NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Eric M

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE:

J'étais en vacances depuis 5 ou 6 jours au camping avec 2 amis (des 'voileux') et le temps était très mauvais. Pluie, vent, crachin, bref, un temps breton comme on dit.

Ce jour là, le soleil était de retour et le vent apaisé, nous avons décidé de sortir le bateau. J'avais déjà fait du 420, 407, petit catamaran, laser, caravelle (petit dériveurs, etc.) en méditerranée mais pas avec mes amis et jamais en Bretagne. Le bateau était à l'un de mes amis qui avait déjà 'navigué' à de nombreuses reprises en Bretagne, notamment lors de ses études à Lannion. Nous sommes partis avec la remorque et le bateau à Trégastel.

Nous étions tellement pressés et impatients de faire du bateau que nous n'avons pas pris le temps, inconscients que nous étions, de consulter la météo. Il y avait 'un avis de coup de vent annoncé' mais nous n'en savions rien.

Mon ami et moi avons fait quelques bords dans la baie pour voir comment nous nous accordions, avons 'navigué' tranquillement en pratiquant quelques manoeuvres (différentes allures, près, travers, largue, empannages, etc.) puis comme on s'amusait bien, nous avons décidé de sortir de la baie et aller tirer des bords au large.

Tout ce passait bien jusqu'à ce que la mer se démonte. D'un seul coup, le ciel s'est obscurci, les vagues ont grossies à une vitesse incroyable, et la mer s'est démontée. Rapidement, nous avons été pris dans des vagues de plusieurs mètres. Notre 420 surfait littéralement sur les vagues. Mon ami à la barre et moi au rappel, nous n'arrivions plus à tenir le bateau. Sur le haut d'une vague, nous avons pris une énorme deuxième vague de coté qui a emmené le bateau comme un bouchon. Le barreur (mon ami) a pu rester sur le bateau mais moi, 'au rappel', j'ai été ejecté du bateau. Nous nous sommes retrouvés rapidement à plusieurs centaines de mêtres l'un de l'autre. Lui sur la coque du bateau qui avait déssallé et moi, comme un bouchon 'secoué' par les vagues. Contrairement à lui qui avait une combinaison néoprène, je portai uniquement un jean, des baskets et un pull. Avec le gilet de sauvetage que j'avais réussi à attraper juste avant d'etre éjecté du bateau (car nous n'avions pas mis nos gilets !) il m'était impossible de nager pour tenter de rejoindre mon compagnon de fortune (infortune est plus juste). J'ai tenté de me maintenir la tête hors de l'eau mais les vagues se fracassaient sur moi de façon incessante. Je ne voyais rien que la mer, je ne savais plus où était le nord, le sud, la côte. Parfois, lorsque nous étions tous les deux en hauts des vagues qui nous séparaient, j'apercevai le bateau et mon ami qui n'arrivait visiblement pas à redresser la bateau.

Je suis resté dans l'eau glacée (peut etre 12° voir 10° ?) pendant plus d'une heure. Je me souviens avoir vu passer des 'moreceaux du bateau' (morceau de quille, safran, écope, etc.) qui flottaient et que j'essayai de 'garder' mais ils me génaient pour tenir hors de l'eau. J'ai fini par lâcher prise. Je me souviens avoir bu 'des tasses et des tasses' d'eau (très) salée et puis le noir... Je ne me souviens plus de ce qui c'est passé ensuite si ce n'est très précisément :

- mon passé qui défile en compte à rebour (du présent en remontant le temps vers mon enfance), les bons et les mauvais moment, des faits très précis, une sorte de classement du bon et du mal, des gens bons et des gens mauvais, des bonnes et des mauviases expériences - les parents, les amis, les profs, x, y... et des souvenirs d'enfance

- un sentiment de plénitude où je ne sens plus rien, ni froid ni chaud et je me sens paisible, tranquille

- puis un long tunnel noir avec un point lumineux tout au bout, qui grossit au fur et à mesure que j'avance dans ce tunnel

- puis une lumière intense, irradiadante mais non éblouissante. Je suis bien. Il ne se passe rien, c'est beau, c'est bon, c'est doux...

J'ai été secouru par des marins pêcheurs de crabes qui sont venus nous sauver. Je pense être 'revenu à moi' quand ils mon récupéré. Je n'arrivais pas à monter sur leur bateau et me hisser au bout qu'ils m'avaient envoyé. Ils ont passé un noeud coulant sous mon corps pour me hisser à bord.

Là j'ai eu très peur. Ils étaient 3 marins sur le bateau et 'guelaient' ds ordres entre eux. Même sur leur bateau de marin pêcheur, avec des moteurs, la gite était énorme, ils avaient peur de chavirer. Les vagues passaient au dessus du bateau et les manoeuvres périlleuses. Ils avaient pour obejctif de récupérer mon ami. l'un d'exu disait que c'etit trop dangereux, qu'il fallait mettre le cap sur le port et rentrer à Trégastel. Les 2 autres voulaient coute que coute récupérer mon ami. Entre temps, la maine nationale avait été alertée et un hélicoptère se dirigeait vers nous, ainsi qu'une fregate de la Marine Nationale.

Les marins pêcheurs ont fini par y arriver et acoster le 410 avec mon ami epuisé, agrippé comme il pouvait sur la coque du bateau.

Ils lui ont lancé un bout avec une bouée et lui on dit de monter à bord. il refusait car il ne voulait pas abondonner son bateau.

je me souviens de 'le bateau ont s'en fout, les hommes avant le matériel - tu laches ça et tu montes tout de suite, c'est un ordre'. Il a fini par s'exécuter et le bateau à repris son périlleux trajet en direction du port, mais en composant avec les vagues. Même le bateau des marins pêcheur 'surfait' tant les vagues étaient hautes, fortes, démentes...

Puis, à l'approche du port, un zodiac nous a accosté. Les gars sont montés à bord; Les pêcheurs les ont débriefé de la situation. On nous a débarqué sur le zodiac et nous avons rejoins la cote, la plage où j'ai été pris en charge poar les services de secours.

Le zodia est reparti avec mon ami à bord, direction la freagte de la Marine Nationale pour remplir constat. nous étions à plus de 2000 marins des cotes et hors zone de navigation pour les dériveurs. Le bateau abandonné était une 'prise de mer' pour l'Etat

J'etais 'bleu' et état d'hypothermie. On s'est occupé de moi, on m'a 'décongeler' avec des couvertures de survie.

Le père d'une amie en vacances à Tréburden en famille avait fini par être informé et est venu me chercher : j'étais désormais pour lui 'Le Capitaine'.

Nous avons donné toutes nos économie aux marins pêcheurs pour les rmercier (quelques centaines de francs, nous étions étudiants et sans argent...) et je ne les remercierai jamais assez. Je ne sais pas qui ils sont, s'ils sont toujours en vie (j'avais 21 ans à l'époque) mais s'ils lisent ceci, ils sauront, j'en suis certain. Suaf pour ce que j'ai ressenti dont je n'avais jamais parlé à personne durant toute ma vie. C'est lors d'une discusion fortuite avec un ami en début de cette année 2016 qu'il m'a suqtionné et a fini par me dire : tu as vécu une EMI ! Ah bah ça... Je ne suis donc pas fou ? Je ne serais pas un cas isolé ? Les rares personnes à qui j'en parle depuis sont toutes dans le doute, voir le dénis et me dise que c'est normal, que j'ai été choqué et que je ne me souviens plus.

Pour moi, c'est autre chose, un sentiment d'extra naturel, d'extra 'terrestre' car le payasge n'existe pas, hormis dans des fils de science fiction... Ce qui s'y raprocherai peut etre le plus est les aurores boreales, il faut que j'aille les voir, mais la couleur était blnche, donc ce n'est pas cela et il n'y avait pas de vent, rien, il n'y avait rien.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?    Oui     Nous faisons de la voile sur un petit voilier (420) en Bretagne alors qu'il y avait un avis de coup de vent. Jeunes et insconscients, mon ami et moi sommes sortis de la baie de Tregastel sans avoir initialement consulté la météo. Tout ce passait bien jusqu'à ce que la mer se démonte. Rapidement, nous avons été pris dans des vagues de plusieurs mètres. Le barreur (mon ami) à pu rester sur le bateau mais moi, en haut d'un vague, j'ai été ejecté du bateau et suis resté dans l'eau glacée (peut etre 12° ?) pendant plus d'une heure. J'ai vu passer des morecaux du bateau (moreceau de quille, safran, etc.) qui flottaient et je ne me souviens plus de ce qui c'est passé ensuite - mon passé qui défile à compte à rebour, un sentiment de plénitude où je ne sens plus rien, ni froid ni chaud et je me sens paissible - puis un long tunnel noir avec un point lumineux qui grossi au fur et à mesure que j'avance dans ce tunnel - puis une lumière intense, irradiadante mais non éblouissante. J'ai été secouru par des marins pêcheurs qui sont venus nous sauver. Je pnes etre 'revenu à moi' quand ils mon récupéré. Je n'arrivais pas à monter sur leur bateau et me hisser au bout qu'ils m'avaient envoyé. Ils ont passé un noeud coulant sous mon corps pour me hiisser à bord. J'etais 'bleu' et état d'hypothermie lorsque j'ai été repêché. ensuite, un zodiac des nageurs sauveteur est venu à leur rencontre pour me récupérer et 'me décongeler' avec des couvertures de survie. Notre bateau avait dérivé dans la mer. Lorsque nous avons été secouru, notre 430 etait à plus de 2000 marins de cotes, au dela de la zone de navigation pour ce type d'embarcartion. Nous avions dérivé, emporté par les flots de a mer.

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?    Oui     c'esr difficile à décrire avec des mots et vous demander de décrire avec des mots... en résumé, c'est du ressort du ressenti, des sensations (feeling). Difficiel à décrire l'état de lucidité d'une part, de bien être de l'autre et de plénitude.

En 2 mots : clairvoyance et plénitude / extralucide

A quel moment au cours de l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude     Je ne sais pas. J'ai raconté en point 2 les choses telles que je m'en souviens.    oui. Le compte à rebour de ma vie qui à défilée à lenvers était extrêment claire, précise de détails, je me souviens de cela. C'etait incroyable cette sensation de lucidité. Je l'ai perdu depuis et on me dit (et je le constate) que je manque de discernement. Y a t-il une relation de cause à effet ?

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez immédiatement avant l’expérience.    rien à voir ou plutôt si : l'immensité de la mer remplacée par l'immensité du néant :

- avant l'expérience, j'étais en pleine mer, perdu au milieu de rien à tenter de sauver ma peau et éviter de me noyer. Le ciel était dériché, la mer déchirée, c'était la tempête... Je me battais pour vivre et c'était teerible.

- pendant l'expérience, j'étais au milieu de rien mais à part le long tunnel, au bout il y avait juste la lumière et le néan. je ne faisasis rien et j'étais bien.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    - avant l'expérience : les fracas du bruit des vagues et de la mer démontée

- pendant l'expérience : rien, le silence total mais rien de pesant, rien d'hostile, rien d'effrayant

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?     Indécis(e)    Je ne sais pas. Il n'y avait rien - le silence total puis des voix, un bruit de vronbissement, les voix des marins pêcheurs, le bruit des moteurs du bateau et le bruit de la mer.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?    un sentiment de plénitude, d'apaisement, un état de bien-être. Je ne sens plus rien, ni froid ni chaud et je suis paisible, tranquille. Je suis bien. Il ne se passe rien, c'est beau, c'est bon, c'est doux...  

Avez-vous traversé un tunnel ?    Oui     un long tunnel noir avec un point lumineux tout au bout, qui grossit au fur et à mesure que j'avance dans ce tunnel. Mais le tunnel est immense, on voit à peine le haut et les bords. Sauf qu'il y a un point lmneux très loin et qu'au fur et à mesure que j'avance, le point grossit, la lmière augmente et rempli de plus en plus l'espace

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?    Oui     une lumière intense, iradiadante mais non éblouissante. blanche. elle occupe tout l'espace à l'infini de toutes part. je suis au mileu de la lumière

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?     Non     

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?    Non     

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Oui     J'ai vu défiler mon passé en partant du présent (les mais et les gens avec qui j'etais en vacances, ce que je faiait : du bateau) et en remontant le temps : avant les vacances, au début de l'année, l'an dernier et puis des faits extrêment précis, des gens parfaitement identifié et une soret de classement 'bon, gentil, positif..' / 'mal, mauvais, méchant, négatif...'

