NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Jennifer W

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Quand j’ai déménagé à Porto Rico en 1994, je ne pensais pas du tout que j’aurais failli me noyer, même si l’ile environnée par l’océan me faisait peur. J’ai toujours eu peur de me noyer en eaux profondes. Un an et demi après mon arrivée, le 9 septembre 1995, j’étais installée chez moi et je travaillais à plein-temps. J’étais heureuse et je m’amusais bien avec mes compagnons locaux qui s’étaient convertis en famille pour moi. Un soir après le travail, j’ai fait visiter l’ile à des invités de mes amis. Je les ai emmenés sur la côte ouest, là où j’habitais et travaillais. Après avoir discuté, j’ai été contente de poursuivre le long de la magnifique côte de Porto Rico afin d’emmener mon ami local et ses invités jusqu’au bungalow où ils allaient passer la semaine.

Nous sommes arrivés dans la soirée. Je devais rester pour la nuit, puis rentrer le matin après les courses et la plage. Plus tard ce soir-là, Maury et moi sommes allés nous promener sur la plage. C’était le séduisant frère de l’ami qui m’avait demandé de faire cette visite. Nous-nous entendions bien. Je me sentais revigorée et privilégiée, profitant d’une des plages les plus enchanteresses du monde. C’est la capitale du surf à Porto Rico, connue mondialement des surfeurs pour ses vagues énormes le long de rivages vierges. Les vagues étaient gigantesques et bruyantes ce soir-là à cause d’une météo post-ouragan et d’un autre ouragan annoncé.

Nous jouions sur la plage, au bout de nos doigts la beauté du ciel nocturne effaçait l’océan romantique qui nous a attirés en douceur. Alors que nous jouions dans l’eau, une vague océanique nous a emportés de façon terrifiante ! Nous avons été balayés vers le large. Paniqués, nous avons lutté ensemble pour nager vers la plage, mais les vagues étaient trop grosses et puissantes. De plus, nous étions dans l’emprise mortelle du courant de marée et nous ne pouvions pas résister. Pour ma part, je ne connaissais pas le courant de marée, ni ce qu’il faut faire quand on est pris dedans, c’est-à-dire nager parallèlement à la côte jusqu’à ce qu’on sorte de ce courant. Je savais par contre que j’allais me noyer, que je n’allais jamais parvenir à rejoindre la plage. L’explosion des vagues nous a brutalement séparés trois fois, Maury et moi. Il ne pouvait ni rester avec moi, ni me ramener à la plage. Je me suis retrouvée seule au milieu de l’océan immense, luttant pour survivre. J’ai pu prolonger ma survie en anticipant le moment où chaque vague allait s’écraser sur ma tête. Je pense être restée ainsi pendant une trentaine de minutes, même si cela m’a paru une éternité. Tandis que les vagues me faisaient couler encore et encore, j’étais en mesure de prendre une inspiration au bon moment afin de tenir sous l’eau le temps de nager vers la surface, puis de prendre une autre inspiration. Cela a duré jusqu’à ce que je sois trop épuisée pour bouger une quelconque partie du corps.

Finalement, est arrivé le moment où j’ai exactement su quelle vague allait m’entraîner sous l’eau et dans la mort. En inspirant mon dernier souffle, j’ai senti une paix englobant-tout me libérer de toute crainte. Le temps était venu de me mettre en règle avec Dieu. J’avais la conscience aigüe d’être incapable de remonter à la surface. J’ai eu ma dernière vision de la plage, des étoiles et de l’immense océan bleu-nuit. En prenant l’inspiration qui allait soutenir mes derniers instants, j’ai anticipé la chute de la vague sur moi. L’océan s’est calmé, devenant très tranquille. Les étoiles se sont mises à tomber à l’horizon, coulant dans la mer. J’ai levé les yeux vers la vague, elle était suspendue au-dessus de moi, des gouttelettes étaient projetées depuis la crête.

L’instant suivant, je voyageais dans le cosmos. Mon esprit a instantanément été transporté dans l’espace lointain, explosant en conscience pure ! J’étais intensément consciente de voyager, d’être devenue un être astral. J’ai été entraînée dans le ciel et dans l’espace. J’étais au-dessus de la plage, à ma droite la lune quasiment pleine. J’étais tout à fait consciente d’être vivante sans corps ! Tandis que je commençais à saisir où je me trouvais, mon dialogue mental demeurait identique à celui du monde physique. J’ai remarqué que mon esprit continuait à penser, entendre et voir. J’ai essayé de déterminer où j’avais été emportée. La vision de mon esprit était semblable à celle des yeux physiques. Mon esprit m’indiquait que je me trouvais dans un lieu saint, j’étais invitée dans une demeure divine.

Moments hors du temps tandis que j’étais informée en douceur de la façon dont j’avais vécu ma vie sur terre. La voix dans ma tête ne comportait aucune nuance de jugement, tout en étant claire et précise. J’ai appris la raison pour laquelle je mourais, comment cela allait influencer mes proches. D’autres informations inondaient ma conscience tandis que j’écoutais, apprenais et comprenais les conditions profondes de la vie passée, présente et à venir. Je suis devenue ma propre preuve de la divinité individuelle, bénie par la vie éternelle, par l’infinie miséricorde de l’amour inconditionnel de Dieu. Les révélations ont paru se prolonger jusqu’à ce que je remarque à ma droite une sorte de bulle lumineuse, Accueillante et réconfortante. Toute mon attention s’est finalement reportée sur elle. J’ai su sans l’ombre d’un doute qu’il s’agissait de l’entrée du paradis. J’étais heureuse d’y aller, particulièrement si ce que je ressentais en constituait la norme. Je me suis efforcée de flotter dans sa direction. Alors que j’en étais proche, en un instant atroce, j’ai brutalement été projetée dans mon corps !

La dernière vague m’avait violement enfoncée sous l’eau. Alors que j’entamais la descente dans les sombres eaux abyssales de ma mort par noyade, j’ai senti une main ! Miraculeusement on me sauvait de cette dernière vague juste au moment où j’allais me noyer. Je suis morte alors que je réalisais qu’on me ramenait en sécurité, je ne me souviens pas qu’on m’ait sortie de l’eau et allongée sur la plage. Pendant la réanimation, alors que je luttais pour me réveiller, j’ai été choquée d’apprendre que j’étais encore en vie, toujours dans mon corps à mon grand désespoir !

Je ne pensais qu’à mon expérience de mort imminente et combien je souhaitais repartir vers l’endroit que je venais de visiter. Par ailleurs, il ne me semblait pas logique d’être sur terre. Le reste de la nuit et la matinée suivante ont été une grande lutte pour survivre. Lorsque l’aube est apparue, j’avais en fait survécu à une première quasi-noyade et failli mourir d’une noyade secondaire. Après mon admission à l’hôpital, j’ai passé une longue semaine aux Soins Intensifs. A la sortie de l’hôpital, la personne qui est rentrée chez moi était différente de celle que j’avais été avant cette nuit fatale sur la côte ouest de Porto Rico.

 

Informations générales : 

Sexe :     féminin

Date à laquelle l’EMI est survenue :          10 septembre 1995

 

Éléments de l'EMI : 

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie ?     Oui  Noyade Réanimation cardiopulmonaire    Autre. Au moment de l’EMI j’étais vivante, quelques instants plus tard, je suis morte, APRES L’EMI.

L’expérience a comporté :     une décorporation

Vous êtes-vous senti séparée de votre corps ?   Oui  Les faits ont été corroborés.

J'ai clairement quitté mon corps et j'existais en dehors

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal ?     Plus conscient(e) et lucide que d’habitude   Aujourd’hui encore j’ai des difficultés à raconter cela dans cette réalité-ci car c’en est tellement éloigné. Etant ordinairement de nature hypersensible, il me paraissait cependant normal de tout ressentir en permanence. Le plus haut niveau a toutefois été tellement transcendant que je continue à méditer pour l’atteindre. J’ai été vivante au maximum quand j’ai quitté mon corps et consciente au maximum quand j’étais dans l’espace, qu’on me montrait l’univers et le rôle qu’on m’y a attribué (qui n’est donc pas le fruit de l’égo, ce qui rend très humble).

