NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Debora E

TÉMOIGNAGE :  

Je me suis trouvée en train de flotter vers le plafond, d'où je voyais mon corps allongé sur la table. Les docteurs étaient en effroi,  ils disaient qu'ils me perdaient. Moi, je n'avais pas peur, j'étais accompagnée de deux personnes très bienveillantes que j'ai prises pour des anges, en l'occurrence. Elles m'ont dit de ne pas me faire de soucis, qu'elles allaient s'occuper de moi.

J'ai entendu un bruit comme un grand sifflement, sur quoi j'ai été propulsée le long d'un tunnel noir, vers une lumière. Autour de moi je distinguais d'autres êtres que je croyais angéliques et qui m'entouraient dans le tunnel, en train de chanter. J'étais sans soucis, très calme et contente. 

Arrivée au bout du tunnel, j'étais baignée d'une lumière reluisante et chaleureuse, qui me semblait très sereine. Je me sentais en sécurité, contente. Une femme m'a tendu la main, elle était très belle et je sentais qu'elle m'aimait, et me connaissait à fond. En sa compagnie je me sentais sauve. Je ne savais qui c'était. Elle m'a tenu la main pendant que j'écoutais un entretien, entre les anges qui m'avaient accompagnée, et une voix qui provenait de la lumière. Cette voix a dit que ce n'était pas mon heure. Elle a dit que je n'avais pas encore eu mes enfants, donc il fallait que je retourne. Moi, je ne voulais pas retourner! Je voulais rester là où je me sentais aimée et en sécurité. La belle femme m'a dit qu'il ne fallait pas me faire de soucis, qu'un jour je reviendrais et qu'alors elle me reverrait .

Je me suis retrouvée dans mon corps. J'ai repris connaissance suite à l'intervention chirurgicale, et je n'ai rien dit à personne au sujet de mon expérience, pendant de nombreuses années. Un jour, quelques ans plus tard, ma mère m'a montré une photo de ma grand-mère paternelle, décédée en train d'accoucher de mon père. C'était la très belle femme qui m'avait tenu la main, de l'autre côté du tunnel. Je n'avais jamais vu son image avant.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?

Incertaine. Bon, lors de l'expérience, j'avais peur de raconter ce qui s'était passé à quiconque, car je croyais qu'on me traiterait de folle. J'étais une jeune personne qui, par suite d'abus, souffrait d'un état de stress post-traumatique (PTSD). En conséquence, ne rien dire se trouvait plus facile que dire quelque chose.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?
Pendant le passage du tunnel, et quand j'écoutais les voix qui s'entretenaient à mon sujet.
 

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Plus de conscience et de lucidité que d'habitude. Mon esprit était plus clair parce que je ne me sentais pas en danger, mes pensées n'étaient pas obscurcies par la peur.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours? Oui, tout était plus brillant, plus clair, les couleurs plus vivantes.

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?
Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? Je me sentais aimée, acceptée, heureuse, en sécurité, et puis triste quand on m'a dit qu'il fallait que je retourne à mon corps.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Oui, voir ci-dessus, numéro 3.

Avez-vous vu une lumière? Oui, voir ci-dessus, numéro 3.

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Oui, voir ci-dessus, numéro 3.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Oui, tout ce que j'ai vu c'est que j'étais une enfant très malheureuse qui ne voulais que vivre ma vie, et qui essayais de toutes mes forces d'être sage, afin d'être aimée.

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui, voir ci-dessus, numéro 3. La grand-mère que je n'avais jamais connue est venue à ma rencontre.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui. C'est-à-dire que le bout du tunnel donnait sur le lieu le plus paisible qu'on puisse imaginer, cela dépassait  même toute mon imagination, un lieu pur, serein et aimant.

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Oui, le temps ne semblait pas signifiant...

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?  Oui, je savais, à partir de ce moment-là, que la vie continue après la mort du corps. Je savais que nous ne sommes pas jugés par autrui quand nous sommes morts. J'ai vécu un amour inconditionnel. C'est un grand pas à faire pour une petite fille qui ne savait ce que c'était que l'amour.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Incertaine, j'avoue ne pas vraiment comprendre la question.

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Oui, j'ai su que j'allais vivre et que j'aurais des enfants.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui. Du moins, j'étais intuitive concernant les gens et les choses. Un de mes profs rédigeait une dissertation sur  la perception extrasensorielle, en utilisant ses étudiants comme sujets. Mon niveau de perception extrasensorielle a été le plus élevé, parmi un chiffre de 240 étudiants qui ont passé l'examen.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Mais pas avant environ 10 ans. Alors je l'ai raconté à mon mari, et il m'a cru totalement. Plus tard je l'ai confié à d'autres personnes, dont quelques-unes qui m'ont traitée de «dingue». Mon mari a toujours accepté que j'ai des intuitions différentes de la majorité.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Non

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle a eu lieu?

L'expérience n'était probablement pas réelle. Je n'avais jamais entendu parler d'une telle expérience, et je n'osais  raconter cela à personne, de peur qu'on ne me traite d'aliénée.

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?

Oui, je n'oublierai jamais la sensation d'être aimée totalement, en sécurité, ni la bonté de ceux qui m'entouraient.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience?

L'expérience était certainement réelle. J'accepte tout à fait que c'était une expérience réelle, qu'on ma choisie pour connaître un autre lieu qui est si aimant, si Accueillant, joyeux et parfait, et qui nous attend tous, suite à notre séjour sur terre, dans cette dimension.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?

Oui, je n'ai pas peur d'aimer de tout mon cœur. Ceci n'est pas peu de chose pour moi, car j'avais subi tous les abus possibles pendant mon enfance.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ?

A propos de la question précédente. Avant l'expérience, j'avais de nombreuses expériences de séparations du corps, dans lesquelles j'étais entourée d'êtres que je prenais pour des anges. C'était au cours des raclées et des viols que je subissais en mon enfance. Je flottais vers le plafond et les anges me consolaient, me distrayant de ce qui m'arrivait au corps. Voilà pourquoi j'hésitais à raconter mon expérience à quelqu'un d'autre. J'avais des secrets honteux que j'étais forcée de garder, sous peine de menaces sur la vie de ceux que j'aimais. Si donc cela met en doute la véracité de mon expérience, je trouve cela compréhensible, tout à fait. Après cette année-là, mon père n'était plus présent pour me tourmenter. Jusqu'ici dans ma vie, je n'ai pas eu d'autre EMI.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui.