NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Jerry W

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J'étais à l'agonie. Tandis que j'essayais très fortement d'échapper à cette douleur, j'ai simplement noté un silence étrange. Il m'a semblé mettre du temps pour réaliser que je ne pouvais plus entendre mon cœur battre. J'étais SI tranquille. Puis, j'étais soudain près du plafond de ma chambre regardant en bas vers mon corps avec une totale indifférence. Il n'y avait pas du tout de peur, de douleur, ou de sentiments pour ainsi dire, excepté une sorte de surprise ou d'émerveillement. Puis, je me suis reconnu. Mais je ne me rappelle pas vraiment avoir emprunté un chemin ou un autre. A l'instant suivant, j'étais quelque part d'entièrement différent. Il me semblait être suspendu dans l'espace si vous pouvez imaginer... avec mon dos contre un mur... ou en fait un plan parfaitement parallèle qui allait partout (je ne pouvais en discerner une fin dans son propre plan de dimension dans n'importe laquelle des quatre directions que je pouvais aisément observer). Je ne pouvais apparemment pas bouger. Le mur n'était pas exactement « blanc », mais il était davantage de la couleur de la glace. Il semblait être très lisse et impénétrable. 

J'ai senti qu'il y avait des « choses à voir » si je me tournais et regardais dans ce mur. J'ai essayé trois fois. A chaque fois, une main sur mon épaule droite venant de derrière moi m'arrêtait fermement mais pas douloureusement. En fait, c'était à ce moment-là et seulement à ce moment-là, que j'ai réalisé pour la première fois après des années, que j'avais zéro douleur. Il n'y avait pas d'anxiété, ou de dépression. Il y avait ce sentiment de paix presque « déconnecté ». J'aimais vraiment être là. Puis, soudain, j'ai vu mes deux jeunes filles, et je me rappelle avoir pensé « elles ont toujours besoin de moi ». C'était si bizarre. Puis, soudain, toute cette douleur est revenue de plus belle. En premier, j'ai ressenti de la colère d'être revenu. Mais je ne pouvais rien faire du tout pour ça. J'avais donc juste à accepter la situation. 

Après avoir repris beaucoup d'électrolytes dans mon système, je me suis senti plus fort même si la douleur n'a jamais diminuée. Ça a pris plusieurs semaines pour me permettre de savoir que j'allais vivre après cette maladie. Depuis lors, j'ai l'air d'écrire des tas de poèmes... au sujet de tout ce que je veux, etc. Il ne me semble jamais expérimenter de quelconque « blocages », etc. Mais j'avais l'habitude d'écrire un petit peu étant enfant... rien comme maintenant cependant. J'ai eu à dire à mon docteur spécialisé dans les douleurs de changer sa question utilisée pour évaluer la douleur. « Sur une échelle de 1 à  10, où 10 est la mort... où se situe votre douleur? », avait-il l'habitude de dire. Maintenant, il me demande juste où je mettrais le nombre, et j'imagine une douleur horrible. Apparemment, elle ne nous fait en fait pas mal quand nous mourons. Peut-être que le cerveau bloque immédiatement.  

Mais je voudrais savoir quelle main était sur mon épaule... bien-sûr je pourrais théoriser... mais en tant que scientifique... je ne peux pas vraiment dire. Ma foi me dit que c'était une main aimante. C'est tout ce qu'il me semble nécessaire de savoir en ce moment. Aucune personne ne pourrait jamais me convaincre que Dieu n'est pas réel. Pas maintenant. J'ai vu trop de choses avant et depuis, etc. Pourtant, l'expérience était très étrange... et impossible à prouver. Je n'ai souffert d'aucun dommage physique apparent d'une nature permanente. Depuis lors, j'ai eu à mettre quelques expériences récentes avec ce que j'ai toujours pensé être des cauchemars... sur un chemin plus large de spéculation... mais c'est un domaine de recherche totalement différent. J'en ai seulement parlé à quelques personnes.  

Une quelconque association de médicaments ou de substances ayant eu le potentiel d'affecter l'expérience? Incertain   Clairement, je récupérais d'une réaction critique d'une médication qui m'a presque tué. 

Était-ce le genre d’expérience difficile à exprimer en mots? Non 

Au moment de cette expérience, y avait-il en association un événement menaçant votre vie? Oui   J'étais EXTREMEMENT faible, à peine capable de marcher par moments. 

Quel était votre niveau de conscience et de vigilance pendant l'expérience? Tout paraissait complètement REEL et concret.

L'expérience ressemblait-elle à un rêve d'une quelconque façon? Pas du tout.  