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au niveau maximum de conscience et de lucidité ?     Juste avant d’être entraînée dans l’espace et pendant quelques instants après avoir été projetée dans mon corps.  En fait, l’apogée se situe pendant que j’étais dans l’espace, mais de peu car après avoir atteint ce plan émotionnel élevé, le niveau est resté constant jusqu’à ce que je meure.

Vos pensées étaient-elles accélérées ?     Non

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir ?     Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps   Le temps paraissait en quelque sorte inchangé ; mes pensées suivaient le même rythme que dans mon corps. J’ai eu l’impression d’être longtemps là-haut, mais je me rends compte aujourd’hui que cela n’a sans-doute duré que quelques secondes. Je n’ai pas ressenti de décalage temporel jusqu’à ce que je sois dans l’espace, j’ai ensuite été renvoyée tellement vite que le temps ne comptait plus, il n’y avait pas de temps dans l’espace, je savais que je vivais éternellement et je l’ai fait où je me trouvais.

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude ?     Incroyablement plus aiguisés

Pendant l’expérience, votre vue était-elle différente de ce qu’elle était juste avant ?   La vue du monde terrestre a explosé en une luminosité un million de fois plus forte pendant l’EMI. Je suis née malade et j’ai développé étant petite des hypersensibilités et des pouvoirs médiumniques. Mais cela m’a causé du tort dans une famille qui dénigre tout type de vision. Le langage mental dans l’au-delà était aussi naturel que parler avec la bouche, sauf que cela se passait dans la tête. La Vision a duré éternellement ; elle paraissait comprendre simultanément le passé, le présent et l’avenir.

Pendant l’expérience, votre ouïe était-elle différente de ce qu’elle était juste avant ?  L’instant précédant l’EMI était similaire au grondement assourdissant d’une machine à laver : les vagues post-ouragan. Pendant, il n’y a pas eu de son en dehors de mes oreilles spirituelles ; tout semblait interne, j’ai entendu une voix, puis plusieurs voix juste avant d’être projetée dans mon corps quand la dernière vague s’est écrasée sur ma tête.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient(e) d’évènements se déroulant ailleurs ?   Oui, et les faits ont été vérifiés

L’expérience a comporté :     un tunnel

Avez-vous traversé un tunnel ?     Oui     Pas exactement un tunnel, mais l’aller vers l’espace et le retour se sont déroulés sous forme de tunnel. Lorsque j’ai été entraînée, les étoiles se sont mises à chuter dans l’océan, puis j’ai remarqué des anneaux de lumière qui tombaient du ciel dans la mer où je me trouvais et qui brillaient en s’enfonçant sous l’eau, ensuite je me suis élevée dans un tunnel évoquant une corne d’abondance. Au retour, j’ai eu la sensation de me trouver sur une tête d’épingle, d’être une toute petite étincelle précipitée vers mon corps, si rapidement qu’elle apparaissait floue. La montée fut par contre plutôt lente et psychédélique.

Avez-vous vu un(des) être(s) pendant votre expérience ?     Non

Avez-vous rencontré ou été conscient(e) de la présence d'êtres décédés (ou encore en vie) ?     Non

L'expérience a comporté :     un vide

L'expérience a comporté :     de l’obscurité

L'expérience a comporté :     une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti(e) entouré par une lumière intense ?     Une lumière nettement ésotérique ou surnaturelle

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?     Oui   Dans la direction de la voix tout le firmament était illuminé, alors que le reste de la vision était composé d’un espace brillant, d’étoiles et des couleurs du cosmos, tel qu’on le voit sur les photographies (lointain et brillant). La voix  constituait toutefois tout un pan de l’univers. Au cours du déroulement de l’EMI, j’ai remarqué une bulle de lumière à droite de la voix. J’ai tenté de forcer le passage vers cette entrée du paradis mais j’ai été renvoyée avant de l’atteindre avec mon corps spirituel.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde, surnaturel ?     Un monde nettement ésotérique ou surnaturel     Je me trouvais dans l’espace et je le savais. Je n’avais pas peur de flotter au-dessus de l’océan avec mon corps en dessous de moi.

