NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI d’Halina J

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J’étais allongée sur une table d’opération, je me souviens que le Dr Broca m’administrait de l’éther. Après quelques secondes j’ai vu mon corps flottant dans les airs, se déplaçant vers la droite de la pièce. J’étais stupéfaite de ce que je voyais (je me suis souvenu de chaque détail de l’opération, je l’ai racontée au médecin tandis qu’on me ramenait à ma chambre après l’opération). Je suis allée plus loin vers la droite, tout à coup je me suis retrouvée dans un désert gris, j’ai entendu une voix souterraine qui disait : « DIEU existe,  DIEU existe,  DIEU existe. » (je ne parviens toujours pas à me rappeler si la voix parlait Polonais ou Anglais). C’est le mot extase qui décrit le mieux mon sentiment. En plus de l’extase, je ressentais également une grande révérence envers Dieu. J’ai progressé jusqu’à atteindre un  tunnel et des rayons de Soleil. Je me suis agenouillée et j’ai senti la présence de Dieu. Je dois dire qu’à cinq ans, j’étais fascinée par le soleil, je m’efforçais de l’atteindre pour le toucher. J’ignore si cela a une signification, mais je sais que j’ai beaucoup changé depuis cette expérience. Je ne suis plus la personne que j’étais. J’aime les gens tels qu’ils sont. J’aime parler à Dieu en silence. Je repense toujours à ce qui s’est passé en 1978. J’en ai parlé aux médecins qui m’ont opéré, aux infirmières et à d’autres patients également. Je dois également dire que j’ai retrouvé mon état normal après l’incision pratiquée au ventre, au bout de 2 heures j’ai pu marcher comme si de rien n’était. 

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Au moment de l’expérience une situation mettait-elle votre vie en danger ? Non

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’étais sous anesthésie générale, mais c’était comme dans la vie réelle.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? On ne peut pas la comparer à un rêve. C’était plutôt une stupéfiante réalité de béatitude et de paix.

Décrivez votre apparence ou forme hors de votre corps : Ma conscience était liée à un corps translucide.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? Contentement à 100 %, grand sentiment d’amour.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Oui. Souterrains, trois fois : « Dieu existe ». Ensuite quand j’ai été proche du Soleil, j’ai pensé : « Voilà l’apparence de Dieu. ».

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Un immense Soleil de couleur orange, or et rouge.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Oui. J’ai reçu la réponse à la question sur l’existence de Dieu, cette année là je doutais qu’IL existe.

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Oui. Les médecins et les infirmières ont été surpris quand je leur ai dit que j’avais vu toute l’opération, quand j’ai décrit qui faisait quoi.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Je me sentais chez moi et je ne voulais pas partir. Quand on m’a ramené dans ma chambre, je répétais aux médecins : « Je veux retourner là-bas. Je veux revenir chez moi ! ».

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Ce monde est du domaine de Dieu et de ses lois. Il me fallait y croire et interpréter ces lois.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui. J’étais au bout du tunnel mais je n’avais pas peur, j’étais juste très intéressée et confiante.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. En me rendant au travail, à Phoenix en Arizona, normalement je démarre au carrefour quand le feu passe au vert, mais cette fois là j’ai grillé le feu rouge et j’ai eu un accident. Ma mère et mon père sont venus à moi en rêve 3 jours avant l’opération (21 août 2003). J’ai téléphoné à une amie pour lui dire que mes parents étaient venus me chercher. J’y ai beaucoup réfléchi. Après l’opération j’ai dit aux médecins que quelque chose n’allait pas. J’avais les intestins pliés et j’ai dû subir une autre opération, à Seattle dans l’Etat de Washington.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Je sais très souvent ce que pensent les gens.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Je ne recherche pas l’argent, ni les biens matériels. J’aide les pauvres ou des personnes dans des moments difficiles de leur vie. J’essaie de raconter mon expérience et d’inspirer les gens.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Je l’ai dit à ma mère, elle a répondu : « Ma chérie ne le raconte à personne. Les gens penseraient que tu es folle. ». Les autres personnes ont été intéressées.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure : savoir que Dieu existe ; la pire : revenir sur terre.

Souhaiteriez-vous ajouter autre chose au sujet de l’expérience ? J’aimerais que tout le monde puisse vivre ce que j’ai vécu. Je ne peux pas discuter l’existence de Dieu, je sais qu’il existe. Au dessus, sur et en dessous du sol.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Le flux d’amour envers toute l’humanité.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Tout ce que j’ai décrit jusqu’ici est exactement ce que j’ai vécu.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Je dois dire que vous traitez ces expériences de façon professionnelle. Elles sont familières à de nombreuses personnes. Je vous souhaite bonne chance dans votre travail à venir, je vous laisse avec l’esprit que je sens présent intérieurement.