NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Diana H

Description de l’expérience :

A huit mois et demi de grossesse, j’ai soudain développé une toxémie. C’était ma cinquième grossesse mais seulement le second accouchement. J’avais perdu les trois autres bébés. J’avais donné naissance à un garçon alors âgé de cinq ans et comme je faisais des fausses couches à répétition nous avions adopté un bébé, un autre garçon qui à l’époque avait deux ans et demi. On m’a précipitamment emmenée aux Urgences quand ma pression artérielle a chuté hors de tout contrôle. J’avais le visage tellement enflé que j’y voyais à peine. Le reste de mon corps avait enflé au point que le médecin de service a cru que j’étais obèse, alors que je ne pesais que 60 Kg ! Tout s’est passé très vite, si bien que je me suis soudain retrouvée incapable de respirer seule. A un moment donné, j’ai perdu connaissance. C’est alors que j’ai vécu l’expérience de décorporation, observant comment on s’occupait frénétiquement de moi pour relancer la respiration.

Ensuite, je me suis rendu compte  que je n’étais plus effrayée de ne pas pouvoir respirer. J’étais en paix et tout à fait consciente des actions entreprises par les médecins et les infirmières pour me sauver la vie. Je comprenais tous les termes utilisés et j’avais saisi que pour eux, je n’étais plus en vie. J’ai pris conscience de l’état des relations entre les personnes présentes dans la salle. Tout à coup plus aucun secret n’existait, pourtant il n’y avait aucun jugement de ma part mais un amour inconditionnel. Je me sentais très aimée à ce moment-là et je voulais étendre cet amour aux autres dans la pièce. Mais ils ne pouvaient pas m’entendre. Moi j’entendais et je voyais tout ! Cela m’a fait penser aux Ecritures qui indiquent : « Nous connaîtrons totalement, comme nous sommes totalement connus. ». Bizarrement, cette faculté persiste aujourd’hui en termes de connaissance de la vérité au sujet des relations entre les personnes.

On ne m’a pas autorisée à demeurer en présence de Dieu, tellement empli de lumière et d’amour. On m’a communiqué, non en paroles mais plutôt avec la pensée, que je devais repartir et poursuivre mon rôle de mère auprès de mes fils.

Je me suis soudain rendu compte qu’on m’emmenait précipitamment en salle d’accouchement, qu’on me guidait pendant la naissance qui a été très rapide ! On m’a transférée en salle de réveil, j’ai demandé ma bible parce que je ne voulais pas perdre l’inimaginable sensation d’amour et de lumière que je venais de vivre. Mais l’infirmière de la salle de réveil n’a pas voulu me la donner, elle a dit que je devais me reposer. J’ai ri en lui répondant effrontément qu’elle n’avait aucune idée de ce que signifie le véritable repos. Je lui ai dit que je venais de me trouver en présence de Dieu, que j’avais découvert un repos et une paix qu’aucune quantité de sommeil ne pourrait m’apporter. Elle n’a pas saisi ce que je lui disais, mais elle a reconnu que j’avais dû vivre une expérience terrifiante car on m’avait « perdue pendant un petit moment ». J’ai essayé d’expliquer que je n’étais pas du tout perdue, que je m’étais sentie plus vivante que jamais. J’ai tout à coup compris ce que signifie « vivre dans l’esprit ». Je me suis également rendu compte que nous faisons beaucoup d’efforts dans notre être physique, alors qu’en fait vivre par l’esprit est bien plus efficace et satisfaisant. Les mots ne peuvent décrire de façon adéquate la vie et la puissance incroyables dont j’ai fait l’expérience en me retrouvant en présence de Dieu. Je me sens impuissante à aider les autres afin qu’ils comprennent que la réalité vécue dans notre vie physique n’est rien en comparaison de la vie dans le monde spirituel. Les mots ne peuvent décrire correctement ce que signifie se retrouver en la présence immensément aimante de Dieu. J’ai par contre appris que je peux donner ce même amour inconditionnel à autrui, comme si émanant de Dieu, il s’écoulait à travers moi.

 

Informations générales :

Sexe :         Feminin

Date de l’EMI :          4 octobre 1983

 

Au moment de votre expérience, y avait-il une situation mettant votre vie en danger ?     Non  Accouchement    Mort clinique (arrêt de la fonction respiratoire ou cardiaque)

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience ?     Totalement agréable

L’expérience a comporté :     une décorporation

Vous êtes-vous senti séparée de votre corps ?   Oui.  J’ai entendu tout ce disaient les médecins et les infirmières à propos de la tentative de réanimation, ils me perdaient. J’ai compris la terminologie médicale, alors que je n’avais à l’époque aucune formation sur le sujet. Ensuite, en salle de réveil, l’infirmière a déclaré qu’on m’avait « perdue pendant un petit moment ». Ce qui a confirmé que je m’étais effectivement trouvée ailleurs que dans mon corps, ainsi que j’en ai fait l’expérience.

J'ai nettement quitté mon corps et j'existais en dehors

Quel était votre degré de conscience et de lucidité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal ?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude   J’ai soudain compris tout ce qui se passait d’un point de vue médical, la conscience des relations entre les personnes est entrée dans ma compréhension. J’avais connaissance des sentiments et des émotions d’autrui, ainsi que de leurs secrets. Cette faculté est diamétralement opposée à ce que j’étais en temps normal. Avant cet incident il m’était difficile de détecter les émotions éprouvées par les autres, étant moi-même insensible par suite d’agressions dans l’enfance.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au niveau maximum de conscience et de lucidité ?     Le temps ne semblait pas importer, il était à l’arrêt. Il n’y avait plus d’urgence mais une paix inimaginable à la place. Vers le milieu de l’expérience, je me suis soudain rendu compte de la faculté stupéfiante de connaître ce qui se passait pour mon corps. Mon attention s’est dégagée de ce qui m’arrivait, l’assurance que j’irais bien prenant je ne sais comment le relais. Ensuite j’ai acquis une connaissance précise de ce qu’étaient les relations entre les personnes présentes dans la pièce. J’ai éprouvé de la tristesse pour certaines parce qu’elles ne connaissaient pas l’amour dont je faisais l’expérience. Immédiatement après cet aperçu, on m’a fait revenir juste au moment où j’étais emmenée en salle d’accouchement.

Vos pensées étaient-elles accélérées ?     Incroyablement rapides

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir ?    Tout semblait se passer en même temps, ou le temps s’est arrêté, ou il n’y avait pas de notion de temps. Aucune précipitation comparable à celle de la salle des Urgences. Tout était paisible et reposant. Pourtant c’était comme si je savais tout simultanément.

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude ?    Incroyablement plus aiguisés

Pendant l’expérience, votre vue était-elle différente de ce qu’elle était juste avant ?   Je ne bénéficie d’aucune sorte de vision dans mon expérience de tous les jours. Je ne voyais pas dans la vie d’autrui avant l’expérience et je ne peux toujours pas le faire aujourd’hui, sauf si on me demande mon aide. J’avais la connaissance intellectuelle de l’amour de Dieu, mais cette expérience m’en a fourni une notion spirituelle qui est aussi puissante aujourd’hui qu’elle l’était pendant l’expérience. Au lieu d’avoir lu sur le sujet, je CONNAIS Dieu et Son amour pour moi et les autres. C’est très, très REEL, davantage que le monde physique.

Pendant l’expérience, votre ouïe était-elle différente de ce qu’elle était juste avant ?  Mon ouïe était très aiguisée. Je l’ai perdue momentanément lorsque j’ai perdu connaissance. Mais j’ai soudain entendu tout ce qui se passait dans la pièce, y compris quand on a dit : « On la perd. ». Puis tout est devenu incroyablement tranquille et serein, jusqu’à ce que je sois en présence de Dieu. Ensuite j’ai entendu un son magnifique, semblable à celui de l’eau, il m’a semblé comprendre de nombreuses choses exprimées au travers de ce bruit. Mais ce n’était pas transmis avec des mots. C’était comme si je comprenais soudainement tout ce qui était communiqué. Ce fut une expérience impressionnante, indescriptible.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient(e) d’évènements se déroulant ailleurs ?   Non

Avez-vous traversé un tunnel ?     Non   

Avez-vous vu un(des) être(s) pendant votre expérience ?     Non

Avez-vous rencontré ou perçu la présence d'êtres décédés (ou encore en vie) ?     Non   

L'expérience a comporté : une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti(e) entouré par une lumière intense ?     Une lumière nettement ésotérique ou surnaturelle

Avez-vous vu une lumière surnaturelle ?     Oui   La lumière était intense, mais pas aveuglante, seulement chaleureuse et totalement pleine d’amour.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde, surnaturel ?    Un monde nettement ésotérique ou surnaturel     Ce n’était pas un endroit mais une façon d’être. C’est très difficile à expliquer. Tout était tellement magnifique, le simple aperçu que j’en ai eu me pousse à vouloir y retourner.

L'expérience a comporté :    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience ?     Quand j’étais encore consciente, j’avais terriblement peur, je me souviens d’avoir demandé à mon mari de ne pas me laisser seule, alors qu’on lui demandait de quitter la salle. Quand j’ai perdu connaissance, je me suis soudain sentie sereine et joyeuse, ce qui ne m’a pas convenu au début car j’étais préoccupée de laisser mes fils sans leur mère. Mais j’ai alors fait l’expérience d’un réconfort et d’un amour inimaginables, m’indiquant que tout allait bien se passer, qu’il était bien de ressentir cette paix et cette joie.

Avez-vous éprouvé une sensation de paix ou de bien-être ?   Paix ou bien-être inimaginable

Avez-vous éprouvé un sentiment de joie ?     Une joie inimaginable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni(e) avec l'Univers ?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

L'expérience a comporté :    une connaissance ou un dessein spécifique

Avez-vous soudainement eu l'impression de comprendre tout ?     Tout sur moi et autrui     J’ai brusquement compris ce qui se passait d’un point de vue médical. Encore plus stupéfiant, la compréhension des relations entre les personnes. Il n’y avait aucun secret, je pouvais soudain tout voir, mais sans jugement. Je voyais tout cela avec les yeux de l’amour inconditionnel.

L'expérience a comporté :   revoir ma vie

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues ?     Non 

Est-ce que des scènes de l’avenir vous sont apparues ?     Non

Êtes-vous arrivée à une frontière ou à un point de non-retour ?   J'ai atteint une barrière que l'on ne m’a pas permis de dépasser; ou j'ai été renvoyé(e) contre ma volonté. 

 

Dieu, spiritualité et religion :

Quelle importance accordiez-vous à la religion ou la vie spirituelle avant cette expérience ?     Très importante pour moi

Quelle-était votre religion avant cette expérience ?  Chrétienne - Autre   A l’époque de l’expérience, nous étions chrétiens non-affiliés et nous fréquentions l’église régulièrement.

Vos pratiques religieuses ont-elles changé depuis cette expérience ?     Oui     Je SAIS que dieu existe, je n’ai pas seulement entendu parler de Lui. Je ne pratique pas régulièrement, mais je vais à la messe de temps en temps si j’y suis incitée. Je ne suis plus formaliste comme avant. Je continue à adorer Dieu dans mon cœur et j’ai adopté une attitude de reconnaissance pour tout ce qu’Il me permet de connaître de Lui.

Quelle importance accordez-vous à votre vie religieuse ou spirituelle après votre expérience ?     Très importante pour moi

Quelle-est votre religion maintenant ?     Chrétienne - Autre   Je suis toujours chrétienne, mais je n’ai trouvé aucune Eglise qui partage mon expérience de Dieu. Elles ne semblent pas Le connaître ou avoir Son cœur envers autrui.

Est-ce que cette expérience comportait des éléments conformes à vos croyances terrestres ?    Un contenu partiellement en accord, partiellement en désaccord avec les croyances que j’avais à l'époque de l’expérience.     Le contenu était conforme à la croyance en la vie après la mort. Mais il n’était pas en conformité avec le pouvoir de voir dans la vie d’autrui. Je ne savais pas que c’était possible. En fait, je ne connaissais pas non-plus la portée et la profondeur de l’amour Divin. J’ignorais que je pouvais l’éprouver, non comme une émotion, mais comme une force immense pour autrui. La profondeur de la compassion Divine est stupéfiante !

Vos valeurs et croyances ont-elles changé à la suite de cette expérience ?     Oui     Je ne me posais plus de questions sur l’existence de Dieu. Il m’a confirmé qu’Il existe.  Je ne doute plus de la vie après la mort. Nous continuons tout simplement à vivre en esprit, sans le costume terrestre. Je ne vis pas pour moi-même, je veux au contraire être un réceptacle de l’amour Divin pour les autres, afin qu’ils puissent Le connaître et trouver la même liberté, le même amour que moi.

L'expérience a comporté :   la présence d’êtres surnaturels

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être ou une présence ésotérique, ou d'entendre une voix non identifiable ?    J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement ésotérique ou surnaturelle   Cet être était empli d’amour et j’en ai déduit qu’il s’agissait de Dieu. La voix n’était pas telle que nous les connaissons sur terre, c’était un son magnifique, analogue à celui de l’eau mais pas tout à fait. C’est difficile à décrire. J’ai simplement compris ce que ce son communiquait, qu’il émanait de la lumière et de l’être à la puissance inimaginable qui se trouvait avec moi.

Avez-vous vu des esprits religieux ou des morts ?     Non

Avez-vous rencontré ou décelé des êtres ayant vécu précédemment sur terre et dont le nom est mentionné par les religions (par exemple : Jésus, Mahomet, Bouddha, etc.) ?     Non

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information à propos d'une existence avant la vie de mortel ?     Oui     J’ai acquis un savoir médical que je ne possédais pas avant cet évènement. J’ai également pris conscience du détail des relations entre les personnes, ce qui fut accompagné d’un profond sentiment d’amour inconditionnel, d’une absence totale de jugement à l’égard de ces personnes.

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information sur un lien ou une unicité dans l’univers ?     Oui     J’ai pris conscience de manière incroyable de la « réalité » de Dieu et de la vie dans l’Esprit. C’était comme une force, un amour et une lumière englobant tout.

Croyiez-vous en l'existence de Dieu avant votre expérience ?     Existence de Dieu indubitable

Pendant votre expérience, avez-vous acquis des informations sur l'existence de Dieu ?     Oui     Oh que oui ! Dieu Lui-même est amour, il transmet un amour inimaginable qui englobe tout. Il ne retient rien et veut que nous disions à chacun combien Il l’aime. La chaleur et la lumière sont inconcevables. En sa présence on comprend tout, on ne ressent aucune honte. Une compassion incroyable est communiquée ! Avec mon esprit physique, j’aurais été incapable d’inventer ne serait-ce que le début d’une chose de ce genre. Tout ce que j’ai entendu, vu et appris a changé ma vision de ce qu’est Dieu, de la manière dont je dois vivre dans le costume physique terrestre.

Croyez-vous en l'existence de Dieu à la suite de cette expérience ?     Existence de Dieu indubitable

 

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion :

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information particulière à propos de votre dessein ?  Oui   ainsi que je l’ai écrit précédemment, savoir ce qui se tramait dans la vie des infirmières et des médecins, accompagné de la volonté d’aimer inconditionnellement, m’a fourni le dessein d’aider les autres dans leurs problèmes, de les aimer dans leurs difficultés.

Avant cette expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont significatives et importantes ?    Probablement significatives et importantes

Durant l'expérience, avez-vous reçu de l'information quant au sens de la vie ?     Oui     L’une de mes demandes ou l’un des objets de mes prières concernait ce que j’étais censée enseigner lors des études des Ecritures que je dirigeais. Je ressentais de la frustration chez de nombreuses femmes ne surmontant pas les problèmes de la vie et/ou incapable de rester conformes à leur foi. Pendant l’expérience j’ai reçu réponse à mes questions. Il me suffisait d’enseigner aux autres à rechercher Dieu, c’est Lui qui allait leur enseigner ce dont chacun d’eux avait besoin. C’était très simple et cela m’a emplie d’humilité !

Croyiez-vous à la vie après la vie avant cette expérience ?     Existence probable d’une vie après la vie

Croyez-vous en une vie après la vie à la suite de cette expérience ?      Existence indubitable d’une vie après la vie     Oui     J’ai soudain compris que nous continuons d’exister en esprit après la mort. Nous sommes reconnus, aimés très profondément et il nous reste des choses à faire après cette vie.

Aviez-vous peur de la mort avant cette expérience ?     J’avais très peur de la mort

Avez-vous peur de la mort après votre expérience ?     Je n’ai pas peur de la mort

Aviez-vous peur de vivre votre vie avant cette expérience ?     J’avais très peur de vivre ma vie terrestre

Après cette expérience, aviez-vous peur de vivre ?     Je n’avais pas peur de vivre ma vie terrestre

Avant votre expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont importantes et significatives ?     Probablement importantes et significatives

A la suite de votre expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres sont importantes et significatives ?   Importantes et significatives

Avez-vous appris comment vivre nos vies ?     Oui     J’ai fini par comprendre que le sens de la vie ne consiste pas à m’efforcer sur terre de satisfaire les besoins du corps physique. J’ai découvert que nourrir la vie dans l’Esprit est bien plus efficace. Toute l’énergie égoïste que je mettais à tenter de dormir suffisamment ou à m’inquiéter de savoir pourquoi je n’avais pas de force, n’était plus nécessaire. Je n’ai plus jamais manqué d’énergie ou de force depuis ce jour-là, j’ai en effet découvert qu’elle se déversait de mon esprit à travers moi. Ma famille et mes amis constatent en permanence que je suis très occupée et ils me demandent comment je peux tout faire. Ce n’est pas moi, c’est l’Esprit du Seigneur en moi. J’ai appris le secret consistant à Le laisser faire. Maintenant je me contente d’être à l’écoute de ce qui est sain pour mon corps, mais je ne m’en soucie plus et je ne cherche plus à l’obtenir égoïstement.

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information à propos des difficultés, défis et obstacles de la vie ?     Non   

Étiez-vous compatissant(e) avant cette expérience ?     Légèrement compatissant(e) envers autrui

Durant cette expérience, avez-vous appris quelque chose à propos de l'amour ?     Oui     J’ai acquis la connaissance de la totalité de l’amour inconditionnel ou plutôt du fait qu’il soit infini. Nul besoin de le mériter, il est déjà offert à tous, il suffit de l’accepter.

Etiez-vous compatissant(e) après cette expérience ?     Très compatissant(e) envers autrui

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience ?     Légers changements dans ma vie     Ayant vécu la réalité de l’amour de Dieu, de Sa compassion immense, je me considère comme un canal en direction de ceux qui doutent de Son existence. Peut-être que grâce à mon amour inconditionnel envers eux, ils me croiront lorsque je parlerai de Dieu. Je ne fréquente plus l’église car je trouve difficile d’écouter ce que d’autres supposent au sujet de Dieu, je suis très triste du fardeau que la plupart des Eglises imposent aux gens parce qu’elles ne Le CONNAISSENT pas. Elles supposent beaucoup de choses inexactes à Son sujet. Je suis maintenant libérée de la peur de ce que croient les autres, je vais tenter de faire tout ce que je serai censée accomplir afin d’aider autrui. Je sais que le corps constitue mon costume terrestre, je fais de mon mieux pour en prendre soin, mais il ne représente plus autre chose pour moi. Il n’a pas besoin d’être dorloté, il ne m’est pas nécessaire d’être égoïste.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience ?     Oui     Je suis bien plus douce, plus aussi dure ni condamnatrice. Je me préoccupe profondément des autres, en particulier ceux qui viennent me demander de l’aide. Je n’ai pas besoin de lutter, de me fâcher pour prouver que j’ai raison au sujet de quoi que ce soit. Il me suffit d’aimer les autres inconditionnellement, de faire montre de la même compassion envers autrui que celle dont j’ai bénéficié. Avant d’obtenir mes Masters, je travaillais comme aide-enseignante dans une classe d’adolescents en difficulté. Une adolescente essayait de me faire perdre mon sang-froid de toutes les manières possibles. Elle m’a carrément dit qu’elle avait volontairement tenté de me mettre en colère. Elle voulait savoir pourquoi elle n’avait pas réussi. Je lui ai répondu qu’on m’aimait sans conditions et que je voulais essayer la même chose avec elle. Elle y a réfléchi longuement et elle a fini par devenir l’élève qui aide conserver le calme dans la classe. Quel effet stupéfiant a eu l’amour de Dieu sur elle ! Je raconte cela, parce qu’avant cet incident, j’étais très peu patiente avec les élèves dans son genre. Par la suite j’ai acquis au quotidien le sens des motivations comportementales des élèves. Je ne sais comment, je comprenais leurs besoins et je les satisfaisais d’une manière qui m’aurait été totalement étrangère avant l’expérience. Dieu m’a donné une approche que je n’avais pas non-plus, comme par exemple être compatissante à l’égard d’élèves ou d’autres qui peuvent mal se conduire parce qu’ils souffrent.