L'expérience a comporté :     une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience ?     J’étais tout à fait consciente d’être en vie sans corps ! Lorsque j’ai commencé à appréhender l’endroit où je me trouvais, mon dialogue mental était similaire à celui du monde physique. J’ai remarqué que mon esprit continuait à penser, entendre et voir. J’ai essayé de déterminer où j’avais été entraînée. Les yeux spirituels me procuraient la même sensation que ceux du corps. Mon esprit m’indiquait que j’étais dans un lieu saint. Je visitais une demeure divine. Moments hors du temps tandis que j’étais informée en douceur de la façon dont j’avais mené ma vie terrestre. La voix dans ma tête ne comportait aucune nuance de jugement, elle était cependant claire et précise. J’ai appris la raison de ma mort et comment elle allait affecter mes proches. D’autres informations ont continué à inonder ma conscience alors que j’écoutais, apprenais et comprenais les conditions de vie profondes du passé, du présent et de l’avenir. Je suis devenue l’amour inconditionnel de Dieu. Je me sentais chez moi, en paix et plus accomplie que jamais en étant simplement vivante en tant qu’esprit. Je n’avais pas besoin de mon corps, il ne me manquait pas pendant que j’étais là-haut dans l’espace. Ce fut bien-sûr un choc de me sentir chez moi, car c’est ce que j’avais tenté de trouver ici-bas.

Avez-vous éprouvé une sensation de paix ou de bien-être ?     Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous éprouvé un sentiment de joie ?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni(e) avec l'Univers ?   Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience a comporté :     une connaissance ou un dessein particulier

Avez-vous soudainement eu l'impression de comprendre tout ?     Tout sur l'univers     C’est étrange, mais je suis devenue l’univers. On m’a dit que j’avais été créée en même temps, que ma vie et mon esprit étaient l’univers.

L'expérience a comporté :     revoir ma vie

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues ?     Mon passé a défilé devant moi hors de mon contrôle. On m’a montré ma vie, comme sur un écran, tout simultanément. C’était comme si j’avais revu ma vie instantanément, pas en flashs, ni en film, ni même en scènes, tout a été simultané. J’ai tout vu. Je n’étais pas attachée aux sentiments de la vie que je venais de vivre, au lieu de cela j’éprouvais une grande compassion vis-à-vis de mes efforts pour tenter d’atteindre la perfection, pour être agréable et non amère, bien que ne parvenant toujours pas à me pardonner mes torts et mes erreurs ; même si je l’ai fait grâce à la voix. Mais une fois de retour j’ai continué à me haïr, peut-être même davantage car après l’EMI j’étais incapable de me prendre en charge.

L'expérience a comporté :     une connaissance de l’avenir

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues ?     Des scènes de l’avenir du monde     J’ai tout vu, se répétant au travers de la flèche du temps sur terre, on m’a dit des choses que je ne saurais même pas exprimer. C’était comme si tout se produisait simultanément, tout en même temps, même s’il y avait une notion de déroulement.

L'expérience a comporté :     une frontière

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique de délimitation ?     Oui     Je n’ai pas été autorisée à aller au paradis, lorsque j’ai essayé de flotter vers la bulle de lumière où se trouvait un univers tout à fait différent, il a été clair que je n’étais pas censée y pénétrer.

Êtes-vous arrivée à une frontière ou à un point de non-retour ?     J'ai atteint une barrière que l'on ne m’a pas permis de dépasser; ou j'ai été renvoyé(e) contre ma volonté. 

