NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Bobby H

DESCRIPTION DE L'EXPERIENCE :

Pêcheur/Cuba – Canada long liner, j’ai quitté le navire le 18/2/2000, à Key West, les animaux de compagnie de mon colocataire, des boas sont mort, je suis originaire d’Alaska, donc je leurs ai enlevé la peau, le virus m’a contaminé lorsque j’ai enlevé la peau des serpents.  

23/5/2000 j’ai pris le bus pour l’Alaska, via Seattle, je suis arrivé à Seattle j’étais tellement malade, j’ai pris une chambre à l’auberge de jeunesse le 27/05/2000. Le 28/05/2000 j’étais tellement malade que j’ai appelé 911 (N°urgences) – 19h… 20h je suis mort, sur la table de verre… Défibrillation pour revenir à la vie, suis mort de nouveau… Encore défibrillation pour revenir à la vie, suis sorti du coma le 6/2/2000. Pendant que j’étais mort, j’étais assis à côté d’un homme qui ressemblait exactement comme Antony Quinn dans Zorba le Grec. Dans la scène finale où il était assis à l’arrière de son yacht… Nous étions dans un cratère de 12-15, une camionnette avait été bombardée, complètement brulée, 3 mètres de nuages légers qui pouvaient être vu de partout, j’étais sur le côté gauche, regardant vers la droite, il ne s’est pas tourné vers moi, il m’a juste dit, « vous allez aller bien », je ne savais pas que je n’allais pas bien, j’étais juste là et il me l’a juste dit… C’est tout ce qu’il a dit… Je savais que c’était important, mais je n’avais aucune idée de ce que bien voulais dire, tout ce que je savais est que j’allais aller bien…Dieu… Ou Jésus… Ou un ange… ????? … J’ai été choqué de nouveau… Je pouvais voir la chambre, 7- 9 docteurs me faisant toutes sortes de choses… Je ne pouvais pas ressentir… Comme un drôle de brume… 


Je suis mort une deuxième fois… Et suis retourné dans le trou… A côté du gars – Et nous étions assis dehors, ces sombres gens courent pour essayer d’échapper ou de trouver un endroit où se cacher ou quelque chose … Il s’est tourné vers moi et m’a juste dit… « Regardes, je t’ai dit que allais aller bien », je n’avais aucune idée que je n’allais pas bien, ils m’ont déchoqué de nouveau à la vie… Et je suis sorti du coma le 03/06/2000, ma date de naissance est le 03/06/60. J’appelle toujours mon père pour mon anniversaire, et je suis sorti du coma pour l’appeler. Je sais que je l’ai fait, j’étais là, une infirmière se trouvait là elle essayait de me faire signer une décharge, donc ils pouvaient me donner un nouveau foie et de nouveaux reins, j’ai dit non, je vais bien aller. Elle m’a dit que j’avais été dans le coma et que maintenant j’étais entrain de mourir, mes reins et mon foie étaient morts et personne ne sais ce qui ne va pas, mon heure est venue, j’ai dit non je vais aller bien, elle a dit que j’étais fou. Qui est mon plus proche parent. J’ai dit « ne me coupez pas !!! Je vais être ok !!! Si je meurs ce sera ok également… Mesurez-moi, cuisez-moi, mettez-moi dans une boite, jetez mes cendres dans la mer et faites la fête avec l’argent que j’ai dans ma poche ! Ils ont dit que j’étais fou et ont appelés ma mère qui se trouvait au Texas, elle enseigne le dimanche à l’église baptiste et elle allait prier pour moi !!! L’infirmière lui a dit que j’étais entrain de mourir et que je ne signerais pas les papiers, maman a demandée ce que j’avais dit à l’infirmière (au téléphone, à coté de mon lit). Elle a dit que j’étais fou. Personne, sain d’esprit, aurait l’idée de refuser un nouveau foie et de nouveaux reins, il est presque mort et il le sera bientôt s’il n’accepte pas la transplantation, il a dit… Ne me coupé pas je vais être ok !!! Si je meurs ce sera ok également… Mesurez-moi, cuisez-moi, mettez-moi dans une boite, jetez mes cendres dans la mer.  

Maman a dit « il n’est pas fou !! Ne le coupez pas s’il meurt…Mesurez le, cuisez-le, mettez-le dans une boite, jetez ses cendres dans la mer, tout comme il vous l’a dit !!! Elle était grave, maman a appelée sœur Carol (hyper spirituelle), (ligne directe vers Dieu), elle l’a appelée pour parler, puis elle a dit qu’elle appellerait demain, l’infirmière a dit, je pense que ce serai mieux de tout lui dire maintenant, car je ne pense pas qu’il sera là demain, j’ai dit à Carol que Dieu avait dit qu’il serait ok, je te rappellerais demain. Les docteurs ont trouvés l’antivirus qui était efficace, personne ne m’a cru quand j’ai dit, non merci, le docteur m’a dit que je n’avais plus de foie ou de reins, dialyse deux fois par semaine, et cela à vie… Je ne les ai pas crus, on m’avait dit que j’allais aller bien. Chaise roulante, et si j’avais de la chance, un déambulateur, J’ai dit, « vous savez beaucoup ». 

14/06/2000, il est évident que je n’étais pas encore mort, quelques infirmières ont perdu leurs chèques de paie dans cette piscine !!  Ils avaient un aide social qui a essayé de me faire signer un papier pour que je sois transféré dans un hospice (pour le cancer, le sida, la tuberculose) un endroit pour mourir !!!!J’ai dit non !! Ils m’ont demandé où je voulais aller, ça coûtait déjà à l’état $ 145 000 pour me garder en vie si longtemps et un autre patient avait besoin d’un lit médicalisé, je leurs ai alors dit, je veux aller au Texas chez ma mère. Ce jour là, ils m’ont mis dans une chaise roulante et m’ont transporté jusqu’à la porte vitrée, ont enlevé mon goutte à goutte, m’ont mis un ticket dans une main, ceci pour le taxi, un billet d’avion pour le Texas, puis je suis parti pour le Texas,  J’ai failli mourir dans le hall de l’aéroport de San Fran. Je suis arrivé en vie au Texas, maintenant je suis pêcheur ma moto de $2000 m’a suivi dans une boite, elle a fini au Texas aussi… 

Chaque jour je me débattais pour marcher à l’extérieur (mon déambulateur avait un klaxon et un rétroviseur, très drôle…) J’avais mis dessus quelques boulons. Chaque jour plus loin, le 5ème jour j’ai arrêté de prendre mes médicaments (j’avais besoin d’un grand sac pour vivre) j’étais supposé aller en dialyse deux fois par semaine, je n’y suis pas allé une seule fois !!! ??? J’allais de mieux en mieux. J’ai recommence à faire des balades en moto, à proximité de la maison, j’étais très faible, et ensuite si loin que maman devait venir me chercher avec une remorque. Le 01/08/2000 j’ai pris le bus de Greyhound pour Key West, Floride, pour vivre chez  sœur Carol. Je récupère (en convalescence) dans le jardin.  

 Le 01/09/2000 j’ai pris un vol pour Boston, et suis retourné en mer pêcher à bord du navire Jacqueline L pour une autre année. Juste pour que vous sachiez que j’ai vu beaucoup d’homme mordre la poussière en pêchant. C’est le métier le plus difficile du monde. J’ai 15 ans de pêche derrière moi, aujourd’hui je ne peux plus le faire. Maintenant j’habite à Maui et je crois en Dieu, être in Chrétien ce n’est pas combien de fois par semaine que vous allez à l’église, c’est combien de fois par semaine que vous agissez comme Dieu voudrait que vous agissiez (c'est-à-dire de garder sa bouche fermée à ce sujet).  

Il y a beaucoup à dire, mais ça c’est l’essentiel.

Ce type d’expérience est-il difficile à décrire en mots?       Non      

Au moment de cette expérience, y avait-il une situation menaçant votre vie? Oui    

A quel moment pendant l’expérience étiez-vous au niveau d’état de conscience et de lucidité maximum ?  Quand j’étais mort

Comparez votre niveau d’état conscience et de lucidité maximum pendant l’expérience et votre état de conscience et lucidité habituel de tous les jours?   Plus conscient et lucide que la normale.

Si votre niveau le plus haut de conscience et la vigilance pendant l'expérience différait votre normal de chaque conscience de jour et vigilance, expliquez s'il vous plaît :   Je savais que ce gars était un des plus haut placé. Pour ainsi dire.          

Votre vue était-elle différente d’une manière quelconque de votre vue de tous les jours?   Non     

Votre audition différait-elle de manière quelconque de votre audition normale?            Non      

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps?         Non

Quelles émotions ressentiez-vous pendant l’expérience?       En admiration devant cette personne, je le connaissais, je n’étais pas religieux, mais je connaissais Dieu.      

Etes-vous passé(e) dans ou à travers un tunnel ou un espace fermé?  Incertain     

Avez-vous vu une lumière?         Non      

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres?   Oui, Dieu, Jésus, Ange ? Ajusteur de pensées avancé ? Guide spirituel ? Maintenant je ne suis pas sûr de ce que je sais et de ce qui était important.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie?      Non      

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quelque chose  concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ?       Oui, que j’allais aller bien, je suis contre vents et marées.


Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ?       Non           

Avez-vous eu le sentiment d’une modification de l’espace ou du temps?        Non

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un but et / ou à un ordre de l’univers ?           Non      

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation?          Non      

Avez-vous eu conscience d’évènements à venir ?  Non           

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ?     Oui, j’ai souvent des expériences de sortie du corps, je sens les esprits, je connais les évènements futur et je peux faire n’importe quoi dans un premier temps, exp. Sculpter des portraits dans des coquillages, je construis des ordinateurs etc

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ?       Oui, personne ne peux croire que je construis des ordinateurs personnalisés, je n’ai jamais lu un manuel de ma vie, je sculpte des queues de baleines et des sirènes, le propriétaire de la galerie Wiland à Lahaina, son épouse m’a acheté une de mes queue de baleine faite en Lapus doré, c’est la mère ou en nacre que j’ai gravé un jour que je parlais à Dieu.  

Connaissiez-vous les expériences de mort imminente (EMI) avant votre expérience ?         Oui, des centaines de fois, j’ai quitté la maison en 1976, vous n’avez aucune idée !!! Et depuis j’ai voyagé.

Comment considériez-vous la réalité de votre expérience peu après qu’elle ait eu lieu. L’expérience était définitivement réelle. Ce qui s’est passé, s’est passé, pas de question sur ça.  

Y a-t-il eu une ou plusieurs parties de l’expérience particulièrement significative(s) ou avec une valeur spéciale pour vous ?  La répétition, juste comme pour me faire savoir, écoutez je viens juste de vous dire ce n’est pas ce qu’il dit, c’est juste de ressentir d’être là de nouveau.  

Comment considérez-vous actuellement la réalité de votre expérience:           L’expérience était définitivement réelle. Rien, pas une torture, rien, vous ne pouvez rien me faire, rien ne me convaincra que je ne suis pas allé là-bas, vous pouvez me couper les doigts un à un ou couper ma mère devant moi en petits morceaux !!! Et je le pense !!!!  

Vos relations ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?          Oui, e sais qu’il y a plus.

Vos croyances/pratiques religieuses ont-elles changé spécifiquement à cause de votre expérience ?        Oui, je l’ai déjà dit.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui, deux ou trois expériences de sortie du corps quand je créais.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ?   Vous devriez essayer quelques fois, il se peut que cela change votre façon de voir les choses.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui, c’est plus que je ne peux taper, je tape avec un doigt, mais c’est le plus court que je puisse faire.

Merci de proposer toute suggestion permettant d’améliorer ce questionnaire. Y a-t-il d’autres questions que nous pourrions poser afin de vous aider à exprimer votre expérience ?   Il arrive un moment dans la vie de chaque personne, lorsque l’or perd sa brillance et quand les diamants perdent leurs éclats, cet instant précieux, quand nous commençons tous à rechercher, à demander et chercher cette voix cachée qui nous parle à l’intérieur, mais que personne n’entend, cet instant spécial, quand tout le bien que nous faisons signifie moins qu’un simple sourire mis sur un visage inconnu par nos propre actes désintéressés de bonté. L’argent ne vous amènera pas au Paradis.  

Que pourrait faire un organisme national consacré aux expériences de mort imminente (EMI) et qui serait à votre avis d’un intérêt primordial (cochez tout ce qui est approprié)?         Qui sait, je pense que quiconque né aura une EMI, c’est juste que la plupart iront vraiment, vraiment très près.