NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI d'Elle D

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

J’ai fait des convulsions, je ne me suis pas rendu compte que je venais d’avaler de la strychnine et j’ai paniqué. J’étais avec quelqu’un qui avait été électrocuté puis était revenu à la vie. A l’époque il était adepte du bouddhisme tibétain, il connaissait le livre des morts tibétain et il a entamé ce rituel pour moi (au lieu de m’emmener à l’hôpital).

Tandis que je perdais le contrôle de mon corps, j’ai senti un genre de chaleur électrique se déplacer le long de la colonne vertébrale, mon champ de vision a viré au jaune, puis je me suis retrouvée dans un endroit que je pourrais seulement décrire par le mot « chaos »… J’avais l’impression que tout ce qui est survenu, tout ce qui va arriver pour tous les êtres, se produisait simultanément. J’avais conscience de tout en détail. Je recherchais un ancrage, un point de sérénité, j’ai vu mes parents en train de faire l’amour et j’ai été attirée vers eux, j’ai fait l’expérience de moi-même dans le ventre de ma mère, puis de ma propre naissance et j’ai revécu ma vie… pas tellement les diverses expériences, mais plutôt être moi-même à chaque stade de vie, jusqu’à devenir une vieille femme et mourir (à nouveau). Lors de l’agonie j’ai résisté de toutes les forces que j’ai pu rassembler, j’étais à nouveau terrifiée. La même expérience s’est répétée, ce cycle s’est reproduit plusieurs fois, jusqu’à ce que finalement je lâche prise au cours de l’agonie. Lorsque ce fut le cas, je me suis retrouvée dans un monde de béatitude, d’amour et de sagesse suprêmes. J’y suis restée durant une période indéterminée jusqu’à, semble-t-il, que je sois soudain de retour dans mon corps… désorientée.

Mon ami, resté auprès de moi, a confirmé que j’étais morte, tous les processus corporels s’étant arrêtés. Il a parfois discuté avec moi de notre aller-retour dans l’au-delà. La leçon que j’en ai tiré, c’est que la peur et la résistance nous entraînent vers un monde de vécu inférieur. Il est important de lâcher-prise pour accéder au monde que l’on pourrait qualifier de  « claire lumière ». J’ai « compris » que je n’allais pas mourir (définitivement) avant d’être une femme âgée… Il s’avère que la vielle femme que j’étais alors ressemble beaucoup (physiquement) à celle que je deviens actuellement. 

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?   Indécise   Je ne suis pas certaine de comprendre la question. Je pense que l’ingestion de strychnine peut être considérée comme mettant la vie en danger.

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?    Oui

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours.    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude    Après avoir revu plusieurs fois ma vie, lorsque j’ai abandonné la lutte et que j’ai lâché prise… Même lorsque l’expérience se situait dans ce que je considère comme des « mondes inférieurs », j’avais intimement conscience de me trouver dans les esprits/les corps/ les émotions de tous les êtres, de vivre toutes leurs expériences. L’expérience finale, dans la claire lumière, a été une illumination grâce à laquelle j’ai tout compris de la réalité, de l’univers, de la vie, etc… comme si toutes les réponses avaient été téléchargées afin que je fasse l’expérience de la plénitude.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Vue multidimensionnelle s’étendant à travers l’espace et le temps, comparée à une perception tridimensionnelle limitée du monde physique. Je ne voyais pas avec les yeux mais avec tout mon être… qui se trouvait partout simultanément.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Bizarrement, le son n’était pas un élément important. Je ne dirais pas que c’était silencieux mais, par exemple, les mots n’étaient pas vraiment prononcés mais plutôt instantanément connus, directement par une sorte de voyance. 

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?    Oui   Comme je l’ai indiqué, j’ai vu tous les évènements terrestres simultanément, comme s’il s’agissait de mes propres expériences, de plus ils n’étaient pas liés au temps. La seule confirmation de ce que j’ai vu consiste en ma vision de moi-même en tant que femme âgée. Le reste était beaucoup trop compliqué pour distinguer un évènement particulier.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?    Terreur, peur de la mort jusqu’à ce que je lâche prise, j’ai alors immédiatement  ressenti béatitude et amour suprêmes. 

Avez-vous traversé un tunnel ?    Non

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?    Oui     Elle semblait timide mais pas tout à fait. Je l’envisage comme ce qu’on qualifie de claire lumière dans le bouddhisme. Elle comportait une clarté allant au-delà de ce que l’on considère comme lumière, comme s’il s’agissait du raffinement ultime, de la source de la création… l’existence à l’état pur.

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?    Non  

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?    Oui    j’avais conscience de tous les êtres, comme s’ils avaient été vivants au moment de mon expérience, mais je percevais également qu’il s’agissait d’un monde hors du temps, tant d’entre eux pouvant être morts ou pas encore nés au moment précis de mon expérience.

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Oui    Encore une fois pas vraiment des évènements passés, si ce n’est mes parents me concevant et ma naissance… j’ai plutôt eu la sensation de me trouver dans le corps d’un enfant, d’avoir conscience des étapes psychologiques en cours de croissance. Je me suis par exemple vue à l’âge de 3 ans, j’ai également ressenti ce que cela représente d’avoir cet âge, comment je percevais le monde à cette époque. Ceci s’est reproduit pour chaque stade de développement, jusqu’à ce que devienne une femme âgée. Je n’ai pas vu de scène du passé autre que ma naissance. J’ai seulement revu le monde au travers de la conscience en développement.

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?    Un monde nettement ésotérique ou surnaturel    Je pense avoir déjà décrit cela autant qu’il est possible. Je me suis retrouvée dans deux mondes totalement différents… lorsque je résistais à la mort : un monde chaotique (on pourrait le qualifier d’infernal), lorsque j’ai lâché prise : un monde de béatitude, paradisiaque.

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?    Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps     J’ai déjà indiqué que tout se produisait simultanément, je me trouvais partout, dans l’expérience d’une myriade d’êtres, vivant leurs états mentaux, émotionnels et physiques, comme s’il s’agissait des miens.

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?    Tout au sujet de l’univers    A l’étape finale, c’est ce qui s’est produit, au stade de la lumière claire, j’ai possédé la gnose absolue.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?    Non

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?    Non

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?    Des scènes de mon avenir personnel    Je me suis vu vieillir.

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?     Oui   Je ne saurais l’exprimer, ce serait savoir que la connaissance particulière naît seconde après seconde dans la vie, si on se met en phase avec la Présence. J’imagine qu’on pourrait appeler cela : « être guidé ».

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :     Peu de changements dans ma vie    Si ce n’est la ferme intention de me souvenir, d’une manière ou d’une autre, comment surmonter la peur et la résistance lors de ma prochaine rencontre avec la mort, de passer directement au lâcher prise. La crainte qui demeure, c’est de retomber dans la peur, de manquer l’opportunité d’accéder directement à la claire lumière …

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle entraîné des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?    Indécise     Etant donné qu’à l’époque de cette expérience j’étais déjà engagée dans une quête spirituelle et une recherche philosophique, je pense que cela n’a fait que confirmer une grande partie de ce que j’étais déjà en train d’apprendre.

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Indécis     J’avais certains dons avant cette expérience et je ne peux dire avec certitude que l’expérience les ait accrus.

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui   J’en ai raconté une partie à l’ami qui se trouvait avec moi, mais seulement de manière générale. Je l’ai occasionnellement racontée à quelques personnes, mais je n’ai pas tendance à en parler car c’est extrêmement éloigné de tous les mots que je pourrais utiliser pour l’exprimer. Il faut le vivre. Dernièrement, je l’ai racontée à une amie qui donne des cours sur la mort et l’agonie. Elle aimerait en savoir davantage. En général, les gens ne savent pas trop quoi dire lorsque j’en parle, non qu’ils ne me croient pas, mais en ce qui concerne la mort, généralement nous restons tous dans le questionnement.

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?    Oui     J’avais avidement étudié la réincarnation, la mort et l’agonie… bien qu’il n’y ait eu que peu de véritables récits disponibles à l’époque, j’ai donc en majeure partie appris à partir de textes spirituels.

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité : l’expérience était tout à fait réelle    Lorsqu’on vit quelque chose davantage réel que tout ce qu’on a vécu auparavant, on a tendance à croire que c’est authentique… Ce fut le cas pour moi. Ce qui a contribué également, c’est que la personne qui m’accompagnait (un ancien physicien) était morte, on avait prononcé son décès dans un hôpital, il avait vécu une expérience similaire et il était revenu. Il a donc non seulement confirmé que j’étais morte physiquement, mais que nous avions en commun une expérience de l’au-delà.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience :    l’expérience était tout à fait réelle    Je continue à étudier les recherches sur les EMI, j’ai vécu d’autres expériences liées, même si ce n’était pas aussi tangible. Aujourd’hui, beaucoup de personnes font des récits sur l’au-delà. Les expériences peuvent différer et je pense que la cause en est notre conditionnement mental, l’esprit est capable de nous construire un monde dans l’au-delà… ou non. Il peut juste nous abandonner dans le maelstrom de l’existence conditionnée.

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Non

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Non

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?    Oui    J’ai parfois revécu l’expérience de la claire lumière. J’ai quelquefois eu l’impression de mourir, j’ai donc pu m’entraîner à mieux faire. Je ne suis jamais retournée dans les mondes chaotiques de « l’unicité ».

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?    Oui

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?     Absolument, la différence radicale des évènements selon l’état d’esprit dans lequel on se trouve quand on meurt. J’ai pu vivre deux sortes d’expérience de mort. Je crois également que revoir sa vie pourrait être une « session pratique » pour nous aider à nous préparer à notre transition, cela peut se répéter plusieurs fois si cela peut faire la différence et nous permettre d’accéder à une meilleure expérience.

Souhaitez-vous ajouter autre chose concernant l’expérience ?    Non.