NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI d'Ivette GM

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je me suis retrouvée dans un espace très long, assez étroit au départ pour moi, avec plein de gens dans le lointain, des silhouettes dans les tons gris d'intensité variable suivant la distance où je les apercevais, de plus en plus grises claires et finalement blanches au fond.

Elles étaient bien rangées en rangs par 4 je crois, et derrière toute cette foule, une énorme lumière très blanche mais pas aveuglante et pas encore  très vive. Puis ça s'est élargi quand je suis "arrivée à l'entrée". J’ai tout à coup été plongée dans une sensation de grande fête, de fête intense, il y régnait un immense bonheur. C’était une fête pour moi, j'en étais la vedette. Tout le monde était là et me regardait. Tout était pur.

J'ai eu la sensation de beaucoup de couleurs, comme s'il y avait plein de ballons multicolores partout, comme si tout était couleur, et musique douce, vivante, si belle, même si ce n'était pas vraiment de la musique comme on la connait.

J’étais séparée de ce cortège immense maintenant face à moi et tout à coup plus large, par une dizaine de mètres. Les premières personnes à l'avant  étaient mon mari qui tenait mes enfants par les épaules, ma fille à sa droite, mon fils à sa gauche. Ils affichaient un sourire énorme, je sentais que tout le monde était heureux pour moi. Quand je les ai bien vus, quand j'ai perçu leur état d'esprit, leur joie immense, leur allégresse, quand ils m'ont donné leur sourire et toute cette joie, la distance entre tous et moi s'est raccourcie en un instant et j'allais à la rencontre de chacun et eux venaient à ma rencontre en un glissement.

Je SAIS que j'étais occupée à leur dire au-revoir à chacun. J’entendais mon nom.

La foule est devenue plus dense, la lumière devenait de plus en plus vive, éclatante, attirante, et m'empêchait de voir le nombre de personnes qui suivaient; les silhouettes très éloignées que je ne reconnaissais pas encore devenaient de plus en plus difficiles à distinguer par la lumière qui devenait plus intense.

J’étais arrivée à mon plus jeune frère, quand tout à coup tout est devenu en noir et blanc, sans couleur, la musique s'est arrêtée, comme si on éteignait les boutons les uns après les autres. J’ai perçu l'appel de mon nom, de plus en plus fort, mais plus comme avant, et j'ai vu le visage de mon mari penché au-dessus de moi. Il m'a encore appelée, et j'ai eu la sensation de réintégrer ce monde-ci. Comme si il n'y avait plus de sons ni de couleur autour de nous ici, j'ai ressenti une grande déception d'être tirée de ce lieu si doux, de cette fête, de cet amour, de cette allégresse immense, déçue de me retrouver ailleurs que là; autour de moi les couleurs étaient atones, pauvres. Je n'ai pas compris tout de suite ce que je faisais là au sol, je croyais être capable d'être debout et en pleine forme. Je me suis dit que j'allais de nouveau avoir mal, de nouveau me sentir mal.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots? Oui, difficile de trouver les mots pour décrire, les mots sont trop pauvres, n'expriment pas assez l'intensité et le merveilleux de ce que j'ai ressenti.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  Quand j'allais à leur rencontre à tous dans tout cet amour.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Plus de conscience et de lucidité qu’en temps normal.

Si votre niveau d’état de conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience était différent de votre état de conscience et de lucidité de tous les jours, veuillez l’expliquer s’il vous plaît: toutes mes sensations et perceptions étaient plus intenses, plus exacerbées, tout était à la fois plus intense. L’amour que j'éprouvais pour chacun d'eux, et l'amour qu'ils éprouvaient chacun pour moi. Il allait arriver quelque chose de merveilleux, c'était déjà indescriptible, et je m'en sentais... digne, à la hauteur.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours? Oui, je voyais le cortège comme à la fois de côté, mais aussi dans son ensemble, et aussi je voyais, je savais que chaque personne dont j'avais fait la connaissance dans ma vie était là.

Couleurs plus intenses, vibrantes, quel mot pourrais-je employer.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale? Oui, tout plus net, plus beau, plus pur.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Non

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? Intense bonheur, joie indescriptible, joie de pureté.

Etes-vous passée dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?  Oui, je crois que oui mais c'était très court et gris. Je n'ai pas eu la sensation d'un tunnel.

Avez-vous vu une lumière? Oui, c'était en fond de ce que je vivais, comme une grande toile de fond mais c'était plein de vie et de joie, c'était vivant et très lumineux mais même quand elle devenait plus intense, jamais aveuglante. Attirante. De toute façon on s'y dirige.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui, beaucoup de personnes, je savais au début que je ne les connaissais pas toutes, mais en allant à leur rencontre, je savais que celles vers qui j'allais, je les connaissais et je prenais conscience de leur amour pour moi.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Non, l'amour de chacun pour moi et entre tous, je l'ai découvert.

Mais je n'arrive pas à l'intégrer dans ma vie actuelle.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non      

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non      

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Oui, ça m'a semblé très long, des heures et des heures. J’ai été étonnée du peu de temps que tout cela avait duré en réalité.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Indécise, je ne sais pas. Dans l'expérience, je n'ai vécu que des choses merveilleuses pour moi, tout cet amour émanant des gens et de moi.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Non, sensation de plus intense, plus beau, mille fois mieux que ce qu'on vit ici.

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Non           

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Indécise, j'ai depuis très longtemps des "sensations", des prémonitions et contacts avec des personnes décédées.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui, le lendemain et les jours qui ont suivi, à mon mari, mes enfants et leurs conjoints. Ils écoutent mais je ne sais pas si cela les a influencé d'une manière ou d'une autre.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Oui, j'en avais déjà entendu parler, j'avais lu quelques articles et témoignages de vulgarisation.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu ? 
L'expérience était tout à fait réelle. Cette expérience était très réelle, je n'arrivais pas à me remettre dans la vie quotidienne. Elle avait pris toute l'importance de vie.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ? Je suis très frappée par cette constante d'amour qui revient dans les expériences dans ma vie, que ce soit dans celle-ci ou quand Dieu s'est manifesté en venant à moi, et que j'ai compris qu'il est une Enorme force d'amour. Je le sens comme une colonne d'amour toujours présente près de moi, en hauteur ou en longueur.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience ? L'expérience était tout à fait réelle. Elle fait partie de moi, elle me pèse, je n'arrive pas à vivre normalement.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui, les personnes que j'ai rencontrées dans les semaines qui ont suivi cette expérience ont pris une autre importance, la vie a une autre importance, j'étais "en quête" avant cette expérience, maintenant encore autant. Je sais qu'il faut que l'amour prime, dans les relations, je sens qu'il est temps d'avoir des relations vraies, et non plus superficielles. Il faut du temps pour les autres.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non      

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non      

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? 

- après mon retour à cette vie, j'ai été très secouée, je me suis sentie incapable de réintégrer ma vie comme avant, j'étais dans un état second. Plus rien n'avait d'importance. Je ne me situais plus dans cette vie. J’ai du mal à me retrouver, à vivre "bien". Je voudrais du temps, pour intégrer tout cela et en tirer le meilleur.

- mais il y a une chose dont j'ai bien conscience, depuis lors, et c'est ceci : on ne sait absolument pas quand on va partir, et nos meilleurs projets et espoirs ne servent à rien dans ce cas. Il faudrait être toujours prêt.

- j'étais très active, toujours speedée, une "super-woman" capable de faire beaucoup de choses à la fois et d'assumer.

Depuis cette expérience, je me suis posée, j'ai la sensation de tomber dans la contemplation plutôt que dans l'action, je veille à mon entourage proche, ma famille, mais je n'ai pas trouvé d'équilibre.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Indécise, difficile de décrire l'état actuel, ce qu'elle a entraîné, et je sens que c'est aussi important.

Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ? Je ne vois pas.