NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Cedric G

TÉMOIGNAGE :  

Alors ma mémoire étant ce qu'elle est (mauvaise), je vais vous raconter ce dont je me souviens aujourd'hui avec précision uniquement et ce que mes proches (ma mère, mon père et mon frère) et les médecins m'ont raconté.

-La première chose dont je me souviens distinctement c'est que je suis attaché à un lit d'hôpital, les mains et les jambes "menottées". Je lutte de toute mes forces pour me détacher mais sans succès. 

-ensuite, je me souviens qu'il y a une carafe d'eau sur un petite table au niveau de mes genoux. Je meurs de soif mais je n'arrive pas à l'atteindre car je suis toujours menotté. A ma gauche, il y a la "chef" mais je n'ose pas lui demander à boire (je ne sais pas pourquoi).

-ensuite, je me souviens de mon père et mon frère assis devant moi, je ne sais plus si je suis toujours attaché ou pas, bref je me souviens uniquement avoir insulté les infirmières en présence de mon père, ce que je n'aurais pas fait normalement. Mon frère me fais faire des calculs mathématiques simples mais j'ai beaucoup de mal à les résoudre.

-J'ai des bleus sur les poignées et sur les chevilles absolument énormes. Là où on me fait des "perfusions" mon bras est bleu et jaune sur au moins 20cm. 

Plus tard on m'explique, je ne sais plus qui, que je me suis systématiquement arraché toutes les perfusions (alors que consciemment je peux vous assurer que j'aurais jamais osé toucher à un truc planté dans ma peau).

La suite n'a que peu d'importance, rééducation, petit à petit je retrouve mes esprits, on m'explique que j'ai fait une sorte d'arrêt cardiaque alors que j'étais tranquillement assis chez mes parents, les pompiers sont venus et m’ont emmené à l'hôpital. Les médecins m'ont mis dans un coma, puis ils ont annoncé à ma mère qu'il y a avait 80% de chance que je ne me réveille pas. Plus aucune activité dans mon cerveau, mon cœur battait grâce à une machine. Le jour où ils allaient me débrancher, je me suis réveillé comme par magie :D 

Ce n'est que quelques jour plus tard que j'ai repris conscience, attaché à ce lit parce apparemment j'étais très violent avec le personnel médical durant cette période inconsciente (mon frère m'a expliqué que j'avais raconté qu'ils me "torturaient", donc c'était de la légitime défense lol 

Plus tard, on m'a annoncé que j'allais être transféré dans un autre hôpital (Lariboisière) afin de faire des tests.

Période assez pénible, j'étais constamment relié à une machine qui enregistrait mon activité cardiaque, je n'avais quasiment aucune liberté de mouvement. Tous les matins vers cinq heures, une infirmière venait me prélever un litre de sang (au moins lol). Puis vint le jour du "test". A dix heures du matin, on m'a emmené dans une salle équipée de moniteurs, j'étais entièrement nu sous ma blouse bleue transparente, donc pas vraiment à l'aise. Et l'un des deux médecins présents a commencé à m'expliquer ce qui allait se passer. Je peux vous assurer qu'ils ont été bien inspirés de ne rien me dire jusqu'à ce dernier moment. Donc en résumé, il allait faire passer une sonde par une artère (fémorale je crois un truc comme ça). En gros, il a fait une entaille dans mon aine, inséré la sonde puis l’a faite remonter jusqu'au cœur (sonde que j'ai parfaitement senti voyager à l'intérieur de mon corps). Une fois la sonde en place, il allait accélérer mon cœur pour voir s'il restait stable au delà des 300 pulsations par minute (stress total pour moi à ce moment-là). Arrivé à 280 pulsations, le médecin s'est retourné vers moi et a demandé si j'allais bien. Je me souviens que c'est précisément à ce moment que je me suis senti à deux doigts de m'évanouir. J'ai donc répondu "pas vraiment" et j'ai "lâché-prise". La suite, je monte doucement vers le plafond, ma vision est tubulaire, assez claire au centre et floue sur les côtés, je monte durant quelques secondes, je n'entend rien, je ne ressens rien, je constate sans réflexion que je monte vers le plafond, puis je suis violemment tiré vers le bas. C'est la seule chose que je ressens parfaitement, le plafond s'éloigne et l'attraction vers le bas à une vitesse qui ne me paraît pas naturelle. Fin de l'emi. Je reprends conscience, je suis hors de la salle, une infirmière constate que je tremble de tout mon corps. La première chose que je me dis c'est de ne surtout pas oublier ce que je viens de vivre. Le lendemain lorsque je me réveille, je vois une marque rouge sur mon torse comme si quelqu'un avait posé un fer à repasser sur moi, je comprends alors qu'on m'a choqué avec l'appareil qu'on voit dans les films, un défibrillateur ou un truc du genre et que c'est ce qui a dû provoquer le retour brutal dans mon corps que j'avais ressenti. 

