NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI d'Ely L

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Je faisais de la voile avec ma femme et mon fils. C’était la première fois qu’il venait et ma femme lui montrait ce qu’il devait faire. J’allais changer de cap, mais elle a oublié de libérer la corde. Le voilier a chaviré. Il y avait une régate en cours, le bateau de sécurité est donc immédiatement venu nous aider. J’ai arrimé une corde et il a tiré le voilier pour le redresser, mais la corde que ma femme avait oublié de libérer était toujours arrimée et le voilier s’est à nouveau retourné. Il y avait 25 nœuds de vent ce jour-là. Je me suis mis à l’eau pour libérer la corde afin de pouvoir redresser le voilier, mais j’ai été pris dans des cordages et le voilier restait à l’envers.

Je ne parvenais pas à me libérer, je ne pouvais plus retenir mon souffle, j’ai donc abandonné. Tout à coup la  paix m’a envahi, je me suis retrouvé à l’extérieur du bateau, regardant en direction de mon fils. La sécurité lui a demandé s’il pouvait me voir, il a répondu non. J’étais à côté, à l’avant du voilier, regardant le bateau de sécurité et ma femme qui était à l’intérieur, je les ai observé redresser le voilier une nouvelle fois. Quand il s’est redressé, je me suis tout à coup retrouvé à l’intérieur, sur les cordages. J’ai levé la tête, je les ai regardés puis j’ai libéré la voile qui était arrimée. La sécurité a remorqué le voilier, on m’a dit de m’asseoir parce que j’étais extrêmement pâle. J’étais très faible. Ma femme avait un cancer en stade terminal, je ne lui ai donc jamais raconté ce qui s’était passé. Elle était complètement bouleversée par le fait que j’aurais pu partir avant elle. J’étais exactement dans la direction du regard de mon fils quand il a scruté le voilier pour me rechercher, j’étais en plein dans le champ de vision des trois personnes du bateau de sécurité lorsqu’ils ont posé cette question à mon fils. C’est seulement plus tard que je me suis rendu compte que la paix provenait de l’absence de stimulus de mon corps, j’ai réalisé également que je n’avais pas respiré avant de lever la tête, après qu’on ait redressé le voilier. Je n’ai vu ni tunnel, ni lumière, ni aucun proche décédé. J’ai toujours été sujet aux visions dans les rêves et à l’état de veille. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Non

Au moment de l’expérience y avait-il une situation mettant votre vie en danger ? Oui. Je ne pouvais plus retenir mon souffle et j’ai abandonné.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Très lucide. J’ai tout vu et entendu mais il semble que je ne pouvais pas parler. J’étais en pleine vue de tous mais personne ne m’a vu.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non. C’était aussi réel que la vie de tous les jours.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. Je flottais dans le lac. Je voyais mes mains mais le reste était sous l’eau.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? J’ai entendu tout ce qui se disait et tous les sons environnants ; les oiseaux, les vagues sur le bateau, le froissement des voiles, le vent, tous les bruits habituels, même l’eau, mais d’une certaine manière c’était différent.

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Non

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Oui. J’ai pu raconter ce qui a été dit ainsi que les actions entreprises.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Oui. Eh bien j’ai d’abord été à côté de mon voilier, puis je me suis retrouvé en face de lui sans aucun délai.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. Que je n’étais pas censé partir à ce moment là. C’est cependant un simple sentiment que j’ai alors éprouvé. Je ne sais pas du tout quand cette idée m’est venue, cela ressemblait davantage à un souvenir qu’à quoi que ce soit d’autre.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. Je savais simplement que ce n’était pas le moment pour moi de partir. Mais en toute franchise, à l’époque j’ai pensé que j’avais été libéré des cordages jusqu’à ce que le voilier se redresse, j’étais dans le bateau et toujours dans les cordages.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Je n’ai plus peur de la mort. Je sais maintenant qu’il y a quelque chose là-bas et que nous sommes censés y aller. C’est un endroit très serein.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? J’ai toujours cru en Dieu et au dogme de l’Eglise. La seule chose qui diffère maintenant, c’est que je n’ai plus peur de la mort.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui. Je n’ai plus autant peur de quoi que ce soit.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Ma sœur m’a dit que ce ne devait pas être mon heure, peut-être ma femme, morte en 1993, avait-elle besoin que je reste ici. Les amis avec lesquels je faisais de la voile sont tout simplement restés bouche-bée. Deux ans après que ma femme soit décédée, je leur ai raconté ce qui s’était passé. Ils étaient présents et ils m’ont vu ensuite, ils avaient parlé aux personnes du bateau de sécurité.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? J’étais moi-même stupéfait, car je n’avais pas réalisé que j’étais mort jusqu’à ce qu’on redresse le voilier. A l’époque je n’ai rien dit parce que ma femme était extrêmement perturbée par le fait d’avoir failli me perdre. Je ne lui en ai jamais parlé, ni à qui que ce soit avant sa mort.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La paix que j’ai ressentie était fantastique, de ma vie, jamais je n’ai été aussi calme que lorsque j’étais sous l’eau, mais après que le voilier ait été redressé, je me suis senti extrêmement faible, épuisé. J’ai seulement pu me relever et m’asseoir sur un banc tandis qu’on mettait mon voilier sur une berce.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui. Eh bien elles m’ont rappelé certaines choses auxquelles je n’avais jamais réfléchi.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Aucune.