NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI Bonnie C


Description de l'expérience 7180:

La raison pour laquelle j'ai appelé le 911 (NDT: le numéro des urgences) le 5 mars 2014, c'est parce que sur une période de quatre heures ce matin-là (de 9h30 à 14h00), j'avais eu des épisodes durant lesquels j'avais le sentiment que j'allais «décrocher», «mourir», mais les premiers épisodes impliquaient uniquement ce sentiment. Je n'avais pas d'autres symptômes jusqu'à ce qu'un immense éclair de chaleur parcoure mon corps et que j'éprouve le sentiment que mon sang était en feu durant les deux derniers épisodes. C'est alors que j'ai su que c'était sérieux et que j'ai appelé le 911. Quand j'ai vu mon Electro-cardiogramme (EKG) devenir une ligne horizontale, j'ai instantanément quitté mon corps, je n'étais plus aux urgences.

Brusquement, j'étais pleinement consciente que je n'avais plus de corps terrestre. Je le savais sans aucun doute. Le seul sens dont je disposais était la vue et la conscience. J'avais l'impression que j'étais positionnée au centre du cadre d’une porte qui s'ouvrait sur un autre domaine directement devant moi. Ce n'était pas un tunnel. C'était un «espace» sans définir de frontières. Plus comme pour se préparer à quitter une «pièce» et entrer dans une autre.

Cet espace dans lequel je regardais était complètement rempli de lumière blanche. Sa seule autre caractéristique définitive était un chemin noir qui, dans mon esprit, semblait mesurer environ 30 cm de large, mais s'étendait devant moi et continuait sans fin. Il n'y avait personne. Personne ne m'a parlé. Il n'y avait aucun bruit du tout. Pendant que j'observais le chemin, j'ai ressenti de la curiosité à son sujet et je me suis posée des questions comme: «Qu'est-ce que c'est?». «Où cela va-t-il?» « Est-ce que je suis censée faire quelque chose maintenant?» Je me suis dit: «Ce chemin obscur me rappelle les dispositifs de déplacement des personnes que vous voyez dans certains aéroports.» Je pensais que ce qui se passait était plus réel que ma vie dans mon corps. C'était un état d'esprit extrêmement agréable dans lequel se retrouver. Je n'éprouvais aucune peur ni anxiété. Je m'amusais énormément.

Soudain, j'étais «réveillée» sur le chariot dans la salle d'urgence; le docteur et six autres personnes m'entouraient, et ils étaient en train de m'attacher à un stimulateur cardiaque externe. Il y avait une activité frénétique. Pendant qu'ils attachaient le stimulateur cardiaque externe, mon EKG apparaissait sur le moniteur de télémétrie. Le médecin de la salle d'urgence a «hurlé» (c'est ce qui m'a semblé) du bout du chariot: «Je suis tellement désolé que cela vous arrive, mais, vraiment, je suis content que vous soyez arrivée ici quand cela s'est passé». Il tenait une copie de l'EKG qu’il me montrait en même temps. Il a poursuivi: «Nous vous envoyons immédiatement à l'hôpital St. Joseph's, pour admission directe à l'unité de soins cardiaques, car votre cœur est complètement bloqué, vous avez besoin d'un stimulateur cardiaque interne et nous ne faisons pas cela ici.» Ils m'ont chargée dans l'ambulance, attachée au stimulateur externe cardiaque, et ils m'ont transférée au centre cardiaque de l'hôpital St. Joseph.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l’EMI est survenue:     5/3/14

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui         J'ai été emmenée de mon domicile jusqu'aux urgences dans une ambulance. J'étais sur un chariot aux urgences, et j'étais attachée à la télémétrie cardiaque en raison de mes symptômes. L'écran du moniteur de télémétrie a été positionné de telle façon que je pouvais l'observer constamment. Pendant que j'étais seule dans la pièce, j'ai vu mon EKG s'aplatir. Mon cœur a cessé de battre. [Note de l'éditeur: le moniteur de télémétrie permet aux professionnels de la santé de suivre le comportement du cœur à distance.]

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Tout à fait plaisante 

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Non. J'ai clairement quitté mon corps et j'existais en dehors

Quel était votre degré de conscience et de vivacité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude.   Durant toute l'expérience, je me sentais plus «réelle», plus «vivante», plus «consciente», plus «éveillée»: je me sentais, sans aucun doute, mieux que de mon «vivant» dans mon corps tel que nous le connaissons.

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et vivacité?   Difficile de répondre parce que toute l'expérience n'a duré que 60 secondes. Le mieux que je puisse dire, c'est que j'avais le sentiment de me trouver à mon plus haut niveau de conscience et de vigilance durant toute sa durée.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Non

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Non    

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Plus vifs que d'habitude

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     La vision était le seul sens dont je disposais. C'était central, je voyais en avant, sans périphérie et c'était clair, focalisé, avec une lumière blanche très agréable. Les seules couleurs que j'ai vues étaient la lumière blanche et le "chemin" obscur.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  C'était comme une vision pure et non adulterée. Il n'y avait absolument aucun son, durant l'expérience.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Non    

L'expérience incluait:   la traversée d’un tunnel

Êtes-vous passée à travers un tunnel?   Non 

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Non  

L'expérience incluait:   une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  La lumière ne provenait ne nulle part. Ce n'était pas comme «lumière du soleil»: c'était une lumière pure et blanche. Pas très brillante, mais agréable et dans laquelle je baignais.

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Un endroit clairement mystique ou un domaine surnaturel

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Je me sentais instantanément sans poids, déchargée, sans encombre avec un corps, libre, léger, aéré et presque comme si je pouvais voler. Je l'ai beaucoup appréciée. J'avais le sentiment que je voulais que ça soit ainsi.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Du bonheur

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je ne me sentais plus en conflit avec la nature

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Non    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Non   

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Non  

L'expérience incluait:   une limite ou point de non-retour

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   Non  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle importance accordiez-vous à la religion ou la vie spirituelle avant cette expérience?     Très important pour moi 

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)    Je suis une chrétienne non confessionnelle et je le suis depuis l'âge de 12 ans

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Non 

Quelle importance accordez-vous à votre vie religieuse ou spirituelle après votre expérience?     Très important pour moi 

Quelle est votre religion maintenant?   chrétienne protestante

Est-ce que cette expérience comportait des éléments en accord avec vos croyances terrestres?  Un contenu qui était complètement en accord avec les croyances, que vous aviez à l'époque de votre expérience.

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Oui    Je n'ai absolument aucune crainte de la mort maintenant: aucune que ce soit. Je considère maintenant la mort comme une transition, pas quelque chose à craindre.

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     Non

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Non

Est-ce que votre expérience a comporté la présence de figures spirituelles ou religieuses?    Des figures religieuses ou spirituelles

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres qui ont vécu auparavant sur la terre et qui portent des noms religieux ? (par exemple: Jésus, Muhammad, Buddha, etc)  Non  

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information à propos d'une vie antérieure?     Non    

Durant cette expérience, avez-vous acquis de l'information sur une connexion universelle?    Non    

Croyiez-vous en l'existence de Dieu avant votre expérience?     Dieu existe absolument.

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information sur l'existence de Dieu?     Non    

Croyez-vous en l'existence de Dieu à la suite de cette expérience?     Dieu existe absolument

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Non   

Avant cette expérience, croyiez-vous que nos vies terrestres avaient une signification et une importance?   Je croyais qu'elles étaient significatives et valables.

Durant l'expérience, avez vous reçu de l'information quant au sens de la vie?    Non    

Croyiez-vous à la vie après la vie avant cette expérience?     La vie continue absolument après la mort.

Croyez-vous à une vie après la vie à la suite de cette expérience?     Indécis(e)   Non  

Aviez-vous peur de la mort avant cette expérience?     Je redoutais un peu la mort.

Avez-vous peur de la mort à la suite de votre expérience?     Je ne redoute pas la mort.

Aviez-vous peur de vivre votre vie avant cette expérience?     Je n’ai plus peur de vivre ma vie sur terre.  

A la suite de cette expérience, avez-vous peur de vivre?     Je n’ai plus peur de vivre ma vie sur terre.

Croyiez-vous que nos vies terrestres sont importantes et significatives avant votre expérience?     Elles sont significatives et valables.

