NDERF Page d’Accueil Témoignages d’EMI Partagez votre EMI

EMI de Beth

DESCRIPTION DE L’EXPERIENCE : 

Je souffrais beaucoup, 10 sur l’échelle d’évaluation. J’ai demandé à Dieu de retirer la douleur. Ensuite, je me suis tout à coup retrouvée en hauteur, en dessous de moi j’ai vu le moniteur, la perche de perfusion et mon corps. Puis j’ai aperçu un être blanc qui montait en flottant. Il m’a demandé si j’étais prête, j’ai répondu oui. Ensuite l’être m’a dit de le suivre. Je l’ai fait, je suis allée voir mes enfants. Je n’arrêtais pas de prétendre que je pouvais partir, que cela irait bien pour eux. Je suis allée dans la salle d’attente et j’ai vu ma famille. Ils discutaient tandis que je les observais. J’ai vu mon fils dans la cour de récréation. Je suis alors allée dans la lumière pour voir ma mère décédée. Je n’ai pas pu entrer. Je devais prendre une décision. Je voulais y aller, mais l’être m’a montré les conséquences pour mes enfants si je le faisais. Elles étaient mauvaises.

J’ai donc cédé en fait, j’ai donné mon accord puis j’ai réintégré mon corps, je me suis vue en train de le faire. Ensuite, l’infirmière m’a attrapé la main en disant que j’allais bien. Il s’est passé d’autres choses entre temps, mais c’est trop pénible pour en parler maintenant.

Ce qui est bizarre, c’est que j’ai vu cette infirmière prendre de la coke au début de mon expérience, une autre infirmière l’a incendiée à son retour car j’étais en arrêt respiratoire. Le tracé sur le moniteur était plat, pourtant l’hôpital n’a pas grand-chose dans ses archives, mes signes vitaux étaient exactement identiques durant l’absence de l’infirmière. Elle les a trafiqués. Plusieurs infirmières l’ont plus tard confirmé, malgré l’avis de l’hôpital. 

Médicaments ou substances liés à l’expérience, ayant potentiellement pu l’influencer ? Oui. Morphine administrée contre la douleur… l’ange m’a dit qu’elle était due au saignement.

Ce type d’expérience était-il difficile à exprimer avec des mots ? Oui. J’ai raconté à ma famille que j’avais entendu leur conversation dans la salle d’attente… mot pour mot.

Au moment de l’expérience une situation mettait-elle votre vie en danger ? Oui. Je souffrais sans savoir pourquoi. On m’administrait sans cesse de la morphine pour arrêter la douleur. L’ange m’a dit que le médecin n’avait pas stoppé une hémorragie interne, mais qu’elle allait guérir.

Quel était votre état de conscience et de lucidité au moment de l’expérience ? Très lucide, même si au début je n’arrivais pas à comprendre pourquoi j’étais au dessus de la perche de perfusion.

D’une certaine manière, l’expérience ressemblait-elle à un rêve ? Lorsque j’ai suivi l’ange pour voir mes enfants, ce fut TRES rapide. J’ai volé très vite à travers les airs.

Avez-vous vécu une séparation de votre conscience et de votre corps ? Oui. En fait davantage quand je l’ai réintégré. Quand j’ai vu ma main spirituelle rentrer dans celle de mon corps, cela m’a fait penser au film « Ghost ».

Avez-vous entendu des sons ou des bruits inhabituels ? Non

Etes-vous passé(e) dans ou avez-vous traversé un tunnel ou un espace fermé ? Non. Je l’ai vu mais je n’ai pas pu passer, c’était le moment de prendre ma décision, j’avais le choix.

Avez-vous vu une lumière ? Oui

Avez-vous rencontré ou vu d’autres êtres ? Oui. J’ai vu des gens debout autour de la lumière, mais ils ne souriaient pas. Ils étaient simplement là. J’avais le sentiment qu’ils me connaissaient, qu’ils m’aimaient, mais je n’ai reconnu personne.

