NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI d'Eruera M

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Je jouais au rugby depuis environ 15 minutes lorsqu’une mêlée spontanée s’est engagée. J’ai couru pour récupérer le ballon et au moment où j’allais le faire… Boum !

Instantanément j’ai été expulsé de mon corps. Je l’ai regardé se tordre en lutter, j’ai compris qu’il était en état de choc. En regardant vers le bas, j’ai réalisé que ma conscience était en train de s’élever. A mesure que je montais j’ai pu voir ce qui se passait autour de mon corps, je me suis rendu compte des capacités de ma conscience. Par exemple, en regardant l’herbe, je voyais bien qu’il s’agissait d’herbe mais elle comportait un élément absent durant la courte période de mon existence physique, cet élément c’était l’amour. L’herbe était moi et j’étais l’herbe, elle avait conscience de moi et je venais de prendre conscience d’elle. Autre exemple : lorsque j’ai regardé autour de moi (quand je dis regarder autour, ce n’était pas comme si j’avais tourné la tête pour regarder, car je regardais déjà), j’ai vu des arbres, j’avais pris volontairement la décision de les regarder car une aura de chaleur et d’attention émanait de cette direction. Lorsque j’ai de nouveau regardé ces arbres, ils avaient conscience de moi, ils transmettaient de l’amour et de l’acceptation. Quand j’ai compris que c’était la fin du corps physique, j’ai décidé de dire adieu à ma mère, je me suis donc tourné dans sa direction et je lui ai dit au revoir. Quand j’ai regardé mon corps, j’ai vu que tout le monde était rassemblé autour. Je n’entendais pas ce qui se disait, mais j’ai constaté que tous pensaient que j’étais décédé. L’une des personnes était mon frère jumeau, j’avais conscience que nous étions jumeaux, mais je ressentais à son égard le même lien qu’avec tous les autres, il n’y avait aucune différence même si j’avais à l’esprit cette particularité. J’étais à l’aise avec le fait de quitter mon jumeau. Après avoir réalisé tout cela, j’ai regardé vers le haut où se trouvait un tunnel. Il était sombre mais l’amour et l’attention emplissait le vide, je n’avais aucune crainte en moi et la perspective de le traverser me remplissait de joie et d’enthousiasme. J’ai commencé à m’élever dans le vide et le sentiment de revenir chez moi m’a envahi. Ce qui m’a fait monter (quoi que ce fût) m’a rendu le déplacement agréable et aimant. Pendant mon ascension j’ai senti une traction, j’ai regardé en bas et j’ai vu mon sauveteur accourir en criant aux autres de me lever les jambes et de me regonfler les poumons. La perspective de retourner au monde terrestre m’a rempli de terreur. De toutes mes forces spirituelles, j’ai lutté contre le retour à mon corps. C’était comme si, en pleurant, j’avais imploré Dieu de ne pas me faire repartir. Et POP, je me suis retrouvé dans mon corps, me souvenant de la partie en cours (que j’ai reprise).

Il m’a fallu des années pour pleinement comprendre ce qui s’était passé. Je l’ai toujours su, mais à cause de mon éducation et de la société, ma compréhension de l’évènement avait été limitée. Ce genre de choses c’était pour les illuminés, pas pour les vrais hommes. Après avoir réfléchi, j’ai réalisé que je ne suis pas un corps, que mon âme existe. 

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie ?   Non   Mon corps venait d’entrer en état de choc, environ 150 kg d’hommes de grande taille m’ont écrasé contre le genou de mon jumeau, il semble que j’étais en phase d’expiration à ce moment-là.

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?    Non

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours.    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude     Depuis le début. Tout était imprégné d’amour et d’attention, tout faisait partie de moi, il n’existait aucune séparation entre quoi que ce soit, même si chaque chose possédait des qualités différentes, tout provenait de la même source. Tout était authentique et sincère, même les arbres et l’herbe.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Avant l’EMI, tout était compartimenté, j’étais moi-même, les gens étaient eux-mêmes, le seul lien entre nous étant notre humanité. Aucune relation autre que les catégories qu’on m’avait enseignées à l’école.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    En réfléchissant à l’EMI, j’ai l’impression que je n’avais pas d’ouïe, mais je percevais le son d’une autre façon. Par exemple, je n’ai entendu personne dire que j’étais en train de mourir, mais je savais que les gens le pensaient.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?    Oui   J’ai entendu mon sauveteur crier : « Levez-lui les jambes. », ce qui m’a incité à me retourner et regarder mon corps. Cela a été confirmé.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?    Amour absolu envers toute chose. Ni souffrance, ni regrets. 

Avez-vous traversé un tunnel ?     Oui     Le tunnel était sombre, la lumière à son extrémité semblait éloignée, l’entrée était vaste, englobant quasiment tout mon champ de vision supérieur.

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?     Non    J’ai vu la lumière mais elle ne semblait pas surnaturelle. Elle devait pourtant l’être car elle ne provenait pas de la terre.

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?    J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle    Tout me parvenait par une autre mode de communication. Dans le récit, lorsque je parle de pleurer, il ne s’agissait pas de pleurs, mais c’est le seul mot que mon esprit physique puis utiliser pour décrire l’évènement. Pendant l’ascension il n’y avait aucune voix mais la présence de l’amour qui, en soi, constituait un langage suffisant. L’être était hors de vue mais présent.

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?     Non  

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Indécis   Toutes mes mauvaises actions passées étaient pardonnées, aucun passage en revue n’était donc nécessaire.

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?     Non

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?    Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps     Le temps n’entrait pas en ligne de compte.

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?    Tout au sujet de l’univers     Il y avait un sens, tout est interconnecté, quelle que soit la différence entre les sujets.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?     Non

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?    Je suis arrivé(e) à  une barrière que je n’étais pas autorisé(e) à franchir ; ou bien j’ai été « renvoyé(e) » contre ma volonté

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?     Non

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?     Non

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   De grands changements dans ma vie.

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle entraîné des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?    Oui     Les changements ont été majeurs, sans cet évènement je serais matérialiste comme mon père.

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Non   

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui   Environ 3-4 ans plus tard. Je l’ai raconté à mon frère jumeau qui a très bien réagi et compris. Il m’a dit qu’il avait l’impression de sentir et de voir ce que j’ai vécu. Il a été influencé. Il a lui-même vécu une EMI.

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?     Non   

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité :     L’expérience était tout à fait réelle.    Rien ne m’indique que cela ne se serait pas produit. Au cours de l’EMI je pensais et j’agissais exactement de la même manière que maintenant. Peut-être que mon cerveau était inondé par toutes sortes d’endorphines ou de substances hallucinogènes, j’en ai cependant pris après cet évènement et aucune n’a eu d’effet approchant.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience :    L’expérience était tout à fait réelle.    Ayant subi les vicissitudes du fardeau de la vie humaine moderne, étant témoin des maux de la nature humaine et recherchant une réponse authentique pour ma vie, tout me ramène à cette EMI, à l’amour qu’elle comportait.

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Oui    j’ai davantage de capacité à pardonner et aimer.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Non  

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?    Non  

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?    Oui    Les questions ont soulevé tous les petits détails, y compris certains que j’avais oubliés.

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?     L’amour qui imprégnait tout.