A la suite de votre expérience, croyez-vous que nos vies terrestres sont importantes et significatives?     Elles sont significatives et valables.

Avez-vous appris comment vivre nos vies?      Non    

Durant votre expérience, avez-vous acquis de l'information à propos des difficultés, défis et obstacles de la vie?      Non    

Étiez-vous compatissant avant cette expérience?     J’éprouvais beaucoup de compassion vis à vis des autres.  

Durant cette expérience, avez-vous appris quelque chose à propos de l'amour?      Non    

Êtes-vous plus comptissant depuis cette expérience?     J’éprouve beaucoup de compassion vis à vis des autres.  

Quels changements sont survenus dans votre vie à la suite de votre expérience?     Indécis(e)    Aucuns changements dans ma vie. Je continue de récupérer depuis qu’on m’a implanté un stimulateur cardiaque. Néanmoins, mon expérience a totallement éliminé ma peur de la mort. 

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Non    

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui     On se démenait tellement frénétiquement autour de moi, immédiatement après l'événement, puis j'étais de retour dans mon corps, à nouveau dotée de tous mes sens humains; je ne me suis même pas souvenue de l'événement jusqu'à plusieurs heures après mon arrivée à l'hôpital St. Joseph's et après que toute l'agitation se soit calmée. Finalement, je me suis souvenue: c'était au début comme une «image» dans mon esprit et j'ai compris ce qui m'était vraiment arrivé.

Avec quelle précision vous rappelez-vous de l'expérience comparativement à d'autres événements au moment de l'expérience?     Je me souviens plus précisément de l’expérience que d’autres évènements de ma vie à l’époque.

 À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Indécis(e)   Oui Mon expérience est encore récente, mais j'éprouve un étrange sentiment de discernement accru concernant des événements imminents liés à la santé. Je suppose que je ne le qualifierais pas de «cadeau spécial» autant que probablement, un état d'esprit normal, compte tenu de l'événement menaçant la vie. J'aurais bientôt 70 ans et à cet âge, de tels événements sont plus vifs dans mon esprit.

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?   L'événement entier a été significatif pour moi parce qu'il me confirme que ce que j'ai choisi de croire est valable, vrai, et même si je parcoure l'ombre de la vallée de la mort, Vous êtes avec moi!

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?     Oui     Ce n'est que quelques heures après que j'ai été transférée à l'hôpital St. Joseph's, que je me suis souvenue de l'événement. J'y ai beaucoup songé et il m'a paru, finalement, que durant ces 60 secondes j'avais eu une EMI! Je n'en ai parlé à personne à l'hôpital. Il m'a fallu environ une semaine pour enfin en parler à ma fille qui vit avec moi. J'en ai également parlé à mon très proche, très cher ami (un homme) et à mes trois autres enfants.Tous ont accepté ce que je disais, ont souhaité m'écouter, les yeux écarquillés.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Oui  J'avais probablement eu une EMI quand j'avais 3 mois. Je crois que j'ai soumis un récit à ce sujet à votre site il y a plusieurs années. En tant d'infirmière agréée, au cours de ma carrière de 41 ans, j'ai eu quelques patients qui ont partagé leurs propres expériences d'EMI avec moi. Ma connaissance antérieure de l'EMI n'a pas semblé affecter cette expérience. Si l'on compare celle-ci avec l'expérience «probable» que j'avais eu, elles sont aux antipodes d'une certaine manière.

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Oui   Le fait de me réveiller chaque jours reproduit toute l’expérience pour moi. Je veux qu’elle se reproduise, parceque c’était si agréable.  

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Maintenant que je l'ai eu, je ressens de la déception parce que je n'ai pas pu entrer dans ce lieu, parcourir le chemin si cela était prévu. J'en suis d'autant plus curieuse maintenant.

 

Description de l'expérience 3540:

Aussi longtemps que je puisse me rappeller, ce qui me mène à l'âge de quatre ans, jusqu'à neuf ou dix ans, j'avais hâte d'aller me coucher le soir à cause d'un «rêve» répétitif. Ce «rêve» était si beau, si inhabituel et si paisible, si rempli d'amour; j'avais hâte de fermer les yeux. Je me glissais dans le lit, me couchais sur le dos, je fermais les yeux dans l'obscurité totale de ma chambre et j'attendais. Inéluctablement, cela se passait exactement de la même manière. Tout d'abord, il y avait l'obscurité. L'obscurité simple d'une pièce sombre vue à travers des paupières fermées.

