NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Garry R

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Ma famille avait voyagé pour visiter des amis en Caroline du sud. J’avais 9 ans et ma petite sœur 4. Nos amis vivaient dans une maison ancienne en cours de rénovation. J’étais le genre d’enfant qui aime explorer, J’ai découvert un placard à l’étage avec un grand trou dans le plancher semblant mener à une pièce secrète. J’ai tenté de descendre par le trou, j’ai glissé et suis resté coincé. Mon propre poids me comprimait le diaphragme et j’avais les bras immobilisés.

Je n’ai ressenti qu’un bref instant de panique, puis très calmement et sans transition j’ai perdu connaissance. Je suis alors sorti de mon corps et me suis retrouvé en train de flotter au milieu de la pièce. J’avais conscience de l’intégralité de la pièce, de mon corps bloqué, de l’environnement à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. J’avais également conscience d’un genre de brume scintillante environnant la zone et d’instant en instant plus distincte et tangible.

Alors que je me sentais très calme et serein, J’éprouvais également un sentiment d’urgence, dans le sens où si je n’obtenais pas rapidement de l’aide, je n’allais plus pouvoir revenir.

Je savais que ma sœur était en train de jouer avec nos amis dans la cour. J’ai traversé la fenêtre du second étage et je suis descendu dans la cour. Je me suis positionné à quelques centimètres du visage de ma sœur. Je savais ne pouvoir émettre de sons. Bien que j’aie pu entendre les pensées de ma sœur, je sentais une résistance entre nous, comme si une épaisse couverture de laine m’empêchait de communiquer avec elle. 

D’une manière ou d’une autre, je savais comment focaliser mon attention en l’équivalent d’un cri, j’espérais que cela pourrait vaincre la résistance. J’ai dirigé toutes mes pensées vers elle en un hurlement à l'aide. Elle s’est tout à coup mise à courir vers la maison. 

Je suis retourné vers mon corps, découvrant que ma sœur avait mené les adultes dans la pièce. Ils m’ont retiré du trou et je me suis remis à respirer.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?         Oui            Etouffement

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?   Oui     Cette description ne retranscrit que le simple aspect unidimensionnel de l’expérience. La véritable expérience était tellement intense, détaillée, complète, que chacun de ses menus éléments (par exemple flotter, ressentir, se déplacer, communiquer) nécessiterait un épais volume pour le décrire complètement.

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Davantage conscient et lucide que d’habitude    Pendant la période où j’étais hors du corps. J’étais totalement conscient de mon environnement, je connaissais l’emplacement de chacun et de chaque chose dans le bâtiment ainsi qu’à l’extérieur. L’expérience était de type panoramique et globale.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    La comparaison n’est pas vraiment possible. La vue pendant l’expérience était multidimensionnelle et panoramique. Il s’agissait d’un sens autre que la vue. Je voyais simultanément les murs, les structures internes ainsi que les parois extérieures. Les murs n’étaient pas pour autant transparents, ils m’apparaissaient normalement. Simplement, j’étais capable de voir en même temps l’extérieur et l’intérieur. 

Ce même sens générant la vue détectait également les pensées d’autrui, ce qui me donnait l’impression de « voir » ce que les autres pensaient.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Je n’avais pas directement conscience des sons. En de nombreuses manières le temps paraissait s’arrêter ou ralentir fortement. Les sons m’apparaissaient inintéressants et je ne me focalisais pas sur eux.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?    Oui   J’avais conscience que ma sœur jouait à l’extérieur de la maison et je suis allé vers elle pour obtenir de l’aide.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?            Sérénité, clarté de pensée, ainsi que la sensation de temps limité pour résoudre un problème. 

Avez-vous traversé un tunnel ?           Non     

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ? Oui     J’avais conscience d’une brume ou d’un brouillard scintillant et de plus en plus distinct ou tangible. Il brillait légèrement et semblait s’écouler dans et autour des objets massifs.

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?            Non  

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?         Oui    J’avais conscience de la localisation, des activités et des pensées de chaque personne en vie dans les environs.

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Non     

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?          Non     

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?     Le temps paraissait aller plus vite ou plus lentement que d’habitude            Il semblait y avoir deux cadres de référence au temps. Le cadre terrestre paraissant quasiment à l’arrêt. Le cadre spirituel ou hors du corps qui se déroulait normalement. Ce cadre spirituel dépassait toutefois le simple écoulement du temps, c’était plutôt similaire au sens physique de déplacement au-dessus du sol, la conscience d’évènements passés et à venir étant analogues à des emplacements physiques. J’avais tout à fait le sentiment de pouvoir modifier mon cheminement dans le cours du temps, de pouvoir choisir une autre destination.

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?            Tout sur moi ou sur les autres            J’avais l’impression de pouvoir faire l’expérience totale de tout ce sur quoi je focalisais mon attention. Si je voulais tout savoir au sujet d’un mur, alors je pouvais faire l’expérience d’être un mur dans une perspective globale et soudaine. En repensant à l’expérience, je peux encore vivre cette perspective globale rétroactivement, même pour des choses sur lesquelles je ne me suis pas concentré à l’époque.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Indécis      Ce n’était pas tant une limite définie qu’un mouvement vers un évènement (représenté par l’envahissement de la brume) et dont il n’y avait aucun retour possible.

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?       Je suis arrivé(e) à une décision consciente et claire de « revenir » à la vie         Je savais que je pouvais choisir de n’entreprendre aucune action, dans ce cas j’aurais quitté la terre. Ou bien je pouvais décider de tenter d’obtenir de l’aide, conservant ainsi la possibilité de rester sur terre. Les deux résultats paraissaient également satisfaisants. Choisir de rester différant simplement par le fait de savoir si j’allais y parvenir.

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?       Non     

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?        Oui     seulement dans le sens où je  possédais une connaissance globale de tout ce qui m’entourait.

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   Aucun changement dans ma vie. Le plus grand défi pour moi consiste à concilier le dogme des religions institutionnelles avec mon vécu.     

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?    Indécis     Pas après cette expérience-là, car je suis né avec des souvenir de vie précédant la naissance.

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    Indécis     Il semble que j’aie toujours possédé des facultés de précognition, des rêves prophétiques, connaissance d’évènements distants.

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?            Oui     Je l’ai immédiatement raconté aux membres de la famille qui m’ont sauvé du danger. Ils ont mis cela sur le compte de l’imagination. Je me suis senti blessé et troublé de ne pas être cru à propos d’un évènement qui venait juste de se produire et auquel ils avaient pris part.

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?         Indécis     Je ne connaissais pas le terme EMI. Etant enfant, je croyais que tout le monde se rappelait d’évènements précédant la naissance, que les gens savaient qu’ils avaient existé et pouvaient exister hors du corps. Cet évènement m’a fait comprendre que tout le monde n’avait pas vécu cela. Savoir cela m’a fait éprouver un sentiment de différence et d’isolement.

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité :    L’expérience était tout à fait réelle    Cette expérience était totalement réelle, sinon j’aurais presque certainement péri par étouffement.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience : L’expérience était tout à fait réelle           Je n’ai absolument jamais mis en doute la réalité de cette expérience.

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?           Oui            Avant cette expérience, je pensais que tout le monde pouvait entrer et sortir du corps en cas de besoin. Par la suite je suis devenu plus prudent et restrictif quant au fait de raconter ces expériences à quelqu’un.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ? Oui    Je continue à rechercher un système de croyances religieux / spirituel qui intègre ces expériences en tant qu’élément fondamental.

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?  Non  

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?    Oui    Dans la mesure du possible. Les mots ne peuvent décrire la totalité de l’expérience.