Ensuite on m'a implanté un défibrillateur cardiaque que j'ai encore aujourd'hui.

Voili voilou, j'ai raconté mon histoire à un cardiologue qui m'a expliqué que c'était parfaitement explicable, alors j'ai pas cherché plus loin.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots? Non      

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Non    

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  Pendant l'expérience, il m'a semblé être parfaitement lucide et conscient, je peux dire que l'expérience a duré environ cinq à six secondes pas plus (sûrement le temps de sortir le défibrillateur et de me choquer), je n'ai eu aucune pensée, aucun sentiment durant l'expérience, pas d'exaltation, de peur, de surprise, pas le moindre petit sentiment de paix intérieur ou je ne sais quoi lol rien de rien hormis le retour dans mon corps, je n'ai rien ressenti.

Ps: votre question 5 ci-après, je ne peux pas y répondre, j'étais parfaitement conscient et lucide mais sans rien ressentir, c'est pas ce que j'appelle "normal".

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours? Moins de conscience et de lucidité qu’en tant normal.

If your highest level of consciousness and alertness during the experience was different from your normal every day consciousness and alertness, please explain: je remets ce que j'ai écris plus haut question 4.
J'étais parfaitement conscient et lucide mais sans rien ressentir (hormis le retour dans mon corps), c'est pas ce que j'appelle "normal".

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours? Oui. Vision tubulaire, assez claire au centre et floue sur les côtés.

Ma mémoire ne me permet pas de dire clairement ce que j'ai vu. Je me souviens m'être dit après-coup que les lumières que j'avais observées étaient sûrement les néons au plafond.

Durant cette expérience, je n'ai fait aucune réflexion mentale, je ne me suis pas dit "tiens je monte vers le plafond" ou "si j'essayais de regarder à gauche pour voir".

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale? Oui. Je n'ai pas entendu le moindre son.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience? Absolument aucune.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace ferméNon      

Avez-vous vu une lumière? Incertain.  Ma vision était tubulaire avec effectivement une zone plus claire au centre mais il y avait des néons au dessus de moi, donc ça parait normal.


Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres? Non      

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie? Non      

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Non      

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Non      

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps? Non      
Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ? Non      

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation? Non      
Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ? Non           

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non      

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. 2 ans après, j'en ai parlé à ma mère, puis j'en ai parlé à mon frère, puis à mon père, puis a mon meilleur ami.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ? Oui. Dans les films je pense.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu ? L’expérience était absolument réelle. La première chose que je me suis dit après cette expérience, c'est de ne surtout pas l'oublier parce que c'était tellement réel, notamment le retour violent dans mon corps et j'avais peur que les détails du souvenir s'effacent aussitôt (je sais que ma mémoire a toujours été très médiocre).

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ? Je n'ai pas perdu la notion de temps, j'ai vu que l'expérience a duré quelques secondes et ça m'a paru bizarre d'avoir conservé la notion du temps, si j'avais perdu conscience, le retour violent dans mon corps qui devait correspondre au moment où on m'a choqué avec le "défibrillateur".

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience ? L’expérience était absolument réelle. Même réponse que pour la réponse 40, même si je ne pourrais plus décrire exactement ce que j'ai vu, le retour dans mon corps, la vitesse à laquelle cela c'est passé, je ne pourrais jamais l'oublier.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non      

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ? Non      

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Non      

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? J'aimerais beaucoup la revivre afin de voir si en ayant conscience de ce qui va se passer, j'arrive à bouger, à dépasser le plafond.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui