NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Gwen J

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

J’étais assise près de ma fille, lorsqu’un rocher plus gros que notre car de tourisme s’est écrasé à l’arrière, à l’endroit où nous nous trouvions. Ma fille et moi étions en train de dormir. J’ai immédiatement compris que j’avais un pneumothorax et que j’allais mourir si personne ne s’en rendait compte. Je me souviens que mes dents se sont violemment entrechoquées,  au point que certaines se sont brisées (ce qui a probablement provoqué la commotion), mais je n’ai absolument pas perçu le choc à la tête qui a entraîné la rupture des dents. J’étais totalement focalisée sur moi-même, je n’avais pas conscience de ma fille. On m’a dit que je devais me lever et sortir du bus, j’ai répondu que j’en étais incapable. La personne m’a alors dit de rassembler toutes mes forces et de me lever (elle a confirmé ces paroles). J’ai commencé à me lever, ensuite je n’ai plus souvenir de mon environnement physique, jusqu’à mon réveil 7 heures plus tard sur la table de radiographie à l’hôpital de Cuzco. 

Je me suis probablement rendu compte de ma perte de connaissance seulement deux semaines plus tard, je n’avais aucune idée de la durée entre l’accident et l’arrivée à l’hôpital. Au début je ne me rappelais rien de ces 7 heures, mais quand le souvenir est revenu cela a été très difficile. A cause des blessures, j’étais physiquement presque incapable de bouger et de dormir, au début je n’arrivais pas à comprendre pourquoi je devais réintégrer le corps physique. Je me souvenais que je m’étais à nouveau totalement fondue en Dieu. Il s’agissait d’un vide, d’une obscurité, mais aussi d’un amour inconditionnel. Je n’étais plus un être distinct. J’étais à l’endroit dont je faisais partie, là d’où je venais. C’était parfait. Lorsque le temps de repartir est arrivé, il m’a à nouveau fallu me différencier de Dieu, redevenir une âme distincte. Je faisais pourtant toujours partie de Dieu. Ensuite je suis revenue sur terre dans ce corps physique. 

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?   Oui  je souffrais d’hémorragies pulmonaires bilatérales, d’un pneumothorax, d’une commotion et de fractures multiples côté gauche. Ma pression artérielle chutait rapidement et ma respiration est descendue à 4 fois par minute. Je me trouvais à environ 4000 mètres d’altitude. On m’a dit que j’étais froide et grise, l’infirmière a eu le sentiment que j’étais en train de décider si j’allais vivre ou mourir. 

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?  Oui     Il est difficile de communiquer correctement les sentiments. 

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Juste après l’accident, avant de perdre connaissance. Je suppose que j’ai continué à parler, mais je n’ai aucun souvenir durant une période de 7 heures suivant l’accident. 

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours ?      Davantage consciente et lucide que d’habitude.  Je savais exactement ce qui n’allait pas dans mon corps. Cela a persisté pendant quelques jours après l’accident, alors que je perdais et reprenais connaissance. Je ne ressentais toutefois aucune douleur. 

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.   Tout était noir, mais je sentais que je pouvais voir. 

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.   Comme d’habitude. 

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?   Non   

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?   Euphorie   

Avez-vous traversé un tunnel ?   Non   

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?   Non   

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?    J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle

J’ai rencontré une présence distincte que j’appellerais « Dieu ». 

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres ayant vécu précédemment sur terre et dont le nom est mentionné par les religions (par exemple : Jésus, Mahomet, Bouddha, etc.) ?   Non   

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?   Non   

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?   Non   

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?   Un monde nettement ésotérique ou surnaturel

C’était un vide, des ténèbres, pourtant toute lumière y était contenue en même temps. 

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?   Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps

Le vide se situait hors de l’espace et du temps 

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?   Tout au sujet de l’univers

Nous ne faisons qu’un avec Dieu, nous sommes Dieu, différenciés de Dieu uniquement dans le but de prendre un corps physique pour venir sur terre. 

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?   Non 

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?   Non 

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?  Des scènes de mon avenir personnel

Je ne m’en suis pas rappelé spécifiquement jusqu’au premier anniversaire de l’accident. Je me suis rendu compte que j’avais voyagé dans l’avenir afin de voir ma vie et savoir pourquoi je devais repartir, je ne voulais en effet pas revenir sur terre. Je ne me suis rappelé d’aucun détail, mais j’ai alors eu la sensation d’un pli dans le temps. 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir s spécifiques suggérant que l’existence persiste (ou non) après la vie terrestre (vie après la mort) ?   Oui   Nous ne faisons à nouveau plus qu’un avec Dieu, aucune séparation. Si notre tâche est terminée, alors nous fusionnons à nouveau avec Dieu. J’ai eu le sentiment que si le travail de notre âme n’est pas terminé, alors la fusion ne se produit pas. C’est la raison pour laquelle l’EMI d’autres personnes est différente. J’avais atteint le but ultime. 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant que Dieu ou être suprême existe (ou non) ?   Oui   Le vide c’était Dieu, tout est Dieu 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant que vous existiez (ou non) avant votre vie actuelle ?   Oui   J’existais en tant que Dieu, puis je me suis différenciée afin de devenir moi dans cette vie-ci. Au cours de l’expérience je n’ai à nouveau plus fait qu’un avec Dieu, j’ai dû me redifférencier pour redevenir moi. 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques suggérant qu’il existe (ou non) un lien ou une unité/unicité ésotérique dans l’univers ?   Oui   Nous faisons tous partie de Dieu, nous émanons de Dieu. 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant le sens ou le but de la vie terrestre ?   Non   

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant les difficultés, défis, épreuves de la vie terrestre ?   Non   

Pendant votre expérience, avez-vous découvert des informations / un savoir spécifiques concernant l’amour ?   Oui   Le vide est amour inconditionnel 

Pendant votre expérience, avez-vous découvert d’autres information / un autre savoir spécifiques que vous n’avez pas mentionné pour d’autres questions et qui serait pertinent pour vivre nos vies terrestres ?   Oui   La mort n’est pas à craindre, elle est merveilleuse. 

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?   Indécise   Pas au début, mais le but est devenu très clair en revivant l’expérience, en demandant aux esprits pourquoi je devais repartir. Je devais aider d’autres personnes à comprendre ce qui les attend après la mort afin qu’elles n’aient pas peur. J’aide également des esprits égarés à passer en trouvant la lumière (même si je ne me rappelle pas avoir vu de lumière). 

Ce qui s’est produit pendant votre expérience comportait :   Un contenu en partie conforme et en partie non-conforme aux croyances que vous aviez au moment de votre expérience   J’ai été surprise de faire l’expérience des ténèbres. Par contre, l’amour inconditionnel cadrait bien avec mes croyances. 

Comparez le degré de précision de votre souvenir de l’expérience avec le souvenir d’autres évènements qui se sont produits à l’époque ?   Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque   Le séjour à l’hôpital est moins net. Je me souviens de l’expérience comme si elle venait d’avoir lieu aujourd’hui. 

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   J’ai fini par quitter mon emploi, je suis repartie au Pérou pour plusieurs mois afin d’étudier les traditions de guérison spirituelle du cru qui m’avaient probablement sauvé la vie. Mes priorités ont changé, je suis bien plus ouverte aux orientations des esprits. J’ai totale confiance en les esprits afin qu’ils me guident dans tous les aspects de ma vie. Lorsque je crois avoir la maîtrise, ce n’est qu’une illusion. 

Mon expérience a directement entraîné :   de grands changements dans ma vie 

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?   Oui   Je crois qu’on peut se soigner soi-même, qu’une personne comprend son propre corps mieux que quiconque. Je crois que nous ne consistons pas seulement en un corps physique mais aussi en un corps énergétique et spirituel. Ce qui se passe au niveau émotionnel et spirituel influence notre corps physique. Si les corps émotionnel et spirituel sont équilibrés, alors le corps physique est sain. Si l’on est déséquilibré, alors le corps physique tombe malade. 

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?  L’expérience de l’amour total et inconditionnel est la plus significative, mais aussi la plus difficile à prolonger ici-bas. 

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?   Oui   Je vois et j’entends des esprits, parfois des anges. Lorsque je pratique le Tai Chi, j’entends souvent la voix du Maître décédé, ou bien des esprits de la montagne, me donner des instructions (parfois en douceur, parfois de manière plutôt rude). Je comprends les leçons de la nature,  comme la manière dont se forment les nuages ou celle dont volent les oiseaux ou encore comment coule une rivière. Je peux me relier à la nature de façon à pouvoir demander avec succès au vent d’écarter les nuages afin de voir la pleine lune. 

Plus fréquemment, les esprits me jouent des tours. Par exemple, je me suis retrouvée presque en panne d’essence au milieu de nulle-part dans le Montana, j’ai demandé une station. Immédiatement, j’en ai vu une, mais elle était fermée ! J’ai donc demandé une station ouverte. Quelques minutes plus tard j’en ai trouvé une, mais les quelques pompes disponibles étaient vides… « Bon, ça suffit maintenant ! ». 

De même, je peux communiquer par télépathie avec les bébés et les enfants. J’ai rendu visite à un pédiatre à Mexico, il m’a dit qu’il avait un patient intéressant pour moi, un garçonnet de 3 ans qui ne parlait pas. Il avait été examiné, on l’avait même envoyé consulter un spécialiste, on n’en connaissait toujours pas la raison. Le garçon m’a « dit » que les mots étaient une perte de temps, que les gens devraient parler comme lui avec leur esprit. Par télépathie, je lui ai dit qu’il devait vraiment parler parce qu’on allait continuer à pratiquer des examens sur lui. 2 jours plus tard j’ai vu le pédiatre qui m’a appris que ce garçon était revenu parce qu’il était malade. Mais il a alors demandé oralement où je me trouvais et s’est mis à parler à voix haute. Ainsi, lorsqu’un enfant ou un bébé vient au cabinet, que je ne parviens pas à découvrir ce qui ne va pas, je le lui demande et souvent il le sait. 

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui  Au début j’étais très en colère d’avoir dû revenir ici, ce n’est donc pas avant de m’être totalement rappelé la raison de mon retour que j’ai pu la raconter, il m’a fallu environ un mois je pense. Personne ne comprend vraiment. Les personnes qui comprennent plus ou moins sont mourantes, ou elles ont un proche mourant, ou bien elles ont vécu une EMI. 

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?   Oui   J’avais lu sur le sujet, mais la plupart des gens ont vu des proches disparus ou une lumière. Je ne comprenais pas pourquoi mon expérience semblait si différente. 

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité :   L’expérience était tout à fait réelle. Elle était absolument réelle. J’avais fait l’expérience de l’amour écrasant du divin. 

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience :   l’expérience était tout à fait réelle. Quand les gens ne croient pas en Dieu, je leur dit : « Je n’ai pas foi en Dieu, j’en ai fait l’expérience. Et je ne peux réfuter cette expérience. ». 

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?   Oui   Ces relations sont davantage fondées sur une quête spirituelle partagée. Je n’ai pas de temps pour des relations frivoles. 

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Oui   Je passe de plus en plus de temps dans la nature, particulièrement dans les montagnes. La vie spirituelle est ce qui compte le plus dans notre existence sur cette terre. Nous ne sommes pas forcément ici pour apprendre une leçon (bien que nous recevions effectivement des leçons lorsque nous dévions du chemin), par contre nous sommes ici pour faire l’expérience de la joie de cet endroit et du lien avec toute chose. 

Je passe habituellement 40 minutes chaque matin à psalmodier et méditer, puis je pratique le yoga ou le Tai Chi avant d’aller travailler. Je n’ai  jamais été autant assidue avant l’accident. 

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?   Oui   Un exercice chamanique des processus de la mort a fait resurgir les souvenirs. 

Souhaitez-vous ajouter autre chose concernant l’expérience ?   Avant l’accident j’avais téléchargé des informations pour mon voyage imminent au Pérou qui était d’ordre spirituel. Ces informations indiquaient que les rites que nous allions recevoir étaient les plus élevés des rites incas. Selon la coutume, le corps physique peut être recréé après la mort. J’avais le sentiment que je pourrais bien mourir pendant le voyage. J’étais à mon cabinet 2 semaines avant de partir et j’en ai fait part à mon collègue. Après son départ, j’ai entendu une voix me dire que je pouvais effectivement mourir et que j’avais le choix de faire ce travail ou non. J’ai répondu que je sentais que la tâche était de la plus haute importance et que cela pouvait éventuellement sauver des gens de ce monde. Je n’en ai parlé à personne et j’ai oublié, jusqu’à l’accident. Dès que l’accident s’est produit, je me suis souvenu de cet évènement mais, je ne sais comment, j’ai compris que je n’allais pas mourir. Lorsque je suis revenue chez moi, j’ai regardé les informations que j’avais imprimées, aucune adresse web ne figurait sur les pages et je n’ai jamais pu retrouver le site, y compris en saisissant les mêmes mots clés. 

Environ un an et demi plus tard je suis retournée au Pérou. J’y ai rencontré un chaman qui lit dans les feuilles de coca. Il m’a dit que j’allais venir 1 ou 2 ans au Pérou pour apprendre la cosmologie andine et les traditions de guérison. J’étais parent isolé avec trois jeunes enfants, il n’en était pas question. J’ai demandé aux esprits d’être dégagée de cette voie. Trois jours plus tard, une amie du Pérou qui avait subi une opération s’est mise à saigner. Comme je suis médecin, elle m’a demandé de l’aider. Mais elle m’a avoué ensuite qu’elle pensait que son saignement était dû à quelque chose qu’elle avait mal fait dans sa vie. Médicalement, j’étais loin de mon domaine. J’ai donc demandé pardon aux esprits d’avoir souhaité sortir de ma voie et je les ai priés de m’aider. J’ai senti qu’un des esprits de la montagne venait se poser sur mon épaule sous la forme d’un oiseau, me donnant des instructions de soin. Puis je l’ai vu descendre en volant  et utiliser son bec pour faire une suture. Ensuite il est revenu sur mon épaule  et m’a ordonné de lui dire qu’elle était pardonnée et guérie. J’ai répondu que je ne pouvais pas faire cela. Il a donc répété son ordre, j’ai répété que je ne comprenais pas, que je n’avais pas le pouvoir de faire cela. Il a alors rétorqué : « N’as-tu pas demandé mon aide ? ». J’ai donc dit trois fois qu’elle était pardonnée et guérie. Mon amie s’est alors « réveillée » en indiquant qu’elle se sentait bien, le saignement ne s’est pas répété. Je me suis donc dit : « Eh bien ! Je crois que je vais passer 1 ou 2 ans à apprendre ces méthodes. » (Plutôt le reste de ma vie !). Ce chemin spirituel est difficile, mais je ne cèderais ma place pour rien au monde.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?   Oui