Est-ce que vous avez ressenti une séparation de votre conscience et de votre corps? Pas de réponse. Je ne pourrais dire si j'avais un corps ou non. 

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels? Je me rappelle de zéro sons auditifs excepté au début et à la fin (Battement de cœur). 

Êtes-vous passé à travers un tunnel ou une sorte d’endroit fermé? Non 

Est-ce que vous avez vu une lumière? Oui   Déjà expliqué. Un mur de lumière... comme la couleur de la glace. 

Est-ce que vous avez rencontré ou vu d'autres êtres? Incertain   Quelqu'un ou quelque chose m'a touché. 

Est-ce que vous avez assisté à une revue d'événements passés de votre vie? Non 

Est-ce que vous avez observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des gens ou des événements, pendant votre expérience, qui ait pu être vérifié par la suite? Non 

Est-ce que vous avez vu ou visité des lieux, des niveaux ou des dimensions se distinguant par leur beauté ou tout autre particularité? Pas de réponse.   L'endroit était comme être dans l'espace... pressé contre un mur de lumière. Incroyable réellement. 

Est-ce que vous aviez un quelconque sentiment de temps ou d’espace modifié? Oui   Le temps semblait s'arrêter. 

Est-ce que vous aviez le sentiment d’accéder à un savoir, un ordre universel et/ou un plan spécial? Non   Pas à ce que je puisse me rappeler d'une quelconque spécificité... 

Est-ce que vous avez atteint une frontière ou une structure physique limitative? Oui   Comme je l'ai dit... Je ne pouvais pas le traverser... essayé trois fois mais en tournant sur ma droite... fut empêché trois fois exactement de la même manière... n'ai jamais essayé « plus fortement » pour certaines raisons... 

Êtes-vous devenu conscient d'événements futurs? Incertain   Juste ressenti que mes filles avaient besoin de moi pour vivre... 

Étiez-vous impliqué ou conscient d'une décision concernant votre retour au corps? Incertain   J'ai eu ZERO contrôle quand les choses sont « arrivées »... 

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Incertain   J'écris juste BEAUCOUP... 

Avez-vous eu des changements d'attitudes quelconques ou de croyances suivant l'expérience? Oui   J'ai n'ai jamais eu peur de la mort. Mais j'avais toujours peur de mourir (le processus semble être si horrible). Je n'ai plus peur de ce changement. 

Comment l'expérience a t-elle affectée vos relations? La vie quotidiennes? Les pratiques religieuses? Les choix de carrière? Pas du tout... par dessus tout... je pense beaucoup à cela... 

Est-ce que votre vie a changé spécifiquement en conséquence de votre expérience? Incertain

Avez-vous partagé cette expérience avec d'autres? Oui   AVEC TRES PEU. Il y a trop de gens qui ne veulent tout simplement pas entendre parler de cela. 

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience? Peu. 

Quelle était la meilleure et la pire partie de votre expérience? La meilleure était quand j'ai réalisé que j'étais à l'abri de la douleur! La pire était quand elle était totalement revenue. 

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience? Non... J'ai couvert tout ce dont je me souviens... 

A la suite de cette expérience, des événements de votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une quelconque partie de votre expérience? Non 

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience? Oui 

Offrez s'il vous plaît toute suggestion que je vous pourriez avoir pour améliorer ce questionnaire: Excellent formulaire. Pas besoin d'un récit...

 

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Je souffrais atrocement. Tandis que je m’efforçais autant que je le pouvais de dormir pour échapper à la douleur, j’ai simplement remarqué un silence bizarre. Il semble qu’il m’ait fallu quelque temps pour me rendre compte que je n’entendais plus mon cœur battre. C’était SI calme. Ensuite je me suis tout à coup retrouvé près du plafond de ma chambre, regardant sans aucun intérêt mon corps en contrebas. Je n’avais ni peur, ni mal, ni aucun sentiment d’aucune sorte, si ce n’est un genre de surprise. Puis je me suis reconnu. Mais je ne me souviens pas de m’en être préoccupé d’une façon quelconque. L’instant suivant, je me suis retrouvé dans un endroit totalement différent. Je semblais suspendu dans l’espace, essayez de l’imaginer … le dos contre une paroi… ou plutôt contre un plan parfaitement parallèle qui s’étendait partout (je ne discernais aucune limite à ce plan dans chacune des quatre directions que je pouvais facilement observer). Je ne semblais pas pouvoir bouger. La paroi n’était pas tout à fait « blanche » mais plutôt couleur glace. Elle paraissait très lisse et impénétrable.

J’ai senti qu’il y aurait des « choses à voir » si je me retournais et que je regardais dans cette paroi. J’ai essayé trois fois. Chaque fois, une main derrière mon épaule droite m’en a empêché, fermement mais sans douleur. En fait c’est alors et seulement alors que j’ai réalisé que pour la première fois depuis des années je n’éprouvais aucune souffrance. Je ne ressentais ni anxiété ni déprime. J’avais une sensation de paix presque « déconnectée ». J’aimais vraiment bien être là-bas. Puis j’ai soudain vu mes deux jeunes filles, je me souviens avoir pensé : « Elles ont encore besoin de moi. ». C’était tellement curieux. Tout à coup la douleur est revenue, prenant sa revanche. Tout d’abord j’ai éprouvé de la colère par rapport au fait d’être revenu. Mais je n’y pouvais rien. Je n’avais d’autre choix que d’accepter la situation.

Après avoir remis beaucoup d’électrolyte dans mon organisme, je me suis senti un peu plus fort, bien que la douleur n’aie jamais disparu. Il a fallu plusieurs semaines pour qu’enfin je sache que j’allais survivre à cette maladie. De temps en temps j’écris beaucoup de poésie… à propos de tout ce qui m’inspire. Il semble que je n’aie jamais de « blocage », etc. Toutefois, j’écrivais étant enfant… très différemment d’aujourd’hui cependant. J’ai dû dire au médecin chargé d’évaluer la douleur de changer sa question : « Sur une échelle de 1 à 10, pour laquelle 10 serait la mort… où situez-vous votre douleur ? ». Maintenant il me demande simplement quel chiffre je choisirais, j’imagine alors une douleur atroce. Apparemment on n’a pas mal quand on meurt. Peut-être que le cerveau se bloque immédiatement.

J’aimerais toutefois savoir à qui appartenait la main sur mon épaule… bien sûr je pourrais théoriser… mais en tant que scientifique… je ne peux pas vraiment le dire. Ma foi m’indique qu’il s’agissait d’une main aimante. C’est la seule chose que je semble devoir connaître pour le moment. Personne ne pourra jamais me convaincre que Dieu n’existe pas. Plus maintenant. J’ai vu trop de choses avant et depuis, etc. Pourtant, cette expérience était très bizarre…et impossible à prouver. Je n’ai subi aucun dommage physique apparent de nature permanente. Depuis, j’ai dû reconsidérer certaines expériences précoces que j’avais toujours cru être des cauchemars… dans une vision spéculative plus large… mais c’est un domaine de recherche tout à fait différent. Je n’en ai parlé qu’à quelques personnes. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Indécis. Il est clair que je me rétablissais d’une réaction grave à un médicament qui a failli me tuer.

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Au moment de l’expérience y avait-il une situation mettant votre vie en danger ? Oui. J’étais extrêmement faible, à peine capable de marcher par moments.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Tout semblait totalement REEL et concret.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Pas du tout.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Je ne sais pas si j’avais un corps ou non.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Je ne me souviens d’aucun son audible, sauf au début et à la fin (battements de cœur).

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Déjà expliqué. Un mur lumineux…de la même couleur que la glace.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Indécis. Quelqu’un ou quelque chose m’a touché.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Dans cet endroit, j’avais l’impression d’être dans le cosmos…appuyé contre un mur lumineux. Vraiment incroyable…

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Le temps a semblé s’arrêter.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Non. Je ne me souviens de rien de particulier…

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui. Comme je l’ai mentionné… je n’ai pas pu le traverser… j’ai essayé trois fois de me retourner vers la droite… j’en ai été empêché trois fois exactement de la même manière… Je n’ai pas essayé de « forcer », j’ignore pourquoi…

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Indécis. Seulement que mes filles avaient besoin de moi pour vivre…

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Indécis. Je n’avais AUCUNE maîtrise quand les choses se sont « produites »…

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Indécis. J’écris simplement BEAUCOUP…

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Je n’ai jamais eu peur de la mort. Toutefois j’avais peur de l’agonie (le processus paraît tellement affreux). Je n’ai plus peur de ce changement.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Pas beaucoup… dans l’ensemble… j’y réfléchis beaucoup…

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Indécis

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. TRES PEU. Il y a trop de gens qui ne veulent tout simplement pas en entendre parler.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Peu.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure quand je me suis rendu compte que je n’avais plus mal ! La pire : quand tout est revenu.

Souhaiteriez-vous ajouter autre chose au sujet de l’expérience ? Non… J’ai couvert tout ce dont je me souviens.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Formulaire excellent. Pas besoin de récit...