 

Dieu, spiritualité et religion : 

Quelle importance accordiez-vous à la religion ou la vie spirituelle avant cette expérience ?     Très importante pour moi

Quelle était votre religion avant cette expérience ?  Autres religions - New Age.   A l’époque et même des années plus tard, j’ai pratiqué certaines disciplines spirituelles. Après avoir été éduquée dans la bigoterie baptiste du sud des Etats-Unis, je suis devenue athée à 18 ans. Avec le temps je suis devenue spiritualiste, wiccan, j’ai tenté l’indouisme. A l’époque de l’EMI, j’étais croyante mais je pensais ne pas mériter le pardon de Jésus car je m’étais rebellée contre le sud, la seule manière de le faire ayant consisté à m’éloigner de ma famille, j’avais donc cessé de croire au Jésus sudiste de crainte et de châtiment, j’ai continué sans pendant de trop nombreuses années.

Vos pratiques religieuses ont-elles changé depuis cette expérience ?     Oui     Mon expérience de mort imminente a influencé ma vie et mon existence quotidienne, à tel point qu’il m’a fallu des années ainsi qu’un voyage chaotique pour trouver une paix éternelle dans l’existence. Etre en harmonie avec mon corps était devenu plus inaccessible que la paix accordée dans la mort. D’autre part, je considère maintenant les humains et les êtres vivants comme des visiteurs temporaires sur la terre. Cela fait peur aux gens quand je l’exprime ainsi, mais c’est la vérité.

Quelle importance accordez-vous à votre vie religieuse ou spirituelle après votre expérience ?     Très importante pour moi

Quelle-est votre religion maintenant ?     Chrétienne - Protestante   Un jour, il y a environ 6 ans, j’ai senti la présence de Jésus et j’ai à nouveau sollicité la rédemption (qui m’a été accordée). Aujourd’hui je suis sans-doute modérément protestante avec une nuance de wiccan blanc, toutes les énergies proviennent et vont à Dieu, Jésus oriente ma vie.

Est-ce que cette expérience comportait des éléments conformes à vos croyances terrestres ?     Un contenu partiellement en accord, partiellement en désaccord avec les croyances que j’avais à l'époque de votre expérience.     Je savais que Dieu existe, mais je n’aimais pas la responsabilité de devoir revenir et continuer à faire des erreurs. Ce fut un choc de voir à quel point les choses sont équilibrées au niveau cosmique. Je tente toujours de brancher mon moi corporel sur mon moi spirituel qui souhaite en prendre le contrôle, mais il me faut être en mesure de prendre soin de moi-même dans mon corps.

Vos valeurs et croyances ont-elles changé à la suite de cette expérience ?     Oui     Mon expérience de mort imminente a influencé ma vie et mon existence quotidienne, à tel point qu’il m’a fallu des années ainsi qu’un voyage chaotique pour trouver une paix éternelle dans l’existence. Etre en harmonie avec mon corps était devenu plus inaccessible que la paix accordée dans la mort. D’autre part, je considère maintenant les humains et les êtres vivants comme des visiteurs temporaires sur terre. Cela fait peur aux gens quand je l’exprime ainsi, mais c’est la vérité.

L'expérience a comporté :     la présence d’êtres surnaturels

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou d'entendre une voix non identifiable ?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement ésotérique ou surnaturelle.   J’ai vraiment entendu très nettement une voix avec mes oreilles spirituelles, cette voix était la création elle-même. Je n’ai eu aucun doute quand la voix a parlé, cela s’est intégralement produit dans l’au-delà. Lorsque j’ai essayé de flotter vers la bulle de lumière, la voix a commencé à se retirer, puis j’ai été renvoyée.

Avez-vous vu des esprits religieux ou des morts ?     Non

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres ayant vécu précédemment sur terre et dont le nom est mentionné par les religions (par exemple : Jésus, Mahomet, Bouddha, etc.) ?     Non

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information à propos d'une existence avant la vie de mortel ?     Oui     j’ai vu de nombreuses vies antérieures, toutes en tant que visiteur sur terre. Que je renaisse sur terre ou non, je continuerai constamment à grandir, à vivre des expériences, retenue par aucun corps ou déroulement temporel.

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information sur un lien ou une unicité dans l’univers ?     Oui     On m’a dit que nous ne faisons qu’un, que l’univers respire du même souffle que les esprits individuels.

Croyiez-vous en l'existence de Dieu avant votre expérience ?     Existence de Dieu indubitable

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information sur l'existence de Dieu ?     Oui     Dieu est une réalité, c’est ce que je connais de plus réel.

Croyez-vous en l'existence de Dieu à la suite de cette expérience ?     Existence de Dieu indubitable

 

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion : 

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information particulière à propos de votre dessein ?  Oui   En quelque sorte, on m’a montré à quel point le voile est fin entre ce monde et l’autre, ce fut vraiment un choc.

Avant cette expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont significatives et importantes ?     Probablement significatives et importantes

Durant l'expérience, avez-vous reçu de l'information quant au sens de la vie ?     Oui     Une partie commence à devenir floue dans ma mémoire, on m’a dit toutefois que la terre constitue pour ainsi dire un camp d’entrainement.

Croyiez-vous à la vie après la vie avant cette expérience ?     Existence probable d’une vie après la vie

Croyez-vous en une vie après la vie à la suite de cette expérience ?     Existence indubitable d’une vie après la vie     Oui     On m’a dit que nous vivons encore et encore, le mot que nous utilisons pour cela est réincarnation, il est cependant trop restrictif et ne correspond pas totalement à la réalité, je ne vais donc pas trop m’appesantir là-dessus car cela perturbe les chrétiens.

Aviez-vous peur de la mort avant cette expérience ?     Je n’avais pas peur de la mort

Aviez-vous peur de la mort après votre expérience ?     J’avais très peur de la mort

Aviez-vous peur de vivre votre vie avant cette expérience ?     J’avais très peur de vivre ma vie terrestre

Après cette expérience, aviez-vous peur de vivre ?     J’avais légèrement peur de vivre ma vie terrestre

Avant votre expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont importantes et significatives ?     Probablement importantes et significatives

A la suite de votre expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont importantes et significatives ?     Importantes et significatives

Avez-vous appris comment vivre nos vies ?     Oui   En quelque sorte, on m’a montré à quel point le voile est fin entre ce monde et l’autre, ce fut vraiment un choc.

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information à propos des difficultés, défis et obstacles de la vie ?     Oui     On m’a montré comment la vie dans le corps est contrainte par les circonstances, c’est à peu près cela, mais pas tout à fait… « Accommode-t-en » est plus ou moins la façon dont j’ai perçu ce message, mais pas dans le mauvais sens, cela signifie simplement qu’une chose engendre l’autre afin d’exister.

Étiez-vous compatissant(e) avant cette expérience ?     Très compatissant(e) envers autrui

Durant cette expérience, avez-vous appris quelque chose à propos de l'amour ?     Oui     L’amour inconditionnel de Dieu était/est l’existence la plus réelle et absolue de tout ce qui vit, respire et de tout ce qui simplement existe, tout cela est aimé par Dieu dans la compréhension de nos détresses humaines.

Etiez-vous compatissant(e) après cette expérience ?      Très compatissant(e) envers autrui