Avez-vous revu des évènements passés de votre vie ? Oui. Le seul détail, c’était ma tentative de suicide au lycée. On m’a dit : « Tu as essayé de te tuer une fois, maintenant tu prends ta décision, ne menace pas de le faire à nouveau. Tu choisis de vivre pour tes enfants, c’est tout ! Tu dois vivre. ».

Pendant votre expérience avez-vous observé ou entendu quoi que ce soit, concernant des personnes ou des évènements, qui ait pu être vérifié par la suite ? Oui. La conversation qui s’est tenue dans la salle d’attente et que j’ai observée. J’ai également vu l’infirmière (celle qui m’avait prise en charge en salle de réveil) partir pour prendre de la coke, l’autre infirmière à traversé la salle pendant qu’elle était absente. Elle l’a réprimandée pour m’avoir abandonnée.

Avez-vous vu ou visité des lieux, niveaux ou dimensions admirables ou particuliers ? Oui. J’ai vu mon fils dans la cour de récréation, je l’ai plus tard vérifié avec lui, il jouait au football avec un autre enfant, puis j’ai dit à l’employée de la crèche ce que ma fille avait mangé à midi, des spaghettis. C’était exact.

Avez-vous ressenti une modification de l’espace ou du temps ? Indécise. Seulement quand j’ai volé pour voir mes enfants, ça allait très vite.

Avez-vous eu le sentiment d’avoir accès à une connaissance particulière, à un sens et / ou à un ordre de l’univers ? Oui. J’ai su pourquoi j’étais morte, que Dieu savait que j’avais tenté de me suicider de nombreuses années auparavant.

Avez-vous atteint une limite ou une structure physique de délimitation ? Oui. Je n’ai pas pu voir ma mère dans la lumière, même si je savais qu’elle était juste de l’autre côté. Si je l’avais fait, alors je n’aurais pas pu revenir.

Avez-vous pris connaissance d’évènements à venir ? Oui. J’ai su que mes enfants allaient être en danger, même si rien ne s’était passé jusque là. J’ai découvert plus tard (après être revenue) que ma fille avait été agressée par son demi-frère, j’ai dû lutter pour elle. Ensuite, mon ex-mari a suivi une cure de désintoxication contre la drogue, ce qui aurait exposé mes enfants à je ne sais quoi.

Avez-vous été impliqué(e) dans, ou au courant d’une décision de retour au corps ? Oui. J’ai décidé de revenir. Jamais je ne dois tenter de me suicider à nouveau. J’avais l’opportunité de partir et j’ai décidé de rester.

Suite à votre expérience, avez-vous eu des dons spéciaux, paranormaux, de voyance ou autre, que vous n’aviez pas avant l’expérience ? Non. Je les avais déjà.

A la suite de l’expérience, votre comportement ou vos croyances ont-ils changé ? Oui. Maintenant je n’ai plus peur de mourir. Cela ne fait pas mal.

De quelle manière l’expérience a-t-elle influencé vos relations ? Votre vie quotidienne ? Vos pratiques religieuses ou assimilées ? Vos choix de carrière ? Je l’ignore, mais je sais que je ne vais pas mourir, je vais rester ici quelque temps.

Avez-vous raconté cette expérience à d’autres personnes ? Oui. Elles croient que je suis folle. Même après avoir cité leur conversation dans la salle d’attente… maintenant elle me croient plus ou moins.

Quelles émotions avez-vous éprouvées suite à votre expérience ? Je n’ai pas dormi pendant des jours.

Quelle a été la partie la meilleure et puis la pire de votre expérience ? Je ne voulais pas revenir, j’ai simplement pensé que je le devais.

Après l’expérience, d’autres éléments dans votre vie, des médicaments ou des substances ont-ils reproduit une partie de l’expérience ? Je n’ai rien d’autre à dire, j’en ai raconté davantage qu’à qui que ce soit. Ne me contactez pas.

Les questions posées et les informations que vous venez de fournir décrivent-elles complètement et avec exactitude votre expérience ? Oui