NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Deana M

Description de l'expérience:

J'ai dû faire une biopsie de la vessie, une inflammation s'étant manifestée sur l'ultra-son. En attendant en pré-op, j'ai parlé à l'anesthésiste, je n'ai pas reçu de médicaments pour me détendre, cette chirurgie mineure devant durer environ quinze à vingt minutes. J'ai été ensuite emmenée dans ce qui semblait être une salle de rayons X, et j'ai été placée sur ce qui semblait être une table de rayons X, avec un coussin par-dessus. La pièce n'était pas installée pour une chirurgie. Mon médecin a dû partir pour trouver un appareil photo et des instruments, me laissant avec l' infirmière de la salle d'opération et l'anesthésiste. Nous avons échangé quelques mots, puis l'infirmière de la salle d'opération a placé un masque d'oxygène sur ma bouche et mon nez, ce qui fait que je ne pouvais ni respirer ni expirer. J'ai attrapé le masque, l'ai enlevé de mon visage, et j'ai dit à l'infirmière qu'il ne fonctionnait pas. Elle ne l'a même pas vérifié et l'a remis sur mon visage, chaque fois que je me tortillais, elle le tenait plus serré. Je commençais à perdre de la force dans mes bras et mes jambes, je me sentais paralysée. Puis j'ai perdu d'autres sensations, je n'avais plus de goût, je ne pouvais ni sentir, ni respirer. J'ai remarqué que mon cerveau semblait se tourner vers l'intérieur. J'entendais toujours des voix, je tournais mes yeux vers le haut, essayant d'attirer l'attention des infirmières une dernière fois, et je savais que je mourais, mais elle ne me regardait pas. J'ai fermé les yeux, j'ai senti mes jambes entrer dans des spasmes, j'ai alors perdu l'ouïe, j'étais à l'intérieur de mon corps. J'ai alors senti l'anesthésie entrer dans ma main, j'ai abandonné, et je savais que j'étais morte.

Je me suis retrouvée dans un brouillard noir et sombre, presque caressant, mais j'ai eu peur. Puis j'ai été balayée dans la lumière. Le temps d'un clin d'oeil, j'ai ressenti un immense amour, joie et bonheur imprègner mon âme, tout mon être, n'ayant aucuns soucis, aucuns désirs et aucuns besoins. Il y avait des enfants qui riaient et jouaient. Leur rire était comme une musique céleste, j'étais comme une enfant. Mais pas dans un corps tels que nous les appelons, presque comme une bulle de larme, et pourtant non. Nous étions tous sur un nuage, mais il n'y avait pas de terre au-dessous, il y avait le ciel bleu au-dessus, un bleu très profond mais clair. Je voulais rester et profiter de cet amour pénétrant, si vaste, si profond, mais il fallait revenir en arrière. Je suis repartie vers le brouillard noir tiède et affectueux, puis vers le néant.

Quand j'étais dans la salle de réveil, j'ai demandé pourquoi ma gorge était si douloureuse, on m'a dit qu'ils avaient inséré un tube, et que j'avais demandé une chirurgie de quinze à vingt minutes, quelque chose dont je n'avais jamais entendu parler auparavant. On m'a dit que c'était une procédure de routine normale. Cependant, je savais que j'étais morte et qu'on m'avait ressuscitée. L'hôpital, ou l'infirmière et l'anesthésiste, ont dit que je l'ai rêvé. Je leur ai dit que personne ne rêve sous anesthésie. J'en ai parlé à mon interniste quelques semaines plus tard. Il m'a dit que j'étais allergique à l'anesthésie. Je lui ai dit que j'étais morte avant qu'elle ne soit injectée dans mon corps. 

J'ai pardonné à toutes les personnes concernées vu que j'ai eu la chance de visiter le ciel pour une courte période de temps. Tout l'amour sur cette terre ne saurait en rien égaler l'amour au ciel. Je sens que je dois partager cet amour avec le monde entier, la joie et le bonheur, je sais déjà ce qui va se passer si les gens ne commencent pas à s'aimer réellement. Je ressens les émotions des autres, la tristesse, la mort, et je suis même très émue quand un avion s'écrase, ou qu'un policier est tué, ou que des gens sont tués pour rien ou quelque chose. La seule chose que j'ai reçu ou qu'on m'a montré a été l'amour, le bonheur et la joie dans le ciel, et le don de ressentir les émotions des autres, je ne comprends pas encore. Je crois que je suis encore une enfant aux yeux de mon Dieu. J'apprends chaque jour. Je dis maintenant à des gens qui me sont totalement inconnus que je les aime. Cependant ils pensent que je suis folle; je peux pardonner facilement maintenant. J'ai l'impression d'être pleinement en paix et en harmonie avec tous, grands et petits. Je n'ai jamais vu de membres de la famille, car je suis la première chrétienne depuis plusieurs générations.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l'EMI est survenue:     Février 2000

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui   Suite dopération.       J'ai été suffoquée jusqu'à ce que mort s'ensuive par un masque d'oxygène défectueux, et une infirmière de salle d'opération, qui était occupée à papoter avec l'anesthésiste, et ne me prêtait pas attention. J'essayais de lui dire que le masque ne fonctionnait pas. Elle a juste appuyé le masque plus fort, couvrant ma bouche et mon nez.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Positive 

Y at-il des médicaments ou des médicaments qui auraient pu influer sur l'expérience?   Non   Les médecins ont dit que j'avais fait une allergie à l'anesthésie, mais elle ne circulait pas encore dans mes veines à ce moment-là.

L'expérience a été onirique de quelque manière?   Non, pas comme un rêve, trop d'amour, de joie et de bonheur immenses. Jamais dans ma vie je n'ai ressenti cet amour pur sans tache.

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Indécis(e)    Je devine en fait quand j'évoque une bulle comme une larme, vu que c'est ce à quoi cela semblait ressembler, mais je n'ai pas trop prêté attention à quoi je ressemblais vu que je me prélassais dans l'amour. Je savais que j'étais morte, quand j'ai abandonné, la seconde où j'ai abandonné, j'étais dans le brouillard, pas dans le corps, mais comme une entité ou, comme je dis, j'étais dans un état d'âme, votre esprit est votre âme, je savais que je n'étais pas dans un corps, un sentiment, une émotion et je ne voulais pas repartir.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Extrêmement consciente, la plupart du temps de sentiments intérieurs, j'avais même regardé l'horloge, jusqu'à ce que je ne puisse plus la voir.

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification. Je ne sais pas, mais je peux dire que je ne voulais pas partir, que le temps n'était pas pertinent.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Les enfants riant. Je n'ai jamais entendu des enfants rire avec autant d'amour dans ce rire. On ne parlait pas; seulement ce rire, pas moqueur, mais plus comme une invitation à jouer avec eux.

Êtes-vous passée à travers un tunnel?   Indécis (e) J'étais dans un brouillard noir chaud et légèrement aimant. Je ne pouvais pas voir à travers vu qu'il était épais, mais au moment où j'ai eu peur, j'ai été emportée à travers la lumière, en un clin d'oeil.

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui   Des enfants, jouant sur un nuage; je ne les connaissais pas, leurs rires, joie et bonheur, aucunes paroles, c’était comme si vous entendiez par télépathie, “Viens et joue avec nous”.  

L'expérience incluait:    Un vide

L'expérience incluait:  De l’obscurité

L'expérience incluait:   Une lumière surnaturelle

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  Quand j'étais Accueillie dans la lumière, c'était plus lumineux que le brouillard noir et dense, j'étais sur un nuage, et les couleurs étaient lumineuses. La lumière n'était pas éclatante (comme lorsque quelqu'un fait briller une lampe de poche dans vos yeux), mais c'était une lumière voyante.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Les émotions sont très difficiles à expliquer, mais j'ai ressenti un amour si merveilleux, si pur, si positif et pénétrant. Je ressentais le bonheur, la joie et la chaleur. Je n'avais aucuns soucis, aucunes préoccupations, pas de besoins ou de désirs. Emotions = amour total.

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers     J’ai appris que tout est possible à travers l’amour. 

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?   J'ai appris l'amour de Dieu, et tout le monde devrait le connaître, devrait connaître la joie, le bonheur et la chaleur. J'ai appris la profondeur de cet amour. Avant l'EMI, il y avait des jours où je souffrais tellement, je voulais juste mourir, et on m'a appris par cette expérience ce que je raterais si je prenais une balle. Je n'ai pas ressenti cette douleur agonisante depuis. Beaucoup de douleur oui, mais pas cette douleur insupportable.

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?      Non, j'étais déjà consciente de ce qui allait se passer, il y a environ cinq ans, quand j'ai eu un évanouissement temporaire qui n'a duré qu'une seconde, puis après l'EMI, je sais que cela se produira. C'est géologique, tremblements de terre, éruptions volcaniques, qui vont changer le monde tel que nous le connaissons.

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   Non  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?   Chrétienne

Quelle est votre religion maintenant?   Chrétienne

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Je suis plus indulgente et pourtant je vois les choses plus clairement. Je ne me suis jamais rendue compte qu'il y avait tant de péchés dans ce monde, mais c'est maintenant souligné dans mon esprit. Je n'ai pas perdu mon sang-froid. Je connais une paix étrange dans mon corps et mon âme.

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Les changements dans votre vie depuis votre EMI sont:     Augmentation

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience?   Beaucoup plus tolérante des gens et de tout ce que j’ai mentionné ci-dessus. 

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience? Je n'ai pas de relations, et je n'en veux pas et n'en ai pas besoin. Mais j'ai beaucoup plus d'amis et plus d'amis proches. Depuis que j'ai un handicap, il y a des jours ou je ne peux pas marcher, et la douleur est aiguë, mais encore je suis paisible, alors qu'auparavant j'aurais été furieuse à crier des invectives. 

Après l'EMI: 

Avez-vous noté un changement dans vos sentiments à cause de cette expérience?     Sentiments vis à vis de la famille, des amis et de la société.

Avez-vous noté un changement quant à la peur de la mort à cause de cette expérience?     Sentiments sur la mort

Avez-vous vécu un changement dans vos objectifs de vie à cause de cette expérience?     Sentiments sur le but de la vie.

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Non    

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Indécis(e)   Je ressens des émotions d'autres personnes. Je ne le comprends pas encore. Je jouais sur l'ordinateur et j'ai dû arrêter, je me sentais intensément triste. Je n'ai pas compris à l'époque, mais quelques jours plus tard, j'ai découvert qu'un ami à moi au Texas, (rencontré dans une salle de chat) que je n'avais jamais rencontré en personne, a eu une crise cardiaque. Quand je lis ce que les gens tapent dans les salles de bavardage, et leurs problèmes physiques, je semble être vidée de toutes mes forces. Pendant que j'étais dans une salle de discussion, une fille voulait se suicider et après une heure de conversation avec elle, je savais qu'elle ne le ferait pas.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?  Être au ciel et ressentir tout cet amour, chaleur, joie et bonheur. Le pire, c'était de retourner dans mon corps, de laisser tout cet amour. Mourir n'était même pas néfaste, quand je le considérais cliniquement. Puis j'ai tout écrit plus tard, une minute par minute, jusqu'à ce que je perde trace du temps.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui, j'en ai parlé à des gens, et ils ont pensé que j'avais perdu la tête, vu qu'ils ne comprennaient pas grand chose. Pourtant, je pense qu'ils sont plus influencés par mes actions, vu qu'ils me demandent si je ne vais pas devenir folle, et je leur dis non, pas besoin. Quand je suis autour d'autres gens, on m'a dit qu'ils se sentent très détendus même s’ils étaient auparavant plus en colère contre quelque chose qu'un frelon trempé.

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Je nai ressenti aucune douleur quand on me suffoquait; être incapable d'inhaler ou d'expirer ne m'a même pas causé de la douleur. Aussi la minute où j’ai cessé de lutter pour vivre, je suis morte. 

Y a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser pour vous aider à communiquer votre expérience?     Les mots me manquent maintenant, mais cela ma paru bien. Il serait agréable d’avoir une liste de mots descriptifs.