NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Fena D

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

La vie a quelque fois été émotionnellement difficile… pendant plusieurs  années en fait. Les évènements ont fait que je voulais juste mourir. Je voulais seulement ne plus souffrir plus longtemps. Je n’ai pas trouvé de sortie à cette souffrance. Je n’avais pas planifié mon suicide, mais la nuit, l’instant, des évènements récents… De l’alcool et des médicaments disponibles… En un instant, j’ai pris la décision. Je me suis heurtée à un mur. Je n’avais plus d’intention de vivre. Je voulais mourir. Le fait est que quand je me suis retrouvée aux urgences et qu’ils m’ont ramené à la vie… Après mon EMI, je me suis battue contre eux, les implorants s’il vous plaît de me laisser partir… Je ne voulais pas revenir de ce côté. Mes mots ont été exactement ceux-ci… « Je ne veux pas revenir de ce côté, je veux rester dans l’autre côté ». Mes premiers mots ont été exactement ceux-ci… « Je ne veux pas revenir dans ce côté, je veux rester de l’autre côté ». Donc j’ai bu quelques bières… Avalé quelques médicaments… Et aie continuée à boire plus de bière, puis je me suis souvenue que je n’avais pas appelé ma sœur. Je voulais lui dire au revoir sans lui dire ce que j’allais faire. J’avais déjà écrit une lettre de suicide expliquant tout, mais je voulais entendre la voix de ma sœur. Pendant notre conversation, elle a su que quelque chose n’allait pas. Je lui aie dit que je ne me sentais pas bien. Pendant notre conversation, les médicaments ont commencés à faire effet, plus vite que je ne le pensais… Et je suis tombé inerte pendant que je lui parlais. Elle a appelée les urgences depuis le Mississipi (je vis juste en dehors de Chicago) et elle n’arrivait pas à être connectée. Elle est enfin parvenue à appeler la police de la ville où je réside et les a convaincus à appeler une ambulance. Ils leurs a pris 40 mn pour trouver l‘adresse correcte et ils sont entrés par la fenêtre de la chambre à l’aide d’une échelle. Je suis dans un appartement au deuxième étage et ils ne pouvaient pas trouver la porte d’entrée principale, donc, ils ont cassés la fenêtre, sont entrés et m’ont trouvés inconsciente. La chose suivante que je sais et que je me suis réveillée aux urgences. Ils s’occupaient de moi. Je me rappelle que toute l’équipe était autour de moi, et moi je me battais pour qu’ils me laissent toute seul, comme cela je pouvais rester dans l’endroit où j’étais récemment. J‘ai commencé à me battre physiquement contre eux parce que j‘étais désespérée de vouloir rester dans cet endroit, si joyeux, aimant et paisible où j’avais été.

Maintenant l’expérience : La première chose consciente dont je me rappelle et qu’il y avait un bruit de clapotement… Très léger… Comme quand un parachute qui s’ouvre et le calme qui suit quand vous flottez en direction du sol. Il y avait une lumière… Pas aveuglante, mais comme une douce lumière brillant à travers un brouillard. La sensation était si paisible… Pas de douleurs, calme, heureuse et il y avait des “gens” ou esprits de gens que je connaissais. Il y avait un sentiment heureux avec des rires et camaraderie de tous ceux qui étaient là. Je n’aie pas vu de corps, mais je savais que j’en connaissais quelques un et aie senti des amis tout autour de moi. Je ne peux pas dire qui ils étaient mais je sais que je les connaissais tous et qu’ils me connaissaient. Ils étaient heureux de me voir. J’étais tellement contente d’être là. Je me réjouissais et était prête à rester… C’est juste au moment où j’ai su que je voulais rester que « quelqu’un » m’a dit… « Non, tu ne peux pas rester… Ce n’est pas ton heure ». J’ai essayée de discuter et de dire que je ne voulais pas repartir, mais la voix a dit d’un ton ferme mais plein d’amour…  « non… Ce n’est pas ton heure ». Je me rappel avoir été en colère et j’ai commencé à résister et l’esprit a continué à répéter « non… Tu ne peux pas rester » et la lumière, le bruit de clapotement, puis la lumière m’a ramené droit aux urgences, comme si ça avait été des voix à l’unisson,  du côté des esprits « non, ce n’est pas ton heure » quand je me suis réveillée et laissée le monde des esprits, la personne des urgences qui s’occupait de moi, disait au même moment « non, ce n’est pas ton heure ». J’ai entendu les mêmes mots dans deux mondes, au même moment. Partir du monde des esprits et rentrer dans le monde physique, les voix me le disaient. C’est la dernière chose dont je me rappelle avant de me réveiller quelques heures plus tard et de regarder sur le côté du lit des urgences et de voir le visage de ma meilleur ami Carroll. (Sur mon téléphone, elle est en contact pour les urgences et a été appelée). Quand je me suis réveillée et aie vu Carroll, j’aie dit « que fais-tu là ? » et elle a souri et a dit qu’ils l’avaient appelée. Ce que je lui aie dit juste après est « Carroll, il y a une vie après la mort. Il y a un autre côté là-bas. » Puis je me suis rallongée et je me suis rendormie. Plus tard je me suis réveillée de nouveau, je lui aie redit la même chose et je lui aie dit que je ne voulais pas revenir. Quelques semaines plus tard, nous avons parlés de cet incident plusieurs fois. Du fait de nos conversations, nous avons regardés les sujets concernant les EMI sur internet. C’est comme cela que j’aie trouvé ce website. Mon sentiment concernant cette expérience a été positive. Je crois que e n’étais pas supposée mourir. Les esprits m’ont indiqués que j’avais plus de choses à faire et qu’ils comptaient sur moi pour les faire. Quoi… Je ne sais pas. Je continue de demander pour une direction. Si je suis supposée vivre, donc quelle mission suis-je supposée d’accomplir. Après ma tentative, dans des moments difficile, je continuais de demander des signes, pour avoir une direction. J’aie parcourue un large réseau social pour célibataires, pour pouvoir rencontrer des amis, des partenaires et pour des œuvres de charité. Beaucoup de gens sont amis maintenant parce que beaucoup de gens viennent à mes réunions. Quelques un sont en couples, d’autres sont amis et d’autres sont mariés. Depuis, j’ai tous ces gens dans ma vie et autour de moi, moi qui était si seule et si différente de tout le monde. Tout ce que je fais et de scruter et si je me mouche, tout le monde dans la communauté le sait. J’ai presque un statu de célébrité. Je rencontre beaucoup de gens et je me fais beaucoup d’amis et aide d’autres à se faire des amis, mais je suis probablement une des personnes la plus seule qui soit dans le groupe. Je ne peux réellement pas être amie avec toues les personnes venant à mes réunions, pour diverses raisons. Affaires, personnel et juste physiquement pas possible. Mes amis les plus chers et les plus proches sont ceux que je me suis fait pendant mes réunions quel que temps avant, quand c’était plus petit. Carroll est une de ces amies. J’ai le sentiment que le message que ce n‘était pas mon heure, et que je suis supposée de faire quelque chose de spécial… Vraiment spécial pour les gens. Juste, je ne sais pas ce que c’est. Est ce que c’est via le groupe social ? Quoi ?? J’aimerai le savoir. Je sais que beaucoup de gens comptent sur moi pour avoir une direction. Beaucoup de gens me suivent et me regardent. J’aie toujours été un leader. J’aie e sentiment que ce message était que je devais faire quelque chose de bien. Premièrement je dois surmonter la douleur dans laquelle je suis, puis essayer de trouver ce que je sensée faire. Dans les mois qui ont suivi ma tentative de suicide, j’ai passé beaucoup de temps à penser à l’après vie et comment je suis supposée vivre le reste de ma vie et accomplir ce que je suis supposée accomplir. Je sais que ce message était vraiment fort et je « SENTS » que quelque chose de bien va arriver. Je ne sais juste pas quoi. Je connais le ressenti quand j’étais de l’autre côté et c’est là que je veux être quand je quitterai ce monde. Il fat que je travaille ici avant de pouvoir repartir dans cet endroit que j’appelle ma maison. J’ai peut-être 25 ans pour trouver ce que je dois faire. Je sais que cette expérience va faire une grande différence dans ma vie, comment je vais passer le reste de ma vie. MAINTENANT je sais qu’il n’y pas de mort après cette vie. Je veux désespérément retourner dans l’autre monde. Je sais juste que je ne peux y retourner que quand mon heure sera venue. Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?       Non 

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?  Oui.

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  Pendant la conversation avec les esprits. Les sourires, les éclats de rire, la bienvenue… La joie quand j’étais brièvement avec eux.  

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours?          Plus consciente et lucide que la normale.

Si votre niveau le plus haut de conscience et la vigilance pendant l'expérience différait votre normal de chaque conscience de jour et vigilance, expliquez s'il vous plaît :    Réelle communication à 100%. Pas de doute sur ce qu’ils pensaient de moi, et moi d’eux. Il n’y avait pas de peur.  

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?   Oui, tout était bizarre, mais je connaissais tout le monde là bas. Ce n’était pas visuel comme être consciente.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?         Non 

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?         Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?             En paix, joyeuse, j’ai eu le sentiment d’arriver où j’étais supposée être. Pas de douleurs.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?  Non

Avez-vous vu une lumière?         Oui, une douce lumière embrumée.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Oui   

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?      Non     

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?       Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?       Non

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?        Oui

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?       Oui, qui que ce soit, c’était ça qui m’a donné les directions. Pas de questions. Même  idée, j’ai combattu la décision. Je savais que ce qu’il/elle disait était la loi.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?          Non 

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?  Non        

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Non    

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?        Oui, le moment où je me suis réveillée. Mon amie ma crue. Elle m’a même raconté qu’elle à perdu un de ses amis dans les mêmes circonstances. Elle a perdu son petit ami l’année dernière, il s’est suicidé. Nous en avons beaucoup parlé. Je l’ai dit à plusieurs personnes et la plupart me croient.  

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?         Oui, tv… Et le livre crossing over.  

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu            L’expérience était définitivement réelle. Je sais que c’est arrivé. PAS DE DOUTES. 

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?        Voir l’histoire ci-dessus.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:           L’expérience était définitivement réelle. PAS DE DOUTES.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?         Oui, je sais que j’ai des choses à faire. Je les cherche juste.    

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?          Oui, pas de religions structurées, mais je sais qu’il y a une vie après la mort et nous serons responsable pour les choses que nous avons faites pendant notre vie.  

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non   

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Je sais que c’est arrivé. Je sais que ça a changé le cours de ma vie. J’ai quelque chose à faire, mai j’ai besoin de trouver la voie que je suis supposée prendre.   

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?  Oui