NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI Jaqueline


 

Description de l'expérience:

C'était le vendredi 2 mars 2007 à 14h00. J'ai demandé à mon mari de m'emmener aux urgences parce que je sentais que ma poitrine était très congestionée et que j'avais besoin d'éjecter tout ce qui me donnait l'impression de comprimer ma poitrine, ce qui ne me permettait pas de respirer profondément. J'ai également dit à mon mari et à ma fille de dix-huit ans que je voulais seulement qu'on m'examine aux urgences pour qu'on puisse me donner un antibiotique, puis je retournerais à la maison pour ramasser mes deux autres filles qui allaient quitter l'école. J'ai dit à ma fille de dix-huit ans de prendre bien soin de mon fils d'un an et que je ne serais pas en retard. Par ailleurs, j'ai pris mon téléphone portable pour la tenir informée.

Je suis arrivée à l'hôpital et mon mari m'a quittée pour faire quelque chose qu'il avait été chargé de faire, de sorte que je me suis retrouvée toute seule. Je suis passé dans la pièce où ils vous posent des questions et où ils effectuent l'examen de la pression artérielle et de toutes les données. Immédiatement ils m'ont fait passer à l'arrière de la salle d'urgence sans avoir à attendre, ce qui m'a beaucoup soulagé. Je me suis dit: "Super! J'aimerais que ça soit toujours comme ça quand quelqu'un va aux urgences. Eh bien, ils m'ont assise dans une chaise dans le couloir car ils attendaient qu'une civière soit vide. J'étais là pendant environ quinze minutes, au maximum, quand tout à coup, j'ai commencé à me sentir un peu étourdie et j'ai commencé à entendre des voix très loin. J'ai mis mes bras derrière la nuque pour ouvrir mes poumons afin que je puisse respirer plus facilement, car je souffre d'asthme, et cela aide un peu.

Cela n'a pas fonctionné tout de suite. Je me suis levée de la chaise. À ce moment-là, une infirmière passait. Je me suis jetée sur elle et me suis évanouie. Plus tard, lorsque j'ai ouvert les yeux, j'étais sur un lit. J'avais déjà réagi et ils m'ont dit de ne pas m'inquiéter, qu'un technicien arriverait bientôt pour commencer un traitement pour me faire respirer par la bouche et pour aider mes poumons à mieux respirer. Au cours de cet intervalle, une infirmière nommée Linda a donné l'ordre à une autre infirmière de me brancher sur une intraveineuse, juste au cas où. À ce moment-là, le technicien des voies respiratoires est arrivé et il m'a donné des médicaments vaporisés à inhaler par la bouche. Plus tard, il est parti et au moment précis où j'ai fini d'inhaler, mon corps et toutes mes extrémités ont commencé à trembler comme si j'avais des convulsions - très fortement et très rapidement.

L'infirmière qui s'appellait Linda a vu mes signes vitaux puisqu'à ce moment-là, ils m'avaient branchée à beaucoup de fils - sur ma poitrine également - et je l'ai rapidement vue composer un numéro sur le téléphone et elle a dit à un médecin: "Venez immediatement, cela a l'air d'aller vraiment mal". J'ai continué à trembler et ma pression a grimpé jusqu'à 160 et la même infirmière a immédiatement, pour la seconde fois, rappelé le médecin qui était à un autre étage et a dit: "Venez tout de suite, son état est très grave; ramenez votre fraise immédiatement. Je ne plaisante pas". À ce moment-là, le médecin est entré, s'est arrêté à ma gauche et m'a regardée et nous avons établi un contact visuel et il m'a demandé: "Comment vous sentez-vous, madame?" J'ai répondu en montrant mon cou, en faisant des signes (je ne pouvais pas respirer). À ce moment-là, il a tourné le moniteur qui disait: 178. J'ai en même temps tourné la tête pour voir et le docteur a hurlé: "Elle nous quitte; elle a un arrêt cardiaque". Il a ouvert ma civière afin que je puisse m'allonger complètement, car la civière était légèrement inclinée. Il a mis sa main derrière la nuque et son autre main sous ma mâchoire, puis il a commencé à placer un métal de fer dans ma bouche, mais cela ne rentrait pas et je me suis dit: "Cela ne peut pas être réel".

Le médecin a recommencé à hurler: "Elle a un spasme. Je ne peux pas insérer le tube". À ce moment précis, j'ai senti quelque chose de super chaud à travers tout mon corps, de mes pieds à ma tête et j'ai senti en même temps que quelqu'un me tirait de mes pieds et que quelque chose me tirait de mes mains dans des directions opposées et ils ont "tiré" mon corps comme s'il avait éclaté. J'ai dit: "Mère, aide-moi!" Elle était déjà décédée en 1991 et j'ai ressenti un rayon chaud dans mon oreille droite qui s'est dégagé de moi, ou plutôt qui sortait de mon corps et j'ai vu une seconde d'obscurité. Quand j'ai ouvert les yeux, j'ai vu ma mère au plafond de la pièce dans laquelle se trouvait mon corps. Je ne pouvais la voir que de la taille à la tête, ce qui ne m'a pas surpris, et je n'avais pas peur. J'ai dit à ma mère: “Attends-moi, maman, permets-moi de leur dire que je vais bien. Je peux respirer et rien ne me fait mal”. Elle ne m'a pas répondu, elle était très sérieuse, et elle m'a seulement regardé dans les yeux avec une grande tristesse alors que je ressentais moi-même un tel soulagement, paix et bonheur et de nombreuses choses magnifiques en même temps. J'ai baissé les yeux et j'ai vu un médecin et des infirmières qui s'éloignaient de moi - tous sauf le médecin et l'infirmière Linda alors que le médecin continuait à hurler contre tout le monde et à me frapper;  il m'a donné trois chocs électriques. Je ne comprenais pas pourquoi il était tellement agacé et agité de telle manière et je continuais à observer d'en haut.

A aucun instant n'ai-je vu mon corps; je savais et sentais seulement que je flottais au plafond en compagnie de ma mère. Elle était si sérieuse, pendant que j'observais. Tout à coup, toutes les infirmières se sont éloignées de moi, et ont quitté le médecin et l'infirmière Linda était à mes côtés, et j'ai senti quelque chose de chaud dans mes veines. Mon corps a senti une traction, ce qui m'a fait m’asseoir et j'ai saisi l'infirmière Linda avec ma main droite, l’attirant vers ma poitrine et lui ai dit: «Ne me quittez pas». Après cela, j'ai été inconsciente jusqu'à lundi midi quand ils ont retiré le tube de ma bouche et le médecin était dans l'unité de soins intensifs, penché, tenant ma main et pleurant et je me suis réveillée et j'ai tourné la tête pour voir qui c'était et j'ai dit:

"Pourquoi râlez-vous et hurlez-vous autant? Ne soyez pas si _____! Pourquoi criez-vous sur toutes les infirmières et Linda et moi aussi? J'ai tout vu et entendu depuis le plafond”. Il a dit: "C'est que vous nous avez fait vraiment peur. Je ne savais pas quoi faire et vous aussi jeune, et votre bébé, vos filles et votre mari, qu'allais-je leur dire? Mis à part cela, c'était la première fois que j'ai ressuscité quelqu'un et c'était la première fois que je devais insérer un tube dans quelqu'un. Alors, vous ne m'avez pas donné le temps de demander à un autre médecin de m'aider à vous intuber. Je devais agir, le temps passait, et vous ne vouliez pas revenir".

J'ai répondu: "Oh là, là, si vous saviez combien c'était merveilleux d'être là avec ma maman. Certes, je n'ai pas ressenti de douleur, ni rien, mais oui, cela m'a beaucoup effrayée - de ne pas pouvoir respirer. Plus tard, j'ai ressenti du soulagement et rien de mal. C'était une paix et un amour immense que je ressentais dans mon cœur et dans mon âme, sachant que j'avais eu cette expérience et que même si l'intervalle durant lequel je ne pouvais pas respirer était horrible, après cela avait été l'expérience la plus merveilleuse que j'eusse eu dans ma vie. Avant, j'avais peur de la mort et maintenant je ne ressens pas la même chose. J’offre une infinité d'actions de grâces à Dieu pour vous avoir mis là ainsi que Linda comme mes anges qui se sont battus et battus, même si cela semblait sans espoir.

Le médecin m'a dit qu'il avait parlé avec toute ma famille. Il leur a dit qu'ils s'étaient battus de nouveau pour essayer de me ranimer mais que c'était maintenant entre les mains de Dieu et qu'ils ignoraient si je vivrais et si c'était le cas, il ne pouvait pas garantir dans quel état je me retrouverais, vu le temps qui s'était écoulé depuis que mon cerveau se trouvait sans oxygène. J'ai demandé au docteur ce qu'il m'avait fait, vu que je souffrais de douleurs, que j'avais des bleus sur les bras et la poitrine, et je ne pouvais pratiquement pas parler et il a dit: «Cela n'est guère préoccupant. Vous êtes là. C'est ce qui est le plus important, et il est logique que vous parveniez à peine à parler, vu que l'intubation était super-difficile. Je lui ai demandé: "Mais quoi d'autre m'avez-vous fait?" Et il a répondu: "Eh bien, je vous ai donné des chocs trois fois et vous ne vouliez pas reprendre connaissance jusqu'à ce qu'on vous injecte de la lidocaïne dans l'intraveineuse. C'est alors que votre cœur a commencé à battre un peu. Nous avons essayé de vous maintenir ainsi et avec de l'oxygène. Eh bien, votre cœur ne fonctionnait qu'à 10%, un chiffre qui devait être en moyenne de 55 à 70%, donc il n'y avait aucune probabilité que vous puissiez survivre, et vous voilà!" J'ai dit: "Eh bien, Dieu m'a renvoyée."

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l’EMI est survenue:     2 mars 2007

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui   Crise cardiaque.        Je sentais une masse bloquée dans ma poitrine que je voulais retirer, même de mes propres mains, ce que j'étais incapable de faire, même en toussant, je ne pouvais pas la faire remonter.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Merveilleuse

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   J'ai clairement quitté mon corps et j'existais en dehors

Quel était votre degré de conscience et de vivacité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude. Voir ci-dessus.   

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et vivacité?   Pendant que j'étais au plafond avec ma mère car plus tard, j'ignorais ce qui m'était arrivé samedi, dimanche et une partie du lundi. Je ne savais pas qui m'avait rendu visite dans l'unité de soins intensifs ni rien d'autre. Je ne me souvenais plus de mes filles, ni de mon bébé ni de mon mari, que j'aime de tout mon cœur. Quand je me suis retrouvée au plafond avec ma mère, je ne me souvenais pas de mes filles ni de mon mari, absolument personne. Je vous le dis, c'était comme si je ne m'en souvenais pas, mais je les aime beaucoup.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Plus vite que d'habitude

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification. Mon corps ne pesait rien. Je n’avais pas le sentiment de m’envoler, mais simplement de flotter et que mon corps avait fait « une pause ».      

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Indécis(e)   J’ai uniquement vu que le plafond était blanc et qu’il y avait une clarté pendant que je flottais avec ma mère. 

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Oui   J’ai entendu tout à tous moments pendant qu’on me ranimait, et je les ai vus. 

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes-vous passé à travers un tunnel?   Non 

L'expérience incluait:   la présence de personnes décédées

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui   C'était ma mère, décédée depuis 1991, de la taille à la tête. Je l'ai vue à travers le plafond comme si elle regardait par là pour m'accompagner.

L'expérience incluait:    un vide

L'expérience incluait:  de l’obscurité

L'expérience incluait:   une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  Comme si les projecteurs de la pièce où j'étais étaient très brillants.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Magnifique, merveilleux, paix, amour, liberté - aucune douleur ni préoccupation et le temps n'existait pas.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'oeil,  hors de mon contrôle   

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Des scènes de l’avenir du monde   Des rêves qui deviennent réalité.

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyée contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)    Je pensais que j’étais catholique, mais ce n’était pas ainsi.  

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Oui  Je me suis donnée à Dieu. Je lui ai donné mon cœur et mon âme, et même maintenant je vais à l'église, parce que je veux en savoir plus sur notre Dieu.

Quelle est votre religion maintenant?   Modérée Je suis une chrétienne. 

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Je me suis donnée à Dieu. Je lui ai donné mon cœur et mon âme, et même maintenant je vais à l'église, parce que je veux en savoir plus sur notre Dieu.

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique  ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    J'ai eu divers rêves après l'expérience, ce qui m'a surpris car j'ai vu des personnes dans des rêves qui me disaient leurs prénoms et leurs noms de famille, et le lendemain je les rencontrais.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Oui     Avec mon mari, mes filles et avec tous ceux qui sont les plus proches de moi.

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Non     Le pire de tout était l'asphyxie que je ressentais au moment où j'étais aux urgences dans l'intervalle entre la vie et la mort.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   J'ai eu divers rêves après l'expérience, ce qui m'a surpris car j'ai vu des personnes dans des rêves qui me disaient leurs prénoms et leurs noms de famille, et le lendemain je les rencontrais.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Pour moi, c’est très significatif et cela a changé ma vie de façon drastique. Spirituellement, et avec toute ma famille. Je les apprécie davantage et leur dis combien je les aime et je le leur témoigne quotidiennement vu qu'on ignore quand ce sera la dernière fois, et je devrais partir, sans revenir cette fois-là!

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Toute ma famille en a parlé et m'a dit de ne pas en discuter, car cela m'a amenée à évoquer de mauvais souvenirs. Je dirais non, c'est le contraire. J'ai eu le sentiment d'avoir beaucoup de chance, et d'être très heureuse et j'ai même raconté à mon pasteur tous mes rêves, que je note le matin quand je me réveille parce que, sinon, je les oublie. Je les écris même avec la lumière éteinte pour ne pas perdre le fil de mes rêves. Le pasteur dit que Dieu me destine à quelque chose de très grand ;  que je suis un miracle de Dieu, puisqu'il m'a fait repartir et m'a offert une autre occasion de venir dans ce monde.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?   Oui Une semaine auparavant, ce qui était aussi un vendredi, je m'étais retrouvée en train de conduire et je me suis arrêtée à un feu de circulation. C'était rouge. À ce moment-là, cela m'est revenu à l'esprit pendant quelques secondes - mais super-rapidement - cela s'est passé comme s'il s'agissait d'un film sur moi. Ils me ranimaient et je m'observais et j'avais peur et j'ai secoué la tête et j'ai commencé à pleurer parce que je ne savais pas ce qui avait traversé mon esprit et mon cœur à cet instant précis. Je n'ai ressenti qu'une grande tristesse et j'ai commencé à crier, pleurant, demandant à Dieu pourquoi cela m'était arrivé.

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Je suis infiniment heureuse en sachant qu'il y a de la paix et de l'amour là-bas, où Dieu nous attend.

Y a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser pour vous aider à communiquer votre expérience?     Tout est formidable.