NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Dean T

 

Description de L'Experience Traduit par Prema:

En mars 13, 1996 à trois heures dans l’après-midi, j’étais très malade et savais que j’avais besoin d’aide.  J’ai appelé mon frère et il est venu immédiatement.  Il m’emmena à la salle d’urgences de Stateline, ou j’ai eu ma première crise cardiaque.  Cette partie au tout début était vraiment étrange, car je ne pensais pas que j’allais mourir.  Quand on me transportait dans l’ambulance pour l’hôpital, je me souviens d’être arrêté et été en défibrillateur deux fois, et puis j’étais dans la salle d’urgence de l’hôpital Barton à South Lake Tahoe.  J’étais admis avec une fermeture de veine à quatre-vingt-dix-neuf pourcent d’un caillot de sang.  J’ai étais en défibrillateur en excès de plus de vingt huit fois.

Je regardais tout par-dessus de la salle.  La seule fois quand j’étais dans mon corps était après le défibrillateur, donc très douloureux pour un moment ou deux, et puis je partais encore.  J’ai entendu tous les conversations dans la salle.  J’ai vu mes proches décédés.  Après avoir lâché, j’ai confirmé les déclarations faite par quelque personnel dans la salle d’urgence.   Ils étaient stupéfaits, pour dire le moins.  Quelque conversation que j’ai entendue à propos de moi devait plus tard être oubliée en raison de la nature des commentaires.  Après onze heures j’étais tellement fatigué que je voulais me reposer, alors ils m’ont paralysé j’ai dormi en pensant que ça faisait une heure, même si mes yeux étaient collées j’ai vu tout ce qui se passait.

Renseignements généraux:

Genre:     Homme

La date à laquelle l'EMI est survenue:     March 13, 1996

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui   J’ai eu des crises cardiaques.  Avant que je reçoive le médicament pour me paralyser. Les docteurs ont travaillé sur moi pendant onze heures.  Durant ce processus d’installation d’un tuyau de respiration, ils ont coupé mon trachée causant la pneumonie, et une température de 107.9.   J’ai quitté mon corps et ils one placé des sacs de glaçons sur moi.  J’étais sur une couverture d’azote et ils devaient encore verser du glaçon sur moi pour faire baisser ma température.    Je regardais le tout par-dessus. 

Éléments de l'EMI:

Y at-il des médicaments ou des médicaments qui auraient pu influer sur l'expérience?   Indécis(e)   Incertain   Cela ressemblait à une zone de guerre dans la salle d’urgence, il y avait tellement de gens qui travaillait sur moi.  Ils m’ont donné des médicaments pour briser le caillot.  Je ne suis pas au courant des effets secondaires de ce médicament.  J’ai les dossiers médicaux.

L'expérience a été onirique de quelque manière?   Pas de cette façon.  Tout était bien réel

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   Je n’étais pas au courant de ma forme ; toutefois le souci que j’ai ressenti pour la personne ci-dessous était bien réel.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et lucidité?   Etant en alerte comme je suis maintenant, c’était bien réel.  J’étais en support de vie pendant quatre jours.

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Non    

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Les sons que j’ai entendu quand je partais étaient très bruyants, ils one rempli toute ma pensée.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?   Pendant la chirurgie pour installer une endoprothèse, j’étais mort deux fois de plus, cette fois j’y suis resté dans la salle d’opération et vu que le médecin, sur le troisième essai, réussi à faire ouvrier et travailler.  J’étais comme un homme tout neuf mais pour un bref moment, j’étais éveillé et heureux que je pouvais respirer sans difficulté.  Comme ils me préparaient pour me déplacer sur une civière une des infirmières par inadvertance a sorti une gaine artérielle et j’ai saigné à mort encore une fois.  Je regardais quand le médecin a été ré-convoqué.  Il était vraiment furieux.  Il voulait savoir qui et pourquoi a causé cela.  L’infirmière tenant mon artère fémorale a été catégorique pour ne pas le lâcher pour prouver au médecin que la veine saignait.  Elle disait que je saignais affreusement beaucoup pour lui montrer.  Il insista.  Elle a lâché prise  et le flot de sang lui frappa au visage ; il demanda la plaque d’éternuement et ce morceau de plastique a été mis sur moi pour qu’il puisse  faire une nouvelle procédure.

Êtes vous passé à travers un tunnel?   Oui  J’ai passé beaucoup de temps dans le tunnel, à chaque fois que j’étais mort, j’ai été renvoyé dans le tunnel.  Plusieurs fois, un être de lumière me parlait.  Il était avec mon père, comme il ou elle, je ne sais pas qui, semblait avoir son bras autour de mon père.  A chaque fois quelqu’un que je connais disait, « Dean, tu dois retourner chéri. »  On entendait échauffer le défibrillateur et wham j’étais à nouveau dans la douleur quand j’ai réintégré dans mon corps après le choc.

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui  J’ai vu tous mes proches décédés.  On m’a dit la raison pour laquelle j’ai dû revenir était pour que j’entre en contact avec d’autres personnes comme moi.  L’an 2000 allait être très intéressant.  Soyez prêt, j’ai peur de dire ce que je sais.

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  Je ne peux en aucune façon avec mes capacités limitées, vous le décrire, je n’ai jamais vu ou senti quelque chose comme ça.  (Vois aussi les réponses ci-dessus)

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Je sais que beaucoup de gens m’aimaient et ont prié pour que je survive, j’ai ressenti comme un nouvel amour que je n’ai jamais connu.

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout  sur l'univers.  Je savais que j’allaispas mourir, quoi qu’il arrive.  C’était un grand soulagement.      

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?   Tout s’est passé comme si c’était vrai alors, aucune vision de ma vie, que des explications sur ce qui m’arrivaient.  Et c’est pourquoi j’ai dû revenir

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?      Des scènes de lavenir du monde  Ma vie depuis le 13 mars était une vie donc j’en étais fier.   J’ai parlé avec beaucoup de gens qui ont eu un démon, en quelque sorte leur relatant mon expérience les aide. 

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté.  Je n’avais pas le choix, tout le monde savait que je retournais. 

Dieu, Spiritualité et Religion:

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Mon amour pour la vie n’a jamais été aussi fort comme elle est maintenant.  Je vois des gens maintenant totalement diffèrent comparé à avant, j’ai du compassion que je savais pas que j’avais.

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience?   Vois les réponses ci-dessus

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?   Ma vie m’a été prise, durant mes EMIs je n’avais pas de contrôle, et j’ai totalement abandonné sur tout contrairement à ce qu’on m’a dit.  Les chrétiens me haïssent, ils ont peur de moi, et  je dois faire face à une vaste série d’émotions. 

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui     Cela s’est produit en 1996, depuis ça, comme chaque année passe, il est plus facile d’en parler mais pendant la première année j’étais un cas désespéré.    Les émotions m’échappaient.  Le sentiment que j’avais quand j’ai rencontré mon défunt père était la plus belle chose que j’ai jamais sentie.  J’ai ensuite appris l’amour de mon père quelque chose qui m’était nié depuis que j’avais trois ans.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Mais j’ai peur d’en parler

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Sérieusement, il n’y avait aucun division.  Je dis que c’est l’expérience la plus merveilleuse, celui que vous avez à en mourir.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Uniquement avec les personnes qui ont besoin de moi.  Ils semblent avoir une sorte de paix à l’intérieur après avoir parler à moi.

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Oui   Deux fois, j’ai eu un rêve d’être défibrillé et me suis retrouvé sur le plancher, renversé complètement hors du lit.

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Pas cette fois ci.  Je vous remercie du fond du coeur m’avoir permis de partager.

 

 

 

Description de l'expérience Traduit par Camille:

Le 13 mars 1996, à trois heures de l'après-midi, je suis tombé très malade et je savais que j'avais besoin d'aide. J'ai appelé mon frère et il est venu immédiatement. Il m'a emmené à la salle d'urgence tateline, où j'ai eu ma première crise cardiaque majeure. Cette partie au tout début était vraiment étrange, je n'avais pas le sentiment que j'allais mourir. Alors qu'on me transportait par ambulance à l'hôpital, je me souviens qu'on s'est arrêté et qu'on m'a défibrillé à deux reprises, puis j'étais aux urgences de l'hôpital de Barton à South Lake Tahoe. J'ai été admis avec une fermeture de la veine à 99 pour cent, provoquée par un caillot de sang. J'ai été défibrillé plus de vingt-huit fois.

Je regardais tout du haut de la pièce. Le seul moment où j'étais dans mon corps était après le défibrillateur, tellement pénible pendant un instant ou deux, et je repartais. J'ai entendu toute la conversation dans la salle. J'ai vu des parents décédés. Après avoir quitté l'hopital, j'ai confirmé les déclarations faites par certains membres du personnel de la salle d'urgence. Ils étaient étonnés, pour moins dire. On a ensuite demandé que certaines conversations que j'ai entendues à mon sujet soient oubliées en raison de la nature des commentaires. Après onze heures, j'étais tellement fatigué que je voulais me reposer, alors quand ils m'ont paralysé, j'ai dormi pendant ce que je pensais être une heure; même si mes yeux étaient fermés avec un ruban ruban adhésif, j'ai vu tout ce qui se passait.

Renseignements généraux:

Genre:     Homme

La date à laquelle la EMI est survenue:     13 mars 1996

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui J'avais des crises cardiaques. Avant de me donner le médicament pour me paralyser, les médecins avaient travaillé sur moi pendant onze heures. Pendant le processus d'installation d'un tube respiratoire, ils ont coupé ma trachée, provoquant une pneumonie d'aspiration et une poussée de fievre jusqu'a plus de 42 degrés C. J'ai quitté mon corps et j'ai observé pendant qu'ils déposaient des sacs de glace par-dessus. J'étais sur une couverture d'azote et ils devaient encore me jeter de la glace dessus pour réduire ma température. J'ai regardé le tout d'en haut.

Éléments de l'EMI:

Y at-il des médicaments ou des médicaments qui auraient pu influer sur l'expérience?   Indécis(e)   Incertain.   La salle d'urgence ressemblait à une zone de guerre; il y avait tant de gens qui s'afféraient sur mon corps. J'ai observé tandis que le personnel travaillait sur moi. Ils m'ont donné des médicaments pour dissiper le caillot. Je ne connais pas les effets secondaires de ce médicament. J'ai les dossiers médicaux.

L'expérience a été onirique de quelque manière?   D’aucune façon. Tout était très réel. 

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui   Je n’étais pas conscient de la forme que j’avais; cependant, ma préoccupation pour celui que j’observais depuis le haut était également très réelle. 

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et vivacité?   Aussi vigileante que je le suis maintenant, c'était très réel. Je suis resté totalement sous respirateur artificial pendant quatre jours.

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Non    

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Les sons que j'ai entendus lorsque je suis parti étaient très bruyants, ils remplissaient toutes mes pensées.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs? Durant la chirurgie pour installer l'endoprothèse, je suis mort encore deux fois; cette fois, je suis resté dans la salle d'opération et j'ai regardé le médecin qui, au troisième essai, a pu l'ouvrir et travailler. J'étais comme un homme nouveau pendant très peu de temps, j'étais très éveillé et heureux de pouvoir respirer sans difficulté. Comme ils se préparaient à me déplacer sur une civière, une des infirmières a involontairement sorti une gaine artérielle et j'ai saigné et suis mort à nouveau. J'ai observé tandis le médecin était convoqué. Il était fou de rage. Il voulait savoir qui et pourquoi cela était arrivé. L'infirmière qui tenait mon artère fémorale ne voulait pas lâcher pour prouver au médecin que la veine saignait. Elle a dit que je saignais trop pour le montrer. Il a insisté. Elle a obéi et le flux sanguin l'a gifflé; il a demandé la plaque d'éternuement et un morceau de plastique a été placé sur moi afin qu'il puisse entamer une nouvelle procédure.