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience ?     De grands changements dans ma vie.   J’ai en quelque sorte erré comme un pèlerin, proclamant la vie éternelle de Dieu. Mentalement je me trouvais toujours dans « l’au-delà », je ne parvenais pas à réintégrer mon corps. Telle une feuille au gré du vent, je flottais vers les lieux que je souhaitais visiter, recherchant mon utopie sur terre. Je n’arrivais toujours pas à fonctionner et j’étais incapable de me fondre à nouveau dans la société. J’étais enveloppée dans les voies divines et, bizarrement, tout ce dont j’avais besoin m’a été fourni durant cinq années, jusqu’au retour quasi-total dans mon corps. J’ai été heureuse de vivre depuis, alors qu’auparavant je souhaitais seulement retourner dans l’au-delà. Où que je sois allée, quoi que j'ai fait, raconter mon EMI en faisait toujours partie. J’étais consciente de lutter mentalement et physiquement pour garder les pieds sur terre, j’avais la sensation de vivre en marge de la réalité conditionnelle, dans cette dernière je devais me procurer un hébergement stable, des vêtements et de la nourriture pour mes besoins corporels et de survie. Ajoutons à cela la nécessité d’une vie de qualité, dont je ne savais alors même pas en quoi elle consistait, ainsi que le besoin et l’envie d’un foyer, tout cela paraissait un rêve inaccessible.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience ?    Après mon EMI, pas un seul humain en vie ne pouvait apaiser ma détresse d’être à nouveau obligée de vivre dans mon corps. Toutes mes relations ont donc changé, je n’avais plus besoin de personne. Je me suis mise à voyager, ne pouvant m’arrêter. Par ailleurs, tous les gens me paraissaient flous en comparaison de la lumière de la voix qui m’avait parlé. Il m’a fallu des années pour développer la première relation saine et à long terme de la vie que je mène par choix maintenant. Le moment est finalement venu où j’ai eu besoin et souhaité l’amour partagé d’autrui dans mon existence terrestre, je voulais prendre soin de ceux dont j’avais besoin et les aimer. Il a été difficile d’être humaine.

 

Après l'EMI :

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots ?    Oui   Oh oui ! Le livre électronique sur lequel je travaille actuellement a nécessité vingt années, ce afin de trouver une façon de m’exprimer qui mette l’accent sur l’amour inconditionnel de Dieu (dont la plupart des gens ignorent de quoi il s’agit). J’ai donc travaillé dur à l’écriture de cette histoire, une œuvre d’art, certains sentiments étant inexprimables en fait.

Avec quelle précision vous rappelez-vous de l'expérience en comparaison d'autres événements à l’époque de l'expérience ?   Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque

A la suite de votre expérience, avez-vous acquis des capacités médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant ?     Oui     Même si à cause de la maladie  et d’une surdité temporaire, j’ai naturellement eu des  dons de vision et d’hypersensibilité à un jeune âge, après l’EMI tout a cependant augmenté et s’est finalement affiné. Je me suis rendu compte depuis que je possède une personnalité empathique, dans toute sa splendeur inconfortable. Je peux également voir l’énergie, elle se transforme en petit points arc-en-ciel qui m’égaient lorsque je me concentre dessus. Je vois la lumière de la vie dans les plantes. J’ai aussi acquis la qualité d’accepter mes pouvoirs de guérison spirituelle par l’amour inconditionnel de Dieu. Mon art est une vie en soi et je suis parfois stupéfaite de ce que produisent mes mains, je pense donc qu’il s’agit d’un don également.

Une ou plusieurs parties de l'expérience sont-elles particulièrement significatives pour vous ?      La partie la plus importante se situe lorsque j’étais dans l’au-delà, c’est la source de tout ce que je suis aujourd’hui. La partie durant laquelle j’ai quitté mon corps était si terrifiante. Quand je suis revenue, ce fut terrible. Par contre, tandis que je flottais dans l’espace j’ai été plus heureuse que dans toute cette vie, l’existence avec amour était en effet donnée gratuitement, c’était inconditionnel et sans crainte que cela cesse ou m’abandonne.

Avez-vous déjà raconté cette expérience ?   Oui    je l’ai racontée immédiatement. Tout le monde s’est éloigné de moi, depuis les gens deviennent bizarres quand ils s’aperçoivent que j’ai été « touchée », j’en suis gênée ou humiliée. J’ai donc écrit un livre sur l’expérience afin d’éviter d’être perturbée par les réactions d’autrui en faisant ce récit de vive-voix.

