NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI George L


 

Description de l’expérience:

Il était presque 1 heure trente du matin et je conduisais l’Oldsmobile Delta de ma grand-mère. Mon ami Donnie était sur le siège passager. J’ai ralenti arrivé à la place de parking et j’ai éteint le moteur. Alors deux hommes jeunes se sont approchés du véhicule. Ils m’ont ordonné de sortir de la voiture. J’ai supposé qu’ils voulaient me la voler. L’un d’eux a été du côté passager ou était assis Donnie. On était en Août et les deux vitres avant étaient abaissées. Le gars à côté de Donnie s’est rapidement positionné devant la vitre et a pris les clefs de contact. Tous les deux, nous lui avons arrachés les clefs des mains et elles sont tombées sur le sol de la voiture, entre mes jambes. L’autre gars de mon côté a sorti un pistolet chromé avec un manche nacré. Il l’a pointé sur ma tête. Je sentais le canon me frôler la peau puis il l’a éloigné. J’ai dit quelque chose comme : “ C’est arme est factice” car elle ressemblait à celle que j’avais eu étant petit. Une de celle qui fonctionne avec des pétards. He bien, ses yeux se sont agrandis d’étonnement et il a tiré sur la fenêtre derrière moi. C’était une Oldsmobile 4 portes et tout ce que j’ai pensé à ce moment-là c’est : «  Comment je vais expliquer ça à grand-père ». Le tireur a pointé de nouveau l’arme sur mon visage. J’ai positionné mon bras gauche afin de protéger ma tête et je me suis accroupi pour trouver les clefs. Il y avait beaucoup de clefs dans le trousseau. Ma main est tombée pile dessus. Quand j’ai fait cela, le gamin de mon côté a dû penser que j’allais prendre une arme rangée sous le siège ou quelque chose comme cela. Il a commencé à décharger le révolver à travers la vitre ouverte. Croyez-le ou non, la clef que j’avais réussi à prendre dans tout ce paquet de clefs, était en fait la clef de contact, clé que j’ai activée avec une surprenante précision. Les balles volaient à travers la vitre. J’ai démarré la voiture et j’ai appuyé sur la pédale à fond. Alors que je m’éloignais, j’ai levé mon bras gauche pour protéger ma tête, et grâce à Dieu heureusement que je l’ai fait car j’ai pris une balle juste dans la partie supérieure de mon bras, qui m’a entamé l’os.

Alors que nous roulions vite vers le centre, vers l’hôpital, Donnie m’a regardé et a dit : Georgie ! Tu as pris des impacts de balle partout ! Bon sang! Tu saignes partout !   J’avais pris deux impacts de balles en toute sécurité, deux dans mon abdomen et l’autre dans mon bras. Les tirs à l’abdomen ont traversé mon foie et mon estomac et une balle avait perforé mon poumon droit. J’avais déjà parcouru quatorze kilomètres quand j’ai senti que je partais aussi j’ai arrêté la voiture et j’ai demandé à Donnie qu’il court chercher de l’aide car j’étais en train de mourir. Je suis chasseur et je sais qu’un cerf ne va pas loin avec une balle dans le foie. Après, il a abandonné la voiture et il a couru pour demander de l’aide. J’ai mis l’attestation d’assurance dans la portière. Je suis sorti de la voiture et j’ai marché jusqu’au centre de la rue espérant qu’une voiture passe et me voit. Personne n’est passé. Je commençais à sentir que je m’en allais aussi je me suis allongé au milieu de la rue, qui était agréablement chaude, alors que je commençais à avoir très froid. Couché de dos, j’ai regardé les étoiles et j’ai pensé à mon petit garçon de 2 ans, Stephen et qui prendrait la place de son papa. Je savais que je mourrais. Ce fut ma dernière pensée.

Alors je suis mort.

Mon âme ou mon esprit a abandonné mon corps et a été dans un endroit dont je ne me souviens pas. Alors je flottais, mes mains sur les épaules de mamy et de papy pendant qu’ils marchaient dans le couloir de l’hôpital. Mon esprit s’est déplacé à la salle de chirurgie ou je regardais vers le bas mon corps avec tous les docteurs, les tubes, et des choses qui sortaient de moi. Seul mon visage apparaissait à travers les carreaux de faïences vernies du toit. J’étais sur le toit, je ressentais comme mes pieds et mes jambes voulaient flotter vers le haut.

Alors instantanément, je me suis retrouvé à la tête de la table d’opération. Je regardais toujours depuis les carreaux de faïences vernies du toit lorsque j’ai vu cette forme blanche aux pieds de la table de chirurgie. Elle me ressemblait beaucoup. Hauteur, constitution, poids. Tout pareil! Comment cela s’est passé, je suis lentement rentré dans mon corps et j’ai fait le chemin depuis mes pieds jusqu’à finalement disparaître à l’intérieur de mon visage et c’est alors que je suis revenu à la vie.

Il y aurait plus à dire mais je cours après le temps avec l’ordinateur de la bibliothèque.

Information préalable:

Sexe:  Masculin

Date de l’EMI: 8 Août 1992

Lors de votre expérience, Vous vous sentiez-vous menacée par quelques circonstances extérieures?  Attaque criminelle.

Description de l’EMI:

Quel regard portez-vous sur votre expérience?  Mitigée.

Une drogue ou un produit pharmaceutique aurait-il pu affecter votre expérience ?  Non.

Contenu de l’expérience: Expérience hors du corps.

Contenu de l’expérience:  Lumière surnaturelle.

Contenu de l’expérience:   Un paysage ou une ville surnaturelle.

Contenu de l’expérience:   Forte tonalité émotionnelle.

Contenu de l’expérience:   Connaissance ou but spécial.

Contenu de l’expérience:   Conscience des évènements passés de sa vie.

Contenu de l’expérience:   Conscience du futur.

Contenu de l’expérience:   Une frontière ou un point de non-retour.

Dieu, spiritualité et religion:

Quelle importance donniez-vous à votre vie religieuse / spirituelle avant votre expérience ?   Incertain.   

Quelle est votre religion maintenant?  Modérée.  

Contenu de l’expérience:   Présence d’êtres surnaturels.

En ce qui concerne nos vies terrestres en dehors de la religion:

Des changements dans votre vie, suite à votre expérience de mort imminente (EMI)   ?    De plus en plus.

Après l’EMI: 

Suite à votre expérience, avez-vous changé de travail ?   Travail ou études.

Avez-vous ressenti un changement psychique, suite à votre expérience ?  Ma sensibilité  s’est développée, ma capacité de guérir ou mes capacités psychiques.

Suite à votre expérience, avez-vous ressenti un changement dans votre peur de la mort?    Sensations au sujet de la mort.

Ce type d’expérience a-t-il été difficile à décrire avec des  mots?   Oui   Je n’en parle jamais, excepté avec peu de personnes, et des personnes non croyantes.

Les questions formulées et les informations que vous nous avez fournies décrivent-elles de façon précise et exhaustive votre expérience ?  Incertain.