NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Brandelyn W

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE :

Soudain je me suis trouvée dans un champ où poussaient d'abondantes fleurs sauvages. Il y avait aussi des collines ondulantes. Le tout était baigné d'une brillante lumière, mais qui n'avait pas d'origine visible. J'ai couru à travers le champ, extrêmement heureuse. Droit devant moi j'ai vu une clôture. Elle était faite de rondins posés horizontalement en rang double, avec de forts poteaux pour les retenir en place. Il y avait un espace de 45cm environ en dessus, mais c'était difficile à distinguer, car les fleurs et l'herbe poussaient à une hauteur de 30cm à peu près. Entre les deux rangs de rondins, encore un espace de 45cm. Cette clôture s'étendait à droite et à gauche, à perte de vue. Je me souviens que j'ai pensé: "Il faut absolument que je franchisse cette clôture." Cependant, je me suis régalée, le temps qu'il m'a fallu pour y arriver. J'étais comblée de joie, paix et contentement. 

Arrivée à la clôture, j'ai commencé à la franchir. J'étais encore en train de la gravir quand j'ai senti une main sur mon épaule. En regardant pour voir qui avait pu me toucher (je n'avais nullement peur) j'ai vu Jésus Christ, à ce qu'il me semblait. Ma famille n'avait pas des habitudes pratiquantes, mais je savais tout de même que c'était Jésus que je regardais. Il n'avait pas un corps humain, ni ne ressemblait à un ange. Il s'agissait plutôt d'un être spirituel. Il m'a dit: «Tu ne peux pas passer encore.» Je lui ai demandé pourquoi. Tout en moi voulait passer cette clôture. J'y étais en fait déjà assise à califourchon sur le rang supérieur, les jambes disposés de chaque côté. J'avais envie d'éprouver ce qui m'attendait au delà de cette clôture. En apparence, aucune différence s'avérait, mais les sensations n'étaient pas les mêmes. C'était encore plus merveilleux que ce que j'avais ressenti en courant par le champ à mon arrivée. J'ai dit, «Je t'en supplie, laisse-moi venir là-bas.» Jésus se montrait gentil mais bien décidé en me disant, «Non, Brandy, tu dois retourner. Il te reste bien des choses à faire.» 

Ce type d'expérience est-il difficile à décrire en mots?

Incertaine. C'est difficile à communiquer parce que je crains qu'en général on ne me croie pas.

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui. C'était par suite d'un accident de moto. Je ne portais pas de casque. D'après ce que m'ont raconté les docteurs et ma famille, je n'avais pas de signes vitaux pendant quelques minutes, dans la salle des urgences.

A quel moment poendant l'expérience étiez-vous au niveau d'état de conscience et de lucidité maximum?

Pendant que je parlais avec Jésus.

Comparez votre niveau d'état de conscience et de lucidité maximum et votre état de conscience habituel:

Plus de conscience et de lucidité que d'habitude. C'était très différent. J'ai cessé d'avoir douze ans, le temps que cela a duré. Mes pensées et ma lucidité ont surpassé mes capacités actuelles en tant que femme cultivée de 39 ans. Ce n'était pas semblable à la conscience que je vis depuis mon retour.

Votre vue tait-elle différente d'une manière quelconque de votre vue de tous les jours?  

Oui, je voyais beaucoup plus loin. Ce que je voyais était bien plus brillant. Les odeurs se sont intensifiées incroyablement. Ma perception de relief était différente. Il y avait plus de 3 dimensions. Les fleurs, l'herbe, la clôture, étaient solides. Jésus, par contre, était en quelque sorte transparent, pourtant je ne pouvais pas le percer de mon regard. C'était plutôt une autre espèce de blancheur très claire.

Votre audition différait-elle de votre audition normale? Oui, la clarté était bien meilleure. Les sons ne semblaient pas entrer par les oreilles, ils passaient par le corps entier.

Did you experience a separation of your consciousness from your body?Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps? Oui

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l'expérience? Bonheur, joie, paix, contentement, excitation. Je me sentais aussi frustrée et déçue quand Jésus ne m'a pas permise de franchir la clôture.

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé? Non

Avez-vous vu une lumière? Oui, c'était tout autour de moi. D'une chaleur qui ne brûlait pas.

Avez-vous rencontré ou vu d'autres êtres?  Oui, Jésus était de l'autre côté de la clôture. Je ne sais comment, mais je le connaissais. Il communiquait amour et acceptation, quand même il ne m'a pas laissé le rejoindre. En sa présence, je me sentais très spéciale.

Avez-vous revu des événements passés de votre vie? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose concernant des personnes, ou des événements, et qui a pu être vérifié par la suite?

Incertaine. Jésus m'a dit: «Il te reste bien des choses à faire.» Logiquement, je pourrais dire que cela se réfère à ma vie déjà vécue, l'expérience de devenir mère, avec d'autres événements significatifs, mais j'ai tout de même le sens de ne pas avoir accompli encore ce qu'il m'a renvoyée faire ici.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers?

Incertaine. Il y avait une autre dimension, dont la description est difficile.

Avez-vous eu le sentiment d'une modification de l'espace ou du temps? Incertaine. Le Temps ne comptait plus, là-haut.

Avez-vous eu le sentiment d'avoir accès à une connaissance particulière, à un but et/ou à un ordre de l'univers?

Oui, j'ai compris que ce que nous pouvons voir et éprouver dans la vie quotidienne n'est qu'une partie de la vie et de la mort. J'ai compris que j'ai un but qui me reste à atteindre.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?

Oui. La clôture. J'avais une jambe engagée de l'autre côté, l'autre jambe restait. J'avais l'impression que si je pouvais franchir complètement cette obstacle, tout serait parfait.

Avez-vous eu conscience d'événements à venir? Non

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n'aviez pas avant l'expérience?

Oui, souvent. J'ai la capacité de voir par des rêves, des visions, ou bien je devine des choses chez les autres.

Avez-vous raconté l'expérience à d'autres personnes?

Oui, j'ai partagé mon expérience une fois ma connaissance reprise. La réaction n'en a pas été positive, donc j'ai cessé d'aborder le sujet pendant 15 ans. Puis je me suis confiée à quelques amis fidèles et qui m'ont encouragée à le raconter à d'autres personnes. Toutefois j'évite ces entretiens à moins d'être certaine que mon récit pourra aider quelqu'un. La plupart du temps, je reste coite.

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience? Non

Comment considériez-vous la réalité de votre experience peu après qu'elle a eu lieu?

L'expérience était certainement réelle. Très réelle. Jusqu'au moment où on me fît taire, je me suis épanchée à ce sujet. Je sentais le besoin de raconter ce que j'avais vécu. La réaction des gens m'a surprise. Pour moi, c'était normal de raconter ça, comme n'importe quelle autre occurrence.

Y-a-t-il eu une ou plusieurs parties de l'expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous?

Actuellement je me sens bénie pour avoir eu une rencontre personnelle avec Jésus. C'est drôle, car j'ai toujours un sens très fort de ne pas avoir accompli ma mission. Parfois, je me demande vraiment pourquoi il a fallu que je revienne. Je voulais TANT y rester.

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience?

L'expérience était certainement réelle. Il y a déjà 27 ans de cette expérience. Je m'en souviens comme si ce n'était qu'hier. J'ai repris connaissance avec une envie de connaître Dieu et Jésus laquelle ne m'a plus jamais quittée.

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience? Non

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience? 

Oui, je sais que cette expérience m'a guidée vers une vie de servitude. Cela ne rend pas la vie facile, mais je ne regrette pas ma décision de servir Dieu.

Après l'expérience, d'autres éléments dans votre vie, des médicament ou des substances, ont-ils reproduit une partie de l'expérience? Non

Y-a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l'expérience?

Pendant toutes ces années j'ai fui tout ce qui se rapporte aux EMIs. Je ne lis pas les livres, ni n'ai fait de recherches quelconques. Je ne veux pas qu'on m'accuse de l'avoir inventé. Récemment, je me suis permise de voir deux émissions à ce sujet. Bien que certaines expériences étaient différentes de la mienne, j'ai été tout de même étonnée par combien similaires peuvent être ces expériences. Il me semble qu'en écrivant ça pour le présenter à ce programme de recherches, j'obtiendrai en quelque sorte une délivrance de l'isolement que je ressent en conséquence de cette expérience.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience?

Oui

Y-a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience?

Quels sentiments éprouve-t-on par suite de cette expérience? Est-ce que cela suscite un sentiment de responsabilité envers autrui, ou envers soi-même?