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?     Un monde nettement ésotérique ou surnaturel    un 'tunnel' qui n'vait en fait pas vraiment de contour mais tunnel car tout au bout, il y avait un point lumineux. Puis, en avancant dans 'le tunnel', le point lumineux grossissait jusqu'à ce que la lumière soit là, pertout et que je sois au mileiu de rien. juste dans la lumière intense, immeuse, iridaiante mais non agressive ni éblouissante

Le temps a-t-il semblé accélérer ou ralentir ?     Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps    Pas de notion de temps, homris le passé qui défile et les faits et les gens que je revois du présent jusqu'à mon enfance - et puis rien, le noir, le tunnel, la lumière qui s'intensiffie et qui finit par être partout

Avez-vous soudainement semblé comprendre tout ?  Sur vous ou sur les autres     oui, j'ai su ce qui était bon et ce qui était mauvais, qui était bon (agréable, bienveillant...) et qui était mauvais (méchant, malveillant...), quelle situation était plaisante (bonne, agréable) et celle qui ne l'était pas (mauvase expérince, mal être)

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?     Indécis(e)    la sortie du tunnel pour être au mileu de la lumière. Mais ni la taille (hauteur, largeur, forme, longueur ...) du tunnel n'est explicable, ni l'espace de lunmière qui est infini.  Mais comme la vison et la sensation dans la mer quand j'etais au mileiu de rien dans l'eau et n'avait aucun repère, exepté le ciel démonté et la profondeur de la mer sous moi

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?    Non     

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?     Indécis(e)    Je pense que k'ai une mission de bien à accomplir. je ne suis pas certain d'y arriver.

Ma vie est fait d'une suite de souffrances. Mes amis le pensent aussi mais eux refusent d'y associer le mot 'échec' cas ils disent que malgré les difficultés et les souffrances, j'ai fait et réaliser de grandes choses autour de moi (ma vie professionnelle dans le contexte, l'education de mes enfants, mes histoires avec les femmes et les relations que j'entretien toujours avec quasi toutes mes ex compagnes...).

c'est difficile à décrire.

Les mots qui peuvent résumer sont ceux qu'utilise un ami quand il parle de moi : bienveillant, bon, pure, entier

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :   Unknown   

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?    Non     

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Indécis(e)    des 'capacité médiominiques aigües'

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?    Oui     32 ans. C'est la personne à qui j'en ai parlé qui m'a dit qu'il s'agissait probalement (certainement pour lui) d'une EMI. Il m'a recommandé de lire le livre de Philippe Labro (La Traversée) et regarder le film 'Au Delà' (de Clint Eastwood)

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?    Non     

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité:     l’expérience n’était certainement pas réelle     J'avais l'impression d'avoir vécu quelque chose d'irréel - une sorte d'hallucination

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:    l’expérience était tout à fait réelle     j'ai aujourd'hui la certitude que l'expérience est réelle

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?     Indécis(e)    je ne sais pas. Je ne peux dire ni oui ni non

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Non     

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, a reproduit une partie de l’expérience ?         pas le tunnel ni la lumière mais l'état de plénitude et d'etre au milieu de rien, oui, avec la seule personne pour laquelle j'ai eu 'un coup de foudre'

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?     Indécis(e)    les questions d'ordre religieux me semblent inappropriées et orientées. C'est ce qui a tendance à me déranger dans ce questionnaire. Mais j'imagine que certains ayant vécu l'expérience, ont besoin d'y associer un lien à Dieu (expérience positive) ou satan (expérience négative)

Devrions-nous poser d’autres questions afin de vous aider à exprimer votre expérience ?    Faites vous connaitre.  J'ai mis 32 ans à pouvoir me libérer de cela et penser que j'etais un extra terrestre. c'est chiant !

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?    la prise de conscience que la plénitude peut exister

Souhaitez-vous ajouter autre chose concernant l’expérience ?    non