Êtes-vous passé à travers un tunnel?   Oui  J'ai passé beaucoup de temps dans le tunnel, chaque fois que je suis mort, j'ai été renvoyé vers le tunnel. Plusieurs fois, l'être de la lumière m'a parlé. Il était avec mon père, et c'était comme si lui ou elle, je ne sais pas qui, semblait avoir son bras autour de mon père. Chaque fois que quelqu'un que je connaissais disait: «Dean, tu dois repartir mon chéri». On entendait le défibrillateur se réchauffer et -vlan - je revenais à moi dans une douleur intense lorsque je me glissais dans mon corps après le choc.

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Oui, j'ai vu tous mes parents morts. On m'a dit que la raison pour laquelle je devais revenir était de prendre contact avec d'autres comme moi. L'année 2000 va être très intéressante. Soyez prêt, j'ai peur de dire ce que je sais.

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui Je ne saurais d'aucune façon, vu mes capacités limitées, le décrire; je n'ai jamais vu ni ressenti quelque chose comme ça. (Voir aussi les réponses ci-dessus.)

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Je savais que tant de gens m'aimaient et priaient pour que je vive, j'ai ressenti un nouvel amour comme je ne l'ai jamais connu.

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers. Je savais que je nallais pas mourir, en aucun cas. C’était un grand soulagement.     

Est-ce que des scènes de votre passé/span> vous sont revenues?   Tout est arrivé comme si c’était réel à ce moment-là, aucun examen de la vie, juste l’explication de ce qui m’arrivait. Et pourquoi je devais revenir. 

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Des scènes de lavenir du monde. Ma vie depuis le 13 mars a été une vie dont je suis fier. J’ai parlé à tant de gens qui ont été en proie à un démon; d’une certaine facon, leur raconter mon experience les a aidé.

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté. Je n’avais pas le choix, tout le monde savait que j’allais repartir.   

Dieu, Spiritualité et Religion:

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Mon amour pour la vie n’a jamais été aussi prononcé que maintenant. Je vois les gens complètement différemment maintenant, j’éprouve une compassion dont j’ignorais l’existence en moi. 

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience?   Voir les réponses ci-dessus.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?   On s'est emparé de ma vie pendant mon EMI, je n'avais aucun contrôle, et j'ai totalement renoncé à autre chose que ce qu'on m'a dit de faire. Les chrétiens me haïssent, ils ont peur de moi, et j'ai dû faire face à toute une gamme d'émotions.

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui     Cela s'est produit en 1996, depuis lors, au fur et à mesure que chaque année passe, il est plus facile d'en parler, mais durant la première année, j'étais dans tous mes états. Les émotions jaillissaient simplement de moi. Le sentiment que j'ai eu lorsque j'ai rencontré mon père disparu était la plus belle chose que j'aie jamais ressentie. Je connais l'amour de mon père, quelque chose dont j'avais été privé depuis que j'avais trois ans.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Oui   Mais j’ai peur d’en parler.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?      Sérieusement, il n'y avait pas de division. Je dis que c'est l'expérience la plus merveilleuse, une pour laquelle vous devez mourir.

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Seulement avec les gens qui ont eu besoin de moi. Ils semblent éprouver une certaine forme de paix après m'avoir parlé.

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Oui   A deux reprises, jai fait un rêve dans lequel on me faisait de la défibrillation, et je me suis retrouvé par terre, projeté hors du lit. 

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Pas maintenant, merci du fond du coeur de m’avoir permis de partager cela.