Page d’accueil – NDERF

EMI de Bill V

Témoignages d’EMI
Partagez votre EMI

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Quand c’est arrivé, j’ai ressenti une sensation de détente totale et une sorte de désincarnation. L’accident avait brisé les fixations du siège et j’étais piégé dans la ceinture de sécurité. Ma tête avait porté et avait subi de nombreuses blessures consécutives aux ballottements tandis que le camion se pliait comme un accordéon. Je n’ai jamais complètement repris conscience sur les lieux de l’accident car cela ressemblait plus à un rêve qu’à autre chose. Lorsque j’ai revécu l’expérience elle-même, les choses ont commencé à devenir logiques. J’étais à un carrefour (je manque de meilleur terme). Je n’étais PAS sous forme humaine, j’étais de l’énergie pure entraînée vers une lumière immense et blanche semblant englober tout l’univers. Alors que je me trouvais à ce « carrefour », j’ai éprouvé une sensation d’extraction qui ressemblait à ceci : imaginez que vous lancez un œuf vers le plafond et une très fine bande de blanc d’œuf va du plafond vers le plancher. Mon corps était le plancher et « l’autre » endroit était le plafond. J’étais relié aux deux. Alors que je touchais l’endroit où je voyais l’autre univers, il a commencé à m’attirer vers lui, à ce moment, c’était comme faire l’expérience de ce que l’on appelle l’œil du cyclone : un appareil qui possède un champ d’électricité statique, quand on touche le verre, l’électricité statique est attirée vers les doigts. Quand les filaments d’électricité m’ont atteint, j’ai eu instantanément la sensation de tout connaître, d’avoir vécu toute la création. Pas de paradis comme l’affirme la doctrine chrétienne ou les autres religions, pas d’enfer, simplement la pureté de l’univers dans son ensemble. L’énergie n’était PAS de nature uniquement « humaine », toute la vie présente et passée ici sur la terre se trouvait là, ce qui pour moi expliquait les concepts de reproduction humaine et le sentiment que certaines personnes éprouvent concernant la réincarnation. C’était pour moi l’essence de la vie humaine, animale et même des plantes. Lorsque les infirmiers, il s’agit d’une pure conjecture, ont appliqué le défibrillateur sur mon cœur, la connexion entre l’autre endroit et le monde a commencé à s’effondrer, j’ai été attiré de nouveau vers mon propre corps. Au début j’étais en colère, mais ensuite j’ai commencé à comprendre POURQUOI j’étais de retour, ce n’était tout simplement pas mon heure. J’avais goûté à la mort et je ne la craignais plus du tout, mais j’ai alors été frappé par le fait qu’il me fallait maintenant faire l’expérience de la VIE, qui est le vrai mystère. Quand, plus tard, je suis sorti de l’hôpital, un prêtre catholique m’a contacté, il voulait un récit de ce que j’avais vécu, quand il a réalisé que ce n’était pas ce qu’il voulait entendre, il s’est énervé et m’a déconseillé de raconter à d’autres ce qui venait de m’arriver car ce n’était pas conforme à SA croyance de ce qu’est Dieu. JE SAIS qu’il y a un Esprit, mais il n’est ni masculin ni féminin, il est, tout simplement, voila la simplicité de tout cela. Il a dit que j’avais juste subi l’énergie électrique désordonnée se bousculant dans mon cerveau, que si je priais Dieu en lui demandant d’entrer dans ma vie et de me montrer son vrai dessein, je serais « sauvé ». Je lui ai dit que je pensais que sa religion prêchait un mensonge au grand public et que ce que j’avais vécu était la vérité sur la vie et ses débuts. Tandis que j’étais ramené à mon corps, j’ai commencé à oublier ce que je venais de vivre, j’ai toujours pensé que cela est dû à mon cerveau qui n’est pas en mesure de traiter tout ce que j’ai vécu, mais je me suis souvenu des fondements de ce que j’ai vécu. Je pense qu’il y a eu un échange de savoir que je n’oublierai jamais, ce en quoi je crois maintenant est la vérité sous sa forme la plus pure et universellement simple. Le mystère c’est la vie, la mort n’est qu’une étape vers un autre forme d’existence. Il n’existait qu’un calme que je possède maintenant et qui me permet de voir le monde et toute la vie qu’il contient en tant que joie, pas en tant que phénomène paranormal ou religieux. Un professeur avec lequel je fais actuellement une étude contractuelle à l’université, dit qu’il pense que j’ai touché le cœur de la création, peut-être a-t-il raison, mais pour le moment, j’ai le sentiment que ma vie possède des perspectives ouvertes et renouvelées avec une vision de la vie en tant que don et bienfait. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’affecter ? Non

L’expérience était-elle difficile à exprimer avec des mots ? Non

Qu’est-ce qui dans l’expérience la rend difficile à transmettre ? Ce n’était pas difficile à exprimer mais j’ai laborieusement trouvé les mots permettant de décrire l’expérience dans sa réalité. Je ne ressentais aucune douleur. Lorsque les infirmiers ont utilisé le défibrillateur sur moi, j’ai ressenti les premières décharges de façon extrêmement douce, la dernière qui m’a ramené totalement à une conscience confuse a été très douloureuse.

Au moment de l’expérience y avait-il une situation menaçant votre vie ? Oui

Précisez : j’ai été percuté par l’arrière à 105 Km/h par une Chevrolet Caprice Classic de 1974. Je me trouvais dans un pick-up Toyota tout neuf.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? J’étais tout à fait mort, aucun signe vital d’aucune sorte, malgré cela je pouvais tout ressentir dans le même temps.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Uniquement lorsque j’en suis sorti à l’hôpital, j’ai commencé à remettre les pièces du puzzle jour après jour.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Non

Décrivez votre apparence ou forme hors de votre corps : j’avais l’impression d’être encore dans mon corps, entre les deux royaumes toutefois.

Quelles émotions avez-vous éprouvées pendant l’expérience ? Paix totale, détente, émerveillement et révérence.

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Tout, cependant il était facile dans ma conscience étendue de distinguer chaque propriété. Je pouvais également tout « ressentir ».

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Incertain

Précisez : c’était plutôt comme être relié à deux connexions en même temps

Avez-vous vu une lumière ? Oui

Précisez : c’était une sorte de lumière dorée qui enveloppait une lumière blanc pur connectée à tous les filaments d’énergie dans le système

Avez-vous rencontrés ou vus d’autres êtres ? Oui

Précisez : ils étaient tels que je les ai décrit dans mes notes précédentes, c’étaient des filaments d’énergie qui se liaient et se formaient, ils contenaient toute l’essence de tout ce qui existe actuellement et aussi de ce qui a existé dans le passé. J’ignore comment et pourquoi je sais cela, je le sais tout simplement.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Non

Avez-vous observé ou entendu, pendant votre expérience, quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements et qui a pu être vérifié par la suite ? Oui

Précisez : j’ai parlé à d’autres personnes au sujet de cette expérience et elles ont admis qu’elles croyaient très largement la même chose que moi, mais elles pensaient que si elles contestaient la croyance qu’enseigne leur religion, cela les ferait apparaître sous un jour défavorable pour leur famille et leurs amis ou cela en ferait un genre de marginaux dans la société.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui

Précisez : voir plus haut.

Avez-vous vécu une modification de l’espace ou du temps ? Oui

Précisez : le temps est un concept construit par l’homme, il ne fait pas partie du continuum de l’univers, il n’y avait tout simplement pas de temps là où je me trouvais, il n’existait pas.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui

Précisez : comme je l’ai mentionné plus haut, il y avait un genre d’échange de « savoir ».

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui

Précisez : la jonction de la limite est le seul lien que j’ai senti ou ressenti au moment de mon accident.

Avez-vous eu connaissance d’évènements à venir ? Non

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou conscient(e) d’une décision de retour au corps ? Non

 Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Oui

Précisez : je semblais être capable de bien mieux deviner les gens, à la première rencontre, certaines personnes avaient l’impression que j’en savais plus sur elle qu’elle ne l’auraient voulu.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui

Précisez : comme je l’ai mentionné plus haut, je semblais développer un savoir particulier qui était le résultat direct d’un probable échange d’énergie.

L’expérience a-t-elle affecté vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? J’encourage les gens à profiter à fond de la vie, de ne JAMAIS manquer de dire à quelqu’un qu’on l’aime, car cela peut tout changer en une fraction de seconde. Aimer quelqu’un est le plus grand don qu’une personne puisse partager.

Avez vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui

Précisez : chaque fois que c’est possible, je l’utilise pour aider les personnes qui pensent que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue, c’est le bien le PLUS précieux que la nature nous ait accordé.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Toutes sauf la douleur, pour une raison quelconque elle était absente.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? Voir ce que j’ai vu et le vivre, ne pas être capable de permettre aux autres de vivre ce que j’ai vécu.

Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez ajouter au sujet de l’expérience ? La vie est faite pour vivre, l’humanité est la seule espèce qui se sent pareille à Dieu à cause de la totale mauvaise conception d’une domination illusoire en ce qui concerne notre place dans le plan des choses. Nos lois ne concordent pas avec les lois de la nature dont nous n’avons même pas un début de compréhension, d’autre part, l’inconnu n’est pas effrayant, c’est un merveilleux mystère que nous finirons tous par comprendre et dont nous ferons partie.

Votre vie a-t-elle changé spécifiquement en conséquence de cette expérience ? Oui

Précisez : je suis une personne plus profonde, plus spirituelle maintenant, je vis pour aimer et j’aime la vie.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Oui

Précisez : la méditation est la seule source qui, même de loin, s’en approche. Je n’utilise pas d’autre substance que celles qui me sont prescrites par un médecin agréé.