NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Cassie M

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Je me trouvais à la piscine, mais je me suis sentie trop mal pour enseigner la natation. J'ai été renvoyée chez moi par le maître nageur responsable. Je ne me rappelle pas beaucoup de cet après-midi, juste que je voulais m'allonger et mourir. Ma mère m'amena finalement aux urgences de notre petit hôpital privé local. Je ne me rappelle pas comment j'y suis arrivée. Je me souviens par contre de la stupéfaction du docteur quant à la rapidité des battements de mon cœur - il n'avait jamais vu une personne avec une fréquence cardiaque aussi élevée. Je me rappelle de ma mère à mes côtés. Un évènement durant la soirée ou la nuit (j'en ai été informée plus tard), j'étais devenue violette foncée (NDT : cyanosée par manque d'oxygène), et ils ont appelé le médecin. Je n'étais pas au courant de cela. Occasionnellement, je reprenais conscience quand une infirmière réajustait mon masque à oxygène. Il semblait ne plus avoir de temps, juste une succession d'évènements. Je me suis rendue compte d'être dans un tunnel noir, noir, noir profond (comme l'espace doit l'être). J'avançais rapidement vers une chaude, brillante et magnifique lumière. J'ai ressenti que cette lumière était Jésus. Il n'y avait rien d'autre dont je pouvais avoir besoin ou vouloir. Je voulais aller vers la lumière et y rester. Je me rappelle avoir été contrariée à un certain moment parce qu'il me semblait que quelqu'un me tirait vers l'arrière (pas dans le sens physique du terme), j'ai finalement reconnu qu'il s'agissait de mon médecin de famille appelant mon nom. Je ne voulais vraiment, vraiment pas le rejoindre; je voulais me déplacer vers la lumière. J'ai ressenti ou 'su' que l'on me disait de revenir. J'étais très triste de partir. J'ai à mouveau repris conscience - le médecin m'injectait un produit par voie intraveineuse dans le bras. Il avait piqué dans une veine du bras. Il m'a demandée de rester éveillée et de garder le masque à oxygène sur mon visage.   

 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?   Indécis(e)   Une grande partie de cette expérience est tellement au-delà de tout ce que j'ai pu connaître qu'il est difficile d'en communiquer l'intégralité à quelqu'un qui n'a pas expérimenté une situation similaire. 

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?    Oui   Danger de mort asthme et pneumonie.

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Etat de conscience et de lucidité normal     Durant l'expérience hors du corps - pendant les heures précédent l'évènement - je dirais qu'au mieux j'étais à demi-consciente la plupart du temps.

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?    Non     

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?    Oui   Je ne pense pas que j'entendais en fait avec mes oreilles. Je ne percevais pas les sons comme tels, j'avais plutôt la connaissance de ce qui se disait. 

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?  Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?   Paix, joie, découverte, irritation envers le médecin qui me rappelait. 

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?    Oui     Il y avait un tunnel, il faisait très sombre autour de moi. Au bout se trouvait une lumière et je me déplaçais vers elle - je suppose que c'est ainsi que j'ai perçu qu'il s'agissait d'un tunnel. 

Avez-vous vu une lumière?  Oui     La lumière était très brillante, mais elle avait aussi de la chaleur et de la joie et elle était toutes choses - Je ne voulais que cette lumière, rien d'autre importait plus. 

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Indécis(e)   J'ai ressenti que la lumière était Jésus. 

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?    Non    

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?    Oui     Le médecin appelant mon nom. 

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers?    Oui     La lumière. 

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?    Non     Durant l'expérience il me semblait que l'espace autour de moi (bien que noir, obscure) était illimité, bien que cela ressemblait à un tunnel. Il semblait ne pas y avoir de temps. 

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?    Oui     J'ai ressenti que la lumière était Jésus. Avant que je ne revienne j'ai ressenti qu'il me disait qu'il me fallait revenir maintenant. 

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?    Oui     Même si j'ai ressenti que l'espace autour de moi était noir, obscur, j'ai senti qu'il s'agissait d'un tunnel. Je me déplaçais vers une seule direction - vers la lumière. Je n'ai pas franchi une limite. Après que j'ai su qu'il fallait que je revienne, j'étais comme libérée du tunnel et j'avais comme une possibilité de flotter librement. 

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?   Non     

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    Non     

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?    Non      Dés que je me fus assez remise pour  être en mesure de m'exprimer. Les gens semblaient avoir pensé que cela signifiait que j'étais à l'article de la mort cette nuit là. Je n'avais aucune notion à ce moment là d'avoir frôlé la mort. J'ai ressenti qu'il s'agissait d'une expérience réelle. Je n'ai rien lu d'autre sur ce sujet. 

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?     Je n'en avais même jamais entendues parler avant cette expérience.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu    l’expérience était tout à fait réelle     Je savais que c'était vrai. Je ne pouvais pas me rappeler de la majeure partie de ce qui avait pu se passer la veille, et ce au minimum jusqu'au lendemain, mais je pouvais clairement me rappeler de tous les détails de cette expérience.  

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:    l’expérience était tout à fait réelle.   Je m'en rappelle encore comme si cela s'était passé aujourd'hui même. Tout est très clair, même si cela fait longtemps, depuis 27 ans. 

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?   La clarté et la vitesse dans lesquelles il me semblait être en me déplaçant vers la lumière. 

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?     Indécis(e)   Incertain J'étais si jeune - apprenant encore la relation avec les autres - je ne peux pas être affirmative, mais ce genre d'expérience a dû m'aider sur la façon dont je mène ma vie.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?     Pas spécialement, rien à dire. 

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ?   Non    

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ?    Non.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?    Oui    Autant que vous puissiez expliquer une chose aussi éloignée de l'ordinaire car nous ne possédons vraiment pas les mots pour transmettre de façon satisfaisante cette expérience. 

Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ?   Je ne pense pas.

 

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE 2645:

J'étais à l'hôpital pour asthme sévère. Le médecin et l'infirmière entrèrent dans la chambre pour procéder à une gazométrie (test sanguin mesurant le taux d'oxygène et de gaz carbonique présents dans le sang). Le docteur me prit le pouls. Je l'entendis dire qu'il ne sentait plus mon pouls. J'étais assise toute droite sur plusieurs coussins. Je me suis sentie tombée de côté sur l'infirmière. J'avais dû perdre conscience pendant un moment, parce qu'alors je me suis rendue compte que je flottais sur le sommet d'un coin de la chambre d'hôpital. J'ai ressenti une surprenante impression de liberté (mourir d'une crise d'asthme n'est pas une chose agréable) de contentement et de paix. Une sensation que je ne désirais pas laisser derrière moi alors que je savais que d'une manière ou d'une autre il me faudrait revenir. Je ne savais pas où je me trouvais (ou n'en avais cure) ou je ne comprenais pas où se trouvait l'arrière (ou n'en avais cure). J'ai vu une foule de gens dans la pièce occupés à diverses tâches médicales. Je ne me rendais compte d'aucun bruit.  À un certain stade, j'étais au niveau du sol, derrière le personnel médical, essayant de voir. Mais je ne pouvais rien voir, mais cela m'était égal.



Puis, sans me rappeler comment je me suis retrouvée là, mais j'étais dans un corridor faisant la course avec un brancard. Je n'étais pas dessus, je volais au dessus. Je me suis rendue compte de ma faculté à voler avec une rapidité vertigineuse. L'hôpital était un ensemble de bâtiments à deux étages et un ancien de trois ou quatre étages reliés entre eux par de longs corridors. Ma chambre était éloignée de l'unité de soin intensif (USI) laquelle se trouvait dans le bâtiment le plus élevé. Le personnel médical alla plus loin dans le corridor (vers l'ascenseur menant aux soins intensifs, je réalise maintenant, mais je ne savais pas ou n'en avais cure de qui se trouvait sur le brancard, où il se rendait). Je suis allée à l'extérieur de l'édifice et à travers la fenêtre de l'USI (je ne sais pas si elle était ouverte ou fermée) et j'ai remarqué le brancard et le personnel médical faisant le transfert au personnel de l'USI. Je ne les ai pas entendu ou fais attention à eux. Ce que je sais par la suite c'est que je me suis réveillée aux urgences, je ne savais pas où je me trouvais et ce qui m'était arrivé. Je me rappelle de la douleur de la RCR et du défibrillateur. Apparemment ils ont essayé un bon moment avant que mon cœur ne redémarre. 

 

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?   Indécis(e)    Certains aspects sont difficiles à transmettre. Mes ressentis, le ressenti d'observer d'en haut la réalisation d'un protocole médical. D'autres aspects (une description basique) plus faciles à transmettre.  

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie?    Oui  Crise d'asthme  (NDT : exacerbation) avec arrêt respiratoire et cardiaque.

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?    Etat de conscience et de lucidité normal     Pas de temps - ce fut ainsi pour tous les moments pendant l'expérience de mort imminente. 

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?    Non     

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?    Non  Je n'ai la souvenance d'aucun son.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?  Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?   Difficile à expliquer. Que de bonnes impressions. Contentement, chaleur, liberté, joie, paix - une paix totale - rien ne semblait avoir vraiment de l'importance. 

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?    Non     

Avez-vous vu une lumière?  Non     

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?  Non    

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?    Non    

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?    Oui     Le fait de tomber sur l'infirmière. Une importante équipe médicale dans la pièce prenant en charge une personne (il s'est avéré que c'était moi). Le fait de circuler avec le brancard et le personnel médical. 

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers?    Non     

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?     Indécis(e)    Je savais que les choses étaient différentes, sans plus de détails. Je pouvais voler, mais je ne pensais pas, 'les gens ne volent pas'.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?    Non     Seulement la connaissance que j'allais devoir revenir. 

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?    Oui     Je suis passée à travers une fenêtre. J'ai passé 2-4 étages en volant pour arriver à cette fenêtre. 

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?   Non     

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?    Non     

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?    Oui   Je ne me rappelle pas la première fois où je l'ai partagée avec d'autres personnes, mais me connaissant, j'ai dû la partager avec les infirmières des urgences. Je l'ai assûrément partagée avec les infirmières de mon unité que je connaissais relativement bien, quand j'ai été ramenée dans ma chambre. Je n'ai pas rencontré d'autre réaction que l'acceptation, et une reconnaissance que c'était probablement une réelle expérience. 

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?    Oui  J'en ai eu une plus tôt, une moins spectaculaire lors d'une pneumonie que j'ai faite un ou deux ans auparavant. 

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu    l’expérience était tout à fait réelle     C'était différent d'un rêve. Je savais que c'était réel. L'idée même que cela pouvait ne pas être réel ne m'a jamais traversée l'esprit. 

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:    l’expérience était tout à fait réelle     Je n'ai jamais oublié aucune partie de cette expérience. Ils se trouvent peu d'expériences qui se révéleraient totalement claires 26 ans après. Je sais simplement en moi même que c'était réel, et rien ne pourra me convaincre du contraire. 

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?   J'ai su intuitivement que mon temps n'était pas encore venu. J'ai ressenti qu'il devait y avoir pour moi un important travail à faire pendant ma présence sur terre. Je n'avais pas peur de la mort.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?     Indécis(e)   Pas directement avec mes relations de mon entourage . Mais cela m'a donné une compréhension plus profonde d'autrui, de la maladie et de la mort, et cela se répercute sur mon entourage.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?    Oui    Cela a rendu ma foi catholique plus réelle pour moi. 

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ?   Non    

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ?    Non. 

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ?    Oui    Je pense que oui.