 

Après l'EMI :

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots ?    Oui   J’avais l’impression de ne pas pouvoir la formuler, ou qu’on n’allait pas me croire. Aucun mot ne peut exprimer la puissance de la présence et de l’amour de Dieu pour nous ! La connaissance subite d’informations que j’ignorais auparavant était difficile à décrire, j’hésitais à en parler à ceux qui ne pouvaient pas comprendre une EMI.

Avec quelle précision vous rappelez-vous de l'expérience en comparaison d'autres événements à l’époque de l'expérience ?     Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque   Je sais que je possède une mémoire très sélective, ce que je relie aux agressions durant l’enfance. Par contre, cet évènement constitue davantage qu’un souvenir. C’est une expérience si profondément ancrée dans mon esprit que ma vie a changé pour toujours. Je donne des cours sur les processus de mémorisation, je peux affirmer qu’il existe une grande différence entre mémoriser un évènement et avoir une expérience spirituelle gravée dans l’âme. Cela pourrait expliquer pourquoi des personnes se rappellent de ce genre d’évènements, alors que leur cerveau n’effectuait pas le traitement de mémorisation. A cause de la perte de connaissance, mes souvenirs physiques des évènements de ce jour-là sont parcellaires. Mais le souvenir d’avoir vu qu’on s’occupait de moi, d’avoir compris la situation médicale, d’avoir été en présence de Dieu et d’avoir senti Son amour immense, reste aussi vif que si c’était hier. Je ne perdrai jamais ces moments précieux.

A la suite de votre expérience, avez-vous acquis des capacités médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons particuliers que vous n'aviez pas avant ?     Oui     J’ignore si cela relève du paranormal ou si c’est simplement l’esprit Divin révélant la vérité. Une jeune élève est venue au bureau de conseil et m’a dit qu’elle n’avait pas assisté aux cours le semestre précédent parce qu’elle était malade. Une idée m’a traversé l’esprit : « Non, tu n’étais pas malade, tu étais en prison ! ». Dès qu’elle est sortie, j’ai vérifié et « bingo ! », elle était allée en prison.

Autre exemple, une collaboratrice est arrivée en pleurs dans mon bureau, disant qu’elle venait de gâcher sa vie. J’ai tout à coup su ce qu’elle avait fait et avec qui ! Un amour et une compassion immense pour elle ont envahi mon cœur. Encore une fois je n’ai rien dit. J’ai attendu qu’elle se confie, j’étais stupéfaite de l’exactitude de ce que je savais. J’ai compris qu’elle avait besoin de quelqu’un pour la soutenir et l’aider à traverser le gâchis qu’elle avait provoqué. J’ajouterais qu’il s’agit d’une personne très discrète, aucun indice ou action que j’aurais observé n’aurait pu dévoiler un seul élément de son histoire. En considérant ce qui s’est produit au cours des années, je constate que cette connaissance alliée à l’amour immense ont entraîné un changement que je n’aurais jamais pu prévoir.

On m’a accordé un rêve qui a sauvé la vie de ma sœur jumelle, j’ignore cependant s’il s’agit d’une conséquence de l’EMI, c’est peut-être tout simplement lié à la gémellité. Je sais par contre que je demande la sagesse dans toutes les situations, sachant que Dieu est présent, qu’Il me montre TOUJOURS un chemin pour résoudre des situations impossibles ou pas si impossibles que cela. Il me suffit d’être patiente, d’être à l’écoute des idées qui arrivent.

Une ou plusieurs parties de l'expérience sont-elles particulièrement significatives pour vous ?      Oui, le moment où Dieu montre Son amour et Sa compassion pour chaque personne. Sa douceur est stupéfiante… Il ne juge pas les gens, je ne devrais pas le faire non-plus.

Avez-vous déjà raconté cette expérience ?   Oui    J’ai tenté de la raconter à l’infirmière de la salle de réveil, mais elle était trop occupée. Je l’ai racontée à mon mari, mais il a été incapable de saisir ce que j’avais vécu. Je l’ai racontée à des dames de mon église, elles se sont contentées de me fixer. J’ai rapidement appris que la plupart des gens ne me croyaient pas, j’ai donc cessé de raconter, sauf quand le sujet faisait surface. Même dans ce cas, les gens ne peuvent tout simplement pas comprendre. Je ne suis pas sûre qu’ils aient été influencés, mais certains m’ont demandé de les aider à comprendre comment rechercher le Seigneur, comment s’en remettre à Lui dans leur esprit. Ce n’est pas facile à exprimer.

Aviez-vous connaissance des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience ?   Non

Qu'avez-vous pensé de la réalité de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue ?    L'expérience était tout à fait réelle     La paix et l’amour n’ont pas donné de sens, c’est la connaissance soudaine d’éléments que je ne savais pas qui m’a fait comprendre que notre vie sur terre représente davantage que ce que la plupart d’entre nous recherche. J’ai tenté de conserver cette connaissance Divine particulière ainsi que la sensation d’être en présence de Dieu. Avant l’évènement, j’avais toujours dédié un moment de calme à la lecture des Ecritures et à la tenue d’un journal. Aujourd’hui les écrits de mon journal se sont convertis en lettres à Dieu concernant mes pensées ou mes questions. C’est devenu le moment de Ses instructions pour moi, ce qui m’a permis de conserver cette EMI plus proche que si je n’avais pas eu cette habitude.

Que pensez-vous de la réalité de l'expérience maintenant ?     L'expérience était tout à fait réelle     43 années se sont quasiment écoulées depuis cette expérience et Dieu est encore plus réel pour moi que ce jour-là, si ce n’est que je ne peux pas Le « voir » comme à l’époque. Je ne peux oublier le fait de m’être trouvée en Sa présence. Ce n’est pas un souvenir qui disparaîtra comme les autres souvenirs ou évènements lorsque le chemin y menant est effacé. Bien au contraire. Plus je vois la preuve de l’amour de l’existence de Dieu, plus cet évènement s’ancre dans ma réalité.

Est-ce que quelque chose a reproduit une partie de cette expérience à une période de votre vie ?   Oui   Le rechercher m’a menée à Sa révélation des réponses aux questions que je me posais. Les réponses continuent d’arriver, pas avec le son entendu autrefois, mais avec la connaissance soudaine d’informations dont je ne disposais pas auparavant. J’ai maintenant acquis un genre de certitude qu’à chaque fois que je demande à comprendre ou de l’aide, quelque chose se passe. Nous avons crevé un pneu aujourd’hui, mon mari ne parvenait pas à retirer un des boulons. Il a essayé plusieurs fois et il était certain que le boulon était endommagé. Dès que j’ai tenté ma chance en demandant au Seigneur de l’enlever, c’est ce qui s’est produit. Mon mari est resté bouche bée, il voulait savoir comment j’avais fait. Il est deux fois plus lourd que moi et beaucoup plus musclé. Je lui ai répondu que j’avais demandé au Seigneur d’enlever ou de desserrer le boulon et qu’Il l’avait fait.

Souhaitez-vous ajouter autre chose à propos de votre expérience ?     Simplement que Dieu ne souhaite pas que nous luttions à ce point sans Lui, « il se lèvera pour vous faire miséricorde », à condition de Le rechercher afin de Le CONNAITRE et qu’Il donne Son orientation. Son amour se déversera en tous ceux qui Le cherchent de tout leur cœur.