Aviez-vous connaissance des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience ?   Non 

Qu'avez-vous pensé de la réalité de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue ?     L'expérience était tout à fait réelle     Difficile. J’ai considéré la réalité de mon EMI comme la seule chose qui ait jamais comptée. J’étais obsédée, consumée, je ne parvenais pas à me relier à la réalité physique se déroulant autour de moi. Il m’a fallu cinq années pour remettre les pieds sur terre dans ce corps. Aujourd’hui ma réalité consiste à vouloir vivre éternellement dans mon corps ! De grands changements ! 

Que pensez-vous de la réalité de l'expérience maintenant ?     L'expérience était tout à fait réelle     La raison pour laquelle je considère mon EMI comme réelle, c’est parce qu’il s’agit toujours de l’évènement le plus réel de toute ma vie. Après mon expérience, je suis devenue une personne totalement différente et je suis toujours aussi différente. Malgré mes tentatives je n’ai jamais pu redevenir ce que j’étais. Je m’accepte maintenant davantage  telle que je suis dans le monde physique, dans l’au-delà c’était systématique.

Est-ce que quelque chose a reproduit une partie de cette expérience à une période de votre vie ?   Oui   A cinq ans j’étais mourante, je pesais 9 Kg, j’étais sourde et mortellement dénutrie. Après l’intervention j’ai recouvré des forces, mais très, très jeune j’ai compris que j’étais différente, j’entendais des « images vocales » dans ma tête qui m’indiquaient des choses, comme par exemple quel autre jeune enfant aller réconforter à l’hôpital, même si j’étais tout aussi petite. Par ailleurs, j’ai eu en grandissant la sensation de pouvoir orienter l’énergie. J’ai toujours vu les auras, mais j’ai ignoré qu’il s’agissait de cela jusqu’à l’EMI, quand les choses sont devenues plus brillantes. Je me souviens qu’étant bébé on m’a dit que j’étais faite pour garder mon enthousiasme à l’égard de la vie, que je continuerai toujours à m’émerveiller comme un enfant. Cela allait par contre me rendre également plus vulnérable et j’allais toujours être protégée et aimée. Lorsque j’ai vécu l’EMI, la voix était la même.

Souhaitez-vous ajouter autre chose à propos de votre expérience ?     Personnellement, je pense que découvrir la vie après la mort constitue la meilleure nouvelle de cette vie. L’immortalité nous est accordée, en tant qu’humains nous pouvons cependant faire certaines choses pour nous-mêmes, afin de permettre à nos corps de rester des canaux spirituels, tout en trouvant un moyen d’embrasser la réalité physique sans honte ni tristesse d’être en vie. Il est un fait que ce sont les choix spirituels qui importent le plus, les paroles pour une vie juste ont déjà été prononcées. Ce n’est pas Dieu qui nous fait prendre nos décisions, sur cette base j’ai vécu une vie terrible. En se fondant sur l’amour inconditionnel de Dieu cependant, il s’avère que tout fait partie du plan d’ensemble. Je suis censée être moins obsédée, davantage méditer, faire de l’exercice et manger correctement. Rien de tout cela ne se fait sans choix ni autodiscipline. Pour résumer : « Bon ! Tu dois vivre, donc fais-le. ». Ce n’est pas toujours drôle (très rarement en fait), mais cette vie est réelle, la souffrance et la douleur existent vraiment. En fin de compte toutefois, le sentiment d’accomplissement spirituel et de compréhension de toute la création m’aide à accepter, accroissant mon aspiration à vivre. D’autre part, la rédemption par le choix du bon chemin vaut bien ce prix, je sais en effet maintenant ce que cela implique !

Pourrions-nous poser d’autres questions afin de vous aider à partager votre expérience ?     Pour le moment, mon cerveau est stupéfait d’avoir terminé ce formulaire car je l’ai étudié pendant environ six mois ! Toute autre question serait superflue et il est inutile d’en modifier. Je pense que vous avez fait un très bon travail d’approche, les informations sur les EMI étant en effet trop vastes par elles-mêmes!