NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

Comme une EMI de Desiree B

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

le 11 novembre 2003
 

Je dormais très profondément, enveloppée d'une obscurité totale et très intense. Normalement, pour profond que soit le sommeil, on s'attend à voir quelque chose. Je me trouvais loin de chez moi. A 04h00 je me suis réveillée tout à fait; il y avait une lumière éblouissante que je ne pouvais supporter longtemps. Tout était en movement rapide à mes côtés.


le 12 novembre 2003


Encore fatiguée, étourdie, éloignée de tout.


le 13 novembre 2003


Agitée, je me suis rendormie de suite, encore étourdie. On m'a servi le petit déjeuner dans ma chambre. Et puis, ouaou! J'ai ressenti quelque chose d'épatant! Mon coeur battait très rapidement; en suite un bourdonnement et je me trouve en dehors de mon corps, à environ 1m de distance... Je l'ai réintégré par la tête. J'ai pleuré, pleuré, pleuré, toute perturbée.

J'ai dormi de nouveau, un sommeil profond mais étrange. Des ombres allaient et venaient, puis un éclaircissement, l'obscurité est moins évidente. J'ai ressenti la présence de Dieu. C'est Lui qui m'avait appelée là, et je savais du reste que Lui voulait être avec moi. Il y avait aussi un ange gardien. Il y a plusieurs ans, quand je me sentais très seule, Dieu m'a laissé savoir que nous ne sommes jamais seuls, il y a toujours Quelqu'un qui est à nos côtés. Pendant que l'ange était présent, j'ai dit à Dieu que je savais tout au moins qu'un ange m'accompagnait. Je ne Le voyais plus, mais toutefois je ressentais sa présence avec certitude... Il voulais que je choisisse, soit de rester, soit de repartir. J'ai voulu laisser ce choix à la bonne volonté de Dieu, sans avoir à décider moi-même, que Dieu sache qu'à cause de toutes les souffrances de l'existence humaine, je n'y étais pas encline à retourner, mais je Lui laissais tout à fait la décision.


Les soirées précédentes j'avais bien dîné. Mais la pensée s'est imposée: 2 "...la vallée obscure".


Pendant chaque "absence", je me trouvais au début dans un environnement totalement obscur; impossible de percevoir l'étendu de cet espace. Mais je n'avais pas de soucis, car je savais que Dieu est certainement avec moi; comme il est partout il s'ensuit qu'il est ici. Je me sentais donc calme... Soudain je me trouve dans un espace large, illuminé, debout dans une espèce de portail, juste à l'intérieur. J'avais franchi ce portail sans m'en apercevoir. A ma gauche il y avait une sorte de barrière, et de l'autre côté de la barrière nombreux anges, et Dieu Lui-même.


Je me sentais Accueillie sans réserve, comme si je rentrais chez moi au bout d'un long voyage. C'était une communion totale, sans vouloir faire partie intégrante avec eux. Je ressentais un immense amour et une immense chaleur, mais avec le sentiment de pouvoir rester complètement "moi"; il n'y avait aucun besoin de dissimulation, j'étais acceptée telle que je suis. C'était comme si j'étais sur un pied d'égalité avec les anges et même avec Dieu, je ne voyais pas de distinction entre eux et moi qui se base sur les apparences ou les manières, comme il existe ici-bas. Je me sentais même libre de m'adresser à Dieu sans retenu aucun. Quand Il m'a posé la question, si je voulais rester là ou bien retourner ici, je me suis étonnée en osant m'exprimer franchement. J'étais très contente de lui céder le choix de me renvoyer selon Sa volonté, de la façon dont bon Lui semblât.


Je ne pouvais entendre les discussions qui ont suivi, pourtant j'ai constaté un bon résultat pour moi, tout en sachant qu'on a dit des choses "contre"... Les "anges" et "Dieu" n'étaient pas d'un blanc rayonnant, ni moi non plus; c'est l'espace autour qui rayonnait, sans ombres, éblouissant. Mais les visages n'étaient pas visibles. Ici-bas, une telle expérience serait froid, impersonnel, mais là, absolument pas; pas besoin de visages ni de forme. Dieu signifie "Je Suis", et là tu peux dire aussi que tu "Suis".


L'espace était assez grand; j'avais l'impression d'un dôme, grand et lumineux, couvrant tout, mais sans vitre; en fait un espace ouvert mais qui te faisait l'impression de te protéger, de tout protéger. Les ombres fuyantes étaient tout à fait séparées. Ma chambre, là où gisait mon corps, n'avait pas un rayon de soleil, mais toutefois les ombres me semblaient bénévoles... je serais restée avec Dieu de plein coeur, mais je ne pouvais franchir la barrière, conséquemment je suis revenue ici. On m'a laissé savoir que mon heure n'était pas encore. Quand j'y réfléchis maintenant, un an plus tard, je ressens une intense nostalgie, une envie de Sa présence, la source inépuisable de l'amour...


J'avais eu une autre expérience 4½ ans auparavant, avec des conséquences importantes, et au niveau de l'esprit et au niveau physique. Dieu m'avait donné le choix, soit de passer au delà, soit de rester ici-bas. Notre fils doit passer sa vie dans une clinique psychiatrique, et à cette époque-là je voulais être reçue au paradis; c'était la période la plus difficile de ma vie. J'ai choisi de rester, à cause des liens humains qui m'y attache; nous avons 3 enfants avec THADA/autisme. C'est lors de cette expérience qu'on m'a fait savoir que Dieu nous ménerait  vers les eaux du repos et les prés d'herbe fraîche, ce qui m'a beaucoup soulagée, car j'étais sur le point de craquer. J'ai compris qu'il y a une raison dans les souffrances de notre fils, que Dieu le garde.


Pendant l'EMI, Dieu s'entretenait avec les anges concernant mon choix, soit de rester, soit de retourner. On m'a permis une connaissance partielle de l'entretien, vu mon intérêt, mais je n'étais pas au courant de la totalité. Ma décision de retourner a été reçue avec joie. On m'a fait savoir qu'une joie d'autant plus grande m'attendrait. J'étais humble et étonnée quand je réfléchissais que la célébration de ma présence là m'avait conduite à retourner ici... Dans la bible c'est écrit que Jésus est attentif au besoins de son épouse... Je le comprends maintenant. Je l'attends avec joie dans mon coeur. En attendant il me reste encore une besogne à accomplir ici-bas.


Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots? Oui. Sous certaines perspectives, on ne peut ni parler ni écrire au sujet de l'expérience sans recourir à la liberté de l'artiste. Je sens que je n'arrive pas vraiment à l'exprimer.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?  Non

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ? Pendant tout le temps.
 

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Plus de conscience et de lucidité que d'habitude.


J'étais "moi" totalement. C'est-à-dire, je m'adapte toujours, selon les circonstances, à garder une distance d'autrui. Là-haut, tout est connu et je pouvais être "moi" sans équivoque, ce qui veut dire que mes yeux se sont ouverts pour de vrai et définitivement. Je suis devenue "moi".

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours? Non

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?  Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?  Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?  AMOUR, ACCEPTATION, CHALEUR, JOIE, RESPECT, EGALITE, LE CONTRAIRE DE LA SOLITUDE, ENGAGEMENT PERSONNEL, JOIE.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Oui. J'étais dans un lieu complètement obscur. J'ai dit à Dieu: "Seigneur, encore ici Tu es avec moi", et ce disant j'ai vu un point de lumière au lointain. De suite, je me suis trouvée dans un dôme spacieux, en présence de Dieu et les anges. Je n'ai ressenti aucune peur du tout. J'étais tout à fait calme.
 

Avez-vous vu une lumière? Oui,  un point de lumière au lointain.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui. Nous étions dans un dôme spacieux. Dieu était sur ma droite, et un groupe d'anges sur la gauche (donc sur la main droite de Dieu!) Dieu m'a dit: "Si tu peux choisir maintenant, voudras-tu rester, ou bien retourner?" Ce n'a pas été exprimé en mots, mais j'ai bien compris ce qui m'a été communiqué. J'ai compris ce qui était dit à mon intention, et je n'ai pas "entendu" ce qui ne m'était pas dirigé. J'ai demandé si je pouvais rester avec Lui pour un temps, mais Dieu m'a dit que ce n'était pas possible, car en ce cas-là je ne vivrais plus ici-bas. Entre les anges et Dieu j'ai compris que le choix était soit de rester soit de retourner.  

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui, le dôme de lumière; c'était brillant comme le soleil, mais donnait l'impression d'un espace clos, totalement protégé. Sans ombres. De plus j'avais l'impression qu'il y avait des murs et des portes, mais sans vraiment les percevoir (peut-être à cause de l'absence d'ombres?)

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Non

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Oui, et cela ne m'a pas encore quittée! J'ai plus de clarté concernant la raison de cette vie, à savoir, apprendre à connaître Dieu, vivre à Sa proximité. Plus nous Le connaissons, plus nous nous approchons de Lui. Avec fermeté dans cette relation, sa gloire se manifeste de plus en plus. Cela dépend non pas de Lui, mais de la façon dont tu choisis de te mettre en proximité de Lui. Dieu est AMOUR absolu, par Dieu nous sommes connus tout à fait, avec tant d'imperfections... Je n'arrive pas vraiment à m'expliquer.


Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?
Non

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Plus de compréhension concernant pourquoi les gens se font concurrence à un tel point. Je suis beaucoup plus compatissante.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?  Oui. Avant de savoir de quoi il s'agissait, je l'ai raconté à mon mari, et à un psychologue. Ni l'un ni l'autre ne le comprenait. Après quoi, je l'ai écarté de mon esprit, mais au bout d'un an le souvenir m'est revenu, et j'en ai reparlé avec ce deux personnes. Ils ont eu du mal à le saisir au début, mais quand ils on vu à quel point j'en avais été changée, ils ont été plus compréhensifs.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Oui. De temps à autre j'avais lu quelque chose à ce sujet, mais dans ma propre EMI je n'ai rien reconnu, sauf le tunnel.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu? L'expérience était certainement réelle. C'était très clair, beaucoup plus clair qu'un rêve, par exemple. En plus, le sentiment était si intense, profond et unique, que je ne peux pas le réduire en réflechissant. Impossible de perdre une telle profondeur.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ? Oui, le fait que le contact avec Dieu était si personnel; que Dieu te connait à fond et te trouve bien, tout comme tu es! La joie d'être reçue là-haut! D'être pardonnée.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience? L'expérience était certainement réelle. Je sens toujours et régulièrement la présence de Dieu, qui il est et ce qu'il fait, en moi et en autrui. J'ai le sentiment que c'est précisément de cela qu'il s'agit, la vie... Quant aux souffrances, ceux qui ne veulent pas supporter ce que Dieu nous sert sont nombreux!

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Oui, plus intense et plus valable.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?  Non

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui. J'ai eu une autre vision du paradis; nous traversions en autocar un pont très beau, mon mari et moi. Nous attendions en faisant la queue, mais personne n'y était pressé ni stressé. Nous nous sommes régalés de la vue du pont: des vagues déferlantes qui se brisaient sur les rochers; vraiment épatant... Par la suite nous étions assis dans un train, apparemment, mais ouvert au ciel, et sans aucun bruit de roues sur les rails. Nous admirions des "constructions vivantes", dont une avec une autre construction sur le haut où applaudissaient des mains en l'honneur de Dieu. Il y avait aussi de la musique, à l'extérieur.
 

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Je ne sais pas.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui