Page d�Accueil � NDERF

EMI de Frieda

Page d�Accueil � NDERF
Partagez votre EMI

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Mon mari et moi faisions du camping dans une forêt du Maine. Ce matin là je me suis réveillée tôt, je me sentais très bien… J’ai marché jusqu’aux sanitaires publics du camping du parc d’Etat, j’ai pris une douche et je me suis habillée. A ce moment là, j’ai eu l’impression que j’allais m’évanouir. Je savais que je devais revenir à notre tente, car si je m’effondrais n’importe où sur le chemin du retour, personne n’allait me retrouver et je n’avais pas de papiers sur moi. Je suis tombée une fois arrivée sur notre site de camping. Mon mari m’a traînée jusqu’à la voiture et m’a emmenée à la ville la plus proche située à 70 Km de là. Il m’a dit qu’il allait demander où se trouvait l’hôpital et il est parti, quand il est revenu avec de l’aide, j’étais inconsciente dans la voiture.

Pourtant je me souviens d’avoir entendu les voix et d’avoir compris ce qui se passait… j’ai entendu des infirmières m’appeler, mais je ne pouvais pas répondre physiquement (dans ma tête je voulais leur dire toute la douleur que j’endurais)… j’ai entendu les médecins des urgences discuter des causes possibles de mon inconscience, je les ai entendu demander à mon mari s’il y avait une chance que je sois enceinte (ce à quoi j’ai voulu répondre catégoriquement non, mais rien n’est sorti). Je me rappelle des convulsions, des tremblements incontrôlables de mon corps et que j’avais très froid. J’ai entendu les infirmières dire à quel point ma pression artérielle dangereusement basse chutait rapidement. Je me rappelle qu’elles m’ont emmenée passer une échographie et je les ai entendu parler de la grande quantité de sang qui emplissait ma cavité abdominale.

Et pendant tout ce temps elles disaient que selon elles j’étais « inconsciente », pourtant, en ce qui me concerne j’étais tout à fait là avec elles. Le temps ne paraissait pas avoir d’importance…il aurait pu s’écouler une minute ou une heure mais tout se mélangeait. Je souffrais et j’avais très froid… Puis je me souviens de m’être « réveillée » au moment où elles me mettaient un masque pour l’anesthésie, je les ai chassées en les frappant. Tout aussi soudainement, je n’ai plus souffert. La douleur était partie, je n’avais plus froid, la température était parfaite. Une absence de douleur que je n’avais jamais ressentie auparavant. J’entendais seulement un son semblable à la circulation du sang dans les oreilles quand on est dans un endroit parfaitement tranquille et obscur (comme le sein maternel). Ensuite j’ai eu la sensation de flotter (comme sur un trottoir roulant dans un aéroport mais bien plus rapide et plus lisse). J’étais environnée par l’obscurité mais tout à coup je me suis dirigée vers une lumière brillante…( comme celle du cabinet du dentiste, mais plus grande, plus intense et englobant tout davantage), je n’avais pas peur. Je ne me faisais aucune opinion dans un sens ou dans un autre, mais en me rapprochant, j’ai réalisé que je ne voulais pas encore y aller et je me suis détournée. Tout aussi rapidement j’ai à nouveau été environnée par l’obscurité. Puis ce fut comme quand on éteint la télévision… plus aucune transmission ne passait. Je n’entendais pas les voix de l’équipe médicale.

Je me rappelle du réveil aux Soins Intensifs, le chirurgien et mon mari étaient à mon chevet. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Indécise. Substances liées à l’opération (anesthésique, etc.).

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. Je ne voudrais pas paraître folle…Je ne voudrais pas ennuyer les gens ou bien qu’ils croient que je cherche à attirer l’attention sur moi…Je ne peux pas décrire ces évènements réels qui sont nets pour moi mais difficile à expliquer avec des mots.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Indécise. Les médecins étaient incapables de diagnostiquer le problème rapidement –hémorragie rapide- chute de pression artérielle (due à l’hémorragie interne).

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? On m’a dit que j’étais inconsciente quand on m’a amenée – j’entendais ce qui se disait mais je ne pouvais ni répondre, ni parler… pourtant j’entendais tout ce qui se disait.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non. Pas comme un rêve. Cela semblait TRES réel…

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. A un moment donné la douleur et le froid étaient atroces, l’instant suivant je fus parfaitement en paix avec tout ce qui m’entourait… aucune douleur, aucune perception non plus (je n’avais pas la sensation d’être allongée sur un brancard ou sur une table d’opération), aucun sens du toucher ou de l’odorat… et au lieu de trembler de froid, une chaleur parfaite m’enveloppait.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Seulement la circulation du sang dans les oreilles, comme lorsqu’on se trouve dans une pièce très silencieuse.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Indécise. Plutôt comme si j’avais été environnée par l’obscurité.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Une lumière blanche brillante immense.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Indécise. Je n’ai vérifié cela avec personne car j’habite maintenant à 1000 Km de l’hôpital. Je n’en ai parlé à personne d’autre qu’à mon mari, il a simplement dit que j’avais été inconsciente tout le temps.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Le temps ne signifiait rien… aucune sensation de rythme rapide ou de lenteur… C’est ainsi que c’était…

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Indécise. Je savais que je n’allais pas pouvoir repartir si j’avançais dans la lumière, je voulais simplement rester davantage dans l’obscurité.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Indécise. Confusion.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Cela semble avoir créé un lien plus étroit avec mon mari (l’ensemble du traumatisme), je suis plus souvent déprimée maintenant, souhaitant parfois ne pas être revenue mais avoir continué dans la lumière (est-ce égoïste ?). J’ai toujours le même emploi, mais je me rends compte à quel point il est futile en réalité (maintenant davantage qu’avant l’incident).

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Indécise. J’ignore ce que tout cela signifie… je ne me sens pas du tout différente par rapport à la vie (l’apprécier davantage par exemple, etc.). Je suis très troublée et je ne voudrais pas passer pour « folle » en parlant de cela aux gens.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Seulement à un ami et à mon mari. J’ai confiance en eux pour parler de ce genre de choses.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Déprimée parfois (comme indiqué plus haut) de ne pas avoir continué dans la lumière quand j’en avais l’opportunité.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure : ne plus souffrir (émotionnellement et physiquement). La pire : revenir.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Quelqu’un saurait-il où je pourrais aller dans ma région pour trouver du conseil ou davantage d’informations sur le sujet ?