Ensuite surviendrait la prise de conscience d'une noirceur qui était davantage que d'avoir les yeux fermés. Cela ressemblait à un liquide noir, comme si j'avais été submergé dans une cuve d'encre, mais donnait le sentiment d'être «épais» comme le mercure. C'était là que j'attendais. Inévitablement cela se présentait. Un minuscule point de lumière jaune au centre de cette noirceur liquide, qui semblait être «devant moi» et très loin. Je suis consciente d'un mouvement, mais je ne peux pas déterminer si je me dirige vers cette lumière, ou reste immobile, ou si la lumière vient à moi. Quoi qu'il en soit, la lumière augmente progressivement de taille. C'est couleur jaune d'or et émet de la chaleur et un sentiment de paix, non pas contre mon corps, mais à l'intérieur de mon cœur, mon âme et mon esprit. À mesure que la lumière m'atteint, elle m'enveloppe, m'emmène et je me lance en avant comme une fusée tirée sur une plateforme de lancement - et je suis dans mon monde de rêve. Un endroit où le mot «Technicolor» ne se rapproche même pas de la réalité.

Il n'y a pas de mots pour décrire les couleurs. Le ciel est bleu, mais plus bleu que le bleu. C'est la pureté des couleurs. Je suis tout à coup conscient que j'ai une vision à 360 degrés. Je peux voir tout autour de moi-même. Je ne possède plus de corps physique. Je "plane" par-dessus le toit de ma maison. Je regarde les bardeaux sur notre toit, vieux, battu par le temps, à différents stades de désintégration, et je me dis: «Papa doit les remplacer bientôt». Il n'y a pas de son. Je vois les toits de toutes les maisons de nos voisins, sur toute la longueur de la rue. Les pelouses sont d'un vert luxuriant et riche. Je vois les trois érables dans notre cour ornés de feuilles de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Jaune, doré, orange, rouille, marron, rouge, Bordeaux, verts, violet. La vue est si belle que de la musique pourrait éclater. Je me déplace vers le haut maintenant, comme un ballon rempli d'hélium, je monte. Maintenant, je vois toute la vallée dans laquelle nous vivons. La rue principale "Main Street", le clocher de l'église, mon école, l'ancien Paper Mill, la fabrique de chaussures Blum's Shoe Factory, FA Owen Publishing, Kelly Brothers Nursery, l'aéroport, Foster Wheeler Corporation, l'hôtel Bernard McFadden's sur la côte East Hill . Et le plus frappant, «les appartements» - à l'extrémité nord de la ville. Il s'agit d'un parc de dix acres qui est noir avec un sol fin comme du limon, et le site d'une ancienne réserve indienne depuis longtemps abandonnée. Je regarde notre village et j'ai l'impression que je fais partie de tout cela. J'appartiens ici. Je ressens l'amour qui se lève du sol. La beauté de cet endroit me frappe. Il y a de l'harmonie, un but, des raisons de vivre ici. Et soudain, c'est fini. Je dors.

J'ai eu ce «rêve» exactement de la même manière, tous les soirs, sans faute, jusqu'à ce que j'ai neuf ou dix ans. Enfant, je croyais que c'était juste cela, un «rêve». Parce que c'était un «rêve», il ne m'est jamais venu à l'esprit de le partager avec quelqu'un. C'était agréable, joyeux et paisible, un lieu d'harmonie aimante et je m’y suis abandonnée avec enthousiasme. Quand cela s'est arrêté, j'ai été très déçue. Je m'allongeais en essayant de le «forcer» à revenir, de le forcer dans ma conscience, mais ce n'est jamais revenu. À ce jour, ce n'est pas le cas.

Je n'en ai jamais parlé à personne. J'ai simplement continué avec ma vie, mais en me souvenant de mon «rêve» comme d'un «souvenir» merveilleux.

