NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI d'Edna C

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

J’étais à l’hôpital. A cause de mon bracelet d’alerte médicale, les infirmières et les médecins étaient en train de vérifier quels médicaments je pouvais prendre. Tout à coup, je me suis retrouvée au dessus de mon corps, observant ce qui se passait. Quelqu’un à demandé le chariot de réanimation. Tout le monde se précipitait. Je me suis dit : « Bon ! Je dois être morte, qu’est-ce que je suis censée faire ? ». Puis j’ai regardé vers la droite, je flottais en direction d’un tunnel et d’une lumière. Grand-mère était là, ainsi que mon grand-père et mon père, tous morts depuis longtemps.

Grand-mère m’a dit de ne pas venir. Le temps n’était pas encore venu. J’ai ensuite vu un homme vêtu d’une grande toge blanche, il tenait un livre ouvert portant des inscriptions dorées, le livre était blanc. Il a tourné les pages et il y avait des emplacements vides à certains endroits. Il m’a dit que c’était pour me montrer qu’à certains moments les choses étaient effacées de même que leur souvenir, car j’avais accomplis des actes surpassant les mauvaises actions.

Puis un homme derrière moi m’a parlé. Il m’a demandé trois fois pourquoi je ne voulais pas mourir. Mes trois plus jeunes enfants avaient onze, treize et quatorze ans. Ma première réponse a été : « Mes enfants. ». Il a répondu que ce n’était pas une raison suffisante. Il m’a ensuite montré ce qui allait leur arriver si je ne revenais pas. Il m’a dit que j’avais pris de sages précautions pour eux au cas où quelque chose m’arriverait. Ils allaient être adoptés, élevés par une famille de la réserve Blood Indian, ils allaient s’adapter, avoir de l’instruction et très bien réussir.

Il a demandé ensuite : « Maintenant, pourquoi veux-tu vivre ? »

J’ai répondu : « Mon vœux. »

C’était comme si la voix douce, qui pénétrait mon être par télépathie, s’était soudain convertie en tonnerre. Il a répliqué : « Tu te rappelles enfin de ton vœu. Tu était tellement occupée à t’instruire, à trouver un bon travail et à progresser dans le monde, que tu as fait passer ton vœu en dernier. Si l’on t’autorise à revenir, tu dois faire passer ton vœu en premier, avant tout le reste. Fais-le et tout ce dont tu as besoin, ou même ce que tu souhaites, te sera accordé. Une chose encore. Tout le reste de ta vie, il te sera rappelé de faire passer ton vœu en premier. Tu auras un pense-bête pour aller lentement et ne pas courir. ».

Ensuite j’ai flotté au dessus de mon corps et je l’ai réintégré en traversant la tête et les épaules.

J’avais fait ce vœu dix années auparavant, on ne me laissait alors que 3 à 6 mois de vie. J’ai promis que si je survivais afin d’élever mes enfants, j’allais servir mon peuple pour le reste de ma vie. Depuis cette expérience j’ai fait passer ce vœu en premier, ma vie n’en a été que plus riche. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Non

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. Les mots me manquent quand il s’agit d’expliquer la paix et l’amour éprouvés.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Non

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’étais consciente jusqu’à l’EMI, puis à nouveau juste après être revenue dans mon corps. La douleur était si violente que je voulais perdre connaissance, mais cela ne s’est pas produit.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. D’après ce que j’ai remarqué, mon esprit ou ma conscience était semblable à mon corps physique, sauf qu’il n’était pas brisé et couvert de sang comme mon corps à ce moment là.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Oui. J’ai traversé un tunnel vers une vallée d’une beauté telle que je ne peux la décrire.

Avez-vous vu une lumière ? Oui. Elle était intense, claire, comme un soleil super brillant, pourtant elle ne faisait pas mal aux yeux comme un soleil intense.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. J’ai vu beaucoup de gens. Grand-mère a dit qu’ils étaient conscients de ma présence et qu’ils voulaient me rencontrer quand le temps serait venu. Elle, grand-père et mon père étaient directement face à moi quand je suis arrivée dans la lumière.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Oui. Le livre de la vie était écrit dans une langue que je ne connaissais pas. On m’a brièvement fait voir certaines choses, mais on m’a dit que c’était juste pour me montrer ce qui allait se passer plus tard, quand j’allais passer de l’autre côté et rester. Je n’ai pas appris grand-chose de neuf à ce sujet. Une plus grande tolérance, comment aimer. Même mes ennemis et ceux qui tenteraient de me faire du mal sont devenus une partie de mon être, sans même essayer d’opérer ce changement.

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Oui. Ma jambe est restée un moyen permanent de me rappeler d’aller lentement. La lésion m’empêche de courir.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Non

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. C’était comme si j’avais su tout ce que j’avais toujours voulu savoir sur tous les sujet, j’ai compris l’amour de notre créateur pour chacun d’entre nous. Toutefois ce savoir m’a été retiré quand j’ai réintégré mon corps. Cela faisait trop à gérer dans cette vie-ci, pour autrui aussi.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. Seulement dans la mesure où cela concernait ma propre vie. C’était tout à fait exact. On m’a principalement dit de simplement vivre ma vie au fur et à mesure des évènements, de cesser de me préoccuper de l’avenir. C’était un de mes gros défauts auparavant.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. J’ai eu le sentiment d’avoir échoué en ne respectant pas mon vœu, même si j’avais vraiment envie de rester dans ce bel endroit, je voulais revenir pour m’occuper de mes enfants, les préparer à mon éventuel départ. Quand on m’a autorisée à revenir, j’ai été soulagée qu’on m’accorde une seconde chance.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Indécise. J’ai toujours eu certains dons paranormaux. Ont-ils augmentés, je n’en suis pas certaine.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Amour et compréhension plus grands pour autrui.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Comme j’essaie d’avoir des relations seulement avec les personnes qui pensent comme moi, il n’y pas eu beaucoup d’effets sur mes relations, voire aucun. La vie quotidienne : je suis considérablement moins stressée et préoccupée. Pratiques religieuses : j’ai toujours été pieuse, je prie beaucoup, peu de changements en la matière. Je suis moins impliquée dans la religion institutionnelle, plus en harmonie avec les pratiques traditionnelles des Indiens d’Amérique.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. La plupart des gens semblent très émus quand je leur raconte cette expérience. Parfois cela les aide à changer en mieux. Certains ont peur, rares sont ceux qui ont pensé que j’avais eu des hallucinations.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Même si j’ai toujours été humble et gardé la foi, cela s’est accru. Plus grande paix intérieure et amour de l’humanité.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La meilleure : la paix et l’amour qui a paru traverser le cœur de mon être. La pire : la douleur au retour dans mon corps.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? J’espère et je prie pour que, d’une manière ou d’une autre, cette expérience aide d’autres personnes à considérer la mort comme le début d’une nouvelle existence, qu’elles apprennent à partager l’amour et la paix qui est à leur portée, si seulement elles s’y ouvrent.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui. L’ensemble de l’enquête la couvre tout à fait bien.

Merci de proposer toute vos suggestions afin d’améliorer le questionnaire : Je ne vois rien pour le moment.