NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Jane D

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je suis allée chez mon médecin pour obtenir un traitement contre un mauvais refroidissement affectant la poitrine. Il a exigé, dans l’éventualité où je ferais une réaction à la pénicilline, que je reste au moins 15 minutes dans la salle d’attente du cabinet avant de rentrer chez moi. C’est ce que j’ai fait. Au bout de quelques minutes j’ai ressenti un étourdissement et une sensation d’obscurité refermant mon champ visuel. J’ai appelé une infirmière à l’aide. Le médecin et une infirmière ont accouru, ils m’ont prise sous chaque bras et ont commencé à me ramener à son bureau. Je me suis effondrée et ils m’ont traînée, inconsciente, sur le sol. Le médecin m’a immédiatement fait une injection d’adrénaline pour contrer les effets de la pénicilline.

Alors que j’étais inconsciente sur le sol, J’ai senti que je flottais au dessus de mon corps et que je m’élevais en direction d’un angle de la pièce. J’ai vu le médecin et l’infirmière m’injecter l’adrénaline, je les ai entendus discuter au sujet de l’événement qui venait de se produire. Je n’ai pas eu d’expérience étendue, seulement la sensation de flotter, de voir ce qui se passait dans la pièce et de les écouter parler. Dès que l’adrénaline a fait effet, j’ai senti que j’étais brusquement de retour dans mon corps, j’ai parlé avec le médecin et l’infirmière. Ils ont prévenu mon mari pour qu’il vienne, il était en effet en train de m’attendre dans la voiture. Il est resté avec moi pendant environ 30 minutes, jusqu’à ce que je sois capable de me lever et de sortir de la clinique. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Indécise. L’expérience a été provoquée par une réaction allergique à l’injection pénicilline, administrée en raison d’une pneumonie des bronches.

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. J’avais le sentiment que personne n’allait me croire.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui. Réaction allergique à une injection de pénicilline.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Inconsciente

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non. Seulement ce qui se passait dans la salle d’examen du médecin.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui. Mais je n’ai jamais interrogé le médecin au sujet de ce qui s’est produit.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Non

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Non. Il n’y a pas eu de décision en cause, j’ai juste paru retourner automatiquement dans mon corps dès que l’adrénaline a fait battre mon cœur à nouveau normalement.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non. Rien de paranormal ou d’inhabituel, simplement confortée dans l’idée que le Seigneur m’aime, qu’il est avec moi chaque jour de ma vie.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Non

De quelle manière l’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je pense que j’apprécie mieux toute la vie, la famille, les amis, etc.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. Une foi plus forte, une certitude absolue au sujet de la vie éternelle et de l’amour de Dieu.

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Uniquement mon mari. J’ai pensé que si quelqu’un devait me croire, ce serait lui.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Rien d’inhabituel.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La pire partie a été la réaction allergique elle-même. Il n’y a pas eu de partie meilleure, c’est juste quelque chose qui s’est produit.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Je me suis toujours demandé ce qui se serait passé ensuite, si je n’étais pas retournée dans mon corps.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui