NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Donald C

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

L’été précédant mon entrée au CM2, je suis tombé de l’arbre du jardin. Il avait été infesté par la tordeuse des bourgeons, la branche sur laquelle je me balançais a cassé et je suis tombé d’environ 5 mètres. Je me suis cassé les deux bras (le gauche grièvement). J’avais également le nez et la gorge dans la boue, la pelouse et le sol nu autour de l’arbre étaient détrempés suite aux pluies de la nuit précédente. Quand la branche a cassé et que j’ai commencé à tomber, j’ai eu la surprise d’être attrapé dans les airs par un être qui brillait intensément et qui m’a emporté vers le haut. Il m’a relâché en arrivant dans un paysage très lumineux où je suis devenu très euphorique et joyeux. J’avais l’impression de voir des joyaux flottant partout, en passant la main parmi ces derniers, je me suis rendu compte que je volais/flottait au-dessus de notre maison. Je disposais d’un large champ de vision et j’ai regardé le phare depuis le toit. Je me souviens d’avoir ri en pensant à ce que dirait ma mère si elle me voyait au faîte de notre maison de trois étages. Je me rappelle avoir regardé par la fenêtre de la chambre de mes parents au second étage, à cet instant j’ai entendu quelqu’un m’appeler. Mais la voix disait Donald et non Donnie comme tout le monde le faisait, mes parents compris. J’ai ignoré cette voix féminine jusqu’à ce qu’elle le répète très sévèrement. A ce moment-là je me suis retourné et j’ai vu une femme grande, un peu forte et à la mâchoire carrée, vêtue d’une robe d’été à fleurs jaunes. Je lui ai demandé qui elle était, elle m’a répondu : « Ta grand-mère. ». Rien de tout cela n’a été exprimé en langage humain, je ne l’ai en effet jamais vu bouger les lèvres. J’ai alors rétorqué : « C’est pas vrai ! T’es pas ma grand-mère ! Je sais à quoi ressemble Mamy et c’est pas toi ! ». A l’époque, seule ma grand-mère paternelle était en vie, c’est d’elle que je parlais. Elle a répliqué: « Toutes les mères ont une mère et cette mère a une mère, je suis une de celles-ci. ». Tandis qu’elle disait cela, je voyais dans mon esprit de petites photos remontant chaque génération, je l’ai reconnue deux ou trois générations plus tôt. J’ai tendu la main pour prendre la sienne et elle a souri. Alors que nous marchions, je lui ai demandé où nous étions, j’ai été plutôt surpris de sa réponse : « Au paradis. ». Curieusement, il semble que j’ai douté d’elle car j’ai déclaré : « Si je suis au paradis, alors je veux voir Jésus. ». J’ai été encore été bien plus surpris quand elle a répondu : « D’accord. ».

   Pendant que nous avancions, je me suis rendu compte que le paysage autour de nous avait changé, j’ai remarqué un bâtiment brillant (des mots plus adéquats me font défaut), en progressant davantage, j’ai réalisé qu’il devait s’agir d’une bibliothèque car des gens lisaient et apprenaient. Dans une pièce, j’ai eu la surprise de voir un Indien. Au moment où j’ai pensé cela, une réponse très agacée est venue de cette personne aux peintures et au plumage très sophistiquées : « Je ne suis pas un Indien, je suis un ….. ! ». J’ai souvent réfléchi à ce qu’il a dû dire, je me rappelle sa tenue et je crois qu’il faisait partie des populations originelles d’Amérique du Sud comme les Mayas, mais je me souviens seulement d’avoir été déconcerté puis d’avoir d’avoir réagi : « Pour moi, il ressemble à un Indien ! »

    Quelque temps plus tard, après que nous ayons vu d’autres êtres en train de lire et d’apprendre, Mamie s’est arrêtée et m’a dit de l’attendre, elle devait indiquer à Jésus que j’étais là. Je me souviens d’avoir eu la sensation de me trouver devant le bureau du proviseur, bizarrement il semble que j’entendais légèrement une conversation dans ce « bureau » comme si Jésus était au téléphone. J’ai attendu brièvement puis j’ai eu l’impression d’entendre raccrocher après qu’il ait dit : « Oui, d’accord. Au revoir. ». Je suis alors devenu très nerveux en voyant du mouvement, une lueur intense se déplaçait vers l’ouverture.

