutes vives, sans noirceurs ni ombres.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?

J'ai éprouvé un calme, une tranquillité comme jamais je ne les avais connus.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Non

Avez-vous vu une lumière? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?
Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers? Non

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?

Oui, je n'avais aucune idée de ce qui se passait.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers? Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Non

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience? Non

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes?

Oui. Dès que possible je l'ai raconté à ma famille. Ils ont été compatissants. Avec le temps qui passe, ma femme a l'air d'être plus ou moins sceptique.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience?

Oui, j'avais lu et vu (à la télé) des rapports de pareilles expériences.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle a eu lieu?

L'expérience était certainement réelle. Tout de suite après, j'étais confus et je me suis empressé de raconter l'expérience aux êtres qui me sont chers. Je ne savais pas quoi en penser.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous?

L'église où j'assiste nous apprend que nous sommes tous des êtres spirituels. Je le comprends, maintenant, car il me semble que c'est mon esprit qui observait les occurrences, et dans la chambre, et dans l'entrée de la chambre. Il y avait une sensation de calme et de sérénité que je n'avais jamais connue jusque-là. Une fois réuni à mon corps, je n'ai plus éprouvé cette sensation.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience?

L'expérience était certainement réelle.  J'ai perdu la crainte de la mort en conséquence de ce calme, de cette sérénité, que j'ai éprouvés pendant la séparation du corps.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience?

Oui, il n'est pas un jour qui passe où je ne dis à ceux qui me sont chers que je les aime.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience?

Oui, l'expérience a renforcé ma croyance que nous sommes tous des êtres spirituels, qui demeurent pour quelque temps dans des corps humains.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience? Oui