NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Georgeanne M

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Depuis 2 semaines déjà j'avais une fièvre très élevée. La semaine d'avant j'étais allée chez le docteur, mais sans amélioration. Je devenais plus faible de jour en jour. Ce jour-là je me suis décidée à consulter un autre médecin. Il m'a fait une piqûre et m'a donné des médicaments. Plus tard, au même soir, je me sentais un peu mieux. Clôturée dans ma chambre depuis 2 semaines, j'ai décidé d'aller au marché de nuit près de la cité universitaire. J'étais encore faible, mais j'avais besoin d'air frais. Ma copine m'a accompagnée et nous sommes allées au marché. Pendant que ma copine choisissait des chaussures, mes doigts ont commencé à trembler, j'étais étourdie. C'est alors que je me suis évanouie, prostrée dans la rue. Soudain, je flottais et je voyais ma copine qui criait au secours.  Puis j'ai vu mon corps allongé sur la chaussée. Je n'en croyais pas mes yeux, et j'ai commencé à hurler - Suis-je morte? - mais personne ne semblait m'entendre. J'ai vu une foule qui s'assemblait autour de mon corps. C'est à ce point-là que j'ai ressenti une force quelconque qui me retirait de la foule, comme une espèce d'aspiration, puis je me suis retournée et j'ai vu une lumière brillante, éblouissante... mais belle... Je ne saurais caractériser cette lumière. J'ai fait demi-tour encore une fois pour contempler mon corps, et en même temps je flottais plus loin... vers la lumière... je quittais la foule au bord de la route.

Je montais si rapidement vers la lumière, c'était comme un chemin lumineux, avec des couleurs des deux côtés. C'était très beau, cela ressemblait au paradis. Puis je me suis mise à pleurer. Je me disais que j'étais trop jeune pour mourir, je ne voulais pas mourir, pas maintenant. Ce n'est pas encore mon heure. Et tout de suite je me sentais comme poussée, éloignée de la lumière.  Je flottais rapidement dans le sens opposé, et je voyais d'en haut ma copine qui tenait mon corps et pleurait. C'est comme si une force énergique m'avait repoussée dans mon corps, où je me suis réveillée, trempée de sueur. Ma copine m'a raconté que je m'étais évanouie, mais je n'arrive même pas à m'expliquer à moi-même ce qui s'est passé ce jour-là. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter?  Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots? Incertaine. En fait, j'ai vu mon propre corps allongé sur la route, et ma copine qui criait au secours. Je craignais que personne ne trouve croyable mon expérience.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie?

Incertaine. J'avais, par à-coups, une fièvre élevée depuis déjà 2 semaines, lorsque j'ai traversé cette expérience. Je suis allée chez le docteur, et je me suis évanouie plus tard dans la soirée avant de pouvoir prendre des médicaments.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience?
Très clair.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve? Non. C'était tellement réel.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Oui.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience?  J'étais confuse et apeurée.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels? Oui, un bruit de vent, ou plutôt d'une brise, mais très calme, très soulageante, en fait.

Avez-vous reconnu un lieu familier, provenant d’enseignements religieux ou rencontré des lieux habités par des créatures incroyables ou extraordinaires? Oui, je suis sûre que c'est le paradis. C'est si beau et paisible.

Avez-vous vu une lumière? Oui. Un chemin avec une lumière blanche et brillante.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui. Je voyais ma copine qui criait et pleurait, et j'ai vu la foule qui se groupait autour de mon corps.

Avez-vous expérimenté un état altéré de conscience pendant que vous étiez hors de votre corps ou assimilé ?Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite? Oui. J'ai raconté à ma copine qu'elle avait très vite paniqué, elle en a été étonnée.

Avez-vous remarqué le fonctionnement des 5 sens, s'il y avait des différences à noter? Oui, tous mes 5 sens fonctionnaient très bien.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps? Non

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers? Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Non

Avez-vous été impliquée dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui, j'ai pleuré, ne me croyant pas prête à mourir.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience?

Incertaine. J'ai rêvé le décès de mon père. J'ai rêvé les détails des funérailles, et quelques semaines plus tard papa est mort, tout comme je l'avais prévu dans mon rêve.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé? Oui. Ma croyance en Dieu est plus forte maintenant.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière? Ma croyance en Dieu est plus forte maintenant, et je vivrai ma vie dans les limites du possible. La vie continue.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé? Oui, j'apprécie tout ce que Dieu me donne.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes? Non

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience? Je me sentais bénie.
 

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience?

 (Le pire) c'était de voir mon corps sans vie. C'est effrayant. La meilleure partie, c'était de connaître le paradis.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ?  Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui, c'est la vérité. C'est tout ce que je peux dire.