En 1986, j'ai emmené mon fils de cinq ans en vacances pour rendre visite à sa grand-mère, ma mère, à Marathon Key, dans les iles de Floride, les Florida Keys. Elle avait une roulotte près de l'océan et un soir, nous nous sommes assis dans la cour en appréciant la brise de l'océan et en partageant des souvenirs. Soudain, elle m'a dit: "Bonnie, est-ce que je t'ai déjà parlé de l'instant où tu es morte quand tu avais trois mois?" Je suis presque tombée de ma chaise. Elle ne m'avait jamais dit cela. Jamais. Elle a poursuivi en disant: "Un jour, tu avais une forte fièvre, tu était agitée, tu ne mangeais pas, alors je t'ai mise dans ton berceau et tu t'es endormie. Environ une heure plus tard, j'ai soudainement éprouvé ce besoin viscéral de vérifier comment tu allais. Je suis allée jusqu’à ton berceau, tu étais complètement bleue, ne respirais pas, ne bougeais pas, et tu étais aussi molle qu'un torchon mouillé. Je t'ai saisie et j'ai courru jusqu'à la maison du Dr M en face de la rue. Il t'a prise et a commencé à te faire le bouche à bouche. L'infirmière a appelé une ambulance. Nous sommes allés aux urgences. C'était comme si on avait attendu une éternité. J'étais hystérique. Enfin, le Dr M. est sorti. J'observais son comportement, l'expression sur son visage. Il s'est approché de moi, a mis ses bras autour de moi, m'a étreint et m'a dit: "Mary, s'il y a eu un miracle, c'est celui-là. Nous avions un bébé qui était mort, mais elle va bien, Dieu merci".

J'étais assise, stupéfaite, l'écoutant. Ma mère ne m'avait JAMAIS parlé de cet événement. Ensuite, soudainement - pendant que j'étais toujours assise en état de choc - mon «rêve» m'est revenu pleinement à l'esprit. Elle avait dit que j'avais «trois mois» - donc il s'agissait d'octobre - l'automne - les feuilles sur les érables! Cela m'a assomée. Ce n'était pas un «rêve» du tout. Cela n'avait pas pu être un «rêve». L'ardoise vide de mon cerveau infantile avait en quelque sorte enregistré la transcendance de mon âme, de mon esprit, de mon corps à un voyage au-delà de cette terre qui a été interrompu par une intervention médicale.

En réfléchissant, avant que ma mère ne me donne cette information, en tant qu'adulte, j'avais l'habitude de m'interroger sur mon «rêve». Je me disais: «Comment pouvais-je savoir à quoi mon voisinage, toute la vallée dans laquelle je vivais, ressemblait à vue d'oiseau, puisque JAMAIS dans ma vie je ne m'étais retrouvée plus haut qu'à quelques centimètres du sol!

Ma mère a répondu à de nombreuses questions sur mon «rêve» ce jour-là. Je l'ai ensuite partagé avec elle. C'était la première fois de ma vie que je l'avais raconté à quiconque. De par ce texte, il est maintenant chose publique. J'ai toujours été intéressée par les récits d'EMI, j'en ai beaucoup lu, mais je n'ai jamais entendu parler d'un ayant trait à un bébé de trois mois! Le mien! J'en suis convaincue sans aucun doute; je suis morte ce jour-là, comme ma mère l'a dit.

Renseignements généraux:

Genre:     Femme

La date à laquelle l’EMI est survenue:     1948

Au moment de votre expérience, y avait-il un événement qui menaçait votre vie?    Oui   Maladie        L'événement menaçant la vie était une fièvre si élevée qu'elle était incompatible avec la vie; j'ai souffert un arrêt de la respiration, suivi d'un arrêt cardiaque.

Éléments de l'EMI:

Comment considérez-vous la teneur de votre expérience?     Merveilleuse

L'expérience incluait:    une expérience hors du corps

Vous êtes vous senti séparé de votre corps?   Oui  J'ai clairement quitté mon corps et j'existais en dehors.

Quel était votre degré de conscience et de vivacité durant cette expérience comparativement à celui que vous avez au quotidien en temps normal?    Plus conscient(e) et lucide que d’habitude. Voir ci-dessus.   

Durant votre expérience, à quel moment étiez-vous au maximum de votre conscience et vivacité?   Dès que je suis arrivée dans mon «monde», lorsque j'ai été poussée à travers l'élan de lumière jaune dorée.

Est-ce que vos pensées allaient rapidement?     Incroyablement vite

Est-ce que le temps vous a paru s'accélérer ou ralentir?     Tout semblait se passer à la fois; ou le temps s'arrêtait ou perdait toute signification.     Cela me semblait «fluide». Pas de sens du nord, du sud, de l'est, de l'ouest. Pas de sens du «temps» tel que nous le connaissons.

Est-ce que vos sens étaient plus vifs que d'habitude?    Incroyablement plus vifs

Est-ce que votre vision était différente de ce qu’elle est en temps normal?     Oui   Toutes les couleurs étaient comme si elles étaient «liquides». Plus brillantes, pures, sans tache, parfaites, plus claires, et comme si de la musique pouvait s'en écouler.

Est-ce que votre ouïe était différente de ce qu’elle est en temps normal?  Oui   Il n’y avait aucun son.

Avez-vous eu l'impression d'être conscient de choses se déroulant ailleurs?    Oui, et les faits ont été vérifiés    

Êtes-vous passé à travers un tunnel?   Indécis(e)  Cela ne m'a pas paru, ou je ne l'ai pas «ressenti» comme un «tunnel». C'était plutôt comme un «lieu de détention» - je ne me sentais confinée par aucune frontière.

Avez-vous rencontré ou été conscient de la présence d'êtres décédés ou encore vivants?   Non  

L'expérience incluait:    un vide

L'expérience incluait:  de l’obscurité

L'expérience incluait:   une lumière surnaturelle

Avez-vous vu ou vous êtes-vous senti entouré par une lumière brillante?     Non

Avez-vous vu une lumière qui ne vous semblait pas d'origine terrestre?     Oui  Au début, juste une petite, minuscule paillette de jaune doré, une lumière circulaire - comme le faisceau d'une lampe de poche à deux millions de kilomètres de distance dans l'obscurité.

L'expérience incluait:   un paysage ou une ville surnaturels

Avez-vous eu l'impression d'entrer dans un autre monde non terrestre?    Non

L'expérience incluait:    une tonalité émotionnelle intense

Quelles émotions avez-vous ressenties durant l'expérience?     Aucun sentiment de gravité ou de poids du tout. Déchargée. Plus légère qu'une plume. La joie, l'harmonie, la paix, l'amour, l'acceptation, l'appartenance, l'unité, l'espoir pour nommer quelques sentiments.

Avez-vous eu une sensation de paix ou de réconfort?      Paix ou bien-être incroyable

Avez-vous eu un sentiment de joie?     Une joie incroyable

Avez-vous eu l'impression d'être en harmonie ou d'être uni avec l'Univers?     Je me sentais uni(e) au monde ou ne faisait qu'un avec le monde

Avez-vous eu l'impression de soudainement tout comprendre?     Tout sur l'univers    

Est-ce que des scènes de votre passé vous sont revenues?     Mon passé est apparu en un clin d'oeil,  hors de mon contrôle   

Est-ce que des scènes de votre avenir vous sont apparues?     Des scènes de l’avenir du monde  

Avez-vous atteint une frontière ou une structure physique limite?     Non

Êtes-vous arrivé à une frontière ou à un point de non-retour?   J'ai atteint une barrière que l'on ne me permettait pas de dépasser; ou j'étais renvoyé contre ma volonté  

Dieu, Spiritualité et Religion:

Quelle était votre religion avant cette expérience?     Indécis(e)    Chrétienne

Est-ce que vos pratiques religieuses ont changé depuis cette expérience?    Non 

Quelle est votre religion maintenant?   Modérée Chrétienne

Est-ce que vos valeurs et croyances ont changé à la suite de cette expérience?     Non   

Avez-vous eu l'impression de rencontrer un être mystique ou une présence, ou d'entendre une voix non identifiable?     J'ai rencontré un être précis, ou une voix, clairement mystique ou d'origine non terrestre

Avez-vous rencontré des êtres durant votre expérience?   Je les ai vus vraiment

Concernant nos vies terrestres en dehors de la religion:

Durant votre expérience, avez-vous acquis une connaissance ou de l'information à propos de vos objectifs de vie?    Oui    Un sentiment écrasant de ne faire qu'un avec toute la création.

Est-ce que vos relations ont changé précisément à cause de cette expérience?    Non    

Après l'EMI: 

Est-ce que l'expérience a été difficile à décrire en mots?     Oui     L'expérience était tellement au-delà de tous nos sens humains combinés que les mots de la langue anglaise deviennent inadéquats pour retransmettre cette expérience.

À la suite de votre expérience, avez-vous acquis des habiletés médiumniques, hors de l'ordinaire ou d'autres dons spéciaux que vous n'aviez pas avant?    Indécis(e)   Je peux seulement vous dire que de temps en temps j'ai des «pressentiments» concernant des événements qui vont se dérouler, avant qu'ils n'arrivent. J'ai eu des «rêves» me montrant des images d'une partie d'un événement, qui finissent par apparaître, dans le journal ou à la télévision. Par exemple, une nuit, j'ai rêvé qu'un morceau d'avion gisait sur le sol dans une forêt, révélant les lettres d'appel et les numéros du vol. J'ai vu quatre ou cinq des lettres et des chiffres dans mon rêve. Quand je me suis réveillée, c'était aussi vif que possible. Un jour ou deux après, une image est apparue à la une du journal, une photo d'un avion qui s'était écrasé. L'image était la même que ce que j'avais vu dans mon «rêve» - la partie de l'avion avec les lettres et les numéros d'appel et c'était les mêmes!

Est-ce qu'il y a une ou plusieurs parties de l'expérience qui sont particulièrement significatives pour vous?  Mon expérience n'a pas eu de sens spécial jusqu'à ce que ma mère ait vérifié certains faits dont j'ignorais tout, jusqu'à ce que j'eusse quarante-deux ans. J'en ai maintenant soixante-trois. Ce que je crois aujourd'hui, c'est que l'expérience a été imprimée dans mon corps à un niveau cellulaire, même au niveau de l'ADN, pour quelque raison que ce soit. Je le compare à la «transfiguration» de Jésus, juste avant qu'il ne monte au Ciel.

 

Avez-vous déjà partagé cette expérience avec d'autres?    Oui, je l'ai partagée pour la première fois, avec ma mère ce jour-là, quand elle m'a parlé de ma mort lorsque j'étais bébé. J'avais quarante-deux ans quand je le lui ai dit.

Aviez-vous quelque connaissance à propos des expériences de mort imminente (EMI) avant cette expérience?  Oui  J'ai toujours été intéressée par les EMI. En particulier en tant qu'infirmière. Je me suis trouvée avec des centaines, peut-être des milliers de personnes au moment de leur mort suivie d’une réanimation réussie. C'était un sujet sur lequel j'avais toujours voulu faire des recherches en tant qu'infirmière de chevet, mais sans jamais le faire.

Qu'avez-vous pensé du réalisme de l'expérience que vous avez-vécue peu de temps (jours ou semaines) après qu'elle soit survenue?     L'expérience était définitivement réelle

Que pensez-vous du degré de réalisme de l'expérience maintenant?     L'expérience était définitivement réelle

Est-ce qu'une partie de cette expérience a déjà été reproduite dans votre vie?     Non   Il n'en reste plus qu'un «souvenir». Mais c'est aussi un «souvenir» aussi vivant que si cela était arrivé la nuit dernière. L'expérience elle-même ne s’est pas répétée depuis que j'ai eu neuf ans ou dix ans.

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter à propos de votre expérience?     Je considère mon expérience comme une expérience de «décès» en fonction des informations fournies par ma mère. Je crois que je suis morte ce jour-là. Je crois que mon esprit et mon âme avaient quitté mon corps infantile, et je quittais cette terre pour gagner une autre dimension qui nous était inconnue. Ce qui m'impressionne le plus, c'est qu'il n'y avait aucun sentiment ou émotion négatifs, c'était comme si la peur n'existait pas.

Y a-t-il d'autres questions que nous pourrions poser pour vous aider à communiquer votre expérience?     Je pense que vous avez tout très bien couvert.