    Je dois dire qu’à ce moment-là j’étais très impressionné ! La Lumière était alors trop puissante et j’ai humblement baissé la tête. Je n’ai pas vu distinctement cet être dont ma mère m’avait si souvent parlé. C’est cet aspect qui m’a le plus préoccupé quand j’ai commencé à le revivre plus tard.

   Il me semble que Mamie a dit alors : « Oui tu es un homme, voici Donald. ». J’étais troublé par le fait qu’elle n’ait pas simplement dit : « Jésus, voici Donald. », mais j’étais trop occupé à essayer de comprendre pourquoi il était tellement lumineux. J’ai même tenté de jeter un coup d’œil à travers mes doigts légèrement écartés. Tandis que je m’efforçais de voir Je me rappelle qu’il a dit à Mamie : « Tout petit. ». Tout à coup, je me suis rendu compte qu’il examinait ou visualisait mon enfance jusqu’à ce jour-là. Il s’est arrêté sur un des souvenirs dont j’avais honte. Depuis une perspective différente, j’ai vu cet évènement, le vol d’un jouet (un couteau en caoutchouc) dans un magasin Main Street. Je me suis vu à distance, sortant en courant du quai de chargement pour rentrer chez moi. Tout cela à distance et avec détachement. Jésus a fait une courte pause pour voir ma réaction, puis sans jugement il a fait défiler le reste en un éclair. Ensuite, Mamie et lui ont discuté, elle s’est tournée vers moi en disant : « Tu dois repartir. ». Je pense que je me suis surpris moi-même en répliquant que je voulais rester. Mamie m’a alors dit que cela allait rendre ma famille très triste parce qu’on m’aimait tant. J’ai répondu que ce n’était pas vrai. Elle m’a dit de regarder. En baissant le regard vers ce que j’ai considéré comme un téléviseur, j’ai vu ma sœur et mes frères qui tentaient de me réanimer. Ma sœur aînée m’extrayait la boue de la gorge et du nez. J’ai été surpris de l’entendre dire : « Donnie respire, Donnie respire s’il te plaît ! » pendant qu’elle me frappait le visage. Puis Mamie s’est baissée, a mis un genou au sol, m’a retourné et m’a regardé dans les yeux. Les mains sur mes épaules elle m’a dit des paroles qui me hantent… « Donald tu dois repartir, mais souviens-toi… souviens toi, Tu Fais Partie de Quelque Chose de Très Important ! ». Perplexe quant à la signification de ce que Mamie venait de dire et avant que je puisse poser une question, lorsque je me suis retourné pour regarder à nouveau ce qui arrivait à mon corps, j’ai senti une énorme poussée derrière-moi et je suis tombé tête la première dans le corps inerte, me mettant à chercher de l’air. La douleur était atroce.

    J’ai commencé à raconter ce qui s’était passé, mais personne n’en a cru un mot. Avec le temps j’ai oublié. Cela paraît impossible, mais quand toute votre famille vous dit que vous-vous trompez, vous finissez par y croire vous-même. Cela s’est donc enfoui dans ma mémoire. Ce n’est qu’après 8 années de mariage et la naissance de notre dernier enfant que tout a ressurgi pour moi. En rêve, en entendant certaines choses, puis lorsque mon frère m’a dit que Jésus en Hébreu se dit Yeshua... Boum ! quel flot de souvenirs en un instant !

    Je n’ai raconté toute cette histoire à ma mère que lors son séjour à l’hôpital, il ne lui restait alors que deux semaines à vivre. Elle m’a fait promettre de la raconter à l’ensemble de mes 7 frères et sœurs. Quand j’ai fini par en faire le récit à ma femme, elle m’a déclaré : « Mon cœur, je comprends pourquoi tu n’en as parlé à personne, tu avais peur qu’on ne te croie pas. ». J’ai éclaté de rire et j’ai été surpris de m’entendre répondre : « Non chérie, je n’en ai parlé à personne parce que je n’y croyais pas moi-même ! ». Après tant d’années d’athéisme, je n’avais plus de place pour cela.

Je souhaiterais terminer en disant qu’au cours des 5 dernières années, j’ai essayé de raconter cet évènement à différentes personnes. Même aujourd’hui, quand j’arrive au passage où Yeshua vient m’Accueillir, j’éprouve la même Vague d’émotions. Cela me fait pleurer et me gêne. Je crois que c’est parce qu’on m’a demandé si je savais que ma mère et ma famille m’aimait et que j’ai répondu non, pas comme ça ! Il semble que l’amour dans le monde physique ne soit rien comparé au véritable amour.

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?   Oui 

Cette expérience est-elle difficile à décrire avec des mots ?    Oui    parce qu’une grande partie de la communication et des interactions était basée sur l’émotion. Dire : « Alors Yeshua, à l’éclat extrême, est entré et se tenait devant moi. » n’est qu’une pâle description de la puissance du sentiment accompagnant cette lumière. Une lumière qui vit et bouge, qui ressent et s’exprime. La plupart du temps, lorsque je commence à évoquer cet instant, je bloque et m’arrête là. J’ai toujours un problème avec ce moment. Les Ecritures le qualifient de Lumière du monde, ce qui est à mon avis largement sous-estimé.

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience à celui de tous les jours.   Plus conscient(e) et lucide que d’habitude     Quand j’étais en présence de Yeshua.....A un moment donné, j’ai compris que même les parois m’aimaient, que les plantes, le sol et « l’air » étaient là pour moi. Je me souviens d’avoir volé, d’avoir réalisé à quel point c’était facile et sans effort. Il me suffisait de porter mon attention sur un endroit et de planer. Ma mère a cloué ma fenêtre en position fermée parce que j’ai plus d’une fois été sur le point de lui montrer combien c’était facile. La communication paraissait sans effort, pratiquement télépathique sous de nombreux aspects. Plus riche aussi.

Veuillez comparer votre vue pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    La vue donnait une impression d’objectif grand angle. Lorsque j’ai regardé tout le monde se précipiter à mon secours, j’avais aussi conscience d’un homme qui inspectait un moteur de voiture de l’autre côté de la pelouse voisine, lui aussi est accouru vers moi. Il se trouvait à une distance d’au moins 100 mètres.

Veuillez comparer votre ouïe pendant l’expérience à celle que vous aviez juste avant l’expérience.    Je ne me souviens pas d’avoir entendu d’autres sons terrestres, mais la communication n’était pas empêchée.

Avez-vous vu ou entendu des évènements terrestres qui se déroulaient alors que votre conscience était séparée de votre corps physique/terrestre ?    Oui  Comme mentionné plus haut, on m’a dit de regarder mes frères et sœurs autour de mon corps afin de prouver qu’ils m’aimaient vraiment, sinon ils n’auraient pas essayé d’extraire ce qui bouchait mes voies aériennes.

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience ?    Amour intense.

Euphorie après avoir quitté mon corps. 

Avez-vous traversé un tunnel ?    Indécis    il y a eu un bref « mouvement » au début, quand une entité lumineuse m’a porté. J’ai eu cette vision plus tard en rêve, accompagnée d’une connaissance de l’avenir.

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?    Oui     Elle semblait traverser les parois et, comme mentionné plus haut, Yeshua constituait le type même de la lumière surnaturelle.

Vous a-t-il semblé rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou bien entendre une voix non identifiée ?   J’ai rencontré un être précis, ou une voix clairement d’origine ésotérique ou surnaturelle    Voir le récit ci-dessus. J’ai rencontré plusieurs êtres surnaturels dans la « bibliothèque », au début quand je suis tombé, un autre être m’a porté vers le haut, puis j’ai rejoint la Lumière du Monde.

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres décédés (ou en vie) ?    Oui    Suite à la mort de ma mère en 2009, on m’a récemment donné des photos. Parmi elles se trouvait celle de la grand-mère maternelle de mon grand-père maternel, elle est décédée vers 1913. Elle ressemble à la grand-mère qui s’est occupée de moi pendant mon EMI.

Au cours de l’expérience, avez-vous eu connaissance d’évènements de votre passé ?    Oui    La plupart ont défilé très rapidement, mais l’évènement du « larcin » a été ralenti afin de l’examiner.

Vous a-t-il semblé pénétrer dans un monde différent, surnaturel ?    Un monde nettement ésotérique ou surnaturel    On m’a parlé de paradis, mais je suis certain que c’était à l’attention des « oreilles » d’un garçon de 10 ans.

Le temps a-t-il paru accélérer ou ralentir ?    Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps     Par moments je voyais mes frères et sœurs immobilisés sur place, à d’autres ils étaient comme au ralenti, à d’autres encore je semblais avoir perdu toute référence.

Soudainement, vous a-t-il  semblé tout comprendre ?    Non

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ?    Non

Etes-vous arrivé(e) à une limite ou un point de non-retour ?    Je suis arrivé(e) à  une barrière que je n’étais pas autorisé(e) à franchir ; ou bien j’ai été « renvoyé(e) » contre ma volonté     On m’a dit que je n’avais d’autre choix que repartir. A l’évidence, c’était contre mon souhait.

Avez-vous vu des scènes de l’avenir ?    Des scènes de l’avenir du monde     Cet évènement s’est mis à resurgir plus tard dans ma mémoire, des informations supplémentaires non disponibles au début ont commencé à venir, incluant des inondations qui se sont produites, ainsi que la mort du père d’un voisin.

Avez-vous  le sentiment d’avoir connaissance d’un savoir ou dessein particulier ?    Indécis    J’ai été troublé qu’on me dise que je fais partie de quelque chose de très important, sans préciser de quoi il s’agit exactement.

Veuillez expliquer tout changement qui aurait eu lieu dans votre vie après votre expérience :    De grands changements dans ma vie    J’ai été athée durant la majeure partie de ma vie adulte. J’adorais piocher dans les Ecritures afin de citer les passages les moins glorieux, Jésus constituait mon défouloir favoris. Même lorsque des souvenirs de l’EMI ont commencé à revenir, je les ai ignorés. Ce n’était pas réel, il était impossible que ce le soit. Mais cet immense Amour m’est apparu encore et encore. Cela m’a ébranlé, me faisant découvrir que j’avais tout simplement tort en ce qui concerne la conception de la vie après la mort, qu’il me fallait l’admettre...

Après s’être produite, votre expérience a-t-elle provoqué des changements dans vos valeurs ou vos croyances ?    Oui     Ma femme dit qu’elle a eu deux maris différents en un seul homme. Elle s’est mariée à un athée militant et maintenant son mari cite Jésus avec grande affection.

Après votre expérience, possédiez-vous des facultés paranormales, sortant de l’ordinaire ou autres que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    Indécis    J’ai fait des rêves très réalistes, dans certains cas concernant des évènements à venir.

Avez-vous raconté cette expérience à quelqu’un ?   Oui   Je l’ai racontée ouvertement au début, mais ensuite je l’ai enfouie dans mon subconscient en tant que rêve, mes frères et sœurs aînés pensaient que ce n’était que des bêtises, je l’ai donc considéré ainsi. Mes frères cadets ne m’ont jamais entendu la mentionner, jusqu’à ce que ma mère tombe malade, que sa santé décline.

Avant votre expérience, connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) ?    Non   

Peu après avoir vécu votre expérience (quelques jours ou semaines), comment considériez-vous sa réalité : L’expérience était probablement réelle    C’était comme si je la considérais comme réelle à l’époque, mais un peu plus tard il est devenu évident que personne ne voulait en entendre parler. La vie a donc suivi son cours, on est partis joyeusement en ne croyant qu’en peu de choses non physiques.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience :    L’expérience était tout à fait réelle    C’est difficile à exprimer. A nouveau ce sont, si l’on peut dire, les énormes émotions qui ont ramené cette expérience. En l’absence de ces sentiments cela représenterait très peu. Dire que je me tenais face à Yeshua, que nous avons revu ma vie jusqu’à cette époque-là ne signifie pas grand-chose. Beaucoup fut en effet transmis sans paroles. Je suis chanceux parce que je sais ce qu’est l’amour ultime pour quelqu’un. Je l’ai ressenti, j’en ai fait l’expérience ! Je sais ce que c’est. Jésus et moi l’avons partagé. Je suis reconnaissant pour cela.

Vos relations ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Oui    Bien plus compatissant qu’auparavant.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé directement à cause de votre expérience ?    Oui    Mon attention spirituelle n’est jamais très loin de ce qui se passe (ou qui semble se passer).

Au cours de votre vie, est-ce que quoi que ce soit, à un moment quelconque, aurait reproduit une partie de l’expérience ?    Non  

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles votre expérience complètement et avec exactitude ?    Oui  

Y a-t-il une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur particulière pour vous ?     Comme mentionné plus haut, l’intégralité de la rencontre avec Yeshua, ainsi que les paroles de ma grand-mère quand j’ai quittée...