Page d’accueil – NDERF

EMI de Daniel E

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Il ne s’agissait que du précurseur d’un éveil spirituel profond qui s’est produit 8 ans plus tard. Pour lire le reste de mon histoire, voir : http://finalbookofdaniel.com 

 

*******

 EMI de l’auteur 

Le souvenir va être pénible et il va sans doute me tirer des larmes, mais le voici en détail :

Une nuit de novembre glauque humide et froide en 1991.

C’était une époque difficile, une journée déprimante venait de s’écouler. A ce moment de ma vie, je mangeais peu et de manière tristement malsaine. Après avoir bu le contenu d’une cafetière dans une tentative de faire s’évanouir mes chagrins, il m’a été impossible de dormir. Allongé sur le lit, me retournant sans cesse pendant plusieurs heures, le sommeil me fuyait. Vers 3 heures du matin, toujours éveillé et tendu, allongé sur le dos, j’écoutais le bourdonnement relaxant des battements de mon cœur, comme si je comptais les moutons.

Le type de muscle que l’on qualifie de cardiaque battait de manière ausi fiable qu’un mécanisme d’horloge et je l’écoutais : « Boum-boum … boum-boum… boum… (silence)… il s’est arrêté complètement. J’ai immédiatement senti la circulation sanguine se ralentir, puis s’arrêter totalement dans toutes les parties de mon corps. Dans cette première seconde, je me suis « détaché » du corps et j’ai plané dans et autour de lui. Je pouvais voir la chambre où j’étais, ainsi que mon corps, bien que mes yeux aient été clos. J’étais tout à coup capable de « penser » des centaines ou des milliers de fois plus rapidement… et avec une plus grande clarté qu’il n’est humainement normal ; ou possible.

Me rendant compte que le battement suivant n’arrivait pas, j’ai continué à sentir le sang « s’oxyder » tandis qu’il s’arrêtait complètement  dans toutes les veines et artères. A ce moment là, j’ai réalisé et accepté que je venais de mourir ; le temps était venu d’avancer. C’était un sentiment de paix totale, complètement exempt de peur ou de douleur, il n’impliquait absolument aucune d’émotion. Le temps lui-même est soudain devenu infini et hors de propos. En « temps terrestre », seulement dix secondes environ se sont écoulées avant que mon cœur ne redémarre, mais « j »’étais aussi en « temps zéro » (par manque de meilleur terme), ou, en fait hors du temps.

Il semblait s’agir d’une progression naturelle ; il y a eu un passage en revue automatique de toute ma vie, le moindre événement vécu au complet avec les émotions (mais vu objectivement), se déroulait devant et autour tel un film panoramique. De la naissance à la mort, de manière linéaire, contemplé sans tristesse ni remord, mais en un quart de seconde en « temps terrestre » (selon ma meilleure estimation), pourtant, il a semblé s’écouler des semaines pendant que ma vie défilait. Une fois ceci achevé, il y a eu quelques autres « instructions » automatiques, mais ce fut ensuite l’immersion dans une infinie paix, béatitude, extase. Un amour inimaginable ; une compréhension si grande, puissante ; tellement impressionnante qu’elle en est humainement incompréhensible.

Tandis que je me trouvais là (et seulement là), l’accès à la connaissance m’a été accordé; « Tout ce qui a été et sera jamais. » La vraie nature de l’univers était soudain claire comme de l’eau de roche, comme un puzzle géant. Il semblait comporter un ordre parfait…en fait, il était évident que je devais bientôt en faire partie. J’étais sur le point de rejoindre l’entité qui ne peut être que désignée comme…Dieu ; si vaste en dimensions et en portée que seuls les paroles bibliques s’approchent de la description. J’ai toutefois regardé en arrière pour voir ce qui se passait pour mon corps physique, je ne pouvais partir avant qu’il ne soit totalement dépourvu de vie.

A ce moment là, environ 10 battements (10 ou 15 secondes) avaient fait défaut. Le corps que je contemplais dans le lit était le mien…mais « je » (âme/esprit) savais que l’heure n’était pas venue de partir. Mon temps sur terre n’en était pas encore à sa fin ; il me restait encore un dessein sur terre (plus d’informations là dessus dans un prochain article). Quand j’ai été propulsé à nouveau dans mon corps, j’ai réalisé brutalement que j’étais allongé sur ce lit, perdant rapidement conscience physiquement en l’absence de pulsations cardiaques. J’ai alors réagi de façon humaine et j’ai paniqué, j’ai bondi du lit terrorisé tout en me martelant la poitrine avec le poing. Le cœur a redémarré. Après que j’aie descendu les escaliers avec des précautions nerveuses, tremblant comme une feuille, suant à grosses gouttes, mon cœur battait toujours irrégulièrement.

Après m’être rendu seul en voiture à l’hôpital, on m’a annoncé que le muscle cardiaque avait subi un manque de nutriments, ce qui avait provoqué l’arythmie. Il y a eu quelques alertes sévères après cela, mais elles ont vite disparu après une modification de régime et d’activité physique. Je n’ai pas été en mesure de retenir les connaissances accordées ; le cerveau humain est beaucoup trop primitif et limité pour l’héberger. Cette intelligence requière une dimension pour exister et fonctionner. Toutefois elle fait également partie de nos trois dimensions…simplement occultée à la perception de nos 5 sens. J’en ai cependant retenu suffisamment pour me souvenir de ma pure révérence.

Quiconque est passé par là, (ils sont des millions) sait comment cela change immédiatement sa vie…pour toujours.

Pour ceux que cela intéresse, voilà quelques expériences d’autres personnes :

La religion est un sujet sensible et certains seront offensés quoi que je dise. Malgré tout, j’ai le sentiment qu’il est nécessaire d’en discuter, de la manière dont cela se rapporte à ma propre expérience et par rapport aux expériences de l’auteur. Cela ne devrait pas être nécessaire, mais la nature des sujets sur ce site justifie une explication. Alors que je n’ai pas vraiment de religion, je soutiens ceux qui en ont une et j’encourage les personnes à se rapprocher de leur Dieu…quel qu’il soit. Certains essaient de discréditer ceux qui ont des croyances religieuses et qui annoncent aussi que l’avenir sera « apocalyptique ». Ceci est compréhensible car ils préfèrent attaquer les motivations du messager et rester aveugle à ce qui les entoure. La raison pour laquelle je n’ai pas de religion est la suivante : j’ai fait ce qu’on appelle une « expérience de mort imminente » ou EMI en novembre 1991. C’est très difficile à exprimer avec des mots car le langage est loin d’être adéquat pour décrire avec précision un tel événement. Je reste généralement silencieux sur le sujet à cause des réactions négatives d’incrédulité. Il est impossible de transmettre l’expérience à ceux qui ne l’ont jamais vécu, particulièrement lorsque c’est en désaccord avec leurs propres croyances. En fait, certains des visionnaires antiques de la Bible pourraient bien avoir décrit ce qui est maintenant connu sous le vocable d’EMI.

Il existe de nombreuses religions dans le monde, nombre d’entre elles affirment être « L’Unique ». Je pense qu’elles ont toutes raison ET tort en même temps. En d’autres termes, dans la tentative de l’homme pour décrire la nature de Dieu et de l’au-delà, il en a saisi l’essentiel, mais il a donné ses propres interprétations et révisions variées. Cela se solde par des guerres saintes et des conflits inutiles et destructeurs. Je ne crois pas que Dieu veuille que nous nous entretuions en son nom. Je ne peux pas non plus croire que Dieu soit une entité colérique et vengeresse…au moins pas dans le sens des représentations du type feu et soufre. Qu’il n’y ait pas de malentendu ; je suis convaincu à 100 % qu’il existe un « Dieu, Entité/Etre « Créateur », « Tout-puissant ». Je ne l’étais certainement pas avant 1991. Après avoir été plongé dans l’au-delà sous forme d’esprit pendant un bref moment, il m’a été personnellement démontré sans l’ombre d’un doute que : NOUS NE MOURONS PAS.

Nous subsistons sous une forme différente, non physique.

Les sceptiques tentent de dire : « Vous avez sans doute rêvé. » ou « C’est juste une bande de gogos new-age. » ou « Il y a des substances chimiques qui sont relâchées dans le cerveau et  qui donnent l’impression de mourir. », etc. etc… C…… !!!

Les effets de mon EMI ont été profonds et cela a constitué l’événement le plus « réel » que j’aie jamais vécu. Il semblait qu’on m’ait accordé un savoir étendu et une compréhension claire du monde et de l’univers existant à ce jour. Mon QI qui était dans la moyenne à l’époque est monté à 148 peu de temps après. Je n’ai plus aucune peur de la mort, car je comprends que sur cette petite planète notre vie est temporaire et courte, ce qui suit est grand en vérité. Quel est le sens de la vie et notre but ici ?? Vivre et apprendre ; faire l’expérience du physique, traverser des épreuves, des vicissitudes et des joies. Nous sommes les élèves d’une école appelée Terre… lorsque la cloche sonne, nous retournons à la maison… avec des leçons apprises. A nouveau, je dis cela en me basant sur mon expérience actuelle.

 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

L’expérience était-elle difficile à exprimer avec des mots ? Oui

Qu’est-ce qui dans l’expérience la rend difficile à transmettre ? Il a fallu 7 ans avant d’être en mesure de la mettre par écrit.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui

Précisez : arrêt du cœur

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Très aigu, semblant se fondre avec la Création

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Non

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui

Décrivez votre apparence ou forme hors de votre corps : j’étais séparé physiquement

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? Aucune, un genre d’objectivité

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non

Avez-vous vu une lumière ? Oui

Précisez : la Lumière de Dieu

Avez-vous rencontrés ou vus d’autres êtres ? Non

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Oui

Précisez : tout y était, de la naissance jusqu’à ce jour là, mais c’était une vision objective

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui

Avez-vous éprouvé une modification de l’espace ou du temps ? Oui

Précisez : le temps et l’espace tels que nous les connaissons sont une illusion

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui

Précisez : la nature de l’univers entier

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Non

Avez-vous eu connaissance d’évènements à venir ? Oui

Précisez : je semblais avoir une capacité extrêmement précise pour voir les choses

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui

Précisez : je savais que ce n’était pas encore mon heure, j’avais une mission à accomplir

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui

Précisez : cela peut paraître incroyable à certains, mais j’ai démarré un processus rigoureux de croissance spirituelle qui, en 1999, a résulté en l’acquisition de la maîtrise de soi, un ange de Dieu incarné.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui

Précisez : cela m’a confirmé les erreurs perpétuées par les principales religions

L’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Elle a fait de moi un chercheur de vérité et de connaissance. J’ai trouvé la Vérité.

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui

Précisez : j’en fait rarement état devant d’autres personnes, car elles ne peuvent la comprendre ou la croire.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? De la révérence

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? La pire a été de revenir.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? Visitez mon site pour lire plus d’informations sur ce qui s’est produit en conséquence : http://finalbookofdaniel.com

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Précisez : trop de choses pour les écrire ici.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui

Précisez : j’ai eu une expérience proche d’une EMI au cours de laquelle j’ai rencontré le Christ

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Pas de réponse

Précisez : oui, mais c’est toujours extrêmement difficile de le décrire en détail.